Partagez les articles :

 

Nous avons vu dans les deux premières parties de ce dossier, comment construire un site qui sera naturellement bien positionné sur Google, puis comment améliorer son positionnement via des liens depuis d’autres sites et annuaires.

Nous allons maintenant voir comment augmenter encore l’audience de son site via le Marketing Viral. En effet, au lieu d’attendre que vos visiteurs vous trouvent, il vaut mieux les faire venir directement sur votre site !

Pour cela, voici 10 grandes techniques qui augmenteront à coup sûr le trafic sur votre site Internet. Nous les avons classés des plus faciles à mettre en œuvre aux plus compliqués.

Ces 10 techniques pour améliorer votre référencement ne sont pas forcément adaptées à tous les sites, car la plupart sont fortement basés sur la richesse du contenu du site internet. Néanmoins, avec un peu d’imagination vous pouvez créer vous-même un contenu spécialement conçu pour attirer les visiteurs !

 

1- Publiez des articles sur les sites d’actualités et Blogs qui acceptent des articles invités !

Avec l’avènement du Web, l’internaute est devenu producteur de contenu, voire même le juge de la qualité du contenu.

Tout le monde peut désormais proposer un article, une tribune, un point de vue… à un blog ou un site d’actualités, à la seule condition d’apporter de la valeur ajoutée et des informations (et non pas de faire sa promo… la publicité est là pour cela !).

L’avantage c’est que ces sites permettent d’acquérir très rapidement de la visibilité et de la notoriété auprès d’un public ciblé et intéressé par votre secteur d’activité

Avec en plus un effet sur le long terme car les articles restent publiés sur ces sites.

Un dernier avantage, c’est que les sites d’actutalités et les blogs sont très bien référencés sur Google et ce qui vous permet d’améliorer votre positionnement sur Google, en apparaissant parfois 3 ou 4 fois dans les premières pages des moteurs de recherche !

L’inconvénient, c’est que ces sites rapportent relativement peu de visites (quelques dizaines / jours), et qu’ils s’adressent encore à un public averti, mais leur audience est en constante augmentation !

Il faut distinguer 2 catégories de sites de diffusion d’articles:

Les blogs et sites avec un fort trafic (ex: conseilsmarketing.com, WebMarketingCom.com, Le Journal du net..).

C’est l’endroit idéal pour publier vos articles à forte valeur ajoutée, communiquer sur une vidéo de buzz marketing, donner les résultats d’une étude …

Les lecteurs de ces sites sont généralement des influenceurs importants qui peuvent très rapidement diffuser un article pertinent à tout leur carnet d’adresses et sur leurs blogs.

Néanmoins, il y a une certaine “netiquette” à respecter: apporter une véritable valeur ajoutée ou des informations étonnantes ou humoristiques (ce n’est pas un site de publirédactionnel !).

 

– Ceux qui permettent le publication de manière plus “tolérante”, ce sont les petits blogs et petits sites d’actualités.

Ces sites ont pour vocation de laisser les contributeurs créer du contenu “gratuit”.

Pour vous, le but est double: d’une part être présent sur vos mots-clés sur ces sites, et d’autre part améliorer votre référencement sur les moteurs de recherche (ces liens sont considérés comme des blacklinks pour Google).

Pour les repérer il suffit de taper dans Google vos mots clés, voir quels sites apparaissent en premier, puis contacter le webmaster pour proposer d’écrire un article “non promotionnel”, avec juste 1 ou 2 liens vers votre site (et 1 article que vous souhaitez pousser en priorité).


2 – Utilisez les commentaires des blogs et sites d’actualités à fort trafic !

La plupart des sites d’actualités et les blogs vous proposent de participer à la discussion suite à la publication d’articles.

C’est pourquoi, une des meilleures méthodes pour créer du trafic sur son propre site, c’est de déposer des commentaires sur les articles liés à votre thématique, et si possible dans les premiers (afin d’être tout de suite visible), puis à laisser un commentaire pertinent à valeur ajoutée, et ensuite en ajoutant à la fin “discrètement” un lien vers un article complémentaire au contenu publié dans l’article.

Ainsi, plus vous surfez, plus vous laissez de traces de votre site, plus vous enrichissez le contenu de vos articles, plus vous êtes connu et reconnu !

