La pub du jour : Simple et Urgent [Unicef]

                     La pub du jour n’utilise pas des effets spéciaux de folie, des acteurs renommés, un scénario fouillé… Elle est simple et sincère, et c’est pour cela qu’elle touche son public. En effet pour bien montrer le caractère urgent et exceptionnel de la famine en Afrique, l’Unicef a misé sur la sincérité. Pour faire un don, visitez le site www.unicef.fr

La pub du jour : Que sont vos petits soucis comparé aux leurs ? [ONG]

         La pub du jour à pour objectif de sensibiliser les habitants des pays occidentaux que leurs petits problèmes quotidiens, qui peuvent parfois sembler importants, ne sont rien comparé à ceux des personnes en difficulté dans le monde… et que eux aussi aimeraient bien avoir les mêmes préoccupations… Les illustrations mettent bien en valeur cette idée, on ne peut regretter que l’appel à l’action soit un peu trop discret (ex: le site internet pour faire la donation n’est pas assez visible, ni le téléphone).

La pub du jour : Terrain Miné [Unicef]

           L’Unicef a trouvé un excellent moyen pour sensibiliser les passants sur le problèmes des mines : ils ont déposé des autocollants de la couleur du sol, avec au verso l’image d’une vraie mine… La surprise des passants a été totale… et le résultat exceptionnel puisque les visites du site ont doublées depuis 2006 et les dons ont sensiblement augmentés !

La pub du jour : Guérilla Marketing en chantier… [ONG]

           La pub du jour est commanditée par le Haut Commissariat aux Réfugiés, et la mise en scène est très bien faite via du Guérilla Marketing : les grilles des chantiers sont utilisés comme support de communication, et le support de communication peut être mis en place en quelques minutes ! Simple et efficace !

La pub du jour : Luke tu es mon Père [UNICEF]

La pub du jour est une campagne originale de l’UNICEF. En effet pour relancer les dons l’idée a été d’envoyer une campagne de faxing nominatifs en entreprise. Le faxing était soit à destination des hommes, soit des femmes avec un message manuscrit des plus étonnants : pour les  hommes un enfant indiquait que le destinataire était son père, et si le destinataire était une femme le courrier indiquait que l’émetteur était sa petite soeur… Ce message (qui peut être très différemment apprécié !) rebasculait sur le standard de l’UNICEF indiquant que l’appelant pouvait devenir un second “papa” d’une enfant dans […]