arrete etre connecte
Partagez les articles :

arrete etre connecte

Catherine Lejealle vient de sortir son livre “J’arrête d’être hyper connecté – 21 jours de detox digitale“.

Dans ce guide elle explique comment faire face à cette maladie du siècle, l’Hyper Connexion, l’addiction au smartphone, la nécessité de se connecter aux media sociaux…

Voici quelques symptômes humoristiques de ce que cela peut donner dans les extrêmes :

addicted-to-facebook


funny_evolution_smartphone_addict_tshirt-rd2815f21e2e8497dbde9d7a05c751f37_8nhdv_324

 

Pour expliquer ce phénomène, et éviter l’addiction, Catherine Lejealle a mis en place un programme en 21 jours, et dans cet article, elle répond à nos questions sur la digital détox…

 

Pourquoi avons-nous aujourd’hui besoin de nous offrir une detox digitale ?

 

 

Il y a une pertinence d’y penser maintenant et surtout de nous l’offrir, dans le sens où la detox digitale doit se faire dans le plaisir et sans culpabilité et donc nous l’offrir comme un cadeau à nous-même.

Alors pourquoi aujourd’hui ?

Justement parce que nos usages des nouvelles technologies sont arrivés à un stade de démocratisation et maturité.

Les objets permettant de se connecter (mobile, tablette, ordinateur) sont aujourd’hui plus performants (taille mémoire, batterie, qualité résolution…) et plus polyvalents (appareil photo, lecteur MP3, console de jeu, surf sur les médias sociaux…).

Sur le plan financier, des forfaits illimités sont désormais accessibles pour moins de 20 euros par mois.

Sur le plan technique, les réseaux 4G et le wi fi offrent une qualité telle qu’elle permet de se connecter partout et n’importe quand.

Au domicile, avec 6,5 écrans par foyer, nous avons multiplié les  tentations et faisons souvent du second écran en parallèle.

Cette conjonction de facteurs financiers et techniques fait que, insidieusement, tout au long de la journée, souvent en multiactivités, dans toutes les sphères de nos vies, nous avons pris l’habitude d’utiliser tous ses outils.

Oui bien sûr et il ne s’agit pas du tout de retourner à l’âge de pierre et de nous priver de tous l’immense apport des nouvelles technologies mais de réfléchir sur ce que nous faisons de ce temps “gagné”…

Est-il investi dans du surf qui nous fatigue et nous sur-stimule ?

Comme le disent mes enquêtés : « Sans mon mobile, je suis mort » ou « Si on me retire mon portable, c’est comme si on m’amputait du bras ».

 

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Comment commencer sa détox digitale ?

 

La détox consiste à réfléchir à nos usages, pour les optimiser.

Les sources de stress et de fatigue identifiées, les usages qui apportent réconfort et amusement pointés, nous allons également en découvrir d’autres qui peuvent nous rendre la vie plus facile ou plus douce.

Avec des apports théoriques (car maîtriser c’est d’abord comprendre), des jeux et des défis à relever entre proches, le programme de 21 jours vous conduit à mettre en place de nouvelles routines, à vous offrir ce moment pour vous… et à vous préparer aux innovations à venir.

 

La philosophie de l’ouvrage qui est aussi la mienne est d’effectuer cette conduite du dans le plaisir et sans culpabilité, en acceptant parfois de rechuter.

Nous allons nous autoriser à déconnecter, à ne pas être là n’importe quand pour n’importe qui, à choisir.

On se  remet nous en tant que personne au centre, on se respecte et on se ménage.

Insidieusement nous nous imposons une fatigue certaine en répondant dès leur arrivée à tous les messages que nous recevons (courriels, SMS, snapchat, notifications sur Facebook…).

Cette pratique induit se fait au une fragmentation de notre activité, une surcharge cognitive ?

Nous nous infligeons une rude épreuve en zappant d’un contexte à un autre.

Un enquêté m’a avoué se sentir comme un domestique de Feydeau, sommé de venir à la moindre interpellation.

C’est exactement ce que disait déjà Thorstein Veblen, penseur du XIXème siècle : la maîtrise de son temps est signe de pouvoir… J’ajouterai de ” respect de soi “.

Et pourtant peu d’entre nous s’en plaignent…

Tout à l’euphorie du partage et de l’échange, nous nous sentons vivant et exister encore plus pleinement.

