Les 18 fondamentaux pour améliorer son référencement sur Google

J’ai le plaisir de recevoir Paul VIGNES, Marketing Manager France pour Trendhim.fr site eCommerce de bijoux et accessoires pour hommes.

Dans cet article, Paul nous fait un rappel sur les 18 fondamentaux pour améliorer le référencement de son site internet.

 

Le SEO, c’est Mort ?

seo-is-dead

Contrairement à ce que l’on entend partout, le SEO est loin d’être mort, bien au contraire.

Le SEO permet 3 choses principales :

  1. Une nette augmentation du trafic de votre site internet
  2. Un accroissement de son taux de conversion
  3. Une hausse des vos revenus

En revanche, ce qui est vrai c’est que le trafic venant du SEO est (et sera) globalement en baisse.

L’explication est simple : il y a une vrai concurrence et des vrais alternatives au moteur de recherches de Google, qui est la base traditionnelle du SEO.

Car le SEO, c’est tout simplement essayer d’être mieux visible dans le moteur de recherches de Google. 

Or désormais la recherche et le trafic s’est partiellement déplacé du Web et du moteur de recherche de Google vers de nouvelles plateformes :

  • Facebook
  • Youtube
  • Snapchat
  • Linkedin
  • Les App mobiles (et le mobile de manière plus générale)

Cette tendance est confirmée par la baisse globale du trafic web en France depuis les PC vers les Mobiles :

evolution-trafic-mobile

 

Lié à cela, on parle souvent des GAFA (Google – Amazon – Facebook – Apple), des NATU (Netflix – AirBnB – Tesla – Uber)… qui génèrent un écosystème totalement indépendant de Google.

gafa-2

 

Cependant, dire que le SEO est mort, c’est vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué… 

Car Google c’est 2 millions de recherches par minutes, loin des 41 000 statuts par seconde de Facebook ou des 11 000 statuts Linkedin.

infographie-chiffres-1-minute-internet-2015

 

Le SEO n’est donc pas mort… il faut encore compter sur ce bon Google pour vous ramener du trafic bien ciblé.

seo-is-not-dead

Cependant, que vous soyez un débutant ayant juste démarré dans le SEO ou bien un expert ayant besoin d’un petit rafraichissement, ces 18 conseils vous seront utiles.

 

 

Conseil n°1: Utiliser Google Adwords pour lister les mots clés sur lesquels vous devez créer des pages de contenus  

La première chose à considérer sera la recherche de mots-clés.

Cette étape est essentielle puisqu’elle permet aux moteurs de recherche de comprendre le sujet de votre site internet.

Pour en comprendre l’intérêt, c’est simple : il faut 1 page de contenu spécifiquement pour chacune des expressions sur laquelle vous souhaitez être présent sur google.

L’intérêt est donc de savoir quels sont les mots clés les plus tapés (car vous ne pouvez pas tous les connaître), et quel est le volume et la concurrence sur ce mot clé.

La création de pages spécifiques sur ces mots-clés vous permettra d’être présent sur ces recherches précises (et d’améliorer globalement votre positionnement sur cette thématique).

L’outil Google Ad Planner de Google Adwords (outil gratuit, il suffit d’ouvrir un compte) est relativement simple :

google-ad-planner

Vous pouvez alors entrer les mots clés de votre thématique et obtenir des estimations de volume, et de nouvelles idées de mots clés :

analyse-mots-cles

Voici une vidéo qui explique en détail comme utiliser l’outil :

Conseil n°2: Voler le trafic de vos concurrents avec SEMrush

Google Ad Planner permet aussi de trouver des mots clés à partir des sites de ses concurrents :

analyse-concurrence

Cependant ce n’est pas aussi puissant que les solutions qui vont une analyse détaillée des pages, mots clés… générateurs de trafic pour un site.

Par exemple SEMRush vous permet de générer les mots-clés que vos concurrents utilisent.

semrush
Pour cela il vous suffira d’entrer le domaine d’un concurrent, et de cette façon vous pourrez connaître les mots-clés les plus utilisés par vos concurrents.

 

Le but est de savoir quels sont les mots clés qui génèrent le plus de trafic chez vos concurrents pour d’une part vous positionner sur ces mots clés avec des pages sur votre site, mais surtout leur “voler” une partie de leur trafic en regardant à quoi ressemblent ces pages, et comment vous allez pouvoir faire un contenu supérieur aux pages de vos concurrents.

