Partagez les articles :

Facebook on s’y retrouve

Le livre “Facebook, on s’y retrouve” d’Eric Delcroix et d’Alban Martin est un très bon guide qui s’adresse à tous ceux qui voudraient découvrir Facebook mais aussi pour ceux qui l’utilisent actuellement et qui voudraient en optimiser l’utilisation.

Ce guide est vraiment une mine d’informations, et l’on devine l’immense travail des deux auteurs… On apprend par exemple que Yahoo avait proposé en 2006 un milliard de $ pour la jeune start-up mais que l’affaire n’a pas été conclue au dernier moment (Yahoo ayant proposé “que” 800 millions…).

Nous vous rassurons, l’histoire de Facebook ne prend que quelques pages sur les 255 que comprend ce livre. Quelques statistiques intéressantes sont également disponibles comme par exemple qu’une grande partie des membres de Facebook sont aussi membres de Viadeo et/ou Linkedin, que les 18-25 ans représentent 43% des membres et les 26-35 ans 35%, que les cadres comptent pour 26% des inscrits et les étudiant 31%… Cela permet de conforter l’idée comme quoi Facebook est outil � destination des professionnels.

Le livre explique ensuite comment créer en compte sur Facebook avec quelques astuces intéressantes comme par exemple importer un fichier d’amis au format CSV (Profil / retrouvez vos amis), qu’il existe un formulaire pour supprimer définitivement un compte (sinon il est seulement désactivé)…

Cet ouvrage aborde quelques cas pratiques intéressants, comme par exemple Burd qui a usurpé l’identité d’Alain Juppé sur Facebook. Ce exemple amène directement au délicat sujet de la confidentialité des informations, avec un focus particulier les options de confidentialité du compte. Viennent ensuite des sujets plus légers comme la drague sur Facebook, comment être invité aux soirées VIP, créer un badge pour son blog

Vient ensuite la partie la plus intéressante sur l’usage professionnel : la production et la diffusion de contenus. Sont évoqués tous les medias à votre disposition: les groupes, les photos et vidéos, les annonces, les évènements, les liens, les articles… Bien qu’un peu courte, cette partie est très pédagogique et permet très rapidement de comprendre tout le potentiel de Facebook en terme de diffusion virale.

Vers le milieu de l’ouvrage toutes les applications incontournables sont présentées. A la fin de ce chapitre les deux auteurs expliquent même les bases pour la création de sa propre API sur facebook (avec une mini partie “pratique” via la création d’un questionnaire).

Eric et Alban rappellent d’ailleurs les secrets d’une API à succès :
– créer une application utile ou drôle, en essayant de reproduire ce que font les “vrai” amis dans la vraie vie.
– proposer une API simple qui résout 1 problème, plutôt que d’essayer de faire une application multi-tâches
– trouver le ressort qui fera que les internautes sont motivés à envoyer cette application à leurs amis
– donner un titre accrocheur
– être transparent sur le but de cette API, et sur les objectifs de la marque qui la propose

La partie suivant sur la recherche d’emploi est assez intéressante, avec quelques bons conseils comme le paramétrage de son compte Linkedin sur Facebook, l’ajout de recommandations professionnelles…

Le travail en groupe est aussi abordé avec quelques exemples d’API : “My Office”, “Slide Share”, “Who is Online”…

Le dernier quart du livre détaille de l’usage professionnel de Facebook : les flyers, les groupes sponsorisés… mais aussi comment créer sa “page” sur Facebook et les statistiques disponibles.

Au final, ce livre est vraiment plaisant à lire, même pour des utilisateurs réguliers de Facebook, qui y découvriront de nombreuses fonctions qu’ils ne connaissaient pas !

Pour tous les autres, c’est un excellent guide pour découvrir Facebook et savoir tout de suite comment s’en servir…

On ne regrettera que 2 choses :
– Le titre qui ne vente pas assez la qualité de ce livre… Un titre comme “La bible de Facebook” ou “Tout sur Facebook”… aurait été plus approprié !
– Des chapitres parfois un peu courts, mais heureusement de nombreux liens sont proposés pour approfondir le sujet.

Le livre est disponible au prix de 14 € sur le site des Editions Pearson.

Pour continuer sur Facebook, voici une réponse intéressante d’Alban Martin sur le comparatif Copain d’Avant / Facebook, qui vous apporterons quelques informations supplémentaires :

Question: Pensez-vous que “Copains d’avant ” soit devenu gratuit pour concurencer ” Facebook ” qui sera bientôt en Français?

==>Effectivement, facebook en français c’est pour dans quelques semaines ! Copains d’avant est tout à fait sur le même créneau, même si son modèle économique était principalement fondé sur l’abonnement payant. Mais au regard de la valorisation de Facebook (virtuellement 15 milliards de dollars!), ça a dû les faire réfléchir, en se disant que le gratuit + pub, c’était un meilleur plan :)

Question: Facebook ou Copain d’avant?

==> pas sur que sur copain d’avant tu puisses:
– passer des petites annonces
– publier des infos comme sur un blog
– partager des vidéos
– obtenir ton horoscope du jour (exemple d’application à installer)
– organiser un évènement et savoir qui vient ou pas
– faire des dons à une cause et militer
etc…
Moralité: tu compares un peu des choux et des carottes..



Critique du livre “Facebook, on s’y retrouve” d’E. Delcroix et A. Martin
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

2 thoughts on “Critique du livre “Facebook, on s’y retrouve” d’E. Delcroix et A. Martin

  1. Merci pour cette “critique” ;-)
    Faut ajouter que les interviews ne sont pas mal non plus :-))

    Juste une petite correction, les statistiques proviennent de l’enquête réalisé avec Lionnel Barbe dans le cadre du laboratoire Geriico de Lille 3 ! Les chiffres devraient être d’ailleurs diffusés dans les prochains jours :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.