Partagez les articles :

Voici ci dessus un exemple type d’emailing manqué… pourtant il s’agit d’un emailing créé par Apple une entreprise qui doit payer une agence de communication spécialisée !

Voici donc 5 astuces pour éviter ce genre d’erreurs, traduction du site http://www.campaignmonitor.com/ , même si ces conseils datent de 2006 ils restent encore très pertinents !

Conseil emailing N°1 : Ne jamais utiliser des images pour votre entête, votre message principal ou votre bouton pour commander. En effet gestionnaires de messagerie commer MS Outlook, Gmail, Hotmail… n’affichent pas les images d’un message lorsqu’elles ne proviennent pas d’un expéditeur sûr. Vous avez donc toutes les chances de voir vos messages sans aucune image si vous envoyez un email pour la 1er fois à un prospect.

Conseil Emailing N°2: Indiquez un texte alternatig (ALT TEXT) pour vos images, afin d’afficher un minimum d’informations même dans le cas où les images sont bloquées par le gestionnaire d’email. N’oubliez pas en plus d’indiquer la longueur et la largeur des images afin d’avoir une mise en page correcte.

Conseil Emailing N°3 : Ajoutez tout en haut de votre emailing un message avec un lien pour lire ce message sur votre site internet (“Si cet email ne s’affiche pas correctement, cliquez ICI”).

Conseil Emailing N°4 : Placez le message le plus important tout en haut (de préférence à gauche), afin qu’il ait le plus de chances d’être lu par les internautes. Testez votre emailing dans un gestionnaire d’email avec toutes les possibilités: avec et sans preview, en lecture plein écran, avec ou sans les images. Certaines études indiquent que près de 50% des internautes équipés d’Outlook utilisent la fenêtre de prévisualisation pour choisir ou pas de lire en entier un messsage, vos messages les plus importants doivent donc apparaître dans cette fenêtre (prendre au minimum une résolution de 1024×768) avec une prévisualisation en bas (75% des cas) ou à droite (25% des cas).

Conseil Emailing N° 5 : Demandez systématiquement à vos lecteurs d’ajouter votre adresse email aux expéditeurs autorisés afin d’éviter d’être blacklisté. Bien entendu il faudra ensuite envoyer toujours avec cette adresse email vos courriers à ces clients (évitez les messages envoyés d’abord par marc@toto.com, puis david@toto.com…).

5 rappels incontournables pour vos emailings…
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

2 thoughts on “5 rappels incontournables pour vos emailings…

  1. Bien entendu il existe d’autres solutions, mais la solution la plus simple et la plus efficace reste quand même d’héberger les images sur un serveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.