Les clés pour réussir son SEO en France quand on est une entreprise internationale

J’ai eu le plaisir de participer à un article collaboratif sur le Blog de SEMrush (voir l’article ici).

 

Cet article regroupe les conseils de plus de 30 spécialistes SEO dans le monde entier, et chacun vous donne ses conseils pour réussir en SEO dans son pays (US, UK, France, Allemagne…).

 

Le but est d’aider les entreprises à mettre en place une stratégie SEO locale, en particulier s’ils veulent s’installer dans un autre pays.

 

Voici la traduction de ma partie concernant le SEO en France.

 

Partie 1 – Le SEO en France, c’est d’abord reprendre les fondamentaux du SEO

Globalize-Local_650x362-768x428

 

Le marché Français ressemble majoritairement aux autres pays : plus de 90% des recherches sont réalisées sur Google, et donc il faut respecter les règles classiques que chaque expert SEO doit connaître :

 

1 – Créer du contenu avec les mots clés stratégiques, les mots clés générateurs de trafics et les mots clés générateurs d’achats.

 

Pour cela vous pouvez utiliser d’abord Google Awords Keyword planner pour générer des mots clés :

classement de blogs google ad planner

Puis SEMrush pour multiplier les mots clés et récupérer ceux de vos concurrents :

sermrush par pays

Et enfin utiliser UberSuggest pour générer les mots clés avec des suffixes et préfixes.

 

Enfin, vous copiez l’ensemble de ces mots dans SEMrush pour les classer par trafic et difficulté, et ensuite validé que vous avez bien 1 page par expression clé.

 

Vous avez ainsi une visibilité des mots clés stratégiques, ceux générateurs de trafic, l’évolution de votre positionnement…

 

choix mots clés

 

Concernant le choix des mots clés vous devez faire une sélection selon

  • Les mots clés générateurs de trafic sont généralement les expressions à 1 à 3 mots clés génériques liées à un produit ou des besoins / problèmes.

 

  • Les mots clés stratégiques sont des mots clés sur lesquels l’entreprise veut se positionner, soit pour des raisons d’images, soit parce que ce sont des mots clés en devenir…

 

  • Les mots clés générateurs d’achats qui sont très précis et dans des sémantiques soit de recherche de produit (ex : guide achat, quel est le meilleur, comparaison entre …), ou d’achat direct (ex : commander…, acheter xxxx…).

 

2 – Optimiser le on page

 

C’est d’utiliser déjà le bon CMS, par exemple un site et un blog avec WordPress, avec les plugins indispensable comme WordPress SEO de Yoast.

yoast SEO

C’est ensuite optimiser la structure du site, les catégories, les mots clés dans le titre, les reprendre dans la description…

 

 

3 – Obtenir des liens externes depuis des sites de qualités de la même thématique.

 

Les techniques sont classiques :

  • Contenu de très grande qualité
  • Partenariats
  • Guest posting
  • Eventuellement achat de liens

Bien entendu, créer du contenu de qualité ne sert pas si on ne le fait pas savoir via les media sociaux, via des emails personnalisés…

Voici quelques articles pour vous aider à obtenir des backlinks.

 

Partie 2 – Les Spécificités de la France

french-seo-language-facts

 

Si l’on veut faire du SEO en France, il existe quelques spécificités :

 

– Les Français n’aiment pas qu’on leur parle en anglais.

En effet par rapport à d’autres pays plus “internationaux” (ex : la Belgique, la Hollande…) l’anglais est peu parlé et utilisé.

 

Il est donc indispensable de choisir ses mots clés nationaux et tout localiser en Français (images,  vidéos…).

 

Si vous travaillez à l’international il faudra prévoir une agence de traduction de qualité (mini 0,17 € / mot pour de la traduction de qualité).

 

Attention, il ne faut pas simplement traduire du texte anglais, mais il faut l’adapter à la mentalité des Français (c’est la différence entre une traduction et une adaptation).

 

Par exemple aux USA on est souvent très « enthousiaste » sur ses produit (ex : Best in class, a révolution…), alors qu’en France ce genre de discours ne passe pas (il faut être plus factuel…).

 

– La France n’est pas le seul pays à utiliser le Français…

Le marché Francophone c’est aussi le Canada, la Suisse… mais aussi l’Afrique Francophone (Algérie, Maroc, Sénégal…).

 

Il faut en tenir compte dans le flux de prospects que vous allez traiter, car vous allez à la fois attirer des Français mais aussi d’autres pays.

– Paris concentre la plupart des Services Marketing et les Grandes Entreprise.

Donc si vous voulez faire du Networking et contacter des influenceurs (ex : pour mettre en place des partenariats, pour rencontrer des influenceurs…), il faut être dans la capitale.

En effet il faut savoir qu’en France (comme dans la plupart des pays dans le monde) ce sont les rencontres physiques qui sont une des clés pour la réussite de partenariats.

