Partagez les articles :

mentions légales

Lors du Web 2 Connect 2013, nous avons eu le plaisir d’interviewer Aaron Kahlow, CEO du site de formation en lien Onlinemarketinginstitute.org.

 

1 – Comment faire connaître son entreprise que le Web ?

 

La première chose c’est que vous devez avoir une bonne proposition de valeur pour votre client.

vente-produits

Quand on est une petite entreprise, le marketing par le contenu (blog, facebook, twitter…), peut être une très bonne façon de se faire connaître.

L’emarketing via le contenu permet de gagner de la visibilité via les moteurs de recherches, tout en étant présent sur les carrefours d’audience comme Facebook, Twitter, LinkedIn….

En revanche il faut éviter de vouloir avoir une stratégie basée uniquement sur Facebook…

Facebook est un réseau de distribution pour vos contenus, pour vos produits et vos services mais ce n’est pas la base de votre stratégie.

Il faut tout d’abord démarrer avec du contenu que vous mettrez en ligne sur votre “camp de base” (ex: un  blog, un site pro…) et après utiliser les réseaux sociaux pour voir comment intégrer ces contenus sur ses réseaux.

link-building

Cependant il faut savoir que les media sociaux requièrent du temps.

Il faut prioriser ce qui est vraiment important et qui va rapporter de l’argent à court et moyen terme…

Il faut aller à l’efficacité, et trouver le petit truc qui va avoir un effet sur votre audience et non pas faire ce que font tous les autres…

Il faut être présent sur les réseaux sociaux où sont ses clients et produit du contenu qui va les attirer et leur donner confiance…

Vous devez identifier où se trouvent votre clientèle, s’ils sont sur Facebook, Twitter ou un sur des blogs…

Le meilleur moyen de créer une relation solide avec ses clients et prospects, c’est de rencontrer les gens en face à face pour ensuite maintenir cette relation en ligne.

Par exemple il y a certaines personnes que j’ai rencontré via Facebook ou Twitter et j’ai l’impression d’avoir l’impression de les connaitre depuis tout le temps.

Voici un petit cadeau, mon livre

Les 112 Secrets des As de la Vente

  • 120 pages de techniques de vente et de persuasion 
  • Les astuces psychologiques pour mieux négocier
  • Bonus : Comment vendre quand on n'aime pas vendre ! 

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

Ce que vous devez faire, c’est d’utiliser les réseaux sociaux pour continuer la conversation avec les clients existants en les tenant informé sur les nouveautés, diffuser des informations…

Les media sociaux servent également à prendre en compte les besoins de vos prospects et clients.

Les Media Sociaux vous permettront aussi de maintenir des relations régulières avec vos clients, car peut être qu’ils n’ont pas besoin de vos produits maintenant, mais au fur et à mesure du temps et des échanges, ils auront peut être besoin d’acheter votre produit, ils viendront vers vous.

Sachant que ce qui est le plus fort, reste la rencontre « en vrai », les poignées de mains sont bien plus fortes que des échanges sur les réseaux sociaux.


 

Mais comme je le disais, il faudra relier le réel et le virtuel, par exemple en rentrer ses cartes de visite pour entrer en relation sur LinkedIn, Twitter, Facebook…

 

 

Il est aussi important de travailler avec de bons partenaires, par exemple des blogueurs.

Nous travaillons avec des influenceurs afin d’éduquer nos prospects par rapport au marketing numérique.

Et une fois que nous obtenons des contacts, il est important de convertir ces contacts en clients…

Une bonne solution consiste à effectuer des tests de différentes pages de vente ou d’atterrissage.

 

Voici un powerpoint qui résume les fondamentaux pour trouver des clients via le marketing du contenu :

 


2 – Y a-t-il des différences entre le marketing entre les différents pays ?

 

Il est difficile de comparer tous les pays car il y a des convergences et des divergences…

La culture des media sociaux est bien installée dans la plupart des pays.

Par exemple au Brésil, Facebook c’est presque comme LinkedIn.

Au Brésil, quand vous vous connectez avec les gens sur Facebook, les gens se sentent à l’aise et acceptent le plus souvent.

Au contraire en France, quand un ami de ses amis a aimé une de mes photos, j’ai l’ajouté et là j’ai une réponse « Mais qui êtes vous ? Et qu’est ce que vous voulez ? ».

Il faut donc faire attention à vos messages selon la culture locale…

C’est pourquoi il est essentiel d’avoir des partenaires locaux qui vous permettent de :

– Analyser le marché et vous indiquer quels sont les carrefours d’audience

– Adapter vos contenus à la langue (et non pas faire une simple traduction)

Par exemple, nous avons fait appel à Poweron, car ils connaissent tout l’écosystème du marketing français.

 

3 – Si on veut en savoir plus sur toi et sur le OnLineMarketingInstitute, on va où ?

Alors, Onlinemarketinginstitute.org est un site avec une version française qui propose des formations vidéo, avec actuellement plus de 20 cours en français et 100 autres en anglais.

Nos formations parlent de réseaux sociaux, de Facebook, de Twitter, de LinkedIn, de Content Marketing… pour aider les entreprises à trouver des clients sur internet.

Il faut compter 30 euros / mois pour accéder aux 300 classes, et on ajoute 5 nouvelles vidéo / semaines.

Si vous voulez en savoir plus, rendez vous sur onlinemarketinginstitute.org, et en haut de la page, vous cliquez sur le drapeau français pour accéder au site français.

 


Comment se faire connaitre à l’international – Aaron Kahlow Online Market [W2C13]
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.