Par exemple votre concurrent est N°1 sur une requête à fort trafic, vous allez créer un article 2 à 3 fois plus long sur ce mot clé, tout en y faisant pointer des liens externes.

 

Conseil n°3: Etendre vos mots clés via des générateurs d’idées sémantiquement proches

 

Très souvent, les gens utilisent différents termes pour rechercher la même chose, car justement ils ne savent pas quel est le mot clé “exact” à employer.

Par exemple un bulletin de paie peut s’écrire bulletin de paie / bulletin de paye / Fiche de paie / Fiche de paye / …

D’où l’importance de l’analyse sémantique proche, qui aide les moteurs de recherche à comprendre les relations entre les différents mots-clés référant à la même idée, tels des synonymes.
Les mots-clés ASL ont donc la même signification ou sont étroitement liés les uns aux autres, en étant pourtant différents.
Par exemple le site LSI Graph permet de rechercher et trouver des mots-clés ASL.

Sinon tape conseil marketing, on obtient en recherche proche “frédéric canevet”, l’auteur du Blog ConseilsMarketing.com !

mots-cles-apparentes

 

Conseil n°4: Optimiser le titre de vos pages (article de blog…) avec les mots clés

Comme indiqué précédemment, 1 expression = 1 page spécifique avec du texte & des images & des vidéos.

Or le titre est un des éléments qui comptent pour bien positionner une page sur un mot clé.

Il faut donc inclure l’expression dans le titre, en prenant en compte les contraintes de Google.

En effet Google a récemment augmenté le nombre de caractères des titres de pages Google, passant de 55 à environ 70.

Le titre est très important puisqu’il constitue la première chose que les utilisent voient dans les résultats de Google avant même de cliquer sur le lien.
Pour tester et avoir un aperçu de votre titre, vous pouvez utiliser Yoast SEO qui permet de modifier simplement le titre et la description d’un article, et d’en voir le rendu dans Google :

yoast-seo

Conseil n°5: Apprendre à rédiger des meta descriptions percutantes

Une meta description est le texte se trouvant juste en-dessous du titre de page dans Google.

Il ne doit pas dépasser 156 caractères et doit être relativement succinct et concis. Elle doit contenir vos mots-clés les plus importants.

Elle  permet une meilleure compréhension de votre site par les lecteurs, et doit inciter le lecteur à venir sur votre site.

Là encore Yoast SEO sur WordPress sera votre meilleur ami !

 

Conseil n°6: Produire un contenu “riche”

Google référence les articles que son algorithme estime comme “pertinents”.

La pertinence se base sur le contenu, les liens externes qui pointes vers votre site, les mots clés employés, le temps passé sur le site… :

sources-de-trafic

Or pour être un site référent, il faut justement écrire un contenu de référence… et donc avoir beaucoup de mots.

Car Google reste encore assez “besogneux” : plus vous faites des articles longs, plus vous avez de chances d’être bien positionné sur un mot clé car vous aurez vraiment balayé de A à Z le sujet.

Donc n’espérez pas être bien positionné sur des expressions concurrentielles avec des articles de 250, 500, 700… mots sans aucun lien externes de qualité qui pointent vers votre site.

Des études ont montré qu’écrire entre 1500 et 3000 mots permet un meilleur référencement et classement.
Cela signifie que votre publication doit être précis, contenir le plus d’informations possible et répondre clairement aux questions/besoins des lecteurs. Ces derniers ne devraient pas avoir besoin de visiter un site tiers pour en apprendre davantage

 

 

Conseil n°7: Penser à la lisibilité et au multimedia

Vous avez envie de lire un pavé de texte en tout petit caractère dense et sans ponctuation ?

Et bien Google non plus !

Il devient de plus en plus important de penser à la lisibilité du texte, et à ajouter des images et si possible des vidéos pour rendre votre contenu plus attractif aux yeux de Google et des internautes.

seo-wordpress

 

Conseil n°8: Écrire pour ses lecteurs et non les moteurs de recherche

Cela peut paraître évident pour certains, mais vous devez écrire avant tout pour vos lecteurs et non pour plaire aux moteurs de recherche.

Si votre publication est sans saveur, trop optimisée pour les moteurs de recherche… vos lecteurs le remarqueront assez rapidement et quitteront la page immédiatement après y avoir été.

