Partagez les articles :

Nous avons vu dans la partie précédente, combien il est important de réfléchir à son nom de domaine, aux mots-clés contenus dans son site, aux liens externes… lors de la création de son site internet.

Maintenant nous allons voir comment faire connaître son site internet.

Mais avant cela, il vous faut un outil pour analyser votre trafic et la source de vos visiteurs.
Personnellement, je vous recommande Google Analytics (gratuit et simple d’utilisation). Vous pouvez voir ci-dessus un exemple des tableaux de synthèse qu’il vous offre.

ConseilsMarketing: Google Analytics n’est pas fiable à 100%. Certaines visites, références, mots-clés… ne sont pas pris en compte… J’ai pu m’en rendre compte en comparant ses statistiques
avec celles données par Free (site hébergé sur Free.fr). Donc si vous le pouvez, consultez de temps en temps les statistiques de votre hebergeur (s’il en propose).

1- Incrivez-vous dans les moteurs de recherche et annuaires incontournables

Comment procéder ?

La tentation la plus grande est de se faire un fichier sous Word avec sa description et ses mots-clés, puis de les copier / coller dans chaque moteur de recherche…



C’est ce que j’ai fait, jusqu’à ce que Luc Deborde de RankSpirit.com m’informe de mon erreur… En effet, si vous répétez systématiquement les mêmes mots-clés dans tous vos référencements, vous allez attérir tout droit dans le bac à sable de Google (le purgatoire des sites internet). Il faut donc varier les mots-clés (au moins l’ordre, les préfixes, avec “s” et sans…) ainsi que les liens vers votre site qui s’y rattachent.

En résumé, voici ce que préconise Luc Deborde:
il est très important de faire varier les adresses pointées et les textes des liens utilisés dans les campagnes d’inscription massives. Plutôt que d’utiliser “conseils en marketing” à chaque fois, vous auriez dû proposer à tour de rôle “conseil marketing”, “conseils marketing”, “conseil en marketing”, “conseils en marketing”, “marketing et conseil”, etc… Et plutôt que de faire pointer tous ces liens vers votre page d’accueil, vous auriez dû proposer différentes URLs à l’intérieur de votre site.”

C’est pourquoi nous vous conseillons de prévoir plusieurs descriptifs et toute une liste de mots-clés, et de les adapter aux pages sur auxquelles elles se rapportent.

Quels sont les sites où se référencer ? Il y a 1 incontournable :  Google… C’est plus de 90 % des recherches en France !

Donc vous pouvez commencer par référencer votre site : Google: http://www.google.com/addurl/?continue=/addurl

Mais cela ne suffit pas… Il faut en plus envoyer un SiteMap de votre site internet via Google WebMaster Tools afin de vérifier que votre site est correctement référencé en entier.

Vous avez aussi une liste de moteurs de recherches sur  http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_moteurs_de_recherche.

De même avec votre Blog WordPress, configurez les “Pings” de votre Blog afin que les sites d’actus et flux RSS relaient vos nouveaux articles.

Si vous avez un Blog WordPress, vous avez des plugins qui génèrent automatiquement un SiteMap, et donc il ne reste plus qu’à le télécharger sur Google WebMaster Tools !

Rappel important: il ne faut surtout pas vous inscrire dans des annuaires et moteurs de recherche qui ont été créés artificiellement dans le but d’améliorer le positionnement de certaines sites (ce sont des fermes de liens ou Farm links). Il faut absolument privilégier la QUALITE à la quantité de soumissions.

Ces annuaires sont faciles à repérer: si la charte graphique change, mais que le mode de soumission est toujours identique et les catégories également, alors c’est un site qui sert de ferme de liens…
Dans le doute, surtout abstenez vous, vous ferez plus de mal que de bien !


A noter : Pour “accélérer” votre référencement sur Google, il suffit de publier un tweet, google les référence très rapidement.

Dans la mesure du possible, il faut donc éviter les annuaires qui vous imposent un lien en retour.

 

Conseil Marketing: En faisant une traduction anglaise de votre Blog vous améliorez considérablement votre potentiel de diffusion et de lecteurs…. Cela représente beaucoup de travail car la concurrence est rude (mots-clés, visibilité, référencement…) mais cela peut s’avérer très payant !


2- Demandez des liens aux sites de qualité liés à votre activité

– Repérez les sites à forte audience sur vos mots-clés.

Le plus simple, c’est tout simplement de taper vos mots-clés dans Google, puis de voir les sites les mieux placés. Ensuite, il suffit de leur proposer un échange de visibilité ou un échange d’articles.

Une autre solution est d’utiliser l’annuaire thématique de Yahoo.fr qui liste les sites majeurs dans un secteur d’activité (tapez dans Yahoo les mots-clés de votre activité, puis dirigez vous dans la catégorie listant tous les sites liés à cette activité).

Attention, il faut bien entendu proposer un échange de lien sur des sites en rapport avec votre activité, et personnaliser le message adressé au Webmaster. Le taux de réussite étant entre 5% et 30% selon RankSiprit, sachant que le meilleur moyen d’avoir un lien est d’apporter de l’information intéressante et pertinente au site dont vous souhaitez obtenir un lien… il faut donner pour recevoir.

Vous trouverez un excellent article sur le sujet, sur le site www.rankspirit.com/echange-liens.php . Il propose même des modèles types de lettres de demande d’échange de liens !

Exemple pratique: en surfant sur le net j’ai repéré un très bon article sur le site www.arkantos-consulting.com et je l’ai publié sur mon site. J’ai bien entendu prévenu l’auteur de l’article, et dans ce même courrier ,je lui ai proposé de mettre sur son site des articles qui l’intéressait
. Résultat j’ai eu le droit à une publication dans sa newsletter qui m’a rapporté du trafic et des abonnés à ma newsletter.

Une autre solution, c’est d’utiliser SEMrush, Ahref… sur les sites de vos concurrents pour voir quels liens ont été utilisés, et pour vous aussi être présent…

– Surveillez les sites qui vous apportent des visiteurs et proposez-leur un échange de lien.

Toutes les semaines faites le tour des sites qui vous ont apporté des visiteurs (regardez les stats jour par jour , sinon les visites sont noyées par vos autres référents) et si de nouveaux sites apparaissent, contactez-les pour leur proposer un échange plus actif: réalisation de contenu personnalisé pour eux, échange de visibilité dans vos newsletters, réalisation de pubs croisées…

3 – Participez aux Forum et newsgroups spécialisés dans votre domaine

C’est une méthode que j’applique personnellement pour www.conseilscreateur.com et www.conseilsmarketing.fr : je vais dans les sites dédiés au marketing et à la création d’entreprises où je poste régulièrement des informations tirées de mon site. Cela permet de toucher directement des personnes intéressées par ce sujet, et donc des personnes qui en théorie peuvent devenir mes futurs “clients”

Attention ! Sur les forums, le but n’est pas de faire de la pub (elles sont systématiquement supprimées par les modérateurs) mais de donner des conseils, et ensuite donner l’adresse de votre site pour obtenir plus d’informations (ou de mettre votre site parmi les sites de référence sur un sujet).

Parfois sur les forums, il existe un espace pour annoncer la sortie de son site, publier un communiqué de presse… Si c’est le cas publiez des informations sur votre site en rapport avec le Forum (ex: le forum de ConseilsMarketing.fr !).

Pour plus d’efficacité, rajoutez une signature avec le nom de votre site afin de savoir d’où vient la réponse (nb: faites d’abord un test pour voir ce que tolère le modérateur du forum, car certains n’acceptent pas les signatures avec des sites internet).

Pour que cette occupation reste rentable, il ne faut surtout pas y passer trop de temps: ne répondez qu’aux questions qui pourront générer du trafic sur votre site.

De même, répondez en priorité aux demandes récentes: même si les archives sont rég
ulièrement consultées et qu’elles sont référencées sur google, vous aurez beaucoup moins de retour…

Une autre bonne manière d’utiliser les forums, c’est de lancer une polémique… Si vous êtes spécialiste dans un domaine, lancez une idée folle et argumentez-la. Le but n’est pas de raconter n’importe quoi, mais de lancer un débat qui fera réagir (et de préférence en consultant v
otre site !).

Par exemple, j’ai écrit un article “Réalisez une opération de prospection pour 1 €” sur mon site, cet article un peu “révolutionnaire” a fait son effet et j’ai eu le droit à pas mal de visites.

Vous pouvez également créer votre propre forum (il existe des services automatiques et gratuits de création de forums comme PHP BB),  sur votre site et tenter de le faire vivre, mais c’est une action sur le très long terme et qui nécessite beaucoup de temps…

Le 1er forum généraliste en France est pour moi  Quora.com, c‘est de très loin le plus actif et le plus intéressant

Pour trouver les forums adaptés à votre activité, il suffit de rechercher dans Google les mots-clés : forum + cible (ex: forum createur entreprise). Vous repérez ensuite les forums les plus actifs (au moins 1 message / jour sur votre sujet).

Dès que vous avez repéré 2 ou 3 forums intéressants, consultez-les tous les jours ou tous les 2 jours pour guetter les nouvelles questions et être le 1er à répondre (les lecteurs ne regardent que les 1ères réponses…).

Quelques exemples :
– Gamekult.com , jeuxvideo.com, jeuxvideo.com…. pour le jeu video
– Forummobiles.com pour les téléphones portables.
– Allocine.fr… pour le cinéma
– …

Il existe également des sites communautaires sur lesquels vous pouvez intervenir pour donner votre avis et faire connaitre vos services liés à des produits vendus dans le commerce:
– http://www.ciao.fr
– http://www.leguide.com
– …

Sans parler des sites marchands qui vous proposent de laisser des avis et des conseils comme www.rueducommerce, www.amazon.com…

Mais encore une fois, attention, ce ne sont pas des espaces de pub mais des endroits où donner des conseils valables pour les autres utilisateurs !

