Partagez les articles :

blog wordpress

Nous avons eu le plaisir d’assister au WordCamp 2010 qui s’est déroulé le 8 Mai dernier à La Cantine à Paris.

Lors de cette session 2010, nous avons eu une présentation de la nouvelle version de WordPress par Francis Chouquet , Amaury Balmer  et Xavier Borderie .

Cette présentation a été l’occasion de voir WordPress se transformer en un vrai CMS et non plus un simple générateur de Blogs. Pour matérialiser ce changement de stratégie, dans WordPress 3 le terme Blog est petit à petit remplacé par Site”…

WordPress se professionnalise avec un passage d’outil de blogueurs à un outil professionnel avec des options de plus en plus puissantes.

En revanche ce virage implique que les nouvelles fonctions de WordPress 3 ont été prioritairement pensées pour les développeurs, et très peu pour les utilisateurs finaux (sauf la gestion des plugins & thèmes).

wordcamp

Voici la liste des principales améliorations :

– Un nouveau thème avec les nouveautés de WordPress 3, que vous pouvez tester sur ce lien http://2010dev.wordpress.com/

– La possibilité de créer des nouveaux menus en plus des menus actuels, par exemple sous forme de Widgets. Une application pratique serait de faire un premier menu avec les différents sites d’une entreprise, puis d’utiliser le traditionnel menu pour les articles du blog.

– Une nouvelle ergonomie pour menus de l’administration (à confirmer)

– La fusion WordPress MU et de WordPress 3.0 qui ne feront plus qu’un. Cela deviendra des plus intéressants pour la gestion de multiples sites.
Pour activer le multi sites il faut activer l’option “Multi Sites dans WordPress 3 dans outils > Réseau (et faire des modifications dans WP Config et le Htaccess). Suite à cela un menu “Super Admin” sera disponible avec le site principal de la plateforme de blogs, puis une option de gestion des sites (“Sites”).

On peut ainsi déployer en 1 clic des thèmes, blacklister des utilisateurs, installer des plugins… sur plusieurs dizaines de mini-sites. Les exemples les plus évolués de cette application du multi site étant Unblog et LePost.fr

Heureusement cette option “multisites” n’a aucun impact sur un WordPress “mono-site”, et donc les utilisateurs de WordPress “classiques” n’auront pas à changer leurs habitudes de travail.

– Il est désormais possible de gérer des produits, des offres d’emplois… plus facilement avec les “Taxomonies”.
Il est ainsi possible de gérer des relations entre les items. On peut aussi gérer et rajouter des champs en plus dans ces nouveaux éléments.

On peut faire aussi des customs types (mais cela nécessite du code), avec des applications concrètes comme créer un portail de petites annonces (items sans hiérarchie), des produits, gérer une liste de département français et les lier aux objets principaux (item avec relations hiérarchiques pour lier les éléments entre eux).

Pour une ergonomie plus “user friendly” on peut supprimer les éléments à saisir dans ces nouveaux objets (ex: mots clés…).

Ces options permettent de passer à un vrai CMS qui permet de créer plus facilement avec WordPress des sites internet évolués avec des menus, les produits… ce qui est plus clair pour les utilisateurs et les développeurs.

De plus des plugins seront disponibles pour automatiser tout cela, et donc obtenir enfin des sites clés en main comme des sites, des sites d’emplois, de petites annonces…

Les plugins permettent donc d’aller plus loin dans l’eCommerce, mais il vaut toujours mieux faire appel à un CMS spécialisé dans l’eCommerce lorsque l’on veut faire un site marchand de “Pro”.

Pour les fonctions de Workflow, de validation… il sera en revanche toujours obligatoire d’utiliser des plugins.

– BuddyPress (la couche “réseau sociaux” développée par WordPress) sera compatible sur WordPress 3, ce qui permettra de créer ses propres réseaux sociaux avec WordPress (gestion des membres, des profils…).

– Un nouveau fichier “FrontEnd.php” permettra de mieux gérer ses pages d’accueil, en particulier pour les sites de contenus qui doivent présenter beaucoup d’informations.