Vous devez donc éviter à tout prix de remplir votre contenus de textes qui ne veulent rien dire rédigés par des rédacteurs off shore qui ne connaissent rien au sujet…

À la place, essayez de donner de l’information utile à vos lecteur sur le mot clé que votre page optimise.

 

Conseil n°9: Ne pas sur-optimiser une page

Il faut certes utiliser le mot-clé dans la page, dans le titre, dans les images… mais aussi y ajouter quelques variations pour que cela soit naturel.

Par exemple, si votre mot-clé est “technique SEO”, vous pourriez écrire “techniques SEO pour PME”. Ils permettent d’ajouter un degré de précision et donc un degré de compétitivité.

 

Conseil n°10: Ne publier que du contenu unique qui n’a jamais été mis en ligne sur Google

Il est primordial que le contenu que vous publiez sur votre site internet soit unique (et nouveau) et non un copié/collé d’un site tiers, d’un PDF, d’une transcription de vidéo déjà existante…
Cela signifie que votre publication doit avoir été créée de toute pièce.

Le plagiat est probablement ce que Google déteste le plus et est sévèrement puni.

Le plus simple pour vérifier est de taper entre guillemet votre texte et voir si le contenu est déjà publié sur internet quelque part.

recherche-google-contenu-duplique
A noter : vous pouvez utiliser CopyScape pour savoir si une page ou plusieurs pages ressemblent à la votre et vous donnera un pourcentage de ressemblance ainsi que le nombre de mots similaires (intéressant pour lutter contre des voleurs de contenus)

copyscape

 

Conseil n°11: Utiliser les balises H1-H6

Les headings sont les titres et sous-titres de vos pages.

headings

Ils sont importants car ils permettent une meilleure compréhension de votre publication et lui confère de une meilleure structure.

Les plus importants sont les H1 (titre du site) et H2 (titre de l’article).

Une chose à savoir est le fait que votre page ne doit inclure qu’un seul h1 mais peut contenir plusieurs H2-H6.

Les headings doivent contenir des mots-clés afin que les moteurs de recherche trouvent rapidement ce que vous proposez.

Par exemple les sous-titres (ici les conseils) sont en H3 afin de renforcer leur importance.

 

Conseil n°12: Travailler le maillage interne (c’est  à dire les liens entre vos différentes pages)

Les liens internes sont très pertinents pour le SEO, car ils montrent l’importance d’une page en montrant qu’elle est importante pour une expression.

Par exemple si la page “Acheter une voiture à Quimper” et “Acheter une voiture à Fouesnabnt” font un lien vers la page “Acheter une voiture dans le finistère” avec comme ancre de lien “Acheter une voiture dans le Finistère“, la pertinence de cette dernière est renforcée sur cette expression.

a-links-flat

En effet, ces liens internes permettent aux moteurs de recherche de comprendre quelles pages et publications de votre site sont liées l’une avec l’autre (et celles qui sont moins importantes, car “seules”).

Ils permettent d’accroître la compréhension par Google de ce que votre site internet propose de vraiment très original et référent pour ce mot clé, car vous le citez toujours comme “référence” pour une expression.
Vous devez vous assurer que les pages vers lesquelles vous redirigez vos lecteurs sont thématiquement pertinentes et que le texte ou mot d’ancrage ont un lien avec la page de redirection.

Cela permettra d’accroître le nom de vues de votre site (les gens seront tenté de visiter ces pages que vous mettez en avant), ainsi qu’aider le moteur de recherche à comprendre que la page de destination est une source sûre d’informations.

 

Conseil n°13: Identifier les sources de liens externes de vos concurrents

Comme indiqué précédemment, un des critère d’évaluation de la pertinence d’une page, c’est le nombre de sites qui font un lien vers une page.

Par exemple, si 10 sites de référence font un lien vers une de vos pages, cela indique à Google que ce contenu est pertinent.

D’où l’importance d’avoir des liens de qualité… et d’aller espionner les sites de vos concurrents pour savoir quels liens ils ont déjà obtenus pour à votre tour les obtenir.

Pour cela vous pouvez utiliser Moz.com (Open Site Explorer) et Ahrefs qui vous permettent de savoir quels sites internet créent des liens retour vers les sites de vos concurrents.

backlinks-seo

Pour obtenir un lien vous pouvez proposer une interview (si c’est un site d’actualité), en suggérant une collaboration comme un post invité si c’est un blog…. en regardant ce qu’à fait votre concurrent.

