Partagez les articles :

J’ai le plaisir de recevoir Katarina LAJTMAN de l’agence Seoh.fr. Dans cet article l’équipe SEOH nous rappelle l’importance d’optimiser son site pour la navigation sur mobile, et l’impact que cela peut avoir sur le référencement.

Vous allez apprendre dans cet article :

  • Pourquoi il faut avoir un site et un contenu Mobile Friendly pour devenir Google Friendly
  • Comment vérifier que votre site est Mobile Friendly avec plusieurs outils de tests gratuits
  • Des astuces, des outils et des plugins, pour rendre vos contenus et votre site Mobile Friendly
  • Un plan d’actions à mettre en place dès aujourd’hui, dans 1 semaine et dans 1 mois

 

Pourquoi Google va mieux référencer les sites Mobile Friendly ?

Les algorithmes de Google évoluent sans arrêt dans un seul et même but : toujours mieux s’adapter aux attentes des internautes.

Le but n’est pas innocent : si google n’est plus en phase avec les comportements et les attentes des internautes, il risque de se voir dépasser par de nouveaux concurrents.

Pour cela Google doit fournir la meilleure expérience utilisateur possible, c’est-à-dire offrir le meilleur résultat pour une recherche, quelque soit l’appareil et le plus rapidement possible.

En cela, Google n’a apparemment pas beaucoup bougé depuis des années :

Mais c’est uniquement la vision de surface… Google n’arrête pas de changer et d’évoluer pour plaire plus et encore aux internautes :

Google souhaite en effet apporter les meilleurs résultats aux internautes dans leurs SERP en vue d’améliorer leur expérience.

Cela signifie que les sites doivent s’adapter aux attentes et aux habitudes des consommateurs pour être bien référencé par Google.

Le basique, pour un bon référencement naturel, est donc de fournir un contenu de qualité et bien ciblé.

Mais ce n’est pas tout…  il est fortement conseillé de s’aligner sur les mêmes objectifs que Google en fournissant un contenu de qualité, qui engage et convertit l’utilisateur quel que soit l’appareil utilisé ainsi que l’endroit et le moment où il se trouve lorsqu’il se connecte.

Dans cet article, nous allons vous montrer pourquoi Mobile-first est désormais incontournable dans votre manière d’élaborer votre stratégie SEO.

Nous vous présenterons également la nouvelle indexation mobile-first et vous donnerons des conseils pour créer du contenu mobile de qualité et pour l’optimiser.

 

Pourquoi faut il penser Mobile-first ?

Parts de marché au niveau mondial des ordinateurs, smartphones et tablettes – Avril 2018 – source : http://gs.statcounter.com/

 

En 2015, lorsque les recherches sur mobile (dans le monde) ont dépassé les recherches desktop, Google a lancé le mobile-first.

Cette évolution est inexorable, même si en France le PC représente encore 56% du trafic :

Ce graphique montre que la version mobile pouvait il y a quelques années être considérée comme une alternative à votre site “bureau”, mais désormais l’optimisation sur mobile est une priorité… car demain une majorité de vos clients et prospects utiliseront le mobile pour visiter votre site.

Club Med a déjà mis en oeuvre cette stratégie, leur site étant optimisé en priorité pour le Mobile, leur clients passant une majorité de leur parcours client sur Mobile à préparer et à choisir leurs voyages.

En d’autres termes, cela veut dire que tôt ou tard il faudra penser d’abord son site pour les smartphones, et uniquement ensuite aux ordinateurs.

On retrouve la même idée dans la présentation “Mobile is eating the world”, qui explique que l’on ne peut plus négliger le Mobile :


 

 

 Qu’est-ce que le Mobile SEO ?

Le référencement mobile est une pratique SEO qui consiste à optimiser un site internet pour les utilisateurs de smartphones.

Sachant que là encore, avec la prédominance d’Android dans les smartphones, il faut avoir un site “Chrome Friendly” :

 

Parts de marché des moteurs de recherche sur smartphones : Google domine le marché

source : https://www.statista.com/

 

 Comment gérer l’indexation Mobile-first ?

Le passage à Mobile-first ne veut pas dire qu’il faut faire une indexation spécifique « mobile first » , mais que votre soit nativement Mobile friendly…

Il y a 3 possibilités pour configurer un site pour mobile 

 

  •  La configuration URL séparée (appelée aussi configuration M) avec un site dédié aux mobiles

 

Cela veut dire que votre site possède une adresse URL pour la version bureau et une autre URL pour la version mobile.

Lorsque l’internaute arrive sur votre site, ce dernier va identifier l’appareil depuis lequel il se connecte afin de l’orienter vers l’URL optimisée pour ce type d’appareil.

