Partagez les articles :

être plus productif

Yoann Romano, futur expert en motivation, explique de manière très pragmatique et concrète sur son Blog www.yoannromano.com comment exploiter à 100% (voire 110%) son potentiel. Dans cet article, Yoann nous donne 20 conseils simples mais vraiment efficace au quotidien...

Rien ne sert d’être riche si l’on ne peut pas en profiter. Et vous le savez. Si vous lisez cet article c’est donc que vous en voulez plus…

Vous ne voulez pas vous contenter de développer vos ventes. Ni de fidéliser vos clients. Vous voulez aussi profiter de l’argent accumulé. Avoir une vie. Etre équilibré. Jouir de la vie.

Le mythe du Bourreau de Travail…

Pourtant beaucoup pensent qu’être riche signifie :
– travailler 8 heures par jour
– 5 fois par semaine
– pendant 40 ans.

J’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer. Cette excuse n’est plus valable. En fait, elle ne l’a jamais été. Mais il a fallu attendre que certains mettent la barre plus haut et le prouve au monde. Comme Timothy Ferriss, David Allen ou encore Dan Kennedy.

Vous pouvez échapper à la routine métro-boulot-dodo ET réussir

Mais cela nécessite un minimum de travail. Et surtout qu’il soit intelligent. C’est à dire suivre les conseils de ceux qui ont déjà atteint ce niveau de réussite, au lieu de réinventer la roue. C’est précisément ce que j’ai fait pour QUADRUPLER ma productivité. Jugez plutôt : ces six derniers mois j’ai accompli plus de choses que l’intégralité des deux dernières années réunies. Oui oui.

C’est pourquoi en appliquant les conseils qui suivent vous parviendrez à atteindre des sommets. Vous rejoindrez la minorité la plus productive qui soit. Je le sais, bienvenue dans l’aventure.

 20 façons concrètes pour devenir plus productif !

1 – Prenez conscience de la valeur de votre temps

Puis proclamez-la au monde. Si vous ne connaissez pas la valeur de votre temps comment voulez-vous que les autres la respecte ? Si vous acceptez toutes les rencontres, toutes les discussions et toutes les interruptions vous communiquez à vos collègues acolytes ou amis que votre temps ne vaut pas grand chose. Qu’ils peuvent vous voir quand ils le veulent. Ne tombez pas dans ce piège. Faites comprendre aux autres que votre temps est important. Que vous avez des priorités. Puis fuyez comme la peste ceux qui ne respectent pas la valeur de votre temps. Il y a assez de gens intéressants sur Terre pour ne pas s’embêter avec eux.

2 – Si personne ne vous trouve, personne ne peut vous déranger

Quand j’étais étudiant j’avais pour habitude de m’isoler au CDI. D’éteindre mon portable. Puis de faire le mort. Personne ne pouvait me déranger. Ainsi j’étais concentré et productif. C’est aussi simple que ça. Il y aura toujours un appel intempestif, quelqu’un qui sonnera chez vous ou un collègue pour prendre de vos nouvelles. Quand vous devez être productif isolez-vous. Et faites le mort. Concentrez toute votre énergie sur votre travail. Et sur rien d’autre.

3 – Remplissez votre planning, puis respectez-le

Si votre agenda est plein vous ne pouvez pas y rajouter des activités inutiles ou mangeuses de temps. C’est du bon sens à condition de s’y tenir. Voilà pourquoi à partir du moment où vous devenez ponctuel vous devenez incroyablement plus productif.

Ce que j’entends par être ponctuel ?

Faire ce qui doit être fait en temps et en lieu voulu. Comme prévu. Sans exception. Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente. Sans excuse, et pour toujours. Les autres comprendront alors que vous n’avez pas de temps à perdre. Que votre temps est précieux. De plus on ne peut pas se fier à quelqu’un qui n’est jamais à l’heure. Devenez ponctuel et vous serez perçu comme fiable. Prenez l’habitude d’être ponctuel, de respecter votre agenda coûte que coûte. Non seulement vous serez plus productif, mais on vous respectera plus, et on se demandera si cela vaut vraiment le coup de vous déranger pour si peu. Vous êtes doublement gagnant.

4 – Passez plus de temps à avancer qu’à reculer

En vous demandant constamment “est-ce que ce que je fais MAINTENANT me rapproche ou m’éloigne de qui je veux être DEMAIN ?” Cela suppose que vous ayiez clairement défini vos objectifs. Vos buts. Vos rêves.

Attention, je ne dis pas de faire que ça et de passer 100% de votre temps à avancer vers ce qui compte vraiment pour vous. En réalité peu de gens en sont vraiment capable, et nous avons tous besoin de pauses. Il faut l’accepter. Néanmoins prenez conscience des choix que vous faites, des activités en cours. Si vous vous amuser n’oubliez pas de revenir en temps voulu sur des activités qui comptent à long terme pour votre vie. Tout le monde a besoin de passer du temps avec ses amis. De profiter de la vie. Soit. Mais il ne faut pas oublier que plus tôt vous semerez vos efforts, plus tôt vous en récolterez les fruits.

Prenez l’habitude de vous demander régulièrement :

Est-ce que cette seconde est bien utilisée ?
Est-ce que cette minute est bien utilisée ?
Est-ce que cette heure est bien utilisée ?

Et finalement, passez-vous plus de temps à avancer qu’à reculer ?

5 – Ne faites pas les choses parce que cela vous fait plaisir, faites-les parce que c’est nécessaire

Cela revient à privilégier la gratification à long terme au détriment de la gratification à court terme. Cela revient à mettre de côté le plaisir court et momentané d’une cigarette, d’une série TV ou de Facebook au profit d’une santé épanouissante de vos rêves et buts les plus fous.

Comme le dit le célèbre proverbe anglais : short pain long game, short game long pain. Sachez sacrifier un peu de votre temps sur ce qui comptera demain, dans 10 ans, dans 20 ans. Demandez-vous comment sera votre vie si vous continuez à faire exactement ce que vous avez fait cette semaine. Et si vous ne voulez pas changer, acceptez-en les conséquences.

6 – Diminuez l’imprévu

Depuis que je suis productif je me confronte souvent à Mr Toutlemonde.
Malheureusement il passe le plus clair de son temps à réagir à ce qui lui arrive, au lieu de planifier.

Il croise un vieil ami ?
Il passe l’après-midi avec lui.

On lui propose de participer à un jeux concours gratuitement ?
Il fonce.

Il arrive au travail et on lui demande ce qu’il fait demain ?
Il dit qu’il verra bien.

Vous l’aurez compris Mr Toutlemonde n’a pas une idée claire et précise de ce qu’il veut vraiment de sa vie. C’est pourquoi tout est bon à prendre. Malheureusement ceux qui ne planifient pas se retrouvent exactement dans sa situation. A ne pas savoir gérer et prioriser les imprévus.

Ceux qui accomplissent beaucoup en peu de temps planifient en avance chaque jour. Ils ne se couchent jamais sans avoir défini quoi faire le lendemain et comment. Certains leur reprochent de manquer de spontanéité à quoi ils répondent qu’une fois les actions importantes terminées ils ne seront que plus spontanés car moins stressés. Cela revient à préparer son départ en vacances ou non. Celui qui a tout préparé en avance sera plus à même de s’ouvrir aux rencontres et opportunités que le second qui sera concentré à gérer les imprévus et ce qu’il aurait pu faire plus tôt.

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

7 – Sachez dire non

Quand vous suivez votre plan sachez dire non. Vous êtes le patron de votre vie. Osez vous affirmer. On respecte toujours ceux qui croient en leur rêves et se donnent les moyens de les atteindre. Concentrez en priorité vos efforts pour devenir meilleur qu’hier, sur ce qui importe vraiment. Sachez dire non au reste. Plus tôt vous payerez le prix du succès plus tôt vous l’atteindrez.

8 – Profitez du temps perdu

Se concentrer entièrement à la compétence la plus importante de votre métier est primordial. Et aura plus de répercussion que l’ensemble des autres compétences réunies. Or un bon moyen d’améliorer cette compétence est de profiter du temps perdu. Si vous êtes interprète écoutez de l’anglais durant les transports en commun, dans votre voiture, dans les bouchons. Si vous devez connaitre l’actualité faites la vaisselle en écoutant la radio.

On néglige trop souvent ce point. Pourtant même si vous ne passez que deux heures par jour sur la route cela revient à vous faire gagner un mois dans l’année ! Imaginez tout ce que vous pourriez faire avec un mois de plus par an. Tous les nouveaux projets hobbies et activités. Prenez-les, ces heures vous attendent.

Dix minutes par ci, dix minutes par là. Et bientôt énormément de temps perdu… Ou gagné. A vous choisir choisir.

9 – Faites tous les jours quelque chose qui vous rapproche de votre but ultime

Aussi longue soit elle votre liste d’objectifs de vie contient un but plus important que les autres. Celui qui a lui seul impactera votre vie plus que l’ensemble des autres. Il peut s’agir d’avoir 1 million d’euros, d’obtenir ce diplome tant recherché ou de créer cette entreprise. Peu importe. Dans tous les cas vous devez vous promettre de vous accorder du temps tous les jours pour avancer vers ce dernier. La qualité de votre future vie dépend de ce que vous faites aujourd’hui de votre temps. Vous rapprocher tous les jours sans exception vers votre but ultime ne peut que vous être bénéfique.

10 – Evitez les rush

Ce conseil s’applique particulièrement à ceux qui ont déjà créé leur entreprise. Et qui sont donc par extension libres de leur temps. Evitez d’aller à la banque au début du mois, de faire vos courses la veille de Noël, ou de prendre la route la veille des jours fériés. Quand vous rendez visite aux fonctionnaires privilégiez les heures creuses. Rien ne sert de faire la queue pour aller voter. N’y allez pas pendant le rush. Renseignez-vous sur les pics d’affluence puis évitez-les. Vous sauverez beaucoup de temps et de frustration

11 – Apprenez à sélectionner vos informations

Et évitez de lire tout et n’importe quoi. Tout ce que vous lisez vous influence. En bien, ou en mal. Appliquez la méthode Google à vos lectures : lisez ce qui a été déjà reconnu par d’autres experts. Ne perdez pas votre temps à acheter lire ou travailler quelque chose qui n’est pas encore prouvé. Laissez ça aux chercheurs.

12 – Simplifiez votre vie

Leo Babauta en sait quelque chose. Avant de vous demander quoi faire demandez-vous ce que vous devez arrêter de faire. Faites une to-do-not-list. Listez ce que vous êtes prêt à supprimer de votre vie. Ne passez plus de temps sur des choses inintéressantes sous prétexte qu’elles sont dans vos habitudes. Il y a bien assez de choses intéressantes et productives dans la vie pour ne pas avoir à s’attarder sur le médiocre et l’inutile.

13 – Déléguez

La façon la plus productive de réussir est de constamment déléguer tout ce qui peut être mieux fait par quelqu’un d’autre. Soyons honnête : il n’y a que quelques activités que vous pratiquez mieux que quiconque. Peu importe votre domaine. Cultivez vos forces, déléguez le reste.

1- Sélectionnez ce qui peut être mieux fait par un autre
2- Choisissez une personne compétente
3- Expliquez clairement le résultat voulu
4- Définissez une date limite
5- Revenez à votre spécialité puis améliorez-la encore et toujours

14 – Créez une équipe qui vous soutienne

Cela fait partie de l’environnement de base de la productivité, mais aussi de tout succès. Même le meilleur entrepreneur perdra du temps et de l’énergie s’il est constamment entouré par des personnes qui ne sont pas dans sa réalité. Qui ne croient pas en son projet. Qui préfèrent attendrent sagement la fin de leur vie et mettre leurs rêves de côté. Sélectionnez avec soin votre équipe, vos partenaires, vos amis. Ne croyez pas qu’il n’y aura pas mieux : il y a toujours mieux. Et il n’a jamais été aussi facile avec les nouvelles technologies d’entrer en contact avec ceux qui ont les mêmes passions que vous. Entourez-vous de gens positifs. De leaders. De battants. L’émulation qui en découle vous sera bénéfique, à tous.

15 – Arrêtez les excuses

Vous pouvez toujours améliorer votre productivité. Et vous n’obtiendrez rien de bon en accusant les circonstances, les événements ou les autres. Que font les leaders ? Est-ce qu’ils trouvent des excuses ? Est-ce que les meilleurs de ce monde se plaignent ? Est-ce que les plus riches accusent la crise économique ? Soyez responsable de votre gestion du temps. De toute façon après avoir lu cet article vous n’avez plus aucune excuse.

16 – Trouvez des modèles

Puis pillez leur cerveau. Demandez-leur des conseils, des astuces, de l’aide. Mais respectez leur temps. Vous serez surpris de voir à quel point le simple fait d’avoir un mentor peut multiplier votre productivité. Arrêtez de pensez selon votre égo. Mettez-le de côté une bonne fois pour toute. On se fiche de qui a raison. Ce qui importe c’est quel état d’esprit vous amènera le plus rapidement vers vos rêves. Et croire toujours avoir raison n’est pas le bon. Mr Je Sais Tout n’était qu’un mythe. Désolé. Inspirez-vous des meilleurs. Identifiez ce qu’ils font et comment ils le font. La règle est simple : si vous faites exactement ce que les meilleurs font, vous deviendrez l’un des leurs.

17 – Focalisez-vous sur les attentes de vos clients

Pas sur ce qui est facile à leur vendre. Demandez-vous sans cesse :
Qui est mon client ?
Comment puis-je le satisfaire ?
Qu’est-ce qu’il attend de moi ?
Comment puis-je lui rendre encore plus service ?
Comment puis améliorer ma prestation la prochaine fois ?

Rien ne sert de focaliser votre temps vos ressources et votre énergie sur ce que n’attend pas votre client. En écrivant cet article j’aurai très bien pu vous parler de l’importance de savoir gérer son temps durant un match de waterpolo, mais qui ici s’y intéresse ? Indice : personne.

18 – Ayez une vision à long terme

Demandez-vous constamment “quelles sont les conséquences de faire ou de ne pas faire telle ou telle activité ? Telle ou telle tâche ? Telle ou tâche chose ?” Privilégiez toujours des conséquences utiles et nécessaires sur le long terme. On se fiche pas mal de tondre la pelouse cette semaine si cela vous empêche de répondre à une interview qui peut vous faire gagner des centaines de prospects potentiels. Dans 24 heures cette journée sera fini. Seul le long terme compte.

19 – Séparez l’urgent de l’important

Il n’y a jamais assez de temps pour tout faire, mais il y a toujours assez de temps pour faire la chose la plus importante. Appliquez la méthode ABCDE. Oubliez les détails. Oubliez ce SMS, vous y répondrez plus tard. Finissez le plus important d’abord. Oubliez MSN. Quant au match de foot il y en aura un autre la semaine prochaine. Par contre si vous ne faites pas ce qui est important maintenant, vous en serez au même point la semaine prochaine, justement.

Que pouvez-vous faire de mieux avec votre temps, maintenant ?
Etes-vous focalisé sur l’urgent ou sur l’important ?
Sachez-vous repousser les interruptions urgentes au profit des tâches importantes ?

20 – Soyez orienté vers l’action

Appliquez au moins l’un des conseils de cet article tous les jours. Seul l’action compte. Seuls les résultats importent. Vos clients ne recherchent pas du blabla. Vous non plus. Plus vite vous appliquez ce que vous apprenez plus vite vous progressez. Plus vite vous prenez l’habitude d’agir tout de suite, pendant que d’autres cogitent, et plus vite vous obtenez de résultats – augmentant même votre estime personnelle. Commencez tout de suite à appliquer ces conseils. Chaque fois que vous lisez quelque chose pour être meilleur demandez-vous tout de suite comment faire pour l’appliquer ? Si vous n’avez pas la réponse et que le cours est trop théorique changez de prof.

Pour aller plus loin vous pouvez consulter le Blog de Yoann Romano, et en particulier l’article les 3 façons de mieux gérer son temps.

 

20 façons concrètes pour devenir plus productif !
3.4 (68%) 5 votes

Partagez les articles :

35 thoughts on “20 façons concrètes pour devenir plus productif !

  1. Bonjour,

    Je trouve que les conseils donnés sur le site de Yoann Romano sont une belle plagiat du livre “La semaine de 4h” de Timothy Ferriss.

    J’y vais peut être un peu fort car je n’ai pas lu tout le blog, mais les articles que j’ai lu sont pour le moins une bonne inspiration de livre de Tim.

    Dans tous les cas, je vous conseils de lire le site / livre car cela vous permettra réellement de mieux travailler.

    Bonne lecture.

  2. De bons conseils même si déjà lus… Le style d’écriture est lui un peu agaçant ; comme si, par moment, Michaël Vendetta avait pris la plume.

  3. Bonjour à tous,

    Merci de vos remarques, c’est toujours très intéressant d’avoir des points vue externes.

    Moi je trouve cet article très intéressant :

    1 – Tout le monde n’a pas lu les livres des Ferriss ou son blog, cet article permet de revenir de manière synthétique sur cette méthode et quelques autres.

    2 – Le Style est certes direct, mais au moins c’est facile à lire… Trop d’article encore parlent pendant 20 à 30 pages de ces concepts… Là c’est énoncé simplement, et cela part d’exemples concrets.

    Yoann a quand même fait un gros effort de synthèse, afin de mettre ces informations à la disposition de tout le monde, et en cela on peut déjà que le remercier.

    Je vais néanmoins enlever la photo de Yoann à la fin de l’article, je pense qu’elle influence peut être le jugement…

    Les commentaires sont ouverts, n’hésitez pas à partager vos opinions ;D

    FRED

  4. Très pertinent cet article.
    J’apprécie le point 2. Par contre, tout dépend de l’environnement de travail, cela me semble difficile à appliquer dans un open space par exemple.

  5. Article pertinent dans l’ensemble, mais je suis par contre totalement en désaccord avec le point 5 : “Ne faites pas les choses parce que cela vous fait plaisir, faites-les parce que c’est nécessaire”.
    A quoi bon réussir si c’est pour se mettre des contraintes ? Je ne suis pas sur que le bonheur vienne uniquement de la réussite professionnelle.
    De plus, un travail passionné, c’est pour moi le clé de la réussite. Dans mon métier, je suis motivé et je travaille avec l’envie de créer. C’est cela que mes clients apprécient, et qui fait la qualité de ce que je produis.

  6. A appliquer avec modération.
    Je trouve que c’est exagéré. N’est-ce pas fatigant d’être si parfait ? Et la vie personnelle dans tout ça ?

  7. Bon article, de manière plus globale il est important d’etre bien discipliné dans son travail, mais tout aussi d’important d’être discipliné dans sa vie et de se forcer à prendre des se donner des moments de détente et des pauses, essentielles pour une vie équilibrée et une meilleur productivité sur le long terme.

  8. On a surtout l’impression que le travail se résume à la quantité que l’on peut produire plus qu’à la qualité. Il n’y a aucune place à la réflexion, il faut tout automatiser…

    On perd beaucoup de sa valeur ajoutée dans des domaines où il faut être créatif. Mais je suis sûr que c’est très bien pour être l’employé du mois d’une administration !!

  9. Bonjour,

    C’est exactement ce que j’applique au quotidien. Certains jours j’y arrive très bien et d’autres moins bien. L’important étant de faire son maximum pour atteindre ses objectifs.

    Cela m’apporte une réelle indépendance professionnelle et financière et j’aimerais en faire profiter autrui…

    Si cela vous intéresse également, contactez-moi : siegchris76@hotmail.com

    Meilleurs messages.

    Christophe

  10. Wahou ! c’est réac, tyrannique, la méthode russe, 20 ans de retard ! c’est fou de parler comme ça, c’est dingue de s’approprier ce discours avec autant de conviction. On dirait un mauvais livre américain sur le pouvoir du soi, écrit par un self-made man charlatan jusqu’au bout des ongles.
    Pour dire la vérité, je suis un peu déçu de lire ça ici. Je ne critiquerais pas plus parce que je n’ai pas encore participé de façon active à une publication ici. Mais il faut peut-être trier le bon grain de l’ivraie.

  11. Hello à tous,

    @elise Je suis pour le débat d’idées, mais je ne vois pas d’arguments dans ton message… Dommage.

    @Sébastien J’ai lu plus de 20 livres ou ebooks sur la gestion du temps et la productivité. Conclusion ?

    Ces principes se retrouvent PARTOUT. D’ailleurs s’ils ne sont pas copyrightés c’est précisément parce que ce sont des principes universels, des vérités atemporelles que l’on a découverts et redécouverts au fil du temps.

    @Guillaume ???

    @ProLire Google a récemment ajouté des espaces où les employés peuvent s’isoler pour travailler leur créativité. Mais ce n’est effectivement pas le cas partout. Et, d’un autre côté, ces espaces sont accessibles à tout le monde…

    @Maxime

    1. Je parle de productivité ici, pas de plaisir. Il s’agit avant tôt de finir ce qui est chiant barbant et ennuyant le plus rapidement et efficacement possible afin de passer à ce qui nous plait VRAIMENT le plus tôt possible, justement.

    2. Puisque tu parles de bonheur savais-tu que l’auto-discipline et le plaisir d’un travail bien fait crée des endorphines – hormones du bonheur – les mêmes qui sont secrétés durant un orgasme ?

    3. Je ne connais aucun entrepreneur qui a réussit en ne faisant absolument QUE ce qu’il aime. Même si tu vis de ta passion il y a aura toujours des activités nécessaires qui te plairont moins que d’autres. Autant finir ces activités là en premier, pour mieux profiter de l’essence de notre passion, non ?

    @Dorothée

    Soit tu as survolé l’article, soit je me suis mal exprimé. Attention, je ne dis d’appliquer l’intégralité de ces points tous les jours et à la lettre. Il s’agit simplement de la réponse à la question “comment être plus productif concrètement ?”

    L’ensemble fonctionne, mais libre à chacun d’appliquer ce qu’il juge pertinent.

    @Matt

    Le mot important dans ta phrase est sans doute IMPRESSION. Pourquoi ?