 

Conseil n°14: Partager son contenu sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux n’ont pas en soit un impact majeur sur votre SEO mais permettent cependant de mettre son contenu en avant et se faisant.

En effet dès que vous allez faire un Tweet sur un contenu, immédiatement Google va le référencer.

Ensuite, les Media Sociaux peuvent agir comme une caisse de résonance, en particulier si votre contenu est vraiment exceptionnel.

Certaines personnes pourraient décider de créer un lien vers votre contenu comme source pour leur propre contenu.

Les réseaux sociaux peuvent donc avoir un impact indirect très positif sur votre référencement.

 

Conseil n°15: Éviter les liens SPAM/non-naturels

Créer des dizaines de sites de mauvaise qualité, acheter des liens par milliers… sont des pratiques à éviter fortement si l’on n’est pas un professionnel.

build-your-own-link-farm

Les moteurs de recherche sont intelligents et comprendront assez rapidement que ces liens n’ont aucune valeur et ont été créés purement pour améliorer son référencement.

 

Conseil n°16: Optimiser votre site pour une navigation sur mobile

Le trafic sur les mobiles est en constante évolution et a même dépassé le trafic sur ordinateur au niveau mondial (mais pas encore en France !).

C’est pour cela qu’il est capital d’avoir un site optimisé pour mobile, car de plus, Google favorise les sites optimisés face aux non-optimisés et cela joue ainsi sur votre référencement.

Si votre site est sous WordPress, il suffit d’utiliser un thème responsive (par exemple sur ThemeForest), ou alors d’utiliser le plugin WP Touch.

 

Conseil n°17: Optimiser ses liens URL

Les moteurs de recherche utilisent les mots-clés des liens URL afin d’aider à déterminer le sujet des différentes pages de votre site.

Je vous offre gratuitement mon livre

"1 mois pour améliorer votre Référencement sur Google"

  • 102 conseils pour améliorer simplement votre référencement
  • 270 pages de conseils, d'astuces et d'exemples
  • Des conseils concrets à mettre en place dès demain

Par exemple:

Non optimisé: www.exempledesite.fr/blog/768110
Optimisé : www.exempledesite.fr/blog/conseils-seo

Là encore Yoast SEO peut optimiser vos permaliens sous WordPress.

 

Conseil n°18: Utiliser un logiciel SEO

pub-outils-seo-titre

Pour faire du SEO il n’est pas nécessaire d’acheter de logiciels spécifiques, car ce n’est pas votre métier principal.

La plupart des plugins comme Yoast SEO, WP Touch, WordPress, Google Keyword planner… sont gratuits ou en mode freemium.

Cependant, certains sont d’une extrême utilité et sont très rapidement rentabilisés. Ils permettent notamment de:

– Constamment connaître les classements de différents mots-clés
– Se tenir au courant des liens retour
– Faire des recherches détaillées des concurrents
– Analyser votre contenu en profondeur

 

ConseilsMarketing.com a justement faire une petite liste de logiciels de SEO que vous pouvez consulter sur ce lien.

 

Vous voulez en savoir plus ?

N’hésitez pas à contacter Paul VIGNES, Marketing Manager France pour Trendhim.fr et étudiant à VIA University College, Danemark si vous souhaitez lui poser vos questions sur le SEO.

 

1 Comment

  1. Dec 13, 2016 - 16 h 16 min

    Merci, cet article est très pertinents et plein de bon conseil!

    Grâce à celui-ci, j’ai découvert LSIGraph / LSI Keyword Generator que je ne connaissais pas. Je l’ai testé et c’est un outil efficace pour découvrir de nouvelles idées de mots clés.

    Pour ceux qui liront les commentaires, en voici quelques autres très pratiques :
    keywordtool.io
    ubersuggest.io
    keyword.io

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Voir les boutons
Cacher les boutons

Je vous offre gratuitement 12 guides !

Le succès et l'échec tiennent parfois à peu de choses...

Je veux vous éviter de perdre du temps ou de faire des erreurs grâce à ces 12 guides où j'ai rassemblé mes meilleurs conseils sur la vente et le marketing.

Non, cela ne m'intéresse pas, je lis le contenu en bas