Partagez les articles :

reussir son ecommerce

 Nous avons eu le plaisir de participer au salon eCommerce 2011 dans le cadre de la présentation de Sage eCommerce (la solution d’eCommerce B2B de Sage), afin d’interviewer des experts en eMarketing et recueillir leurs conseils pour réussir sa eBoutique.

Dans la seconde série d’interviews nous avons rencontré Jean Paul Lieux et Jean Paul Crenn.

Jean Paul Lieux de Dolist – 3 stratégies eMailing gagnantes en 2012

– L’objectif est de vendre, or on fait difficilement des ventes “one shot” il faut donc capturer les adresses email. Il faut récupérer des emails, et engager une conversation par email.

– Il est nécessaire d’être créatif et de mettre en avant ses avantages ; guide d’achat, livre Blanc… Il faut donner de la valeur et proposer du contenu pertinent.

– La newsletter clients et prospects doit être différenciée, la newsletter client pouvant s’adapter aux commandes effectuées.

– Le Trigger Marketing (ou chaine de fidélisation ou encore emailing de scénarisation), au lieu de travailler de manière incrémentale. Par exemple l’envoi d’un email pour un anniversaire, envoyer un email à partir de X euros d’achats…

– L’email transactionnel ou de service (confirmation de commande, études de satisfaction…), est sous utilisé pour passer des messages commerciaux. Il y a donc un potentiel à ce niveau à la fois pour générer des ventes additionnelles, mais aussi recruter sur les Media Sociaux (par exemple pour donner des avis).

– Intégrer dans l’emailing des actions afin d’engager la conversation avec les SociauxNautes (les utilisateurs importants des réseaux sociaux), afin de d’avoir un nouvel élan dans la conversation et toucher de manière virale le réseau de ses clients.

– Penser à la lecture sous mobile des emails (formulaire, lecture…), et à prendre en compte les capacités natives de l’email sur Mobile (clic to call, géomarketing, promotion sous forme de code barre à utiliser en magasin…).

– Il est nécessaire d’aller dans le qualitatif et diminuer le volume pour augmenter la valeur.

Pour en savoir, téléchargez gratuitement le guide gratuit de DoList.net “L’eMarketing et Les Réseaux Sociaux

Jean Paul Crenn de Web Colobri  – Les Stratégies Gagnantes en eCommerce B2B

– Le site eCommerce est complémentaire à la distribution classique, par exemple pour toucher une couverture nationale et internationale (par exemple pour tester des marchés). Cela permet aussi d’être toujours présent sur le Web, en particulier en réactivant les contacts via des emailings sur les bases prospects, dans les smartphones des commerciaux…

– Il est essentiel de présenter aux commerciaux que le site n’est pas un concurrent, mais un complément qui permet de générer des leads : livre blanc, diagnostic…

– Le site B2B n’est pas forcément un site de vente, mais plus un site pour générer des contacts pour ensuite concrétiser la vente via le service commercial.

La Checklist de l'Expérience Client

Téléchargez la Checklist (20 pages) pour piloter l'Expérience Client

  • 4 étapes pour piloter l'expérience client
  • Les actions à mettre en oeuvre à chaque étape
  • Des exemples pratiques

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

– Le site ne doit pas forcément donner toutes les infos, mais générer de l’intérêt et provoquer une action (cf Méthode AIDA). Il ne faut pas répondre à 100% des questions via le site, il faut inciter à contacter l’entreprise.

– Il faut se poser la question du catalogue : comment se différencier, comment se positionner différemment… Il faut se dire “Où je suis le plus pertinent”, et mettre qu’une partie de son catalogue en ligne pour être “La référence” dans ce domaine.

Je vous offre gratuitement mon livre

"1 mois pour améliorer votre Référencement sur Google"

  • 102 conseils pour améliorer simplement votre référencement
  • 270 pages de conseils, d'astuces et d'exemples
  • Des conseils concrets à mettre en place dès demain

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Voici un petit cadeau, mon livre

Les 112 Secrets des As de la Vente

  • 120 pages de techniques de vente et de persuasion 
  • Les astuces psychologiques pour mieux négocier
  • Bonus : Comment vendre quand on n'aime pas vendre ! 

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

Je vous offre mon mini guide

"Les petits Secrets de l'eMailing"

Découvrez comment exploiter à 110% vos emailings et newsletters

  • 50 pages de conseils concrets avec des exemples
  • Les secrets pour améliorer dès demain vos emails

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

– Sur le site B2B il faut ajouter le vocabulaire, les certifications, les bons de commandes commerciaux… afin de montrer son expertise dans le domaine. Il faut montrer au client qu’on est un spécialiste, vendre à tout le monde c’est vendre à personne.

– Le client “Pro” n’aime pas être traité comme un particulier, donc si vous avez un site B2B et B2C il faut distinguer de manière graphique ou via des services qu’on a un “Service Pro”.

– Il est essentiel de faire le tri dans les leads générés car le site B2B n’est pas forcément capable de distinguer les bons des mauvais leads. Il faut donc une cellule de qualification des leads générés (et que cette cellule soit indépendante des commerciaux car c’est un autre travail).

Jean Paul Crenn est également co-auteur du Vador, une mine d’Or pour réussir dans l’eCommerce http://amzn.to/q1ucmS.

Téléchargez gratuitement le guide “Le Kit de Survie de l’eCommerçant débutant”

guide-ecommerce








Réussir dans l’eCommerce, les conseils des Pros 4/4
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

15 thoughts on “Réussir dans l’eCommerce, les conseils des Pros 4/4

  1. Cette série de 4 articles est vraiment complète. Il est vrai que les conseils de pros sont rarement aussi détaillés sur le web. La plupart du temps les pros gardent leurs meilleurs conseils. Merci d’avoir partager ces informations.

  2. Bonjour,
    je trouve ces vidéos très enrichissante,notamment sur la stratégie émailing,mais je me pose une question sur la rentabilisation des prospects et comment calculer le retour sur investissements avec le E-commerce.

    Cordialement,
    Ben

  3. Pour simplement revenir sur le commentaire Jean Paul Crenn de Web Colobri:


    – Le site eCommerce est complémentaire à la distribution classique, par exemple pour toucher une couverture nationale et internationale (par exemple pour tester des marchés). Cela permet aussi d’être toujours présent sur le Web, en particulier en réactivant les contacts via des emailings sur les bases prospects, dans les smartphones des commerciaux…”

    Je pense qu’étant donné la situation actuelle des commerçants physique aujourd’hui, ce n’est plus tout a fait vrai !

    Surcouf ferme, me direz vous le basculement vers internet c’est mal fait certe, quand est il d’une FNAC qui est a vendre, d’un DARTY qui se bat pour rester hors de l’eau ! De l’autre côté nous avons des pur player type CDiscount ou RDC qui atteignent des croissances à deux chiffres ? Nous ne parlerons pas de rentabilité ici ce n’est pas le sujet.

    Pour conclure je ne suis pas sûr que le commerce physique et virtuel soit complémentaire dans tous les domaines, dans certains domaines, le commerce physique prédominera, c’est le cas par exemple de l’alimentaire (voir les études menées par google) c’est moins le cas du High tech …

  4. Effectivement, pour faire suite à ce que dit Laurent, je ne pense pas non plus le commerce physique et virtuel soit complémentaire dans tous les domaines. En fonction du secteur d’activité, il restera indispensable d’avoir pignon sur rue, notamment pour l’alimentaire. Néanmoins pour une très grande partie des autres secteurs d’activité, la présence sur le web est indispensable. Peut être même qu’il ne sera plus nécessaire du tout d’avoir de boutique réelle, autre que virtuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.