Partagez les articles :

herve-kabla

Dans notre séries d’interviews de Community Managers, nous avons le plaisir d’accueillir Hervé Kabla, fondateur de Blog Angels (Agences spécialisée dans les Media Sociaux) et cofondateur de l’association des Pros des Media Sociaux “Media Aces“.

 

1 – Est-ce que tu peux te présenter et nous parler de ton parcours professionnel ?

Je ne suis pas un CM classique: j’ai eu une vie avant de toucher aux médias sociaux.

Diplomé de l’X et de Telecom Paris, j’ai passé près de 18 ans chez Dassault SYstèmes, où j’ai touché à tout: développement, marketing, vente, pour finir DSI des forces commerciales en France.

C’est là que j’ai animé l’une des premières communautés sur un RSE qui venait de se lancer, BlueKiwi.

Au bout de deux années de cette expérience, j’ai compris qu’il fallait aider les entreprises à maîtriser l’usage du web 2.0, qu’on n’appelait pas encore médias sociaux…

J’ai donc créé Blog Angels , une agence de comm internet, dédiée aux usages sociaux du web pour les entreprises.

 

2 – Pourquoi aller sur les Media Sociaux quand on est une PME ? Quels sont tes 3 arguments clés.

Les médias sociaux sont une réelle aubaine pour toute entreprise qui comprend l’intérêt de communiquer avec ses clients.

C’est d’autant plus vrai pour une PME qui doit tisser des liens étroits avec ceux-ci.

Si  je devais donner trois arguments clés, ce serait:
– l’accessibilité: contrairement à d’autres médias (presse, télé, radio) les médias sociaux ne présentent pas une barrière à l’entrée qui élimine d’entrée toute PME.
– la visibilité sur le long terme: l’investissement sur d’autres médias ne dure que le temps de la campagne, alors que les médias sociaux permettent de laisser une trace pendant un laps de temps plus important; Certes, cette trace est plus réduite, mais si l’on cible bien, elle peut être bien plus efficace.
– la plasticité: les médias sociaux permettent à l’entreprise de mieux comprendre les besoins des clients qui s’expriment. Or sur les médias ne le permettent pas.
Je peux comprendre le scepticisme de certaines entreprises qui n’ont pas une forte tradition de communication, et qui préfèrent rester sous le radar.

J’ai croisé nombre d’entreprises ou de dirigeants pour qui le “pour vivre heureux, vivons cachés” est une démarche d’entreprise.

Ce n’est qu’une question de temps, de déclic: il ne faut pas forcer les comportements, au risque de perturber la marche de l’entreprise.

Une fois que ce déclic a lieu – soit par volonté interne, soir du fait de l’extérieur (clients ou concurrents…) – on peut commencer à discuter sérieusement.

 

3 -Quel est le planning d’une journée type et quels outils utilises-tu pour ton travail ?

Je ne suis pas un CM a proprement parler, je dirige une entreprise qui propose d’externaliser le CM, soit dédié soit mutualisé.

Mais il m’arrive de passer du temps en support à certains de mes collaborateurs.

C’est pourquoi je dirais qu’il n’y a pas vraiment de journée type, disons plutôt qu’il faut être très organisé, et planifier un maximum de choses à l’avance, pour ne pas être débordé.

Les principaux outils que nous utilisons sont les suivants :

– Je vais paraître vieux con, mais je place en premier… le mail: GMail, en version perso et Google Apps pour l’entreprise, qui reste un canal de communication et de notification essentiel

gmail email
TweetDeck pour la veille sur différents comptes et filtres Twitter

tweetdeck
Rockmelt comme outil de navigation qui intègre Facebook, bien que j’utilise d’autres navigateurs pour vérifier le comportement des sites et blogs que nous réalisons

navigateur rockmelt
– et la suite Microsoft Office Pro pour les outils de management au quotidien

office-2010

4 – Quelle est l’opération ou l’action de Community Management que tu as réalisée et dont tu es le plus fier ?

Ces derniers mois, nous avons accompagné le Théâtre de l’Atelier sur les médias sociaux pour l’adaptation des Liaisons dangereuses par John Malkovich.

