Partagez les articles :

equipe commerciale

Jean-Philippe Touzeau est un blogueur qui n’a qu’un seul but: vous aider à changer ce que vous n’aimez pas dans votre vie professionnelle et personnelle, afin que votre quotidien devienne plus passionnant, tout en vous donnant plus de plaisirs. Retrouvez-le sur RevolutionPersonnelle.com .

Félicitez vous assez souvent vos équipes ?

Vous êtes-vous déjà posé cette question ? Dans nos interactions avec nos collègues ou nos collaborateurs, chaque jour des tâches sont accomplies, des problèmes sont résolus, des dossiers sont terminés. Quand doit-on féliciter quelqu’un pour son bon travail? Pourquoi le faire? Et vous, combien de fois par jour vous arrive-t-il d’adresser un petit commentaire sympa?

L’importance du feedback

Au niveau social, l’être humain ne désire qu’une seule chose: être reconnu.

Cela donne beaucoup plus de confiance en soi-même mais cela vient de bien plus loin. Dans les sociétés préhistoriques, il fallait appartenir à la tribu, être intégré et reconnu par elle, sinon, rejeté et isolé dans la nature sauvage, la mort était certaine. De cette époque, reste en nous cette peur inconsciente qui fait que nous recherchons l’acceptation par les autres.

Cela peut conduire à des dérives, spécialement de la part des grandes marques qui veulent vous vendre leurs produits griffés. Ne pas les acheter, c’est comme être exclu de la “tribu”. Mais ce besoin tout à fait humain doit quand même être pris en compte.

Au sein d’une entreprise, nous voulons tous être reconnu pour notre travail accompli. C’est pour cela que le compliment est important. Il va booster le moral de la personne à qui vous le donnez. Mais attention à la façon dont vous le faites.

Les règles pour bien féliciter

Pensez vous à féliciter vos équipes ?

– Être sincère : Pensez vraiment ce que vous dites.
“Vous êtes absolument fantastique!”, voilà un compliment qui peut être perçu de différentes façons. Si la personne vous a apporté une tasse de café où si elle a bouclé en avance un dossier brûlant, elle ne le percevra pas de la même façon. Donc félicitez quelqu’un oui, mais avec mesure, n’en faites pas tout un plat au risque de sonner faux.

– Être spontané : N’attendez pas le lendemain pour faire vos compliments.
N’hésitez pas à les faire tout de suite juste après l’action. Ce feedback prendra immédiatement toute sa valeur et permettra à la personne complimentée de rester gonflée à bloc. Des félicitations différées perdent toute leur valeur. Parfois on hésite à les dire parce que nous avons peur d’être un peu ridicule. Mais non, si vous faites la chose juste, un compliment est toujours bien reçu.

– Respecter les personnalités : Tout le monde aime recevoir des compliments mais chacun d’entre nous à un caractère différent.
Donc nous ne les percevons pas tous de la même façon. Une personne timide se sentira très mal si vous hurlez vos félicitations tout en lui tapant dans le dos à maintes reprises. Une autre sera aux anges si vous sortez les trompettes et les confettis. Ajustez vos louanges selon la personnalité de la personne qui les reçoit.

– Toujours en public : Mais, paradoxalement, timide ou pas, tout le monde aime recevoir ses compliments en public.
La notion de public est ici relative car ça peut être dans une salle de réunion, près de la machine à café ou devant un groupe. Le fait que l’encouragement soit public fait que la personne se sent appartenir à la communauté, que ce soit l’entreprise, le club sportif ou la famille. C’est le contraire de la critique, qui elle doit toujours être formulée en privé.

– Être précis : C’est souvent une des erreurs que nous faisons lorsque nous distribuons les compliments.
Ils sont souvent trop vague du genre “bon travail!” Il est important de donner quelques détails sur les raisons de ces félicitations. Qu’est-ce que votre collaborateur a apporté de précis? Pour reprendre le “vous êtes fantastique!” cité plus haut, c’est très joli mais ça ne fait pas beaucoup avancer les choses. Surtout si vous prononcez systématiquement la même phrase. Elle va finir par perdre toute sa valeur. Les personnes complimentées peuvent même finir par croire que vous vous moquez d’elles.

– Utiliser l’humour !
Quand je travaillais pour une télévision où l’ambiance était chargée de stress, à cause des impératifs de temps et de directs, je lançais souvent ces “vous êtes fantastique” pour de tout petits gestes, ce qui avait pour effet de détendre l’atmosphère. En plus, j’employais un ton très sérieux pour renforcer le décalage. :)

– Souvent, c’est mieux… Et surtout n’hésitez pas à le répéter plusieurs fois par semaine.
Une petite action spontanée, un excellente présentation en PowerPoint méritent un compliment de votre part. Faire du bien ne coûte rien si c’est sincère, alors ne vous privez pas. Vous n’en serez que plus apprécié au bureau.

Si vous avez répondu à la question du titre de cet article et que vous arriviez à un résultat de moins de 5 félicitations par jour, il va falloir faire un effort et vous entraîner !

Féliciter est un art qui doit se pratiquer

féliciation

Si vous voulez booster le nombre de félicitations que vous offrez, je vous propose l’exercice suivant: vous allez établir un planning de compliments.

C’est à dire que dans votre agenda vous devez vous fixer un certain nombre de félicitations à accomplir.

Par exemple au sein de votre entreprise:

Voici un petit cadeau, mon livre

Les 112 Secrets des As de la Vente

  • 120 pages de techniques de vente et de persuasion 
  • Les astuces psychologiques pour mieux négocier
  • Bonus : Comment vendre quand on n'aime pas vendre ! 

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

* Félicitez chaque membre de votre équipe au moins une fois par semaine. C’est parfois difficile mais même pour les membres les moins performants, une action ponctuelle peut mériter un mot spécial.

* Offrez le petit-déjeuner ou les croissants a vos collaborateurs une fois par semaine. Faites-le modestement, sans en rajouter, ils apprécieront. Incluez les tous et toutes.

* Déjeunez avec un partenaire extérieur à votre entreprise chaque 2 semaines. Attention, le but n’est pas de vendre mais bien de remercier. N’abordez que des sujets hors business. Cherchez à sincèrement mieux connaître ce partenaire, ses goûts, sa situation. Il ou elle se sentira validé et vos échanges en seront facilites par la suite. N’oubliez pas de payer la note!

* Envoyez une carte par la poste chaque semaine. Pour un service rendu, une naissance, un anniversaire, même si le destinataire est un compétiteur. Vous ne savez jamais de quoi l’avenir sera fait.

* Célébrez les succès de votre équipe. Ayez toujours une bouteille de champagne prête à être débouchée, par exemple en cas de nouveau marché décroché.

Finalement le meilleur test pour nous, c’est de féliciter quelqu’un que nous ne connaissons pas du tout et dont nous n’attendons rien.

Cela peut se faire facilement dans la rue. Il ne faut pas avoir peur, car avec un peu de pratique, c’est très facile.

De plus, parce que nous félicitons une personne inconnue et que nous voyons son visage s’épanouir spontanément, cela provoque chez nous une sensation de bien-être.

Cela nous fait nous sentir bien. Presque heureux. Alors pourquoi se priver? :)

Pour connaitre des dizaines de conseils et d’astuces pour changer votre vie personnelle et professionnelle, visitez le blog de  Jean-Philippe Touzeau : RevolutionPersonnelle.com .

Pensez vous à féliciter vos équipes ?
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

5 thoughts on “Pensez vous à féliciter vos équipes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.