Partagez les articles :

improvisation et communication

ConseilsMarketing.fr a le plaisir d’accueillir Aurélie le Guillou, spécialiste en emarketing et communication, qui nous donne quelques très bonnes recettes pour rebooster une équipe en période difficile via un séminaire d’improvisation…

 

L’impro, c’est quoi ?

L’improvisation théâtrale est une forme de théâtre spontané sans texte ni mise en scène. Il s’agit de savoir écouter, présenter et interagir, tout en respectant des règles et des contraintes, et avant tout, en respectant autrui.

L’impro, ça apporte quoi ?
Ça détend, ça rend plus créatif, et c’est un excellent moyen de prendre confiance en soi dans une ambiance ludique. On y apprend à écouter les autres, à s’exprimer de manière plus spontanée, à se placer dans un espace, à utiliser son corps, etc.

Quelles sont les règles de l’impro ?

– Accepter
– Se mettre en condition
– Construire
– Rester simple
– Écouter
– Jouer le jeu
– Rebondir
– Oser
– Accompagner les autres
– S’amuser

Ne pensez-vous pas que certaines règles s’appliquent au bon fonctionnement d’une entreprise au quotidien ?

 

Pourquoi l’appliquer en entreprise ?

Appliquer certaines règles de l’improvisation à l’entreprise peut avoir du bon. C’est un excellent moyen de faire passer des messages à ses collaborateurs, mais de façon ludique. Ça dénoue souvent les tensions.
L’improvisation peut amener une équipe à construire une histoire ensemble, à réagir avec spontanéité, et surtout à apprendre à écouter l’autre ce qui ne peut que favoriser un esprit d’équipe.

Les bienfaits de l’impro sur le plan personnel et le plan collectif sont les suivants :

— SUR LE PLAN PERSONNEL —

– apprendre à écouter
En impro, pour faire avancer une histoire, il est nécessaire d’écouter, de tenir compte des propositions de son partenaire et d’établir ainsi une relation de confiance avec lui.
Il en est de même en entreprise pour faire avancer un projet en équipe, il est nécessaire d’apprendre à écouter ses collaborateurs.

– apprendre à mieux communiquer
L’impro développe la prise de parole en public. En impro, vous apprenez à faire passer des messages par la parole, la gestuelle, les émotions ou encore la respiration.
En entreprise, peu d’intervenants exploitent à la fois la parole, la gestuelle, les émotions ou leur respiration lors de présentations professionnelles. On a souvent tendance à se cacher derrière un support power-point et à l’agrémenter de commentaires, sans pour autant vivre son discours et le faire vivre à son auditoire.

– apprendre à gérer des situation imprévues
L’impro aide à gérer des situation imprévues, et à les assumer pleinement.
Le fait d’appréhender l’imprévisible par des jeux d’impro permet petit à petit de l’apprivoiser au quotidien et de réagir ainsi avec plus de sérénité lorsque l’on fait face à des situations professionnelles imprévisibles.
Il n’est pas rare en entreprise que tout ne tourne pas comme on le prédisait, que ce soit vis à vis d’un client auprès de qui vous devez vous positionner pour vendre vos produit, auprès d’un client mécontent, ou pendant une présentation orale en réunion, séminaire, etc.
Souvent, on réagit par une montée de stress face à l’imprévu. L’impro aide à faire face à l’imprévu, pour ne pas se laisser déstabiliser dans des situations imprévues.

– développer son sens de la répartie et de la créativité
L’une des règles maîtresse de l’impro est d’assumer ses idées, il n’y a jamais de mauvaises idées, c’est la manière de les présenter qui fait qu’elles sont plus ou moins bien acceptées par son auditoire. L’impro vous apprend à présenter les choses de manière plus créative, par des métaphores, de l’image.
D’autre part, l’impro apprend à construire en intégrant les propositions des autres. Pour y aboutir, on travaille souvent à partir de jeux d’associations d’idées, ce qui nécessite ainsi d’ouvrir son imaginaire et d’accepter celui des autres.
Pour avancer en entreprise, il est nécessaire d’ouvrir son imaginaire et de ne pas tout le temps suivre à la lettre les règles instituées. Il est toujours formateur de prendre de nouvelles initiatives.
Et puis celui qui ne se trompe jamais a peu de chances de réussir !

– de se surpasser, de prendre des risques
L’impro vous amènera à être étonné de vous même et des autres. Pour évoluer en impro, on apprend à accepter le jugement des autres, à oser avancer ses idées personnelles et surtout à les assumer. N’est-ce pas un état d’esprit que vous souhaiteriez adopter au quotidien en entreprise ?

— SUR LE PLAN COLLECTIF —

– mieux fonctionner en équipe
L’impro est un réel sport d’équipe, si si !
Les improvisateurs apprennent non seulement à s’ouvrir aux propositions de leurs coéquipiers et à les accepter pour rebondir, mais également à prendre en compte les qualités et les défauts de chacun.

– apprendre à valoriser les membres de son équipe
L’impro apprend à avoir confiance en soi et dans les autres. Tout comme en entreprise, l’impro consiste à gérer des objectifs sous certaines contraintes : le temps, le thème, le nombre de joueurs, la catégorie, etc.
Un projet ne doit-il pas être géré sous des contraintes de temps, ressources humaines, budgets, etc. ?

Voici un petit cadeau, mon livre

Les 112 Secrets des As de la Vente

  • 120 pages de techniques de vente et de persuasion 
  • Les astuces psychologiques pour mieux négocier
  • Bonus : Comment vendre quand on n'aime pas vendre ! 

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

– développer les qualités d’un bon manager
En impro, on apprend à motiver son équipe (c’est le cas lors des matchs d’impro par exemple), à faire travailler ensemble des visions différentes, à canaliser des idées et surtout à prendre des décisionssoit à développer des qualités indispensables à tout bon manager, non ?

Quelques exercices simples à appliquer pour renforcer ses équipes

improvisation pour remotiver ses équipes

Pour mieux rebondir à certaines questions délicates, être plus à l’aise lorsqu’on vous adresse la parole, être à l’écoute en permanence pour ne pas être à court de réponse, ne plus être tétanisé pour prendre la parole en public ? voici quelques exercices qui peuvent vous y mener :

Nom : Clap-prénom
Buts : Présentation, écoute, mémorisation
Participants : autant qu’on veut
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 1

Les participants sont en cercle. Il est bon de commencer par effectuer un tour des prénoms. Chacun donne son prénom à voix haute, à tour de rôle et en énergie. Une personne va ensuite débuter l’exercice en tapant dans ses mains en direction d’une autre personne et en appelant la personne désignée par son prénom. Rapidement, cette personne fait de même vers une autre personne et ainsi de suite.
Ce jeu est intitulé le clap-prénom car les participants se font passer une énergie en tapant dans leurs mains (d’où le clap !). Un premier envoie ainsi le clap à quelqu’un du cercle, qui le fait circuler à un autre. On peut commencer par faire tourner le clap dans un sens donné, avant de le laisser circuler librement entre les participants, en rythme et le plus vite possible.

Cet exercice peut être appliqué pour mettre tout le monde à l’aise et se présenter en réunion par exemple.

Nom : Prénoms-geste
Buts : Présentation, écoute et attention
Participants : autant qu’on veut
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 1

L’animateur donne son prénom et y associe un geste. Son voisin répète le prénom et le geste de l’animateur, puis donne son prénom en y associant un geste différent. Le suivant répète les attributs de l’animateur, ceux de la seconde personne, puis donne les siens, etc…
Il est important d’insister sur le regard : on regarde un par un les joueurs que l’on imite.

Nom : Clap-association
Buts : écoute, concentration, créativité
Participants : autant qu’on veut
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 1

Sur le même principe que le clap-prénom, une personne lance l’exercice en tapant dans ses mains en direction d’une autre personne en lui donnant un mot. La personne désignée fait de même vers une autre personne en donnant un mot en association avec le précédent, et ainsi de suite.
L’objectif est d’instaurer un rythme, les participants ne doivent pas prendre le temps de réfléchir, l’objectif étant de citer le premier mot venant en association d’idée avec le précédent et de l’assumer quelque soit le mot (il n’y a aucune mauvaise idée). Libre à vous d’adapter cet exercice à des thématiques d’entreprise par la suite.

Nom : Le mur
Buts : confiance, écoute, esprit d’équipe
Participants : au moins cinq
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 1

Les participants sont en ligne, dos à un mur, serrés les uns contre les autres.
L’un d’entre eux se place à l’autre bout de la pièce, face à eux. Lorsque celui-ci se sent prêt, il ferme les yeux et se dirige en énergie vers le mur formé par les autres sans ralentir à la fin.
Le dirigeant du groupe doit veiller à arrêter la personne en cas de déviation de trajectoire.
Les personnes formant le mur doivent se tenir prêtes à réceptionner la personne sans lui faire mal et doivent éviter de manifester leur position géographique par des bruits divers.
L’exercice n’est vraiment intéressant qu’à partir de sept ou huit personnes et si la distance à parcourir est supérieure à 7 ou 8 mètres.

Nom : Gestes et sons contagieux
But : Ecoute et esprit d’équipe
Participants : plus de deux
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 2

Les participants se séparent en deux groupes à peu près égaux. Chaque groupe se place à une extrémité de la pièce (qui doit être de dimension assez importante). Une personne traverse la pièce vers le groupe d’en face en adoptant une démarche particulière et en produisant régulièrement un son. Il va se diriger vers une personne du groupe d’en face à qui il prendra le temps de montrer sa démarche et son son quand il sera à son niveau. Cette seconde personne essaiera d’intégrer ce que l’autre lui propose et quand il se sentira prêt, il repartira vers le groupe d’en face en conservant soit la démarche soit le son qui lui ont été présentés et en changeant la démarche si le son est conservé, ou le son si la démarche est conservée… et ainsi de suite jusqu’à ce que tout le monde soit passé au moins une fois.

Nom : La bouteille ivre
But : Confiance, esprit d’équipe
Participants : plus de quatre (plus de quinze semble délicat)
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 1

Tous les participants sauf un se réunissent en cercle très serré. Il faut qu’au centre où se trouve une personne, il y ait un diamètre vide de moins d’un mètre. La personne centrale, détendue, les yeux fermés, se laissera tomber droite, vers l’avant, l’arrière ou les côtés. La ou les personnes du cercle la réceptionnant devront la recueillir délicatement, et, sans l’arrêter la relancer tout aussi délicatement vers une autre direction.
Il s’agit d’un exercice de confiance. Il faut donc être toujours prêt à réceptionner la personne.

Nom : Le stylo
But : Articulation
Participants : peu importe
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 1

Une phrase est distribuée à chaque personne qui, un stylo dans la bouche, doit essayer de se faire comprendre.

Nom : Frère de phrase
But : Articulation
Participants : peu importe
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 1

Une phrase est distribuée à chaque personne, sachant qu’elles sont en deux exemplaires, le but est de trouver son frère juste en bougeant les lèvres.

Nom : La veste
Buts : intention, mémoire émotive
Participants : plus il y en a, plus l’exercice est long
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 2

Au centre de la salle est positionnée une chaise. Les acteurs devront imaginer que sur cette chaise se trouve une veste. Chacun à leur tour, ils vont se diriger vers la chaise et mettre la veste.
Ils repassent ensuite pour mettre la veste, qu’ils n’aiment pas.
Nouveau passage, mais cette fois, ils mettent la veste et sont pressés.
Enfin, ils mettent une veste qu’ils n’aiment pas et sont pressés, etc.
Bien sûr, les intentions et émotions imposées peuvent varier.
Il est important qu’avant de se diriger vers la chaise, l’acteur prenne bien le temps de matérialiser la veste (aspect, poids, position, pourquoi ne l’aime-t-il pas …).

Nom : Harmonisations
But : concentration, écoute
Participants : plus de deux
Niveau d’implication (de 1 et 5
) : 2
Il existe différents types d’harmonisations. Elles permettent aux participants de se concentrer et de créer une harmonie entre eux.
Le groupe forme un cercle, debout, en position neutre.
Chacun donne la main à ses voisins, ferme les yeux et se détend. Au bout d’un moment, le dirigeant du groupe serrera la main de l’un de ses voisins qui fera passer à son tour l’énergie. Quand le courant a fait un tour, on se lâche les mains et on ouvre les yeux. On peut éventuellement faire plusieurs tours, ou faire passer plusieurs impulsions différentes et dans les deux sens.
Variante : Le dirigeant du groupe adresse à son voisin de droite ou de gauche un son, un geste, un mot ou une phrase, si possible avec une intention. Celui-ci le transmet à son tour à son voisin et ainsi de suite. Les participants peuvent, en cours, proposer d’autres choses à faire passer. Le but est de rester suffisamment concentré et à l’écoute pour que rien ne se perde, même si les sons et les gestes circulent dans les deux sens.

Nom : L’instant folie
Buts : concentration, se surprendre, oser, apprendre à se connaitre
Participants : peu importe
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 2

Les personnes se déplacent dans l’espace de manière neutre. Au signal de l’animateur (gong, tambour, etc…), l’extraordinaire se produit le temps de quelques secondes, une folie doit s’emparer des participants . Dès que les personnes entendent à nouveau le signal, ils reprennent des attitudes conformes, neutres et peuvent, s’ils le désirent, parler de tout et de rien avec leur voisin. Il est intéressant de recommencer plusieurs fois l’alternance La difficulté de l’exercice réside dans la confrontation de nos règles de vie en société, de la peur du jugement. L’exercice stimule l’audace.

Nom : La machine
Buts : écoute, concentration
Participants : au moins quatre ou cinq
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 2

Chaque élément de la machine est une personne. L’animateur demande à l’ensemble des personnes de représenter par exemple une machine à café. L’une après l’autre, les personnes vont se placer sur la scène et répéteront chacune un son et un mouvement, indéfiniment.
Avant de rentrer dans l’espace de jeu, chaque personne devra se représenter à quoi sert la machine et y trouver sa place.

Nom : Jeu du oui-mot
But : écoute, improvisation
Participants : peu importe
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 2

Les acteurs forment une ligne, face à l’animateur, en position neutre. L’un après l’autre, ils vont dire un phrase courte (sujet, verbe, complément), sans négation (ne pas, plus, jamais), dans laquelle ils devront inclure un mot de la phrase précédente.
Le sens importe peu (les fleurs sont bleues, le ciel est bleu, les avions volent dans le ciel, l’abeille vole dans l’arbre…) mais il faut éviter les temps de réflexion. Si une personne dit une phrase négative, elle doit la corriger. Le respect de la position neutre est indispensable à la concentration.
Cet exercice a pour but principal de travailler l’acceptation en vue d’improvisations.

Nom : Les ordres
But : intention, répartie
Participants : par groupes de deux
Niveau d’implication (ascendant entre 1 et 5) : 2

Un participant donne des ordres et l’autre obéit. Les ordres seront donnés sans justification (ex : tourne en rond sur toi même, serre la main à telle personne…). Aussi bien la personne qui ordonne que celle qui obéit doit être prête à répondre aux demandes de justification des dirigeants du groupe (ex : ordre : rampe, pourquoi est-ce que tu fais ça ??? j’ai perdu mes clefs et je les cherche ; ordre : tape du poing contre le sol, pourquoi lui as-tu demandé de faire ça ? ? il m’aide à découvrir la trappe secrète ou se trouve le trésor ! .)
Les ordres doivent se succéder rapidement les uns aux autres.

Nom : Cercle de questions
But : concentration, acceptation, réaction
Participants : peu importe
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 2

Position de départ : en cercle avec un participant au centre. Les participants du cercle posent un flot de questions à celui qui est au centre, en laissant un court temps de réponse. Celui-ci doit répondre précisément à chacune. Les questions doivent être ouvertes, c’est à dire ne pas contenir la réponse ou ne pas appeler un simple oui ou non. Exemple de question ouverte : “Que penses-tu de l’improvisation ?”. le participant au centre doit répondre sans prendre le temps de réfléchir.

Nom : Le garage
But : gestuelle, émotions, acceptation
Participants : peu importe
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 2

A tour de rôle chaque improvisateur entre dans l’espace de jeu et dépose en le mimant un objet de son choix, en interagissant avec les objets déjà présents, puis la personne sort, pour laisser entrer une nouvelle personne qu va déposer un nouevl objet en respectant les précédents.

Nom : La mitraillette
But : Mise en situation, acceptation
Participants : peu importe
Niveau d’implication (de 1 et 5) : 3

Position de départ : un participant au centre, les autres en cercle autour. Les participants du cercle vont, un par un, très rapidement, entrer dans le cercle et faire des propositions de jeu au participant qui est au centre (situations, personnages…). Celui-ci répond instantanément en jeu à chaque situation proposée. Il est important d’insister sur la rapidité des propositions, de ne pas s’installer et de sortir dès que la situation est comprise, que le personnage est vu.
Variante : Le participant effectuant la proposition reste au centre afin de dynamiser l’ensemble et alterner plus rapidement les passages.

Comme vous avez pu le lire l’improvisation peut vous amener à re-dynamiser des équipes. C”est aussi un excellent moyen d’aider de nouveaux arrivants dans une entreprise à se familiariser avec leurs nouveaux collègues de manière ludique.

Pour aller plus loin :
114 exercices d’improvisation
Des exercices d’impro pour le théâtre
Quelques vidéos d’improvisation
Découvrir ce qu’est réellement de l’impro en allant assister à des représentations, voici les liens de quelques troupes d’improvisateurs :
Ligue d’improvisation de Bretagne
Ligue d’improvisation à Paris
Ligue d’improvisation à Lyon
Ligue d’improvisation à Montréal

Il existe de nombreuses troupes qui proposent différentes formes de spectacles (match d’improvisation, catch d’improvisation, etc.).

Retrouvez sur le site d’eMarketing d’Aurélie le Guillou sa sélection de flux RSS Marketing !

De l’improvisation pour remobiliser ses équipes en période de crise…
5 (100%) 2 votes

Partagez les articles :

6 thoughts on “De l’improvisation pour remobiliser ses équipes en période de crise…

  1. Bonjour,
    Le théâtre d’improvisation n’est pas seulement destiné aux équipes commerciales. La cie IMPRO INFINI est un organisme de formation professionnelle agréé et intervient régulièrement en formation à la demande des équipes de direction en France et à l’étranger. Chaque formation est adaptée aux besoins de l’entreprise en utilisant les techniques du théâtre d’improvisation et ne peut se résumer à une simple suite d’exercices ludiques. Elle est toujours intégrée à la démarche globale de l’entreprise. L’improvisation permet aussi d’aborder de façon interactive des thématiques sociales telles que le handicap, les discriminations, la prévention. Les pays anglophones l’utilise depuis longtemps, la France s’y met petit à petit et c’est tant mieux. N’hésitez pas à nous contacter directement pour en savoir plus : http://www.impro.infini.fr/theatre-entreprise.htm

  2. C’est des commentaires ou des publicités?

    Bonjour le regard critique en tout cas et merci pour la réponse pour les équipes commerciales.

    A part présenter l’offre d’impro infini la réponse n’est pas donnée.

    L’improvisation permet de travailler sur un grand nombre de caractéristique du groupe. La cohésion, la communication, les conflit, l’évacuation du stress etc… Les équipes commerciales peuvent être concernées mais aussi toutes les équipe qui ont besoin de résoudre certains problèmes pour gagner en bien être et/ou en productivité. Cela peut en effet faire travailler les commerciaux dans leur manière de communiquer ou de négocier mais c’est adaptable à beaucoup de cas (en entreprise ou non).

    Voilà pour la réponse.
    Quant à la pub. Un forum n’est pas fait pour ça.

    A bientôt!

    Boum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.