Nous avons organisé, structuré et animé leur présence sur les médias sociaux depuis la générale, sur Facebook, Twitter et YouTube. Une très belle aventure !

theatre-atelier

 

 

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

5 -Quelles erreurs ne faut il jamais commettre en tant que bon community manager ? / Comment animer une communauté ?

Il y en a de très très nombreuses…

En vrac et sans priorité:
– se focaliser sur une seule plateforme… Il n’y a pas que Facebook dans la vie
– ne pas organiser son planning à l’avance, car on risque alors de passer plus de temps que nécessaire et s’épuiser
– manquer de spontanéité (un peu l’inverse du précédent)
– ne pas répondre en cas de critique: qui ne dit mot consent
– ne pas s’abonner à des alertes sur sa marque, ses produits, et donc passer à côté des signaux faibles
– ne pas disposer des bons contacts en interne: direction, marketing, support, RH, etc.
– manquer d’humilité

Comment animer une communauté: en en faisant partie, pardi !

Pour vous aider, je vous conseille de relire “Le Petit Prince de Saint-Exupéry (7 €):

petit prince

 

6 – Comment un community manager peut travailler son personal branding ? A quoi cela peut lui servir en Pro (networking) / Perso (travail…) ?

Très simple, voire trop simple:sont là pour cela:

– Etre présent sur réseaux sociaux Pros LinkedIn & Viadeo.

– Développer sa présence sur Twitter

– Animer son blog.

Cela demande du temps, mais c’est très  utile pour devenir visible en tant que CM ou Marketeur.

Mais attention, ce n’est pas la visibilité de son CM que recherche une entreprise, mais la visibilité de sa marque et de ses produits.

 

7 – Est-ce que tu me donner 5 trucs et astuces que tu utilise sur Facebook ?

Bien sûr:
– Varier le type de publication
– Jouer sur les visuels
– Ne pas hésiter à lancer des campagnes de pub Facebook, surtout dans les phases de démarrage
– Travailler la timeline pour raconter l’histoire de la marque
– Jouer plus sur le “local” que le “global”

grandes dates pour campagnes marketing

8 – Est-ce que tu peux me donner 5 trucs et astuces sur Twitter ?

Voici quelques trucs simples et concrets :
– publier plusieurs fois le même tweet sur une journée (sans pour autant spammer, c’est par exemple en utilisant différentes formes : question, affirmation, image..)
– engager la discussion même avec des inconnus
– marquer comme favoris les tweets qui le méritent
– faire du live tweet sur des événements phares (salons, conférences, etc)
– créer des listes de comptes Twitter intéressants

 

9 – Est-ce que tu peux me donner 5 trucs et astuces pour créer du contenu à valeur ajoutée dans un Blog ?

On continue:
– fixer une ligne éditoriale si on veut vraiment développer une audience homogène
– varier articles longs (3000 signes et plus) et courts (2000 lignes au plus). Compter 1 long pour 5 courts, en moyenne.
– penser à l’indispensable iconographie: dessins, figures, vidéos, etc.
– faire du live blogging (difficilement compatible avec live tweet)
– inviter des blogueurs à participer au contenu

generation trafic blog

10 – En plus de Twitter & Facebook quels outils Sociaux utilises tu ?

– YouTube pour la vidéo, principalement des interviews qui me semblent intéressantes
DailyMotion et Vimeo en complément de YouTube sur certains comptes
Slideshare pour faciliter la diffusion de présentations
Foursquare pour m’amuser sur les trajets. C’est très canin (dans le sens: pipi à tous les coins de rue)
Google Reader pour me tenir au fait des articles de fond
LinkedIn pour animer des groupes professionnels
– Viadeo pour mon “personal branding” et pour tracer les visites sur certains de mes blogs

Puis des outils additionnels, qui viennent compléter les outils de base, un peu comme des filtres qu’on pose sur des objectifs pour varier les résultats:

Twitterfeed (interconnexion twitter / RSS),

Feedburner (amélioration des flux RSS),

Socialbakers (stats Facebook),

Twittercounter (stats Twitter),

Klout (mesure d’activité sociale),

–  eBuzzing – Wikio  (audience des blogueurs francophones), etc. Il y en a des dizaines!

 

11 – Quels sont les plugins, thèmes… indispensables à ajouter sur un Blog ?