L’objectif est double : d’une part “capter” naturellement des personnes intéressées par un sujet donné (en offrant plus d’infos ou un éclairage différent sur votre site), d’autre part parler de votre site au Webmaster du site diffuseur de contenu et si votre remarque est pertinente vous avez de grandes chances de voir votre site cité dans les prochains articles.

Bien entendu, pour cela il faut que votre site soit non concurrent (sinon il va supprimer votre commentaire) et que votre contenu soit pertinent. Ensuite, il faut être dans les 10 premiers à laisser un commentaire…

 

Pour détecter les autres Blogs influents dans votre secteur, il faut tout simplement faire une recherche dans google et voir qui apparaît dans les premières positions…

3- Faites des communiqués de presse !

Avec la prépondérance des moteurs de recherche basés sur le nombre de liens depuis des sites externes et surtout sur l’aspect qualitatif de ces liens, la réalisation de communiqué de presse a pris un jour nouveau : ils ne servent plus uniquement à informer les journalistes d’une nouvelle, mais désormais ils ont pour objectif d’améliorer votre positionnement sur Google.

En effet, les sites de communiqués de presse sont très très bien pris en compte dans le classement de Google, et donc si vous publiez un article avec un titre avec vos mots-clés, vous avez une forte probabilité d’apparaître sur la 1ère ou la 2ème page des résultats de Google (et parfois plusieurs fois !).

L’intérêt des communiqués de presse est qu’il s’inscrivent dans le court et moyen termes:
– A court terme, ils vous permettent d’acquérir un crédit auprès de vos clients et fournisseurs (et de démoraliser vos concurrents !).
– A moyen terme, ils vous assurent une visibilité car leur mise en ligne peut vous rapporter de la visibilité, même plusieurs mois après la diffusion.

Attention néanmoins à ne pas rêver: un seul communiqué de presse ne provoque pas de raz de marée sur vos ventes, c’est plutôt beaucoup de petits ruisseaux de communiqués de presse qui formeront une grande rivière de notoriété.

La prochaine question est souvent “Sur quel sujet écrire un communiqué de presse ?“.
Pour répondre à cette question, il faut savoir que les journalistes adorent les chiffres. C’est pourquoi les résultats d’une étude menée sur vos clients sera très apprécié. Le lancement d’un produit innovant ou d’un concept révolutionnaire le sera également.
Enfin, il y a tous les sujets qui exploitent l’actualité et dont les journalistes pourront se servir pour enrichir un article.

Comme il existe de nombreux sites de diffusion gratuits de communiqués de presse, le critère déterminant pour être accepté est simplement de construire votre communiqué de presse pour lui donner un aspect le plus professionnel possible.

Voici donc une méthodologie pour écrire un communiqué de presse “professionnel” en 5 étapes:

1°) La date de publication & le nom de la société. L’identité de l’entreprise: “Communiqué de presse Société X” ; Diffusion: ” pour diffusion immédiate ” (sauf si vous faites en embargo jusqu’à une date -à mentionner-). Faites le plus simple possible pour la société: un logo et c’est tout.

2°) Le titre : Il doit résumer en 1 phrase tout votre communiqué. Cette accroche doit être percutante: jeu de mots, un chiffre clé… C’est l’élément à travailler en premier.

3°) L’accroche du communiqué: Ce petit paragraphe (2 lignes) doit résumer en quelques lignes tout le communiqué de presse, ce que doit retenir le journaliste.

4°) Le corps du communiqué: Rédigez à l’impersonnel votre texte, comme si vous étiez le journaliste qui parlait de votre entreprise. Mettez en premier les éléments les plus importants, et laisser en dernier les informations les moins essentielles.

  •  Traditionnellement, la structure d’un communiqué suit le moule “Où ? Qui ? Que ? Quoi ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?”. Néanmoins, personnellement je préfère mettre en premier le Pourquoi = Pb résolu par votre produit, puis passer à la suite de l’article.
  • Si possible, avoir un fil conducteur tout au long du texte avec des enchaînements naturels entre les paragraphes.
  • Toujours rajouter des illustrations (photos des produits, du site web…), avec si possible des commentaires (attention ! Le journaliste n’utilisera pas cette capture commentée, mais la capture ” brute “).
  •  Ajoutez une mini interview de vous ou d’un de vos collègues (le top c’est l’avis d’un spécialiste extérieur à votre société) qui raconte pourquoi vous avez sorti ce produit / service…
  • Ajoutez des titres à chaque début de paragraphes avec les grandes idées à retenir, ainsi un journaliste pressé pourra lire uniquement vos gros titres et retrouver l’information immédiatement.
  • Faire passer une 1 idée par paragraphe.
  • Sur le style de rédaction, il y a 2 écoles:
    – les factuels: ils rédigent des phrases courtes, sans verbiage, sans chichi…. Le but étant que le journaliste ne perde pas de temps avec votre message et qu’il ne soit pas “vexé” par vos essais d’écrivaillon.

