Partagez les articles :

bases du référencement

ConseilsMarketing accueille Sébastien Guérin co-fondateur de Mû Creative, société éditrice de vidéos de formation (screencast) dédiées au marketing internet (référencement naturel, Viadeo, Google Adwords, Twitter…). Sébastien nous rappelle les fondamentaux du référencement “On Page”.

Avant de se lancer dans la pratique des optimisations « on page », il est nécessaire d’en définir le concept : le « on-page », c’est tout ce qui se rapporte au contenu et aux textes de vos pages internet.

Le but du référencement on-page consiste tout simplement à construire votre page web de façon à ce que les moteurs de recherches puissent trouver votre site lorsqu’un internaute recherche un contenu similaire au vôtre.

Si vous êtes un néophyte du référencement, certains termes pourraient vous intimider. Pourtant, je vous l’assure l’optimisation on-page n’a rien de sorcier et je vais vous guider pas à pas quant aux optimisations à mettre en place.

1ère étape: la sélection de mots clés

Admettons que vous ayez fait une première recherche de mots clés pour votre site web, il va falloir maintenant faire le tri parmi ces derniers.

Prenons un exemple dont je vais me resservir au cours de cet article:  Je vends une formation sur le référencement naturel. J’ai un site internet dédié à ce produit mais il est très mal positionné sur les mots-clés que je considère susceptibles de me ramener du trafic.

Voici la liste de mes mots clés:

choix mots clés référencement naturel

À partir de ces mots-clés de base, il va falloir étendre votre liste pour cela, je vous conseil d’utiliser le système pyramidal.

Voici ce que cela donne visuellement :

pyramide mots clés

Créez une pyramide des mots clés sur lesquels vous devez vous référencer va vous permettre de « prioriser » l’importance des mots clés sur lesquels vous vous devez d’être présent.

Plus le mot clé sera haut dans la pyramide, plus il sera concurrentiel et vous référencer dessus sera souvent stratégique, mais aussi bien plus compliqué...

Si le mot est vraiment trop générique comme référencement (cf. Pyramide), passez à l’étage du dessous en combinant le mot générique avec ceux du dessous.
Ici: Référencement on-page et référencement off-page
Maintenant que votre pyramide est construite, il va falloir vérifier la concurrence de tous vos mots clés.

Pour cela, il n’existe qu’un outil digne de ce nom: il s’agit du générateur de mots clés AdWords.

générateur mots clés google adwords

Comme vous pouvez le voir sur l’image précédente, il vous permet de rentrer l’ensemble de vos mots clés choisis dans une base et générer de nouveaux mots clés (synonymes, mots connexes…).
Avantage de ce dernier: Il va vous donner le nombre de recherches mensuelles sur chaque mot clé ainsi qu’une idée de la concurrence de celui-ci.
Si je prends le mot clé « référencement », je vois que ce dernier est recherché environ 550 000 fois par mois ce qui est colossal.

Cependant, je vois que la barre verte de la concurrence est élevée…  Ce qui prouve que se référencer sur ce mot risque d’être compliqué.
Néanmoins cette barre verte ne met en avant que la concurrence entre annonceurs sur a régie publicitaire AdWords et pas la concurrence réelle sur le mot clé pour le référencement naturel.

Pour estimer la concurrence sur un mot clé il faut aller dans Google et taper le mot clé « référencement ».
Comme on le voit ici, il y a plus de 11 000 000 de résultats pour le mot clé référencement :

résultats référencement naturel

On considère généralement qu‘il devient compliqué de bien se référencer sur un mot clé à partir d’un million de résultats, alors plus de 11 Millions vous imaginez que la concurrence va être rude.