 

De même la structure des entreprises en France est différente de celles des autres pays d’Europe.

En France il y a beaucoup de Freelance & PME, et de très grosses entreprises. En revanche il y a relativement peu d’entreprises « intermédiaires » (au contraire de l’Allemagne par exemple).

Donc si vos produits et services touchent des entreprises de taille intermédiaire, votre cible sera plus limitée que par exemple en Allemagne qui possède plus d’entreprises de taille intermédiaire.

 

 

– La France est toujours globalement 1 à 2 ans en retard par rapport aux USA.

Par exemple certaines techniques marketing fonctionnent encore correctement en France (livres blancs, top articles, animations video & dessins animés, audits, story telling…) alors qu’aux USA cela ne fait plus recette.

 

De même certaines niches (en particulier dans le B2B) sont clairement en retard au niveau Web Marketing, avec des sites peu optimisés ou ancienne génération, ou sans outil de SEO efficaces (ex : un Blog).

 

De même , avec un budget limité (par rapport aux USA), il est possible de faire l’achat de sites complets pour acheter immédiatement de la visibilité (ex : des blogs « amateurs », des sites peu animés…), ou de signer des partenariats exclusifs avec des sites bien placés dans votre secteur d’activité.

 

 

– Le Growth Hacking et le Marketing automation n’en sont qu’à leurs débuts dans de nombreux secteurs

Par exemple les outils de de Tweets automatiques, les auto-répondeurs, les outils pour repérer les influenceurs, les efforts de conversion (A/B testing…)… sont peu répandus.

Vous avez tout intérêt à le mettre en place pour automatiser une partie de vos actions (cf cette liste de 13 outils).

 

Cependant il faut faire très attention, car la France étant un petit milieu.

Si vous automatisez de trop, Si vous faites des demandes d’achats de liens un peu trop « pushy »… votre réputation peut en souffrir…

Il est donc important de surveiller son eRéputation (cf cette liste de 9 outils) pour savoir ce qui se dit de vous.

A noter : Au contraire des Allemands qui n’hésitent pas à retourner leurs achats, au contraire des Américains qui demandent une haute qualité de service… les Français sont comparativement moins exigeants en eCommerce.

 

L’intérêt d’avoir un écosystème plus restreint, c’est qu’il existe moins de sites de référence, moins d’influenceurs, moins de clients… en France, et donc avec un budget raisonnable on arrive à de bons résultats (ex : interviews, livres collaboratifs…).

 

Les connexions internet et 4G en France sont plus développées qu’aux USA.

Ce qui permet d’avoir des images, vidéos (youtube & Facebook)… plus « riches », en particulier sur Mobile.

Le temps de chargement des pages Web est donc moins « crucial » en France qu’aux USA par exemple.

De même l’iPhone

 

– Les media sociaux ne sont pas aussi développés qu’aux USA.

Par exemple Twitter reste une énigme pour beaucoup de Français, et reste réservé au marketing, influenceurs, high tech…

De même Facebook reste considéré par beaucoup d’entreprises comme un media B2C, alors qu’il est très performant aussi en B2B.

Il y a donc une opportunité à prendre pour les marques internationales, en particulier sur Facebook.

De même il existe beaucoup moins de « blogueurs Pro », et de nombreuses personnes ont un site web, une chaîne youtube… sans la monétiser (et avec une apparence parfois un peu « amateur)).

C’est donc une opportunité de mettre en place des partenariats. Parfois pour un dîner, un déjeuner… on obtient un article de qualité sur certains sites !

 

 

En conclusion

pie-chart

Au final, une entreprise internationale qui veut se lancer sur le marché Français devra respecter les règles essentielles du SEO.

Cependant il faudra gérer quelques spécificités :

 

– Avoir une personne locale, un Français de préférence, car un Belge, un Canadien, un anglais parlant anglais… n’aura pas le vocabulaire spécifique pour gérer les partenariats, vérifier les traductions…

 

– Avoir une bonne agence de traduction. Il faut accepter de payer un peu cher pour avoir de la qualité pour traduire des contenus, voire créer du contenu Français par des Community Managers locaux.

 

– Identifier les influenceurs et carrefours d’audience, et mettre en place des partenariats (guest posting…).

 

– Investir dans le PPC (Adwords…), le guest posting, le contenu multimedia… le temps que le SEO fasse son effet (3 à 9 mois selon le secteur d’activité et les moyens mis à disposition).

 

– …

 

 

Pour en savoir plus, et obtenir des conseils SEO pour d’autres pays d’Europe, pour les USA, pour l’Asie… vous pouvez lire l’article en entier sur CE LIEN.

seo local

 

Les clés pour réussir son SEO en France quand on est une entreprise internationale
5 (100%) 1 vote
Faites passer le mot :Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *