Partagez les articles :

 

1 – Est-ce que tu peux te présenter et nous parler de ton parcours professionnel, et ce qui t’a attiré dans le Community Management ?

Emna Atrous, actuellement Community Manager Chez Edatis.
Il suffit de voir mon blog E-marketeur.blogspot.com  pour en déduire mon parcours professionnel jusque là !

J’ai débuté ma carrière en e-marketing avec l’affiliation Web et j’ai voulu partager cette passion via un blog, c’est là que la community manager qui est en moi s’est révélée :)

Mon Blog et Twitter m’ont ouvert les yeux sur les opportunités qu’offrent les médias sociaux en termes de personal branding et de networking, ce qui m’a permis aujourd’hui d’occuper le poste de Community Manager chez Edatis.

 

2 – Pourquoi aller sur les Media Sociaux quand on est une PME ? Quels sont tes 3 arguments clés.

a- Quand on évoque les médias sociaux, l’image de mégaphone me vient rapidement à l’esprit.

Si vous ne prenez pas la parole et surtout que vos concurrents le font, votre marque sera rapidement enterrée au milieu de toutes ces conversations, et vous signez un massacre SEO !

Les médias sociaux contribuent à la e-notoriété de l’entreprise, d’où le Community Management vient en renfort pour préserver une bonne e-réputation ; on ne sait pas non plus ce que nous réservent ces médias au moindre faux pas.
b-De plus, les médias sociaux favorisent les échanges, ce qui permet de cultiver la relation client et booster l’innovation pour faire vivre son business.
c- Les médias sociaux encouragent à la création du contenu.

C’est un écosystème qui fonctionne de cette façon : si vous n’avez rien à dire, vaudrait mieux se taire alors !
Les efforts passés sur du contenu pertinent rapportent des leads. En tant que PME, vous pouvez toujours investir plus du temps que de l’argent, même si le temps c’est de l’argent. [Vous m’avez comprise, en tout cas :)]

emarketing sortant ou entrant

 

3 -Quel est le planning d’une journée type et quels outils utilises-tu pour ton travail ?

Alors, la première chose consiste à consulter les alertes sur les mentions paramétrées (marques, produits, noms…) et vérifier s’il y a des réactions pour y répondre.

Ensuite il est nécessaire de faire sa veille, par exemple en consultant l’espace de documentation d’Edatis pour obtenir des conseils et liens pour votre veille sectorielle, mettre en place des flux RSS, participer à des hubs…

Cette présence numérique permet de faire de la veille et partager du contenu pertinent relatif à nos métiers : e-commerce, emailing, search, mobile…
Je dois également synchroniser avec les communications et les événements gérés par d’autres pôles.
Actuellement chez Edatis,  une grande part du temps est consacrée aux réflexions et à la planification des projets à venir de Community Management.
Avec le blog que nous allons lancer prochainement, il y aura plus de temps imputé à la production du contenu par la Community Manager, encore plus de participations sur des communautés professionnelles du marketing online.
Pour les outils, en plus des plateformes sociales incontournables (Twitter, Facebook, Linkedin, Google+, Youtube…), j’utilise :
Google Reader (veille)
Alerti (E-réputation)
Meltwater (E-réputation, Veille)
Hootsuite (veille, diffusion, analytics)
–  Topsy, Social mention et Retweetrank (e-réputation, trackbacks)
– Outils Web analytics d’Edatis.
Et, bien entendu, l’incontournable Excel (reporting et centralisation des interactions).
Les outils vont certainement évoluer avec l’augmentation des activités de Community Managementchez Edatis, et en fonction des reportings qu’on souhaiterait établir.
Chez Edatis, en plus des outils, on mise surtout les ressources humaines pour développer le community management.

Les collaborateurs jouent un rôle important, dans la veille, la diffusion et surtout dans la valorisation de l’expertise métier.
Le community Management interne, qu’on a dénommé CM 1.0, doit être au service du Community Management externe, CM 2.0.

 

4 – Quelle est l’opération ou l’action de Community Management que tu as réalisée et dont tu es la plus fière ?

Je vais me permettre de citer plus que d’une :)

J’ai eu l’opportunité d’animer live, sur facebook et Twitter, des événements sportifs pour un portail spécialisé dans l’actualité sportive.