4- Proposez des Flux RSS

(Netvibes, avec en haut � gauche le bouton + Ajouter un flux pour ajouter vos fluxs RSS)


Les Flux RSS sont un très bon moyen d’améliorer son référencement sur Google
(certains en disent même que les Flux RSS sont l’avenir de la newsletter…).

Personnellement je les utilise peu, mais je vous conseille donc fortement de construire un flux RSS en complément de votre newsletter pour:
– Informer vos visiteurs en temps réel de votre actualité.
– Donner un outil moins intruisif à vos lecteurs (ils ne sont pas obligés de donner leur adresse email et le désabonnement se fait vraiment en 1 clic). Mais attention, le désbonnement est très rapide aussi… Donc actualisez très régulièrement vos flux RSS.
– Améliorer votre référencement sur Google, car c’est un lien qui compte beaucoup !

Conseil pour vos Flux RSS : Travaillez énormément le titre de l’article, de nombreux Flux ne montrent que cela !

Le leader incontesté pour les Flux RSS est www.Netvibes.com, suivi par www.google.fr et www.bloglines.com.

Pour moi , Netvibes est le “google” des flux RSS, il est incontournable !

 

Je vous offre gratuitement mon livre

"1 mois pour améliorer votre Référencement sur Google"

  • 102 conseils pour améliorer simplement votre référencement
  • 270 pages de conseils, d'astuces et d'exemples
  • Des conseils concrets à mettre en place dès demain

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

 

5- Mon site a disparu de Google, comment faire ?

Il arrive parfois qu’en voulant optimiser son référencement pour Google, on fasse des “bêtises” , que son site disparaisse de google.

C’est par exemple le cas de www.conseilsmarketing.fr qui a totalement disparu de Google en début 2007 suite à un abus de mots-clés (j’avais répété trop souvent dans mes référencements et dans mes textes, les mots “conseils marketing”).

Il faut distinguer 2 types de sanctions par google:
Etre replacé dans le bac à sable (sandbox) : c’est une mise à l’index temporaire de google qui vous punit temporairement en excluant votre site du résultat de mots-clés… Dans ce cas rien n’est perdu, vous pouvez réapparaitre au bout de quelques temps (voir ci-dessous)
Etre blacklisté par Google : c’est être supprimé définitivement de google… et là, vous êtes mal… A moins de refaire un site de A à Z (nom de domaine…) il n’y a plus rien à faire.

Comment vérifier si on a été mis dans le bac à sable ou blacklisté ? Tout simplement en faisant une recherche dans google du type “site:www.nomdudomaine.com”. Si votre site apparaît, c’est qu’il est toujours dans l’index de google (ouf !).

A noter: parfois il peut s’agir d’un problème (ou d’une erreur de manipulation) avec votre serveur ou votre hébergeur qui a rendu votre site invisible par Google. Dans ce cas, vérifiez bien que votre site est bien actif, et re-référencez manuellement votre site sur Google via la Google Console. Personnellement, cela m’est déjà arrivé, donc pas de panique !

Voici quelques idées pour essayer de sortir plus rapidement du bac à sable de Google (attention, ce ne sont que des suggestions tirées de mon expérience personnelle…):

Le plus simple c’est d’attendre que Google vous pardonne ! Il faut tout simplement continuer à écrire sur son site, l’enrichir, mettre de nouveaux liens… en évitant d’utiliser toujours les mêmes mots-clés (= spamdexing).

Augmenter le nombre de liens vers son site ( les backlinks): plus un site est populaire, plus sa sortie du bac à sable sera rapide.

Demander directement à Google de remettre votre site: cela peut paraître un peu simple, mais cela semble fonctionner !Pour google, il y a une adresse email pour vos réclamations help@google.com et un site internet https://www.google.com/webmasters/tools/reconsideration?hl=fr&pli=1france@google.com

La solution radicale, c’est de changer le nom de domaine de son site: C’est extrême, mais si vous avez fait de grosses erreurs, parfois il vaut mieux tout reprendre à zéro. A utiliser en dernière extrèmité !

Arrêter l’optimisation du référencement naturel et se focaliser sur la génération de trafic (voir la prochaine partie de notre article).

Dans la prochaine partie nous verrons comment booster son trafic sur google…

 

Bien référencer son site Internet
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

10 thoughts on “Bien référencer son site Internet

  1. Exalead est très très bon, Dmoz est incontournable.

    Pour les 4 incontournables cités dans l’article, l’ordre d’importance est :
    – Google
    – Yahoo!
    – Msn
    – Voila

    Mais il y a bien mieux que de s’inscrire tout “simplement”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.