Cette solution a été surtout mise en place dans les premiers temps du Web Mobile, avec des sites spécialement conçus par des agences pour prendre en compte les spécificités des premiers mobiles avec de petits écrans.

A cette époque il fallait énormément adapter l’ergonomie sur mobile :

Nous ne recommandons plus ce type de configuration car c’est lourd et compliqué à gérer.

  •  La diffusion dynamique de pages web différentes selon le Web et le Mobile

 

Dans ce type de configuration, l’URL reste la même quelle que soit le type d’utilisation (Mobile ou non), mais les contenus HTML/CSS proposés varient selon l’appareil utilisé par l’internaute.

C’est le contenu qui va s’adapter de manière dynamique à l’interface de l’utilisateur, mais l’adresse URL du site visité reste inchangée.

Ce type de configuration nécessite de créer sans arrêt de nouvelles versions de vos contenus pour s’adapter aux appareils qui entrent sur le marché.

Si ce n’est pas le cas, votre contenu ne sera pas reconnu par un nouveau smartphone et votre site affichera une version obsolète qui pourrait fortement décevoir l’utilisateur.

Là encore, cette solution n’est pas la plus simple, en particulier pour une petite entreprise, car cela veut dire beaucoup de technique…

 

  •  La configuration Responsive Design ou conception réactive

C’est le choix le plus efficace pour optimiser son site et le rendre Google Friendly…

Et bonne nouvelle, c’est aussi la plus simple à mettre en place !

Cette approche permet d’offrir une expérience utilisateur optimale (lecture, navigation) quel que soit l’appareil qu’il utilise.

Il s’agit de concevoir le contenu d’un site pour les petits écrans, puis de l’adapter à des écrans de plus en plus grands en ajoutant davantage de contenu et de fonctionnalités.

En responsive le design du site s’adapte quelque soit la navigation (avec bien entendu des limites dans les configurations les plus originales, comme les tout petits écrans ou les très très grands écrans)…

Avec le responsive 90% des résolutions sont automatiquement gérées.

Ainsi, l’information contenue dans un site se réorganise automatiquement en fonction de la taille de l’écran utilisé.

 

Le Design Responsive est la norme depuis plus de 5 ans, et donc si votre site a moins de 5 ans, il y a de fortes chance pour que sa navigation soit par défaut responsive !

Vous n’avez plus alors qu’à vous préoccuper des éventuelles mises à jour du thème (lorsqu’elles sont disponibles), qui sont le plus souvent dédiées à des mises à jour de sécurité.

 

Dans ce type de configuration, votre site doit :

  • Etre capable de charger les contenus sur tous les appareils
  • Ne pas cacher le contenu sur les versions mobiles de votre site.
  • Charger rapidement pour répondre aux attentes des utilisateurs mobiles.
  • Comporter des liens internes de navigation et des liens externes de redirection (liens sortants voir  https://backlinko.com/mobile-seo-guide )

 

 Quelques outils pour améliorer votre configuration Mobile  

Vous n’êtes pas sûr que votre site soit “Mobile Friendly” ?

Il y a un premier test simple  à faire : ouvrez-le avec votre Smartphone ou votre Tablette.

Vous verrez alors si les principales pages s’affichent correctement.

Cependant il y a des limites : vous ne testez que la home page, vous n’avez pas une vision du site sur la plupart des résolutions d’écrans et de systèmes d’exploitation…

C’est pour cela que je vous conseille de faire un test via les outils de test qui vont vérifier l’ensemble de votre site internet automatiquement.

Voici les principaux outils à votre disposition :

  •  Mobile-Friendly test : pour tester l’efficacité de votre version mobile

 

Vous pouvez le tester gratuitement sur https://search.google.com/test/mobile-friendly

Simple et convivial, cet outil vous permet de tester l’accessibilité d’une page à un appareil mobile.

Il suffit d’entrer l’adresse URL de la page pour obtenir un résultat et déceler les points à améliorer.

Il fournit notamment un rapport d’ergonomie du site ou de la page testé(e).

Par exemple, le rapport peut indiquer une taille de police trop petite ou l’utilisation de Flash, qui peuvent gêner ou empêcher la consultation d’une page depuis un appareil mobile.

 

 

 

  •  Test My Site : pour tester la vitesse de chargement 

 

Vous pouvez le tester sur https://testmysite.thinkwithgoogle.com/intl/en-us

Test My Site est un outil qui permet de mesurer la performance de votre site sur chaque type d’appareil en fonction de sa vitesse de chargement.

C’est un critère important car la vitesse de chargement permet de diminuer considérablement le taux de rebond.