    – Le point 1 traite de la valeur QUALITATIVE de ton temps.
    – Le point 3 parle de remplir son agenda intelligemment et donc QUALITATIVEMENT son agenda, avant de s’y tenir.
    – Dans le point 13 j’insiste sur le fait de déléguer ce que les autres savent mieux faire que toi. Ce qui te laisse le temps de travailler de manière QUALITATIVE tes points forts.
    – Par rapport au point 4 on peut très bien faire beaucoup de choses mais stagner ou reculer parce ces choses ne sont pas liés à nos objectifs de vie
    – Quand je met l’accent sur la qualité de l’information dans le point 11 je parle encore une fois d’un critère QUALITATIF…
    – Le point 12 traite de supression du superflu. Ce qui sous-entend ne pas faire plus, mais faire mieux – notamment en gardant l’essentiel.
    – La création d’une bonne équipe abordée dans le point 14 traite d’un critère une fois de plus QUALITATIF. Etre en immersion dans une équipe de qualité ne peut que t’être bénéfique. Jim Rohn disait d’ailleurs à ce titre que nous sommes la moyenne des 6 personnes que l’on fréquente le plus.
    – Je recommande dans le point 16 de trouver des modèles. C’est encore une fois un critère QUALITATIF puisqu’il s’agit de suivre ce qui fonctionne et non n’importe qui parce que notre égo nous dit avoir raison.

    J’aurai aussi pû évoquer les points 17, 18 et 19. Donc non, je ne mets pas l’accent sur le quantitatif. Ma définition de la productivité est la suivante : avec un même temps donné faire plus et surtout mieux. Faire simplement plus ne suffit pas… Si la qualité ne suit pas cela ne sert à rien. Désolé.

    @Glenn C’est assez drôle de voir que tu as le temps de réagir mais pas le temps d’argumenter tes propos.

    Yoann

  12. @Yoann : OK, mais alors il faudrait reformuler le point 5. Parce que comme c’est dit “Ne faites pas les choses parce que cela vous fait plaisir, faites-les parce que c’est nécessaire”, on a vraiment l’impression d’être au bagne !

    J’ai de la chance d’être vraiment passionné par tout ce que je fais, car même les tâches ingrates, je sais qu’elles servent, donc je les exécute sans rechigner. Et je vois bien sur mes concurrents, c’est parce que j’aime passer des heures et des heures sur un projet, que je suis plus efficace, quand les autres préfèrent prendre une pause et perdre du temps.

    Je dirais donc que pour être productif, il faut non pas se dire “Bon allez, je termine ça et je pourrais faire quelque chose de mieux après”, mais plutôt “Bon allez, je fais ça, car ça fait partie d’un tout, et ce tout, c’est génial !” ;-)

    Par contre, je tiens à rajouter que je suis d’accord avec les autres points. Il faut avoir un minimum de rigueur et de sérieux si on veut avancer et créer quelque chose.

  13. @Yoann

    Rien ne me gène profondément dans tes conseils que je trouve pertinents (même si je rejoins Dorothée et je trouve ça un peu fade d’être si parfait [peut-être n’est-ce pas assez mis en avant qu’il faut utiliser ces conseils avec modération ?])

    La comparaison à Mickaël Vendetta est, je l’accorde, un peu exagéré mais de nombreuses phrases me rappellent le zigoto sus-nommé. Où peut-être est-ce mon esprit un peu trop français qui n’arrive pas à s’ouvrir à la culture anglosaxonne de la gagne et de la vente de soi.

    Mais suis-je le seul à trouver que les phrases suivantes manquent de tolérance, font preuve de mauvaise suffisance, et d’orgueil démesuré ?
    “Il y a assez de gens intéressants sur Terre pour ne pas s’embêter avec eux.”
    “Depuis que je suis productif je me confronte souvent à Mr Toutlemonde.”
    “Ne perdez pas votre temps à acheter lire ou travailler quelque chose qui n’est pas encore prouvé.”
    “Il y a bien assez de choses intéressantes et productives dans la vie pour ne pas avoir à s’attarder sur le médiocre et l’inutile.”