Je suis un fan de WordPress, et je joue pas mal avec les extensions, voici les principales extensions que nous utilisons:
AddToAny pour les boutons de partage
Akismet pour filtrer les spams
All in one SEO pour améliorer la gestion des titres, des tags et des descriptions
Breadcrumb pour le fil d’ariane
Contact Form pour les formulaires de contact
Google XML Sitemap pour gérer la sitemap
Google Analytics pour gérer les stats
QTranslate pour les blogs multilingues (nous avons des clients en Israel, aux US)
Simple Tags pour la gestion des mots clés
– … et Webreader pour permettre la lecture audio des articles sur mon blog

 

12 – Est-ce que tu peux me donner 5 trucs et astuces pour générer du trafic sur un Blog ?

Ha ha, on veut les trucs secrets:
– le contenu, le contenu, le contenu: a moins de 20 articles par mois, on n’existe pas (à moins d’être déjà une star)
– multiplier les auteurs: c’est l’approche de Locita, par exemple
– écrire à l’avance sur les sujets qui vont devenir chaud dans 1, 2 ou 6 mois
– travailler les commentaires et le pingback, quoique cela devienne de plus en plus dur, avec la propension à être sur Twitter
– optimiser le design pour fidéliser l’audience

13 – Comment approcher un blogueur et l’inciter à parler d’un évènement ou à parler d’une action ?

Très difficile…

Relire le Petit Pince. Il faut l’apprivoiser, c’est à dire être reconnu comme un ami, et non un ennemi.
Après, c’est affaire de feeling, sans parler … de gros sous pour certains

14 – Quels sont tes petits trucs & astuces pour gagner en visibilité sur le Web quand on n’a pas (au départ) un réseau ou des contacts ?

Il y a deux trucs:
– le premier,devenir le référent par la qualité du contenu
– le second, c’est développer son réseau dans la vie réelle

15 – Comment tu vois l’évolution dans 2 ans du métier de community manager ?

L’internalisation de la fonction va progresser.

L’externalisation sera réservée aux acteurs qui n’ont pas besoin de dédier des ressources à plein temps.
Des formations spécifiques vont se développer, en école de communication ou de commerce.

Par ailleurs, c’est un métier passionnant, mais qui use.

J’en ai discuté avec quelques CM éprouvés par une crise. Il faut alors penser à son évolution, et dans ce cas, c’est vers des postes de chef de projet digital, ou manager web marketing qu’on s’orientera.

 

16 – Est-ce que pour toi l’écriture, l’expression écrite… sont importants pour un CM ? Quelles sont les astuces / erreurs que tu pourrais citer ?

Nécessaire, mais pas suffisante.

Bien écrire ne suffit pas à mobiliser autour de soi, ou à développer de l’empathie.

Mais un CM qui écrit comme un cochon ne survivra pas longtemps.

Quelques astuces:
– se relire à l’endroit
– se relire à l’envers
– écrire les articles de blog avec un éditeur doté d’un correcteur d’orthographe avant de les publier
– se faire relire par d’autres

17 – Est-ce que tu penses qu’une entreprise doit déléguer la création de contenu ou l’internaliser… ou les deux ? Si oui dans quels cas ?

Il n’y a pas de réponse type, ça varie d’une entreprise à l’autre, d’un secteur à l’autre.
En général, il faut internaliser:
– quand on en a les moyens
– quand le management se sent impliqué
– quand les délais de réaction se doivent d’être ultra-courts
Et on peut externaliser:
– quand les budgets ou l apolitique RH ne permettent pas de recruter
– quand on veut se former au métier (au contact du CM en mission)
– quand on a besoin d’un complément sur une mission

18 – Comment fait tu pour trouver du contenu pour Facebook, Twitter, Blogs… ?

Google, lecture des autres blogs, etc.

J’ouvre mes yeux et mes oreilles. Et mon nez parfois.

 

19 – Que penses-tu de la Curation ? Quand l’utilises-tu et quand la déconseille tu ?

Je n’aime pas la curation, je le dis franchement.

Pendant longtemps, j’ai rédigé du contenu pour un portail de golf, et j’avais horreur de voir des sites développer leur audience en aspirant mes titres via mes flux RSS.

Pour moi, la curation relève de la même approche: on se contente de cocher des favoris. Bigre, la belle affaire.

Maintenant, une certaine dose de curation reste nécessaire, comme l’existence d’index.