A noter : le nombre de résultats “bruts” peut être parfois trompeur, car un mot clé peut être populaire mais peu “optimisé” par les sites qui l’emploient. C’est à dire que le référencement “on page” que l’on va voir ci dessous n’est pas effectué (optimisation des titres des pages, des images, des ancres…). Vous devrez donc en plus vérifier si les sites qui apparaissent en premier ont optimisé leurs pages pour apparaître en premier (voir ci dessous), et si c’est le cas vous pourrez en conclure que la concurrence est déjà forte sur ce secteur et qu’il faudra redoubler d’efforts…

2ème étape: Optimisez vos balises meta

– Title: La balise title n’et pas vraiment une balise meta, mais elle est souvent apparentée à ces dernières.
Selon les moteurs de recherches le maximum de caractères accepté est compris entre 65 et 70. Par conséquent, limitez vos titres à 65 caractères, espaces inclus.
La balise title doit impérativement comporter le mot clé principal de votre page (avec 1 mot ou expression différent par page, Google classant les pages sur des mots clés et expressions, et non pas un site internet en entier) et si possible le nom de votre entreprise/site. En effet, cela va accentuer le référencement de votre entreprise/site.
Voici comment je vous conseille de rédiger vos balises title :  <title>titre descriptif de votre page avec son mot clé principal  | Site/entreprise</title>

– Meta description: Alors attention, il ne s’agit pas de truffer votre description de mots clés.

Bien au contraire, mettre trop de mots clés va diluer la pertinence de votre mot clé principal… Ne dépassez pas non plus 250 caractères espaces inclus !
Impératif: rédigez une phrase qui comprend 1 ou 2 mots clés et surtout qui donne envie au lecteur de cliquer sur votre page.
À titre d’exemple, je prends la description de mon site de formation au référencement
<meta name=”Description” content=”Formation referencement: découvrez une formation video qui vous accompagne pas à pas dans l’apprentissage d’un bon referencement sur Google, Bing, Yahoo.” />

–    La description fait moins de 250 caractères.
–    Le mot clé mis en avant pour cette page est « formation referencement ».
–    La description est suffisamment explicite

– Meta Keywords: Il n’y a pas si longtemps, je considérai que cette balise n’avait plus aucun intérêt car non reconnue par Google (affirmation validée par Matt Cutts personne en charge de l’algorithme de Google!).

Cependant, le moteur de recherches Bing la prend en compte dans son ranking. Donc, même si les parts de marché de Bing sont faibles en France, ce n’est pas une raison pour se priver du trafic que ce dernier pourrait éventuellement vous amener.
Cependant, ne mettez pas votre mot clé principal dans la meta Keywords. Selon une recommandation de Bing, cette balise sert à mettre des mots connexes à votre mot clé principal; mots connexes que vous utilisez dans votre page bien sûr.
Même si je n’en ai pas mis dans ma page http://www.referencement-formation.fr/, il eu été pertinent de mettre la balise meta keyword suivante:  <meta name=”Keyword” content=”referencement naturel, referencement Google, formation vidéo.” />

3ème étape: Optimiser vos titres

Optimiser vos titre va également participer à améliorer le positionnement de votre page.
Pour cela, il s’agit de mettre vos titres entre des balises graduées de <h1> à </h6>.  <h1> étant la plus importante et <h6>  celle qui apporte le moins de poids au mot clé utilisé dans votre titre.
Première règle: N’utilisez qu’un seul titre <h1> par page ! En effet, elle est censée rappeler le thème général de votre page.

Avoir plusieurs thèmes principaux sur une page web serait étonnant…même si plusieurs balises h1 sont acceptées par les moteurs. Par la suite, si vous avez de multiples sous-titres, utilisez autant de balises h2, h3…h6 que vous souhaitez.


Deuxième règle: l’arborescence de votre site doit être logique !
Par exemple, mettre une balise h4 avant une balise h2 paraitrait illogique.
N’oubliez pas que ces balises sont uniquement destinées aux titres, mais il faut impérativement que vos titres contiennent vos mots clés. Pourquoi?
Si un moteur de recherches isole une balise hn  dans votre texte, il va comprendre que cette phrase possède une importance plus élevé que le reste du corps du texte et Il en va de même pour les mots qui composent cette dernière
Par conséquent, le moteur va donner un poids supérieur aux mots clés principaux de vos titres.
Exemple pour une page sur le référencement la logique serait :

hiérarchie référencement naturel

 

4ème étape: Travaillez la proéminence de vos mots clés

Il existe un mythe en référencement: l’indice de densité de mot clé!