Si en 4G le temps de chargement est souvent plus rapide que sur PC, il arrive que le smartphone soit en Edge, 3G ou H+… avec des performances de chargement dégradées.

A titre d’exemple, le temps de chargement moyen en 2016 d’un site marchand aux Etats-Unis en version mobile était de 3.6 secondes.

Or, il a été établi que 40 % des consommateurs quittent un site qui met plus de 3 secondes à se charger.

Sachant par ailleurs que près de 30 % des achats en ligne sont réalisés à partir de mobiles, il est désormais essentiel de tenir compte de la vitesse de chargement pour vos versions mobiles.

Pour faire votre test avec TestMySite, il vous suffit d’entrer l’URL de la page sur le site qui ensuite procéder à l’analyse.

Il va par exemple vous indiquer la vitesse de chargement sur 3G ainsi que le nombre d’internautes qui abandonnent votre site en raison d’un temps de chargement trop long.

Au terme de son analyse, l’outil vous propose une liste de points à corriger pour permettre aux internautes d’accéder plus facilement à votre site.

Par exemple :

  • optimiser la taille des images,
  • exécuter votre Javascript,
  • activer la compression,
  • contrôler la facilité d’utilisation des tests,
  • vérifier le HTML/CSS,

 

Voici les alternatives pour évaluer la rapidité de votre site :

 

 

 

source: https://www.webpagetest.org/

 

D’une manière générale, pour améliorer la vitesse de chargement de votre site, nous vous conseillons :

  • D’activer la compression GZIP (c’est une configuration sur votre serveur)

 

  • De tirer profit de la mise en cache du navigateur : afin d’éviter de recharger toute une page, il possible de stocker le contenu de la page dans un fichier à l’aide d’un plugin de cache comme WP Super Cache ou WP Rocket. Grâce à ces plugins de caches, le temps de chargement “back-end” sera beaucoup plus rapide.

  • De minimiser les ressources machine ou d’augmenter la puissance de votre serveur
    • Le plus simple étant d’augmenter la puissance de votre serveur / hébergement,
    • Mais vous pouvez aussi supprimer les plugins les plus gourmands en ressources (GT Metrix et les autres outils vous donneront justement la liste de ces plugins qui ralentissent votre site…)

 

  • D’optimiser les images : le plugin EWWW Image Optimizer est un outil gratuit très utile pour réduire le poids de vos images et améliorer de fait, la vitesse de chargement de vos pages.
    • En effet les images sont souvent ce qui ralentit le plus un site… En effet par défaut la plupart des gens mettent en ligne des images en haute résolution alors qu’une image en moyenne résolution et avec une compression est tout aussi efficace.
    • Le bon réflexe étant de compresser votre image dès la mise en ligne. Vous pouvez par exemple utiliser le format PNG qui compresse la taille des images, tout en conservant un très bon rendu.

  •  Responsive design tool : pour tester le dynamisme votre site

 

Vous pouvez le tester sur http://mattkersley.com/responsive/

Cet outil permet de visualiser instantanément l’aperçu du site que vous souhaitez tester sur différentes tailles d’écran (240, 320, 480, 768 et 1024).

En un coup d’oeil, vous pouvez contrôler si votre site est responsive design, afin de réajuster les versions mobiles si nécessaire.

Il vous suffit d’entrer l’URL de la page que vous souhaitez tester et l’outil vous présente immédiatement les différents écrans tels qu’ils vus par l’internaute en fonction de l’appareil qu’il utilise.

Vous pouvez ainsi tester vos pages au fur et à mesure que vous les concevez pour vérifier si elles sont bien adaptées à chaque taille d’écran.

 

 

 

  •  Google Analytics : pour évaluer le trafic de votre site sur Mobile  

 

Google Analytics analyse l’audience de votre site.

Pour cela, il suffit de vous inscrire sur le site Google Analytics puis d’aller Audience > Mobile :

Vous verrez alors une ventilation de l’audience d’un même site (en volume de trafic et en pourcentage) pour chaque type d’utilisation : ordinateur, tablette et smartphone.

Cela permet aussi de vous situer par rapport aux tendances du marché : est ce que vos internautes sont plus PC ou Smartphone, ou est ce que vos lecteurs ont l’habitude d’utiliser le Mobile ou pas ?

Vous pouvez mieux cibler votre contenu en fonction des audiences relevées afin de générer davantage de trafic sur chaque type d’appareil.

 

 

 Comment créer un site ou du contenu optimisé pour les mobile ?

 

 Sur le web, les gens ne lisent pas… ils scannent…  Mais sur Mobile c’est pire encore !

En effet avec une taille d’écran plus petite, un contexte de lecture moins confortable… il est essentiel d’optimiser ses contenus pour une lecture encore plus simple et mettre au départ ce qui est le plus important.