    Je suis sur que le “futur expert en motivation” que tu es saura rebondir et adapter ta communication pour “chercher la réussite que tu mérites”. :)

  14. @Guillaume
    Entièrement d’accord avec toi Guillaume.
    @ Yoann
    D’abord je trouve ça bien de ta part de répondre. Tu devrais te poser une question fondamentale : pourquoi autant de gens réagissent à ton article ? Pour ma part je suis assez reconnu pour savoir gérer mon temps et celui des autres. C’est une force et un atout. Mais jamais je n’irais répéter à quelqu’un les leitmotiv que tu balances au kilomètre. En outre, puisque la remarque que tu m’as adressée était pleine d’ironie, je te rappelle que c’est toi qui doit te justifier. Or, dans ton article, il n’y a absolument rien de concret.
    Voilà ce que je pense : tu as lu en diagonale 3 ou 4 ebooks sur le sujet, en anglais probablement, tu t’es laissé hypnotiser par des discours de charlatans que tu as gobé en long en large et en travers, et tu nous les ressort sans digestion aucune… en revanche, il faut avouer que tu créés le débat. Rien que pour ça ca vaut le détour. Mais tu suscite comme d’autres l’ont dit, un hérissage de poil proche de l’effet Vendetta.
    Sur ce, comme tu l’as bien dit, je n’ai pas que ça a faire, je partage ma vie entre mon boulot, que j’aime, mes plaisirs, que j’adore, et ma famille, que j’aime et j’adore par dessus tout. a bon entendeur.

  15. @Maxime Je prends bonne note de ta suggestion.

    @Guillaume

    « Il y a assez de gens intéressants sur Terre pour ne pas s’embêter avec eux. »

    =>

    C’est un principe de base d’intelligence sociale. Il y a suffisamment de gens sur Terre pour éviter ceux qui nous manquent de respect. Maintenant si tu ne respectes pas tes valeurs – ou si le manque de respect fait partie de tes valeurs – c’est une autre histoire…

    « Depuis que je suis productif je me confronte souvent à Mr Toutlemonde. »

    =>

    Il n’y a pas de condescendance dans cette phrase… D’ailleurs, je ne suis pas condescendant pour un sou. J’émets simplement une constatation : c’est malheureux à dire mais la plupart des gens utilisent mal leur temps.

    Comme disait Seth Godin dans Tribes, « plutôt que de vous demander quand vous aurez vos prochaines vacances vous feriez mieux de vous organiser une vie à laquelle vous n’avez pas besoin d’échapper » .

    « Ne perdez pas votre temps à acheter lire ou travailler quelque chose qui n’est pas encore prouvé. »

    =>

    Pour prendre un exemple concret si tu aimes appliquer les conseils de TéléStar, Gala ou Closer pour savoir comment bien bronzer sans danger c’est ton choix. Et je le respecte. Mais tu dois accepter que ce n’est pas la façon la plus pertinente qui soit. Je préfère demander conseil à mon dermatologue.

    Autrement dit pour progresser dans un domaine certains conservent leur égo et pensent avoir raison – en continuant à faire ce qu’ils font – quand d’autres préfèrent écouter ceux qui réussissent dans ce qu’ils visent.

    A ton avis qui progresse le plus vite ?

    « Il y a bien assez de choses intéressantes et productives dans la vie pour ne pas avoir à s’attarder sur le médiocre et l’inutile. »

    =>

    Je persiste et signe. Il y a tellement de choses passionnantes à découvrir faire ou être que je ne vois pas bien l’intérêt d’utiliser notre temps sur des activités qui ne nous intéressent pas, qui sont improductives ou de faible valeur.

    Lorsque l’on sera immortel je prendrai davantage considération de ton message. Pour l’heure, ce n’est pas le cas.

    @Glenn

    Il n’y avait pas d’ironie… Ton premier message ne fait qu’énoncer des faits, s’il y a critique je préfère qu’elle soit constructive.

    « Tu devrais te poser une question fondamentale : pourquoi autant de gens réagissent à ton article ? »

    =>

    Selon les 39 personnes qui conseillent cet article à leurs followers aucune ne le fait de manière négative. De surcroit quelques commentaires ne représentent pas l’avis général.

    C’est une belle application de la règle du 1% :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A8gle_du_1%25

    « Pour ma part je suis assez reconnu pour savoir gérer mon temps et celui des autres. C’est une force et un atout. Mais jamais je n’irais répéter à quelqu’un les leitmotiv que tu balances au kilomètre. »

    =>

    Je considère que tout ce qui n’est pas partagé est perdu. A chacun sa vision…

    « Or, dans ton article, il n’y a absolument rien de concret. »

    =>

    LOL. C’est Frederic lui-même qui a choisi le titre de cet article – et j’appuie totalement son choix. Cela dit je ne crois pas qu’il se permettrait d’intituler un article « 20 façons CONCRÈTES pour devenir plus productif ! » si le contenu n’est pas en accord avec le titre.