Cette accélération du temps, cette avidité d’information que nous survolons nous donnent l’impression d’être présent au monde.

C’est encore plus visible chez les Y et les Z : la frénésie de cumuler cent choses peut conduire à la Fear of Missing Out (FOMO).

Il s’agit du sentiment de manquer quelque chose, qu’il a une soirée, une info ou un événement qui se déroule et qui est mieux que celui auquel on participe.

Les Y enchaîneraient les soirées en restant 97 minutes chacune.

 

Ainsi, petit à petit et à notre insu, cette hyper connexion continue sur plusieurs registres (ou scènes) génère une fatigue chronique.

En effet, notre cerveau est fait pour gérer au plus deux activités en parallèle… Au delà il sature.

Ainsi, à certains moments, nous avons la sensation de surchauffe ou burn-out, et nous pensons manquer de concentration et d’attention.

Des pauses régulières résolvent le problème qui n’en est pas un à la base. Cela passe aussi par le deuil de tout voir, tout savoir, tout connaître. Nous ne sommes pas des déesses Shiva ;

Gardons en tête que depuis sa création jusqu’en 2003, le monde a produit autant d’informations que ce qui se crée aujourd’hui tous les deux jours.

Octroyons-nous des moments de pause entre deux activités sans nous sur-stimuler et entrons en méditation pleine conscience, c’est également très tendance !

 

Dans la sphère privée, la detox incite à repenser sa possible sur exposition de soi… laquelle peut parfois conduire à ce sentiment de devoir alimenter non stop son audience en fournissant  selfies et contenus.

Apprenons à profiter de moments pour soi de repos et de pause.

slowdownnotarace

 

En ralentissant et en se concentrant sur l’instant présent (et sur les gens) on s’invite alors à vivre pleinement nos sensations, à nous immerger dans un repas en amoureux, un bain moussant, à être ici et pas simultanément ailleurs.

 

Les premiers pas vers la détox…

Pour arriver à changer ses habitudes, il faut généralement 21 jours.

Si vous tenez cette période, l’habitude s’ancre dans votre vie, et c’est parti !

C’est pourquoi j’ai créé mon programme en 21 jours, dont voici le sommaire :

 

Semaine 1

Je fais le point sur mes connexions et ma relation aux objets nomades

Jour 1 Je fais le point sur mes connexions au quotidien

Jour 2 Je recense mes équipements et les objets de tentation

Jour 3 J’identifie les pollueurs

Jour 4 J’identifie les fonctions que j’utilise

Jour 5 Je revois mes croyances… pour agir sur mon comportement

Jour 6 J’analyse mon ressenti

Jour 7 Je réfléchis à mes peurs si je déconnecte

Bilan de la semaine 1

Semaine 2

Mes relations avec les autres

Jour 8 Je rétablis la frontière entre vie privée et vie professionnelle

Jour 9 Je reprends le contrôle de mon temps

Jour 10 Je modère mes consultations des médias sociaux

Jour 11 Je me fais rare et je ne surenchéris pas

Jour 12 Je revois mes relations avec les entités commerciales

Jour 13 Je revois mes connexions aux sites d’information

Jour 14 Je fais le tri dans mes applications

Bilan de la semaine 2

Semaine 3

J’arrête d’être mon propre bourreau : je maîtrise les connexions qui ne dépendent que de moi

Jour 15 Je limite les interruptions et la surstimulation

Jour 16 Je ne fais qu’une chose à la fois

Jour 17 Je m’occupe autrement quand je suis seul et pendant les temps morts

Jour 18 J’analyse les risques liés à mes traces numériques

Jour 19 Je construis mieux mon identité numérique et mon e-réputation

Jour 20 Je réfléchis à ce qui arrive en matière d’objets connectés sur le lieu de vente

Jour 21 Je m’ouvre à de nouvelles expériences

Bilan de la semaine 3

 

Bien sûr, si vous voulez en savoir plus et mettre en place la méthode “Réussissez votre détox digitale – 21 jours pour changer”, vous pouvez commander le livre sur Amazon pour seulement 12 € (9€ au format Kindle) !

 

“J’arrête d’être hyperconnecté – 21 jours pour changer” – Catherine Lejealle
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

4 thoughts on ““J’arrête d’être hyperconnecté – 21 jours pour changer” – Catherine Lejealle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.