    – les “pseudo journalistes” qui rédigent des textes avec un vocabulaire riche (mais sans répétition!), avec des mots-clés et des slogans, afin que le journaliste puisse les reprendre directement.

Personnellement, je conseille plutôt la seconde méthode, qui est bien plus valorisante dans le cas où le journaliste reprend mot pour mot votre communiqué de presse (ou du moins s’en inspire fortement).

Conseils Marketing:
– Si vous avez plusieurs messages, faites plusieurs communiqués de presse, il faut éviter la confusion. Mais au contraire si vous avez plusieurs petites actualités dans le même domaine, alors faites un communiqué qui regroupe toutes ces actions sous un même chapeau.
– Si vous annoncez un partenariat, c’est toujours le partenaire le plus important qui doit publier et diffuser le communiqué de presse afin d’avoir le plus de chances d’être publié.

– Attention au ton du communiqué: si vos accroches ne sont faites que de jeux de mots, votre communiqué ne sera pas forcément pris au sérieux…

– Mettre des images en 72 dpi (max 100 Ko/image), et mettre en téléchargement vos images en résolution 300 dpi (couleurs CMJN) grâce à des liens sur votre site internet. Faites attention à ce que l’email de votre communiqué ne pèse pas plus de 1 Mo.

5°) La fin du communiqué de presse:
– Abordez ici tous les détails pratiques: prix du produit/service, disponibilité, gamme…

– Faites un rappel de la société, de son historique, ses produits…
– Si vous êtes N°1 dans un secteur, rappelez-le mais en le justifiant (source GFK/médiamétrie/…), cela permettra de renforcer votre crédibilité.

– Faites appel à l’action: ” Vous voulez plus d’information, appelez-nous au 01 XXXXXXX “.

Conseil Marketing :
– Faites relire votre communiqué par une personne qui n’y connaît rien à votre produit / service… Il faut qu’il puisse être compris par une personne qui ne connaît rien à votre métier !

Une fois votre communiqué de presse prêt, il ne reste plus qu’à le diffuser.
Pour cela, vous devez bien entendu utiliser les principaux sites de diffusion de communiqués de presse, mais pour un impact optimum il faut surtout le diffuser à travers les sites spécialisés dans votre domaine d’activité.

Les sites de diffusion gratuits de communiqués de presses, les plus importants sont:
– http://www.categorynet.com/

– Actualités Google: www.google.com (il faut être accepté pour faire partie des actualités)

– http://www.afp.fr/francais/afp/?pid=contact (pour les informations généralistes)
– …

 

Et voici quelques exemples de sites spécialisés de diffusion de communiqués de presse:
– La www.afjv.com pour les jeux videos
– http://www.itrnews.com/ et http://www.digitalworld.fr/divers/contact.html pour l’informatique et les médias
– http://avn.com/ : pour le porno et l’érotisme.
– http://www.batiweb.com/ et http://www.batiactu.com/ pour le bâtiment.
– Internet et l’économie: l’internaute, le journal du management, l’entreprise, Neteconomie, le Monde informatique…

Pour savoir comment améliorer l’efficacité de vos communiqués de presse, répondre aux questions des journalistes… consultez notre article “Comment écrire un communiqué de presse”.

4- Proposez une newsletter !

C’est bien d’attirer les visiteurs sur votre site, c’est mieux de les faire revenir pour encore augmenter votre trafic C’est pourquoi une newsletter est essentielle.

Proposer un site internet sans newsletter c’est se priver d’au moins 20% de son potentiel trafic (et au moins 25% de ses revenus, car la plupart des sites internet marchands réalisent 25% de leur CA via leurs emailings).