Au final cette version de WordPress va dans le bon sens, mais il est vraiment dommage que WordPress soit encore trop orientée “développeurs”.

En effet l’utilisateur final se moque bien des dizaines (centaines ?) d’options de WordPress… Ce qu’il souhaite c’est une application simple à utiliser, pas une usine à gaz avec des options par dizaines.

A titre d’exemple, rappelez-vous la fenêtre pour ajouter une simple photo dans un article dans la 2.9 par rapport à la 2.3 :

insérer image

 

image wordpress

On peut choisir d’ajouter une photo depuis son Pc, depuis le Web, depuis une Galerie ou depuis la bibliothèque. Puis viennent les informations sur l’image (nom, type, date, taille…) avec la possibilité de les modifier, ensuite ce sont les tires informations divers (légende, description, cible, l’alignement, la taille…), pour enfin cliquer sur Insérer (ou supprimer !).

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Bref, on refait les mêmes erreurs des applications des années 90 (rappelez vous les premières télécommandes de magnétoscopes) alors que les utilisateurs des années 2000 réclament de la simplicité et de l’ergonomie (cf Apple et l’iPad).

Alors bien sûr, on peut tout modifier dans WordPress :
– accorder des droits
– gérer les profils utilisateurs
– supprimer des fonctions
– simplifier les menus
– …

Mais pourquoi ne pas avoir fait dès le départ, en proposant par exemple une interface épurée et simple, et n’activer les fonctions avancées que sur demande ? Cela permettrait une meilleure adoption de l’outil par les utilisateurs, et ainsi une démocratisation de l’outil… A méditer pour la v4 !

En attendant la version 3 de WordPress sortira fin Mai, mais comme d’habitude attendez la version corrigés juste après avant de migrer vos sites !

Pour aller plus loin :

– Consultez toutes nouveautés de la v3 dans le codex de wordpress .

– Visualisez une petite vidéo en anglais sur la v3 :



Atelier WordPress pour les débutants

wordcamp

Lors de ce mini-atelier, les principales étapes pour la création d’un Blog WordPress ont été évoquées.

Pour débuter mieux vaut un hébergeur qu’on peut appeler en cas de problème (ex NextGen ou PlanetWork qui sont sur Paris) pour avoir un support technique et être dépanné rapidement.
Il peut être intéressant de passer par des hébergeurs comme Infomaniak (mais attention au coût d’environ 100 € / an / Nom de domaine), ou des hébergeurs Pro comme MavenHosting…

Pour un usage perso et dans l’optique de réduire les coûts (sans être à cheval sur une disponibilité optimale), il est possible d’utiliser les services de 1and1.fr et Ovh.com (mais moins performants et moins fiables).

Une bonne pratique est de séparer le nom de domaine de l’hébergeur pour rerouter le nom de domaine en cas de problème (ex: nom de domaine sur Ghandi et hébergement Infomaniak).

Pour obtenir de l’aide, il existe bien entendu le forum Français WordPress avec 15 000 inscrits, 100 000 messages. Le forum est là pour aider les débutants, mais c’est un travail titanesque ! Les bonnes volontées sont bienvenues (en particulier sur le forum).

Pour développer les plugins il faut connaitre bien le noyau, car quand on veut développer il faut se tenir au courant. La source mère d’informations est le Codex de WordPress.

Un des problèmes des utilisateurs et de trouver les plugins & thèmes performantes, car il n’est pas facile de savoir si c’est de la qualité.

Pour cela il faut vérifier les commentaires sur les Plugins sur WordPress.org (ex : via le moteur de recherches du backoffice de WordPress ou via WordPress.org). Les plus courants sont catalogués, mais pas testés (sauf vérification ainti Spam).

