Partagez les articles :

 

Dans ce nouveau walkcast on va voir des trucs et astuces pour le networking, en particulier faire une bonne impression.

La première chose c’est de faire en sorte que le fait que vous donniez une carte ne soit pas une “distribution générale”, mais que ce soit ressenti comme un service que vous rendez à la personne ou que cela soit un geste de réciprocité.

Par exemple si vous avez un numéro pro et un numéro perso, vous pouvez rajouter votre numéro perso à la main en disant que c’est quelque chose que vous ne faites pas pour tout le monde.

Ça permet de valoriser la personne en face de vous.

Vous pouvez trouver autre chose de “personnalisé” comme rajouter un bon de réduction.

C’est important de mettre cette notion de personnalisation car vous ne donnez plus une carte de visite comme un prospectus mais vous la rendez unique.
Avant d’aller à une soirée networking, vous devez préparer quelques anecdotes sur vous ou votre entreprise, et n’hésitez pas à regarder ce qui se passe dans l’actualité comme les derniers livres ou les derniers films pour rebondir dessus lors de votre présentation.

L’intérêt est de faire quelque chose de drôle ou d’actualité et qui montre que vous avez un peu de réflexion et donc une bonne solution est rebondir sur l’actualité.
Si vous participez à des événement de networking à plusieurs avec vos collègues de bureaux ou des partenaires, essayez de vous répartir la tâche.

Ce n’est pas la peine d’être à quinze pour faire du networking (à moins que ce soit une soirée exceptionnelle), mais soyez plutôt à deux ou trois, cela permet de lutter contre le phénomène de lassitude et de timidité.

Si vous êtes plusieurs dans l’entreprise à faire du networking pour trouver des clients, vous devez vous repartir le travail pour “couvrir le marché”.

Répartissez-vous les soirées networking et les associations, cela vous fera économiser votre temps et vous évitera d’être en compétition ou de mettre tous vos oeufs dans le même panier.

Par exemple une personne va se spécialisé dans les syndicats professionnels, l’autre sur le CCI et Chambres des Métiers, un autre sur les soirées Viadeo…
Quand vous voulez aborder une personne importante, mais que vous êtes en face de groupes de personnes qui se connaissent bien et qui sont en train de discuter, on a parfois du mal à aller les aborder.

N’essayez pas d’y aller directement, il y a plusieurs méthodes :

– Mettez-vous à côté et à un moment vous pourrez rebondir sur un sujet, en disant par exemple “Excusez moi d’intervenir, mais je trouve que ce que vous venez de dire est vraiment intéressant…” / en riant à une blague / …. C’est une technique risquée, car vous serez perçu comme quelqu’un qui écoute aux portes.

– La technique habituelle est de rentrer en contact de manière visuelle avec la personne en faisant un petit signe ou via un simple regard. Ne soyez pas trop insistant, ou faites un geste signifiant « on se voit tout à l’heure ».

– Interrompre 2 secondes une personne, et lui donner votre carte ou un petit cadeau (ex: un échantillon de votre produit…). Il suffit de dire “Excusez moi, je ne voudrais pas vous déranger, mais j’ai apprécier votre intervention, et j’aimerais en discuter avec vous plus tard. Voici ma carte. Je ne vous embête pas plus. Bonne soirée”. Vous pourrez ensuite le recontacter via les Media Sociaux, via un blog ou un email d’entreprise, ou tout simplement à un autre moment de la soirée…

– Enfin une technique plus simple, est d’aller demander à un organisateur, un intermédiaire… de vous présenter (il suffit de dire que vous souhaitez voir Mr XXXX et que vous n’osez pas l’aborder, et que vous souhaitez de l’aide).

Si vous n’avez pas de personne particulière à aborder, vous pouvez faire une analyse des groupes et des personnes présentes.

Et donc quand vous voulez savoir qui vous pourriez rencontrer lors d’une soirée, mettez-vous en-dehors du centre de la salle, vers la sortie ou au contraire au fond de la salle ou en hauteur par exemple.

Vous pouvez soit aborder un groupe, ou au contraire aborder une personne seule.

Généralement les personnes seules sont des gens assez sympas ou timides, il n’attendent qu’une chose, qu’on discute avec eux !