Votre newsletter vous permettra de communiquer sur un produit, un nouveau service, informer d’un nouvel article… mais surtout elle rappellera votre existence à vos clients et dont une partie reviendra visiter votre site.

Par exemple, le jour de l’envoi de ma newsletter j’ai en moyenne 10% de visites en plus (dont des anciens et des nouveaux visiteurs).

Pour mettre en place votre newsletter, je vous conseille le service de   www.aweber.com qui gère  votre newsletter de A à Z (de l’inscription à l’envoi de la newsletter).

 

Conseils Newsletter:
– Ajoutez dans votre newsletter un bouton “Envoyer à un ami”.
– Indiquez lors de l’inscription: la périodicité, le fait que l’adresse ne sera pas vendue ni louée, rappeler le contenu de votre newsletter…
– Testez le jour et l’heure d’envoi, personnalisez le contenu (Frederic XXXX), testez différentes mises en page…
– Renvoyez 1 semaine après votre newsletter aux personnes dont la boîte aux lettres était pleine au moment du premier envoi et renvoyez 2 semaines plus tard la newsletter à ceux qui ne l’ont pas lue la première fois en leur rappelant les offres exceptionnelles qu’elle contient.

– Si votre newsletter comporte beaucoup de texte, vous pouvez éventuellement rajouter le temps de lecture estimé.

– Attention à garder une lecture simple: si vous adoptez une structure trop complexe (barre de navigation à droite et à gauche), vous prenez le risque que vos lecteurs ne les voient pas.

– Les images doivent illustrer votre texte et pas l’inverse… Donc demandez-vous toujours si votre image vous aide à vendre votre produit, sinon changez-la ou supprimez-la .

– Placez la boîte d’inscription à votre newsletter sur toutes les pages, et le plus haut possible.
– Ne faites pas trop de blocs d’images dans votre newsletter et privilégiez le texte HTML, car de nombreux gestionnaires d’emails en bloquent l’affichage.

Pour avoir plus d’informations, consultez notre article “5 astuces pour augmenter le taux de lecture de sa newsletter”.

Bien entendu, une fois que votre newsletter comporte plusieurs milliers de membres (au moins 5000), vous pouvez la louer (entre 0,15 et 0,3 centimes par adresse email)… à condition que vos lecteurs aient acceptés de recevoir de la pub de vos partenaires !


5- Organisez un jeu concours !

C’est le meilleur outil pour se faire connaître sur le net et attirer en quelques jours des milliers de personnes.

Le principe est simple, vous proposez de faire gagner des lots sur votre site et pour cela vous leur demandez de laisser leur adresse email (ou leurs coordonnées).

L’intérêt est triple:
récolter des adresses emails pour lancer vos premières actions commerciales;

– faire venir sur votre site des prospects, faire tester vos produits et services;

– communiquer sur le lancement de votre site à moindre coût grâce au bouche à oreille.

Attention à bien fixer les objectifs de votre concours avant son lancement: est-ce que vous souhaitez obtenir un maximum de contacts ou uniquement des contacts ciblés ? Est-ce que vous voulez “obliger” vos contacts à voir votre site ou vous souhaitez juste faire connaître votre site et ses services ?…

Selon ces différents objectifs, vous devrez proposer simplement soit de donner son adresse email, soit de répondre à plusieurs questions tirées de votre site.

L’avantage du jeu concours :
c’est simple à mettre en place (il suffit de mettre en place un simple formulaire, de le publier sur votre site et de recevoir les informations sur une adresse email).

vous pouvez le mettre en place avant même la création de votre site internet, avec une simple page qui présente votre future offre et le formulaire du jeu concours.
vous achetez vous-même quelques lots (places de ciné, appareil photo numérique…) et vous les envoyez vous-même par la poste (en colissimo suivi) après un tirage au sort.

Les inconvénients du jeu concours:

– Vous récoltez des adresses de “joueurs professionnels” qui passent leurs soirées à s’inscrire à tous les concours qu’ils trouvent.

– Les participants doivent accepter de recevoir vos emails promotionnels (principe de l’opt-in), car ils peuvent très bien jouer sans être obligés de recevoir ensuite vos emailings
il y a toujours des tricheurs, donc faites bien attention à protéger votre PC contre les intrusions.

Conseils pour votre Jeu-Concours:
– Pour les lots, proposez des lots liés à votre activité, cela permet de réduire un peu les amateurs de jeux concours.