    « Voilà ce que je pense : tu as lu en diagonale 3 ou 4 ebooks sur le sujet, en anglais probablement, tu t’es laissé hypnotiser par des discours de charlatans que tu as gobé en long en large et en travers, et tu nous les ressort sans digestion aucune… »

    =>

    Si tu crois que la meilleure façon d’être expert en motivation est, pour reprendre tes propos, « de lire en diagonale 3 ou 4 ebooks sur le sujet » puis de les conseiller sans même les avoir appliqué alors mon conseil pour toi est très simple : rends-toi compte que cette méthode n’a aucun intérêt. Ni pour moi ni pour mes lecteurs.

    Yoann

  16. J’ai savouré cet article car je suis ACTUELLEMENT à la recherche de productivité.
    Si j’avais lu cet article voici 2 ans, je me serais dit : “De belles conneries tout ça”. Maintenant que mon activité prend une belle ampleur, je me rends compte MAINTENANT que le temps est un facteur essentiel dans la vie d’un entrepreneur. Tous les conseils sont bons, à nous de choisir ceux que nous trouvons intéressants, adapter les méthodes qui ne collent pas à notre personnalité et laisser aux autres celles qui nous feront perdre du temps !

  17. Je vous remercie pour ces conseils, j’en ai vraiment besoin en ce moment. personne n’a pas censé connaître tout ca, et moi je pense que j’ai une chance d’avoir lu cet article
    merci

  18. Qui peut appliquer ces conseils sans faillir ?
    Dans le but d’une vie professionnelle heureuse, il faut avoir une vie personnelle heureuse également. Ça passe par les hobbies, les amis, la découverte de nouvelles choses (sans rapport avec l’activité Pro), le relationnel, la famille…
    Ainsi, on est inévitablement meilleur au professionnel.

    J’ai l’impression que pour être ainsi “productif”, il faut mettre tout ça de côté. On finit à 60 ans avec peut-être des euros sur la Platinium, mais célibataire, sans amis, et sans passions.
    Je ne le souhaite pas à grand monde.

  19. On a l’impression de lire ces fameux livres de motivations, perso je trouve cela pas terrible, il ne prenne pas en compte les choses extérieurs comme si il n’y avais que ça à faire le matin en se levant.

  20. @Clément

    Je me permets de citer ce que j’ai déjà dit plus haut :

    “Je parle de productivité ici, pas de plaisir. Il s’agit avant tôt de finir ce qui est chiant barbant et ennuyant le plus rapidement et efficacement possible afin de passer à ce qui nous plait VRAIMENT le plus tôt possible, justement.”

    Autrement dit ces conseils s’appliquent en priorité au domaine professionnel. Quand je quitte mes activités professionnelles pour me promener avec ma compagne je ne me demande pas si je suis “productif”…

    Donc évidemment je suis POUR une vie équilibrée (j’ai une compagne, des passions, des amis, un gros cercle social…). Et l’une des meilleures façons d’en avoir une est d’obtenir le meilleur rendement possible de son temps quand on travaille. Pour comme tu le dis si bien pouvoir ensuite profiter des plaisirs simples de la vie comme voir ses amis ou pratiquer d’autres hobbies. (Note que je n’inclue pas volontairement les passions à ces autres activités parce que je lie ma passion au professionnel, et j’invite tout le monde à le faire).

    @Kanari
    J’ai une question pour toi : qu’est-ce que tu as à faire le matin en te levant qui t’empêcherait alors INVARIABLEMENT de finir ta journée en ayant la satisfaction d’avoir fait ce qu’il y avait à faire ?

    Yoann

  21. Merci pour l’excellent article. Je travaille à mon compte depuis très longtemps et ce n’est que dernièrement, après un “burnout” que j’ai compris qu’il vaut mieux travailler moins, mais être productif en éliminant le superflu et se concentrer sur ce qui est important. Les choses avancent plus vite.

    Merci Yoann

  22. Article super intéressant ! Après la lecture, l’application, mais comme dit dans le 1er commentaire (plus de vie sociale), il faut savoir faire la part des choses, quand on est en couple, enfants, etc…

    Chacun à des priorités différentes, beaucoup pense le travail, d’autre la famille.

    Pour ma part je pense qu’il faut savoir partager son temps entre travail et famille, sans qu’un des 2 aille à l’encontre de l’autre…

  23. Bonsoir Yann, merci pour ton billet auquel je vais faire référence dans mon blog.
    Je viens d’écrire un article assez connexe à celui-ci, car il décrit en effet comment utiliser les technos désormais classiques (iphone, ipad, internet) pour devenir encore plus efficace au quotidien.

    A bientôt,

    Vincent

  24. Merci pour ses astuces et conseils ! Afin d’etre productif, moi j’ai trouvé une solution qui me parrait efficace: j’utilise une application iPad qui se nomme Beesy!

  25. Ping : nice}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.