Ce dernier, suggère qu’un mot clé ne doit pas dépasser 7% de densité dans une page au risque de se faire pénaliser par les moteurs de recherches.
Plutôt que de passer votre temps à vérifier que vos mots clés n’ont pas un indice de densité trop élevé sur vos pages, je vous invite fortement à suivre les conseils suivants:
–    Vous n’écrivez pas pour les robots des moteurs de recherches mais bien pour les Internautes. Il faut que votre texte soit agréable à lire et pertinent.
–    Le mot clé principal de votre page devra se trouver dans votre première phrase. Si possible, mettez ce dernier le plus tôt possible dans la phrase.
–    Ne faites pas de « Keyword stuffing ». Il s’agit d’accumuler le plus de fois possible votre mot clé principal sur votre page. Cette technique est mal perçue et facilement identifiée par les moteurs de recherches. Si Google considère que vous avez fait du keyword stuffing, il y a fort à parier que votre page soit pénalisée. Ne mettez un mot clé que lorsque celui-ci s’insère naturellement dans le texte!
–    Évitez les fautes de grammaire et d’orthographe, cela ne nuit pas à votre référencement mais à la crédibilité de votre site (nb: dans certains cas c’est pertinent, car cela vous serez positionné sur les fautes de frappe des internautes).

5ème étape: optimisez vos ancres

Probablement une des étapes la plus importante du référencement “on-page“ et pourtant trop négligée par les WebMasters !

D’abord, voyons ce qu’est l’ancre d’un lien. Pour illustrer mes propos, je vais prendre comme exemple un lien qui se trouve dans le footer de mon site sur le référencement. Il s’agit du lien « Mentions légales»:

information légales référencement naturel

Voilà comment se traduit ce lien sur le code source:
<a href=”http://www.referencement-formation.fr/mentionslegales.php”>Mentions legales</a>

Ici, “http://www.referencement-formation.fr/mentionslegales.php” étant le lien de destination et  Mentions legales l’ancre du lien.

Alors comment procéder pour optimiser un lien et son ancre:
–    Toujours placer le mot clé de la page de destination dans le lien: Ici, le lien http://www.referencement-formation.fr/mentionslegales.php pointe vers ma page de mentions légales. Par conséquent, le lien se devait de posséder mentions légales. Ce qui est le cas.

–    On doit impérativement retrouver le mot clé de la page de destination dans l’ancre du lien. Ici, tout comme pour le lien en lui même, l’ancre doit posséder Mentions legales comme texte. Ce qui est également le cas!

Vous devez donc optimiser vos ancres pour faire comprendre à Google le thème (c’est à dire les mots clés ou expressions associées) d’une page.

Etant donné que vous avez un contrôle total sur vos liens internes, vous devez mettre les textes d’ancre les plus appropriés pour indiquer à Google les mots clés principaux de chaque page.
A noter que ce n’est pas le cas pour les liens qui proviennent de sites externes (backlinks). En effet, la personne qui fait pointer un lien vers votre site est libre de mettre l’ancre qu’elle souhaite. Je vous conseille donc fortement de veiller à ce que les liens « référents » qui pointent vers votre site aient une ancre optimisée.

nb: un lien référent est un lien à forte autorité et qui possède un capital confiance élevé. L’autorité se manifeste, entre autre par un Pagerank élevé (mais ce n’est pas le seul critère à prendre en compte, le positionnement sur Google est un autre très bon indice !).

6ème étape: optimisez vos images

Les images posent problème aux moteurs de recherches car il est très difficile d’en analyser le contenu au contraire de mots et de phrases qui ont tous un sens.

Par exemple  vous pouvez avoir une page qui parle de Tahiti et mettre une image de plage paradisiaque pour illustrer votre texte. Sauf que si vous ne dites pas aux moteurs de recherches qu’il s’agit d’une image de plage, ces derniers seront incapables de dire que votre image s’insère dans le contexte de votre page, ce qui ne participera pas à améliorer le référencement de votre page.