– Proposez un parrainage avec envoi automatique des emails aux contacts des joueurs.

– Organisez plusieurs concours gratuits pour favoriser l’enregistrement à votre newsletter et précochez la case “je souhaite recevoir de nouvelles promotions et être informé des prochains jeux de ConseilsMarketing.fr”.

– Faites attention au poids des cadeaux, cela peut vous coûter plus cher que le cadeau lors de l’envoi.

– Offrez un cadeau à tous les participants, cela peut être une image de fond d’écran, un livre en PDF gratuit…

Pour plus d’informations sur les jeux concours, consultez notre article spécial sur l’organisation d’un jeu concours.

Bien entendu si pour vous c’est trop compliqué, vous pouvez faire appel à des prestataires qui vont gérer tout l’aspect logistique (le prix de départ est de moins de 1000 €).

Ce prestataire peut aussi réaliser pour vous tout le jeu concours, avec plus d’interactivité qu’un simple formulaire à remplir. Une fois que les aspects logistiques sont prêts, il est essentiel de communiquer un maximum sur votre concours (pour 1 € en cadeau, mettre 1 € dans la publicité de ce concours).

Cela passe par l’inscription dans un maximum d’annuaires de concours gratuits en plus de votre site internet, et éventuellement de la location de fichiers.

 

6- Proposez une infographie, un résultat d’enquête, un quizz…

Les informations à valeur ajoutée qui apportent des informations chiffrées permettent de bénéficier d’un bon buzz Marketing.

Néanmoins, l’impact se fera sentir vraiment que sur le moyen terme, car il faut compter plusieurs semaines avant de voir un impact concret (mais l’effet dure plusieurs mois).

Pour la réussite de ce projet, il faut absolument proposer des informations originals mais aussi mettre en valeur votre site internet (ex: tout en bas de l’infographie!).

 

Avantages:
– Impact sur le moyen terme, jusqu’à plusieurs mois après le lancement.

– Si votre jeu est drôle proposez-le aux sites référençant les jeux drôles sur internet (www.rigoler.com…).

Inconvénients:
– A moins d’être un graphiste, il faudra payer pour réaliser le design.

De plus, il faut déjà disposer d’une bonne base d’emails pour enclencher le buzz marketing.

Conseil Marketing:
– Faites un jeu en rapport à votre activité, et proposez à la fin de visiter votre site pour comparer son score, acquérir de nouveaux niveaux, avoir des cadeaux…

– Proposez un jeu court, le temps consacré au jeu flash étant généralement inférieur à 5 minutes.
– N’oubliez pas d’ajouter à la fin une option pour envoyer le jeu à ses amis.

– Faites tester le jeu par vos amis pour vérifier qu’il est suffisamment drôle, bien conçu (pas trop rapide…).


7- Utilisez la Video !

Le principe est d’utiliser le bon vieux bouche à oreille, et quoi de mieux qu’Internet comme caisse de résonance !

En effet, grâce au transfert d’emails et de toutes les newsletters, votre site peut devenir en quelques semaines une référence de votre secteur d’activité !

Un des derniers exemples avec Kamini et le Rap de Marly Gomont…


Il faut distinguer 2 objectifs pour réaliser des vidéos:

améliorer sa visibilité via la diffusion sur les sites de vidéos (en plus des moteurs de recherche traditionnels).

Le trafic des sites de partage de vidéos en ligne est en augmentation exponentielle et ce média est encore peu exploité. Donc si vous proposez sur les principaux sites de partage de vidéos une newsletter vidéo, un dossier en vidéo, un article en vidéo… vous bénéficiez d’un nouveau moyen encore peu utilisé par vos concurrents.

Il ne faut donc pas hésiter à faire des vidéos de vos articles, voire une video-newsletter. D’ailleurs, à moyen terme il est probable que la plupart des newsletters professionnelles diffuseront de plus en plus de vidéos.

Pour faire une vidéo vous avez tout simplement besoin de:
– 1 smartphone  ou 1 appareil photo numérique.
– 1 micro cravate (ou 1 micro simple)

– 1 logiciel de montage video (Camtasia, Première…).

– 1 à 3 lampes ou des halogènes pour l’éclairage.