Qu’est Google, si ce n’est une sorte de méga-curateur basé sur ses algorithmes de classement?

Mais la curation finira par disparaître, tout comme les sites de partage de favoris (ex: del.icio.us) ont disparu.

 

20– Pour construire ton réseau “Pro” Physique, est-ce que tu fréquente les soirées (si oui lesquelles : EBG, Web Connect, IMC, Café des community managers…) ?

Assez peu. J’organise des conférences au travers de l’association Media Aces, avec Yann Gourvennec, Fadhila Brahimi et Minter Dial. Mais pas beaucoup plus.

Mon métier de chef d’entreprise ne me laisse pas assez de temps, et je cherche à préserver un peu de temps pour ma famille.


 

21 – Quelles sont pour toi les différences entre Twitter et Facebook ? Est-ce que tu as un traitement différencié entre ces deux média ?

Ils sont très différents:
– leur mode de publication diffère (140 caractères versus plein de contenu, par exemple)
– leur mode de lecture diffère: la lecture sur Facebook est un régal, celle sur Twitter fatigue la vue, même en passant par un client comme Tweetdeck
– leur mode de discussion diffère: Facebook intègre bien les commentaires, Twitter n’offre que peu de moyens de véritables discussions
– leur mode de buzz diffère: le RT de Twitter et le partage Facebook sont équivalents, mais ne sont pas perçus de la même manière

En France, Twitter reste un outil élitiste, alors que Facebook est un outil de masse.

Disons que Facebook, c’est comme le bac: accessible à tous…  Twitter est une sorte de “classes prépas” de la comm…

 

22 – Comme fais tu pour ne pas “trop consommer” de temps avec les Media Sociaux ?

Je fais des breaks, par exemple un jour par semaine (le samedi) pour raisons personnelles.
Sinon mon métier requiert souvent que je coupe les médias sociaux: réunions, entretiens, présentations.

C’est finalement assez sain.

 

23 – Comment fais tu pour créer du contenu à valeur ajoutée / viral ?

On ne sait pas, a priori, si le contenu est viral ou à valeur ajoutée: c’est l’audience et sa perception qui va le faire.

Maintenant, on peut booster un contenu en achetant de l’audience, mais cela relève plus de la publicité que de la création.

Prenons par exemple l’excellente pub “Ich bin ein Berliner” pour la nouvelle berline Laguna de Renault.


Plus de 1m de vues sur YouTube. Oui, mais sur ce 1m, près de 750 000 ont été achetés sur des plateformes comme ebuzzing…

Le contenu a beau être d’excellente facture, le buzz nécessite un coup de pouce additionnel.

Le buzz pur, c’est par exemple Blendtec, dans sa version positive.



Mais le buzz à l’état pur est souvent négatif, ne l’oublions pas…

24 – Quels sont tes trucs et astuces pour inciter ta communauté à partager ton contenu ?

Je joue énormément sur les visuels.

J’évite les tournures du style “et vous qu’en pensez-vous”, qui montrent que le CM est épuisé…

Je joue plutôt sur un contenu qui interroge, qui fait réfléchir, s’engager.

25 – Si tu avais 1000 € pour faire connaitre une Start Up, quelle serait ton plan marketing utilisant uniquement les Media Sociaux ?

Pas de recette miracle: entre Waze (GPS social) et Pealk (intégration de réseaux sociaux professionnels), toutes deux formidables startup, il y a des démarches différentes, et 1000€ ne suffiraient d’ailleurs probablement pas.

A moins de 10 000€, il faut faire la part entre médias sociaux et autres actions marketing (présence sur des salons, plaquettes, séminaires, etc.).

 

26 – Quels sont tes prestations, tarifs et positionnement / Présentation de ton entreprise et de ses services ?

Très simple,  Blog Angels  accompagne les entreprises sur le web social: conseil, mise en place, animation, mesure.
Nos tarifs s’échelonnent. Par mois, il faut compter de quelques centaines d’euros à quelques milliers selon le temps à dédier à l’entreprise par le CM.

A titre d’information notre plus petit budget est de 6k, et le plus gros 150k avec de l’achat de média.

 

Interview de Community Manager : Hervé Kabla de BlogAngels
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

One thought on “Interview de Community Manager : Hervé Kabla de BlogAngels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.