Partagez les articles :

blog-pro

Nous avons eu le plaisir de répondre aux question du “Pape” sur Web 2.0, Yann Gourvennec.

Vous trouverez mon point de vue, et celui de Bruno Fridlansky :

1 – Il est devenu de plus en plus difficile de faire un blog en solo, et donc on assiste à une concentration sur des plateformes de blogs.

2 – Il commence à avoir plusieurs types de blogueurs : les blogs d’entreprises, les blog pros (fait pour le business) et les blogs plaisirs sans intérêt lucratif.

3 – Plus cela va, plus il faut être spécialisé pour attirer un public de niche

4 – Ce qui intéresse toujours les blogueurs sont les sujets qui les touchent (twitter, facebook…) mais pas forcément les sujets de fond

5 – Les commentaires de blogs ont disparus, car la conversation s’est tournée sur Twitter et Facebook là où il y a plus d’interactivité.

6 – Twitter, Facebook… sont souvent utilisés que pour de la curation, alors qu’il faut aussi produire du contenu… et renvoyer les visiteurs sur un blog

Les commentateurs des blogs sont ils morts, ou se sont ils enfuis sur Twitter et Facebook ?
5 (100%) 1 vote

Partagez les articles :

7 thoughts on “Les commentateurs des blogs sont ils morts, ou se sont ils enfuis sur Twitter et Facebook ?

  1. c’est le sujet qui fait susciter des commentaires. Si je trouve un sujet intéressant et riche en contenu je peux pas le lire sans laisser un commentaire. Les commentateurs font revivre le blog si celui la est vraiment intéressant

  2. Billet réducteur je trouve. Le point numéro 5 est présenté comme une vérité alors que ce n’est pas le cas. Si cela est vrai dans certains cas, cas l’analyse devrait être plus poussée. Il faudrait entre autre parler de la qualité des articles et de la façon dont on créé et gère une communauté…

  3. Pour moi Facebook et Twitter sont plus dans l’instantané , l’immédiat, voir la conversation. Le blog s’inscrit davantage dans la durée, les gens répondant et commentant plusieurs semaine voir plusisieurs mois après la publication d’un article.

  4. Article intéressant mais je pense que devant la lultiplication des blogs suivis, les gens commentent que lorsque c’est vraiment necessaire ou lorsque cela les touchent.

  5. Relation causale que j’adopte : article intéressant = commentaires. Sinon si votre post ne donne aucune valeur ajoutée et si ne suscite pas de discussion alors c’est rare que les gens laissent des commentaires.

  6. En ce qui concerne les blogs personnels, si les réseaux sociaux comme Facebook continuent sur leur lancée, ils pourraient connaître une deuxième jeunesse. La lassitude monte devant les publicités de plus en plus présentes et la volonté des réseaux de monétiser à tout prix le lien social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.