Vous devez donc “aider” Google à analyser le thème des images que vous utilisez.

À titre d’exemple, si je prends une image de mon site sur le référencement:
Ici ce qui m’intéresse c’est l’image « regardez une video gratuite »:

regardez une vidéo gratuite

Je vous offre gratuitement mon livre

"1 mois pour améliorer votre Référencement sur Google"

  • 102 conseils pour améliorer simplement votre référencement
  • 270 pages de conseils, d'astuces et d'exemples
  • Des conseils concrets à mettre en place dès demain

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Voici comment se traduit le bouton « regardez une video gratuite » sur le code source : <img src=”http://www.referencement-formation.fr/images/promo-links-video.png” alt=”Regardez une video gratuite” />

Maintenant, voyons les optimisation possibles pour une image:

–    le nom de votre image doit toujours posséder le mot clé de la page vers laquelle elle pointe.
Ici: http://www.referencement-formation.fr/images/promo-links-video.png possède le mot-clé référencement, mais il aurait été pertinent de l’appeler:
http://www.referencement-formation.fr/images/video-gratuite-formation-referencement.png

–    l’attribut « alt » de la balise doit toujours être renseigné.
En effet, c’est ce dernier qui va renseigner les moteurs de recherches sur le contexte de l’image. Le mieux est d’insérer le mot clé principal dans l’image, à condition qu’il participe au contexte de l’image.
Dans mon exemple, il aurait le texte à indiquer serait  : alt=“vidéo de formation gratuite sur le référencement“

–    Il est également conseillé de placer le mot clé utilisé dans l’image dans le texte qui précède et suit l’image

Heureusement avec les CMS modernes comme WordPress, l’optimisation des images se fait directement dans des boites de dialogue où il suffit d’indiquer les informations :

référencement naturel WordPress

En conclusion…

Pour résumer, je vous rappellerai que le référencement est une somme d’optimisations qui se mettent en place sur le long terme.

Néanmoins, la notion d’optimisation on-page est un peu « à part ». En effet, le « on-page » se traduit par des optimisations sur lesquelles vous avez un contrôle total.
Vous pouvez donc réaliser toutes ces modifications de façon quasi instantanée pour améliorer à court terme le référencement naturel de votre site internet.

Bon référencement à tous !

Pour en savoir plus, consultez la formation “Devenez un Pro en Référencement” de Mû Creative (5 vidéos gratuites sans obligation d’achat) :

Formation référencement

Comment améliorer son référencement en travaillant son « on-page »
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

15 thoughts on “Comment améliorer son référencement en travaillant son « on-page »

  1. Bonjour,

    J’ajouterais encore à cet excellent article, pour augmenter son référencement, il faut chercher à faire des liens entrants vers son site. Pas simplement en utilisant un programme ou un service qui inscrit le site dans des milliers d’annuaires, non, une recherche de blogs, forums dans le top 10,20,30 de google et déposer un commentaire, un article qui contribue au post en y plaçant un lien vers une page de son propre site. Il vaut mieux faire un lien depuis un site avec un PR de 5 que 100 sites avec un PR inexistant.

    Patrick

  2. Bonjour, article intéressant, cependant là où je ne suis pas du tout d’accord c’est sur ton calcul de concurrence.
    Le nombre de résultats retournés par google n’est nullement révélateurs de la concurrence d’un terme.
    Il y a d’autres méthodes d’analyse bien plus fines et nettement plus précises.

  3. OK avec Patrick mais de nombreux autres facteurs entrent également en ligne de compte : nombre de liens sur la page du partenaire, timing des liens, liens follow ou nofollow, position du lien dans la page, dans le contexte de la page.

    A lire, une série d’articles et des précisions sur le netlinking dans http://www.volumium.fr !

  4. Excellent article et bravo pour l’emphase sur les mots clés. Tellement de site sont très bien référencés … sur des mots clés non-pertinents (ex: le nom de l’entreprise).