Le prétexte pour aborder une personne seule, peut encore une fois se faire via la similitude via une question “ouverter’ (c’est à dire une question qui n’apporte pas juste une réponse Oui/Non), par exemple avec une personne a un iPhone comme vous, ou une tablette (“Ah, c’est le dernier iPad ? Vous en êtes content ?” / “C’est le Samsung S5 ? Moi j’ai le S4″ / …”).

Vous pouvez aussi rentrer en contact avec ceux qui photographient… ou au contraire, prendre des photos d’autres personnes.

Par exemple moi je prends des photos de la soirée avec mon appareil réflex, cela me permet de prendre en photo des gens que je connais et de les taguer sur Facebook, ou alors je prends des photos d’influenceurs ou de participants.

C’est un excellent moyen de rencontrer une personne connue car elle voit bien que vous n’êtes pas un simple “participant”.

Vous pouvez continuer en lui disant que vous avez apprécié leur discours ou la soirée (et éventuellement en lui demandant si vous pouvez prendre une photo de lui… voire de vous deux !).

Voici un exemple avec le fondateur de WordPress, Matt Mullenweg :

n687412649_2070624_7888

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

L’autre option est de prendre en photo les intervenants d’une conférence, comme ci dessous les infopreneurs comme Christian Maingret, Luc Bernouin, Stéphane Colle, Laurent Dijoux, Alexis Faure…

Le but est d’intervenir dans le groupe sans être un intru, et leur dire “Est-ce que je peux prendre une photo de vous ?”, et ainsi de les interrompre pour discuter avec eux après la photo prise.

308789_10150425866817650_1012089739_n

 

Si vous voyez des gens qui prennent des photos, entrez en contact avec elles en leur demandant si elles font ça pour un blog par exemple.

Ça vous permet de rencontrer ces personnes qui sont généralement des journalistes, des blogueurs, des influenceurs, etc qui vous donneront de la visibilité car si elles font des articles sur des gens connus et que vous réussissez à vous faire connaître, vous allez bénéficier de la notoriété.

Généralement vous pouvez leur proposer une interview vidéo ou de les contacter via les Media Sociaux.
Autre chose qui a l’air simple bien que ce ne soit pas toujours le cas en soirée networking, c’est de vous mettre en “mode networking”.

 

 

Laissez vos soucis de côté. Si vous n’êtes vraiment pas en forme (déprimé, trop fatigué…), n’y allez pas.

Ça m’est déjà arrivé et j’étais très renfermé, pas souriant… et cela se voit tout de suite sur le visage.

Il m’est déjà arrivé d’avoir à repousser des interviews convenues parce que je n’étais en forme.

Vous devez oubliez votre téléphone, vos e-mails, vos soucis… et vous dire que vous êtes au travail, avec des choses  à faire.

Etre en mode “networking”, c’est d’être positif, de rigoler, même des blagues peu drôles… C’est ce qu’on appelle le le professional laugh, un rire “professionnel”.

C’est un rire comme avec vos collègues de bureau quand ils sortent des blagues qui ne sont pas terribles.

Je vous renvoie à la sérié télé Friends où Chandler parlait de son professional laugh (ou Work Laugh).

Ça sert beaucoup et ça permet d’être réciproque avec quelqu’un, et en plus  vous rirez et parlerez fort, les gens le verront et vous serez quelqu’un de désirable (car votre discussion sera plus “attirante”).

Ne faites pas quelque chose de trop poussé non plus.

Donc mettez vos problèmes de côté et soyez positif. Vous devez vous considérer un peu comme un showman ou quelqu’un en “représentation”, pour discuter et mettre en place des partenariats.

Ne soyez surtout pas désespéré… Il y a des gens qui n’ont pas le moral et qui disent en soirée networking “mon entreprise ne va pas bien”, ” je suis un peu fatigué”…

Évitez tout ça, et soyez positif.

 

Personne n’a envie de faire affaire avec quelqu’un qui va mal.

Il ne faut pas non plus mentir, mais il faut un peu enjoliver les choses et faire en sorte que tout se passe bien et qu’on ait bien envie de discuter avec vous.

 

Et n’oubliez la règle d’or : 80 % du temps doit être consacré à écouter les gens, et le reste à leur rendre service en proposant des solutions, puis éventuellement proposer vos produits et services.

Enfin soyez persévérant… si une personne n’est pas disponible, revenez plus tard à la charge ou via un autre moyen (ex: une introduction, une photo, un cadeau à offrir…).

 

1ab36a7

 

 

L’art de faire une bonne impression en networking – Walkcast Networking [7]
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.