Les plugins de base à installer sont :
– Askimet qui permet de modérer les commentaires
Reveal ID pour avoir des numéros des articles et des pages
Contact Form 7 ou cform pour des formulaires contacts, et les destinataires des emails
WP Backup pour sauvegarder ses données
SlideShow pour diffuser des images
– …

Pour personnalisation un modèle de Blog à sa charte graphique il y a 3 solutions :
1 – Créer ou Modifier son thème soit même : soit le faire de A à Z ou reprendre un thème existant et de le modifier. Le problème de reprendre un thème existant est que la structure est pas forcément bien codée, le thème est parfois joli mais pas optimisé pour les montées en charge, les modifications sont parfois compliquées…
2 – Passer par une agence de communication ou un Freelance : les agences passent par le design du Blog, puis au HTML à partir du canevas graphique.
3 – Utiliser des solutions de génération de sites clés en main comme Artisteer, mais le résultat n’est pas aussi bien optimisé que les thèmes sur mesure.

L’idéal est de bien réfléchir avant la création du Blog ce que l’on veut faire avec son site :
– Organisation des catégories
– Les informations les plus importantes
– Les informations qui seront mises à jour régulièrement
– …

Cela permet de remettre à plat la stratégie de communication d’une entreprise.

Si on est un particulier, une association… on peut commencer par utiliser les thèmes WordPress et faire des personnalisations de base. Pour aider les débutants, il y a les thèmes “Widgétisés” ce qui permettent d’avoir des fonctions depuis son administration pour l’organisation des fonctions incluses dans son site sous WordPress.

Il faudra mettre un peu les mains dans le cambouis, et utiliser des outils comme FireBug, Web Developper… ou utiliser Chrome avec les outils inclus en standard d’analyse de code pour apprendre à modifier le design du Blog.

Idéalement il faut installer en local un serveur et y installer son WordPress (voir cet article) pour voir l’impact de ses réglages en temps réel (iWeb sur Mac par exemple).

Attention à toujours enregistrer ses modifications effectuées dans un fichier, en indiquant ce que l’on a changé pour faire un retour en arrière si nécessaire.

Il faut noter que la version 3.0 de WordPress sera entièrement Widgetisé, internationnalisée, prête pour les modifications… ce qui permet d’avoir un thème de base et de le mettre à jour directement depuis l’administration du site. Quelques clics suffiront par exemple pour changer la photo, changer la couleur du thème…

Et pour finir quelques photos de la matinée :


Nous avons également réalisé une formation video “Bloguer Comme Un Pro !”.

Grâce à cette Formation Vidéo de plus de 40h et de plus de 300 slides nous vous donnerons toutes les clés pour devenir une référence dans votre domaine. Vous pouvez dès maintenant regardé la vidéo de présentation :

WordCamp 2010 : La présentation en Avant Première de WordPress 3 !
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

9 thoughts on “WordCamp 2010 : La présentation en Avant Première de WordPress 3 !

  1. WordPress 3.0 promet ! De nombreuses fonctionnalités intéressantes en perceptive. Le multi-site, ainsi que la taxonomie, se rapprochant ainsi de la puissance de Drupal par exemple, tout en gardant son interface conviviale.

    Sinon, j’aimerais rebondir sur un point : “2 – Passer par une agence de communication ou un Freelance”

    Je pense que tout professionnel qui veut un site devrait passer par un professionnel du web. La création de site, c’est un piège. On croit que c’est facile, on croit qu’il suffit d’installer un CMS et de l’utiliser. Mais c’est beaucoup plus compliqué.
    Une agence web professionnelle commencera par faire un audit de vos concurrents, pour vous positionner au mieux dans le marché. Elle en conclura l’identité visuelle, les fonctionnalités et l’ergonomie du site que vous devriez avoir pour toucher votre cible et atteindre vos objectifs. Ensuite, elle mettra cela en œuvre avec un développement optimisé pour les performances et le référencement, dans le respect des standards et de l’accessibilité.
    On est loin de la simple installation de wordpress et d’un bidouillage photoshop en quelques minutes…

  2. cette nouvelle mouture met l’eau a la bouche, effectivement on perd en accessibilité mais pour les utilisateurs avertis de wordpress on attend toutes ces nouvelles fonctionnalités avec impatience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.