    Pour la balise Description, j’ai un doute sur tes affirmations. Pas sûr que les mots clés soient considérés par Google.

    Je dis toujours:

    1. le Title pour Google (truffé de mots clés sans le nom de l’entreprise)

    2. La balise Description pour les internautes avec un texte accrocheur pour les faire cliquer.

  5. Merci pour ce très bon articles, par contre d’après ce que peux voir dans le GGWT le temps d’ouverture des pages est un critère de plus en plus important à prendre en compte car c’est considéré comme un facteur de confort pour nos visiteurs.

  6. Pour résumer notre position à tous : Notre meilleur référenceur : L’internaute ! L’objectif étant de lui proposer un contenu pertinent voir de spécialiste (la densité de mots clés, et de mot du même univers fonctionne bien) mais pas trop long, on se fatigue plus à lire sur un écran. De construire une page utilisant un maximum la palette de balise xhtml. Enfin d’offrir du confort à l’internaute pour qu’il puisse aller et venir sur toutes les rubriques de la pages sans effort (ancres, accessibilités, descriptions photos…)
    Et naturellement avec un temps de chargement reduit, et là je pense que la recette n’est pas trop mal.
    Le petit plus : un peu d’interaction et de participation de l’internaute… si possible.

  7. Bonjour,

    Je ne sais pas si tu penses toujours la même chose (le monde du seo change vite ;) ) mais concernant les , je ne suis pas tout à fait d’accord sur le fait que par exemple le doit être impérativement un titre.
    Perso, j’utilise souvent le H2 comme l’équivalent d’un chapeau dans mes articles regroupant ainsi les idées principales avec les bons mots clés dedans. Du coup, mon H2 est très long par rapport à un simple sous titre.
    Qu’en pense-tu?

  8. Bonjour Fred,

    Je suis en train de chercher s’il y a a good metadata tag/keyword software pour être installé dans un site de online journalisme… Je voudrais savoir si tu as un article à propos de cela ou de connaissance de quelque software.

    Bien à toi,
    amicalement,

    Eddie

  9. Bonjour Fred,

    D’après ce que j’ai pu lire ça et là, j’en conviens que cet article que tu nous proposes rassemble bien les bases d’un bon référencement naturel dans le Top 10 des résultats des moteurs de recherche.

    Naturellement, ces techniques doivent se porter sur la production de contenus uniques et en quantité, originaux et pertinents.

    Bonne continuation

  10. Bonjour,

    L’article est très bien écrit et reflète bien la réalité du SEO on-page. Par contre, vu que l’article à été écrit en 2010, il manque quelques petites informations notamment au sujet de l’indexation sémantique latente que Google utilise désormais à la place de ce que l’on entend par le mot-clef traditionnel. J’invite donc toutes les personnes qui s’intéressent au référencement On-Page à aller se renseigner sur le sujet. En tous cas merci beaucoup pour ce bel article, et à très bientôt sur la toile.

    Amicalement
    Supref

  11. Je vous présente deux logiciels professionnels qui m’ont beaucoup aidé à améliorer mon référencement et mon trafic web
    Admin spot Super Booster:
    Admin Spot Super Booster est un logiciel conçu pour simplifier et accélérer le référencement de votre sites internet lors des fastidieuses soumissions dans les annuaires.
    En un seul clic, Admin Spot Super Booster vous permettra soumettre vos sites web sur 150 000 annuaires et sites En 24H Chrono!
    Pour plus d’information sur le logiciel, visiter le site:
    http://adminspotsuperbooster.blogspot.be/

    Super Indexer Pro:
    Super Indexer Pro indexe et référence votre site sur les moteurs de recherche en un temps record. Si vous en avez assez de vous demander comment indexer ou référencer vos sites web et vos autres liens plus rapidement et sans aucun problèmes sur Google ou sur n’importe quel moteur de recherche, alors Super Indexer Pro est la solution.
    Pour plus d’information sur le logiciel, visiter le site:
    http://superindexerpro.blogspot.be/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.