 

Pour diffuser vos videos, vous pouvez utiliser youtube, dailymotion, vimeo… et Facebook / Twitter / Linkedin…

 

A noter: Si vous n’avez pas de webcam, vous pouvez proposer vos articles avec uniquement le son enregistré en MP3 et les diffuser en Podcast sur Itunes. Cela aura moins d’impact, mais cela peut néanmoins vous aider à acquérir des prospects…

– faire connaître son site Web via le buzz marketing.

L’objectif est un peu différent: vous souhaitez faire connaître votre site via un vidéo (ou une série) qui sera transférée de boîtes mails en boîtes mails par marketing viral.

Exemple de vidéo basée sur le marketing Viral avec la campagne 3M (cette fois la qualité du scénario et de l’image sont primordiaux pour assurer un bon effet):

Ce qui fonctionne le mieux, ce sont sans conteste les vidéos humoristiques. Donc pour réussir, il faut proposer une vidéo hilarante sur un sujet proche de votre secteur (si possible, mettre en exergue un problème résolu par votre produit ou service).

Pour faire cette vidéo, vous pouvez soit faire appel à un professionnel (comptez de 5000 € à 40 000 €), soit à votre talent de réalisateur, mais dans tous les cas la diffusion sur les sites d’humour et de diffusion de vidéos doit se faire en complément d’une opération d’emailing ciblée (sur vos clients, prospects…).

La principale limitation du Buzz Marketing est qu’il touche majoritairement les particuliers et les jeunes et moins les professionnels ou les personnes âgées.

8- Diffusez un livre blanc ou un guide gratuit !

Pour réussir avec un libre blanc, il faut proposer des conseils intéressants à votre lecteur et lui donner envie de les envoyer à sa liste de contacts.

Le plus efficace c’est bien entendu le livre gratuit ou le guide de conseils.

Voici par exemple Le Guide de la Rencontre sur internet sur le site www.kelrencontre.com:

Lié à une communication forte (relations influenceurs, Publicité Facebook Ads…) vous pouvez espérer voir votre ebook relayé par de nombreux sites internet et devenir une “référence”.

Pour que votre livre soit bien diffusé, évitez les titres du genre “livre blanc…”, “l’encyclopédie…”… et préférez des titres plus parlants: “101 conseils pour bien référencer son site”, “50 secrets de pro pour un bon référencement”, “le kit Pratique du référencement”…

Pour encore optimiser l’utilisation de ce livre gratuit, il est important de récupérer l’email des demandeurs et de prévoir un système de messages automatiques (une simple règle dans outlook suffit avec l’envoi d’un email avec l’URL où télécharger le guide dès que le formulaire d’inscription a été rempli).

Je vous offre gratuitement mon livre

"1 mois pour améliorer votre Référencement sur Google"

  • 102 conseils pour améliorer simplement votre référencement
  • 270 pages de conseils, d'astuces et d'exemples
  • Des conseils concrets à mettre en place dès demain

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

 


9-  Achetez des liens sur des sites & blogs via des articles sponsorisés

Le principe est simple :

  • soit vous passez par des place de marchés de ventes de liens (ex: rocketlinks…)
  • soit vous passez directement par le blogueur avec un email lui proposant d’acheter un article sponsorisé.

Suite à cela, le blogueur va rédiger un article, avec des liens vers votre site, ce qui améliorera votre référencement.

 

10- Misez sur la proximité !

Même si internet vous permet d’être connu dans toute la France, voire dans le monde entier, n’oubliez pas que la proximité avec le client est souvent un atout décisif !

Vous ne devez donc pas négliger les recherches qui sont effectuées pour trouver des fournisseurs près de chez soi.

L’acteur historique reste le site www.pagesjaunes.fr (payant), mais désormais c’est Google Maps qui domine http://maps.google.com/ (gratuit via google My Business, mais payant dès lors que l’on veut gagner en visibilité via Adwords).

Vous pouvez aussi capter du trafic via les sites locaux
http://local.live.com/

http://www.qype.fr/fr

TripAdviszor.com


Voici par exemple, l’enregistrement de www.conseilsmarketing.fr dans Google Maps :



Dans la dernière partie de ce dossier consacré au référencement, nous allons voir décupler son trafic grâce à des partenariats…

Comment améliorer son référencement sur Google (3/4) ?
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

8 thoughts on “Comment améliorer son référencement sur Google (3/4) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.