C’était une action excitante dans la mesure où il y avait un partage en temps réel d’émotions fortes avec les fans, bien sure ça n’aurait jamais été possible sans l’encadrement de collaborateurs journalistes.
Le Community Manager doit impliquer plusieurs collaborateurs pour optimiser ses actions.

 

Je trouve que j’ai une aptitude à motiver et impliquer les personnes autour de moi et j’espère que ça continue parce que c’est un élément clé pour réussir dans ce métier.
Avec Edatis, que j’ai rejoint en novembre 2011, nous avons eu l’occasion d’augmenter le nombre de notre fan page grâce à la complémentarité des réseaux sociaux et de l’emailing.

5 -Quelles erreurs ne faut il jamais commettre en tant que bon community manager ?

a- Ne pas procéder à une veille en continu de la E-réputation de son entreprise.
b- Ne pas prendre assez de recul pour réagir face à des questions, mécontentement…
c- Ne pas exploiter les retours des clients pour améliorer ses produits et services.
d- Ne pas tenir compte de l’e-réputation de son entreprise au niveau de son Personal Branding. D’ailleurs, ça peut être l’erreur de tout collaborateur et pas seulement celle du Community Manager.
e- Ne pas impliquer ses collaborateurs, surtout les experts d’entre eux. Et, je pense que cet aspect prend plus d’importance dans le B2B.

 

6 – Comment un community manager peut travailler son personal branding ? A quoi cela peut lui servir en Pro (networking) / Perso (travail…) ?

Tenir un blog (podcast ou vidéo-blog aussi) aide énormément le Community Manager à travailler son Personal Branding.
Encore, il faut participer aux communautés fréquentées par les influenceurs du domaine concernés et essayer d’être un membre actif en favorisant les discussions à valeur ajoutée.
J’encourage les Community Managers à faire du guest posting ou participer à des blogs collaboratifs.
Travailler sur son Personal Branding permet de développer son réseau, ce qui permet de décrocher des opportunités d’embauche, créer des collaborations professionnelles et d’élargir ses relais de communication et recommandation.

 

7 – Est-ce que tu peux me donner quelques trucs et astuces que tu utilises sur Facebook ?

a) Les applications comme socialshaker permettent de créer des tabs personnalisées et lier facebook avec d’autres présences sociales comme cet exemple avec Youtube.
b) Partager du contenu vidéo et des photos pour générer plus d’engagements.

 

8 – Est-ce que tu peux me donner quelques trucs et astuces sur Twitter ?

a) Suivre les influenceurs et interagir avec eux sur des contenus qu’ils créent.
b) Avec hootsuite, vous pouvez programmer certains tweets (annonces…).

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

 

9 – En plus de Twitter & Facebook quels outils Sociaux utilises-tu ?

Linkedin, Viadeo, Google+, Expeert, les plateformes vidéos (Youtube, dailymotion, vimeo), Flickr, Slideshare…

10 – Est-ce que tu peux me donner quelques trucs et astuces pour générer du trafic sur un Blog ?

a) Le Contenu : expert, viral (infographie), études…
b) La fréquence : le trafic augmente avec la fréquence des publications. Les flux RSS et les newsletters sont essentiels pour faire revenir les lecteurs, à chaque publication.
c) Le partage : la diffusion du contenu sur les réseaux sociaux, diggs…bien sure le partage a aussi une valeur SEO. Donc, il faut insérer les boutons de partage dans les articles.
d) L’incentive : organiser un concours sur le blog.
e) Les guests posts : rédiger sur d’autres blogs reconnus.
f) L’invitation des influenceurs : Inviter les influenceurs pour une interview ou pour rédiger un post sur votre blog.
g) Le mobile : il ne faut pas négliger le trafic mobile qui augmente de plus en plus, ce qui incombe d’activer une version mobile de votre blog.

 

11 – Comment approcher un blogueur et l’inciter à parler d’un évènement ou à parler d’une action ?

Il suffit d’entretenir une relation durable avec les blogueurs en étant membre de leurs communautés et toujours proposer du contenu utile à leurs audiences.

 

12 – Quels sont tes petits trucs & astuces pour gagner en visibilité sur le Web quand on n’a pas (au départ) un réseau ou des contacts ?

a- Tenir son propre blog et bien l’optimiser (SEO).
b- Poster des commentaires sur d’autres blogs.
c- Proposer des guests posts intéressants.
d- Participer à des hubs et groupes liés à votre industrie, puis entrer en relation directe avec les contacts réceptifs à vos participations/réactions sur Twitter, linkedin, viadeo…
e- Aujourd’hui, je recommande d’avoir un compte Google+ pour être trouvé grâce au « Search, plus your World ». Désormais Google recommande des personnes dans ses résultats de recherche, via Google+.
Et, surtout à tous ces points ajouter de « la persévérance ».

 

13 – Comment tu vois l’évolution dans 2 ans du métier de community manager ?

La consommation du contenu, son partage et les interactions entre les membres des communautés vont être de plus en plus mobiles. Il faudra donc s’aligner à ces nouveaux usages.
Le Social, combiné au mobile, nécessitera un Community Management plus réactif.

 

On observera peut-être un développement d’outils de Community Management intégré qui permettront de mener toutes les tâches à effectuer par un community manager de la création du contenu à l’analyse des retours, en tenant compte des spécificités de chaque plateforme sociale.

 

14 – Est-ce que tu penses qu’une entreprise doit déléguer la création de contenu ou l’internaliser… ou les deux ? Si oui dans quels cas ?

Tout dépend des objectifs et des ressources disponibles pour la création du contenu.
Je pense qu’en B2B, il est important de valoriser son expertise à travers les experts internes.

On peut par exemple déléguer la création du contenu en faisant participer des partenaires pour enrichir plus les contributions.
On peut aussi la déléguer à des Freelancers ou experts externes, ou encore penser à des Contenus Générés par les Utilisateurs (clients), dans le B2C.
L’essentiel est de mettre en place une stratégie de contenu claire dès le début en fonction des objectifs social media et des ressources disponibles.

 

15 – Quelles sont pour toi les différences entre Twitter et Facebook ? Est-ce que tu as un traitement différencié entre ces deux média ?

Twitter incarne bien le temps réel, et il est plus adapté à un usage professionnel pour les B2B, même s’il y a les pages facebook.
Les pages Facebook, je pense que pour les B2B, sont bonnes pour diffuser du contenu vidéo, photos, et du type « Agency life ».
Twitter permet plus d’entrer en contact avec les influenceurs.
Ce qui importe à la fin, c’est de voir comment vos cibles l’utilisent-ils pour s’y adapter.

 

16 – Comment fais tu pour ne pas “trop consommer” de temps avec les Media Sociaux ?

Etablir des priorités dès la veille pour le lendemain.

 

Bien sûr il y aura des imprévus mais, ça n’empêche d’optimiser son temps selon des priorités.

 

17 – Quels sont tes prestations, positionnement / Présentation de ton entreprise et de ses services ?

Depuis 2000, Edatis allie savoir-faire technologique et expertise humaine pour répondre aux besoins d’optimisation des campagnes online des entreprises:
• Edatis Dialog réunit autour de la plateforme Dialog tous les composants du mix media online :

Emailing, une solution complète pour gérer les campagnes d’email marketing, SMS pour une gestion des campagnes de marketing mobile, Dataweb qui permet d’optimiser ses BDD et capitaliser sur le e-CRM, et Tracking Global, un système de tracking web global pour mesurer et analyser la performance du mix media online.

Edatis Dialog c’est aussi une expertise, un accompagnement sur mesure et des développements personnalisés pour apporter aux entreprises les réponses optimales à leur problématique de marketing online.

• Capitalisant sur plus de 10 ans d’expertise, Edatis Web Agency met à disposition des entreprises une offre de services web intégrée pour les accompagner dans la mise en place d’une stratégie e-business performante (conseil en e-business, développement web, Studio graphique, référencement naturel et payant et formation).
Les solutions d’Edatis ont été adoptées par un grand nombre d’entreprises en France et à l’étranger : SNCF, Air France, SFR, Skyteam, Ikea, Castorama, Belambra clubs, Amadeus,… et d’agences de communication : Hi Media, Nextidea, Havas Media…

 

Interview de Community Manager : Emna Atrous d’Edatis
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

One thought on “Interview de Community Manager : Emna Atrous d’Edatis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.