Partagez les articles :

Le réseau, ce n’est pas uniquement de participer à des salons, petits déjeuners, soirées professionnelles… mais également travailler son réseau avec les associations locales.

En effet, souvent les personnes engagées dans les associations locales (sportives, culturelles, politiques…) sont des gens qui ont un réseau énorme, et finalement avec des horizons divers on arrive à rencontrer des personnes qu’on n’aurait pas rencontrées habituellement car on rencontre souvent les mêmes personnes qui sont dans les mêmes secteurs d’activité.

Vous pouvez suivre l’exemple de “Loulou Nicollin” qui a monté son business en partie grâce à son réseau via ses clubs de foot, de hand…

Dans cet article de la Gazette de Montpellier voici la carte de l’influence :

capture_decran_2011-12-19_a_16.13.06

Voici un extrait de l’article :

sport business

Trouver des clients quand on participe à des soirées où il y a que des gens “identiques”, ce n’est pas trop utile (sauf à rechercher un travail…).

Une bonne idée est de s’investir dans des associations caritatives.

D’un côté vous faites une bonne action, et de l’autre vous pouvez démontrer votre expertise, avec une marge de maneuvre plus grande car les Associations acceptent plus facilement les communications décalées, originales….

Pour vous en rendre compte, voici 100 publicités hyper créatives pour des grandes causes :

pubs ong

De plus cela peut être rentable parce qu’il y a beaucoup d’influenceurs, des chefs d’entreprise, etc mais vous pouvez également faire le tour d’associations sportives.

Bien entendu vous ne pouvez pas tout faire en même temps. Par contre, vous pouvez choisir de les aider de manière ponctuelle !

Par exemple, j’ai offert du consulting gratuit pour une association de créateurs d’entreprise : 3-4 sessions avec des dîners où je leur donnais des conseils sur le marketing, réussir sur internet, etc.

C’était totalement gratuit mais ça m’a permis de rencontrer des influenceurs et d’élargir mon cercle d’amis.

Rencontrer des gens, ça peut se faire aussi par e-mail. Vous pouvez avoir envie de rencontrer des influenceurs et leur proposer un déjeuner par exemple.

Aller au contact des gens “dans la vraie vie” peut être intéressant à faire de temps en temps. Aurélien Amacker avait utilisé cette technique.

Il se lançait sur le blogging sur internet, il avait fait le tour de tous les gros blogueurs de Paris en proposant de déjeuner ensemble.

Ça lui a permis de rencontrer l’essentiel des personnes qui comptaient en 2-3 semaines, et ainsi mettre en places des partenariats, obtenir des guest posting…

Vous pouvez aussi rencontrer les passionnés d’un sujet en fréquentant les lieux clés.

Par exemple à Paris c’est Le Numa (ex: la Cantine) et dans certaines régions il y a quelques événements comme ça auxquels vous pouvez participer et faire des rencontres intéressantes.

la cantine

Une autre bonne astuce si vous ne voulez pas inviter des gens à dîner en leur proposant par exemple une interview, une rencontre sur un sujet, demander un avis… (il est essentiel d’avoir un prétexte non commercial selon cela devient un entretien commercial), utilisez Facebook ou les messages sur LinkedIn pour entrer en contact.

Sur LinkedIn les messages sont un peu restrictifs, par contre sur Facebook n’hésitez pas à utiliser la fenêtre de chat en bas, qui vous permet d’entrer en contact avec les gens en ligne.

chat facebook

L’intérêt du chat, c’est que vous êtes en prise directe avec la personne, et donc que vous allez pouvoir “argumenter” et expliquer pourquoi vous souhaitez obtenir cette rencontre physique.

Donc n’hésitez pas à surveiller qui est “en ligne” (le point vert), afin de lancer la discussion au bon moment ;D

Vous pouvez laisser un message du genre « j’ai adoré ton dernier article », mais vérifiez auparavant sur leur blog qu’il y a bien quelque chose d’intéressant.

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Puis enchainez sur la connaissance de la personne en elle même « Comment tu fais ? Qu’est-ce que tu fais dans la vie ?… »

Une fois que vous avez fait cette prise de contact (ou après plusieurs échanges), vous pouvez proposer un guest-posting ou une interview… mais ne commencez pas directement avec une relation business… Il faut déjà apprendre à se connaitre.

Vous pouvez aussi utiliser la formule de la réciprocité : indiquez que vous avez partagé un article sur twitter, que vous l’avez cité dans un article… afin de l’inciter à partager cette actu sur sa communauté (Twitter…).

N’hésitez pas aussi à travailler votre réseau.

Par exemple, j’ai un ami qui cherchait un travail, et il a utilisé la théorie des liens faibles!,

Ce sont les contacts les moins proches qui sont les plus rentables :

tumblr_l7i41jw3j01qb73sl (1)

Si on regarde sur Linkedin via le mapping, on le représente ainsi :

your-ties

C’est-à-dire qu’il a demandé aux amis de ses amis s’ils ne connaissaient pas dans leurs contacts une personne qui serait intéressé par ses services.

Il m’a invité un soir et comme je connais beaucoup de monde, il m’a demandé si je connaissais des gens qui recrutent.

Je ne connaissais personne. Il m’a alors proposé d’aller chez lui pour réfléchir un peu.

Nous sommes donc allés manger chez lui, et en discutant et en explorant mes contacts Facebook, Linkedin, Viadeo… on a réussi à trouver des opportunités.

On est allé sur Facebook et sur LinkedIn et on fait des mises en relation, et j’ai envoyé son CV sur mon SlideShare.

Grâce à tout cela on a réussi à trouver des opportunités, à trouver des contacts en commun ou des contacts pouvant être exploités, et en une soirée on a mis en place un plan d’action ensemble et on a réussi à trouver des contacts pour lui.

En complément voici quelques astuces vous permettront de gérer et d’entretenir votre réseau facilement.

La première c’est d’éviter de perdre trop de temps avec les gens au téléphone, mais d’utiliser un technique très simple qui consiste à appeler soit très tôt, soit très tard.

C’est une technique que j’utilise de temps en temps quand je veux discuter avec quelques personnes et que je n’ai pas le temps de rester une demi-heure au téléphone avec elles. Dans ce cadre  je me lève très tôt ou je passe les appels très tard.

Ça me permet de laisser un message personnalisé de vive voix à quelques personnes, le matin ou le soir.

Bien entendu, il ne faut pas que ce soit sur des téléphones personnels sinon les gens vont répondre parce qu’ils penseront qu’il y a un vrai problème.

La deuxième chose, qui peut être faite sur les téléphones professionnels comme personnels, c’est d’envoyer un petit SMS pour prendre des nouvelles.

Ça marche bien, car un petit message envoyé le matin ou le soir permet de mettre du relationnel sans y passer des heures.

Si vous êtes dans le B2B, le coup de téléphone en-dehors des heures de travail permet de faire avancer des dossiers ou de reprendre contact avec certaines personnes.

Il y a aussi le petit message qui fait toujours plaisir

Par exemple quand il y a un anniversaire, vous le souhaitez sur Facebook tous les soir ou tous les matins, mais en plus vous envoyez un petit SMS personnalisé derrière, ou vous faites un appel téléphonique.

Ça permet de ne pas perdre trop de temps et d’être pertinent, car tout le monde peut faire un message sur Facebook, mais envoyer un SMS est bien plus personnel !

Pour être plus efficace, le but c’est d’avoir une petite habitude (une routine) afin de commencer par ce genre de petits message le matin.

Toujours dans l’ajout de contact, évitez la phrase d’ajout de contact standard sur LinkedIn. Ce n’est pas très passionnant ni professionnel.

Faites un message personnalisé comme « bonjour, on s’est rencontrés à la soirée bidule, j’aimerais vous ajouter… ».

Le message rappelle qui vous êtes, et vous la valorisez en indiquant que vous avez apprécié votre discussion par exemple.

Ce sont des choses qui ne prennent pas beaucoup de temps et qui peuvent améliorer votre image.

Personnellement j’ai des messages types. J’ai un fichier avec le bloc-notes de Windows, que je mets sur mon bureau, et j’ai ainsi une dizaine de messages types pour quand je fais une réponse ou un abonnement à une newsletter.

J’ai ainsi mon modèle, ça ne prend pas de temps et je sais qu’il n’y a pas de fautes d’orthographe.

Lors des soirées networking, il est aussi important d’appeler les gens par leur prénom.

C’est quelque chose qui permettra de montrer à la personne que vous vous intéressez à elle et que ce n’est pas juste une carte de visite ou un prospect potentiel.

Cependant n’en abusez pas en rappelant sans cesse un prénom, mais il faut bien montrer que vous avez retenu son nom et que ce n’est pas juste un numéro.

L’essentiel pour construire et animer un réseau Pro pour trouver des clients – Walkcast Networking [8]
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

One thought on “L’essentiel pour construire et animer un réseau Pro pour trouver des clients – Walkcast Networking [8]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.