Idéalement, il faudrait créer d’abord du contenu pour mobile, et ensuite vérifier que la lecture soit bonne sur PC… On en est encore loin actuellement, mais cela va arriver de plus en plus.

Je vous offre gratuitement mon livre

"1 mois pour améliorer votre Référencement sur Google"

  • 102 conseils pour améliorer simplement votre référencement
  • 270 pages de conseils, d'astuces et d'exemples
  • Des conseils concrets à mettre en place dès demain

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Voici quelques conseils simples pour rendre votre site et vos contenus “Mobile friendly”

  • Changez votre thème WordPress, si votre site a plus de 5 ans.
    • Vous pouvez acheter un thème pour 40 à 60 $ sur Theme Forest. Vous aurez immédiatement un site “mobile friendly” et responsive.
    • Il y a certes un peu de travail de redesign (traduire les textes, faire de la personnalisation;..), mais votre site sera bien plus rapide, et surtout il bénéficiera d’un coup de jeune !
    • Pour changer le design de votre site WordPress vers un nouveau thème, il faut compte environ 1 à 2 jour de travail.

  • Si votre site WordPress est trop ancien, et que vous ne pouvez pas encore en changer, vous pouvez utiliser le plugin WP Touch qui permet de rendre mobile un ancien thème (mais c’est bien moins efficace qu’un thème nativement Responsive).
  • Les titres et les rubriques des sites Web doivent être courts et explicatifs.
    • La densité des mots-clés est très importante, évitez de les diluer dans un titre trop long qui va prendre trop d’espace de lecture.
    • Pour un title, utilisez un maximum de 50 signes espaces compris afin qu’il ne soit pas tronqué sur la page de résultats d’un appareil mobile ou trop long.
      • Titre initial : “Vous pensez qu’il existe des solutions naturelles pour blanchir vos dents ? En voici 3 qui ont fait leurs preuves.”, titre optimisé : “3 remèdes naturels efficaces pour blanchir vos dents”
      • Titre initial : « 15 manières de s’assurer que votre entreprise publie des posts viraux sur Facebook. » pour les  Mots clés  « Posts viraux sur Facebook. » devient   « Posts viraux sur Facebook : 15 astuces pour votre entreprise. »
  • Utilisez des sous-titres pour accroître l’engagement des utilisateurs entre chaque paragraphe et aérez vos textes… En Mobile c’est fini les gros pavés et les phrases longues.
    • Evitez les “contenus sous forme de blocs”
    • Il faut une lecture simple c’est un contenu qui s’adapte aux demandes des utilisateurs (ex : dans le menu accordéon ci-dessous)

source: http://www.thesempost.com/mobile-content-vs-desktop-content-whats-diff/

  • N’utilisez pas Flash, ni Java car la plupart des smartphones ne supportent pas ce type de langage.
    • Ce genre de technologies est surtout utilisée sur les vieux sites internet. Si votre site est récent vous ne devriez pas avoir ce problème.
  • Minimisez l’utilisation des pop-ups car elles viennent interrompre la navigation de l’internaute qui peut fuir le site par lassitude.
    • Sachez que Google commence à pénaliser les sites qui utilisent trop souvent les fenêtres de publicités agressives pour l’utilisateur.
    • Avec des outils comme Thrive Theme, vous pouvez choisir d’ouvrir ou pas une pop-up sur mobile.
    • Contentez vous par exemple d’une fenêtre de chat sur mobile et non pas une pop up qui prend toute la page.

  • N’oubliez pas la balise “Viewport Content” si vous n’avez pas de thème responsive.
    • Cette balise permet d’adapter l’affichage de votre site en fonction du navigateur utilisé par l’internaute.
    • Pour configurer votre site en Viewport mobile, il vous suffit de placer la balise Viewport suivante sur les en-têtes des pages que vous souhaitez optimiser pour une utilisation mobile:  <meta name=viewport   content=”width=device-width, initial-scale=1.0″>
  • Assurez-vous qu’il y a beaucoup de contraste entre le texte et l’arrière-plan
    • Les gens utilisent les téléphones à l’extérieur, ce qui peut rendre le texte à faible contraste plus difficile à lire). Donc préférez un texte noir sur fond blanc
  • Ajoutez des vidéos compatibles avec les smartphones
    • C’est surtout vrai si vous intégrez des vidéos propres, et non pas des vidéos embarquées depuis Youtube, Vimeo…
  • Utilisez des images de bonne qualité, mais utilisez un outil de compression d’images soit au départ lors de la mise en ligne.
    • Si vous avez déjà énormément d’images alors lancez le plugin pour compresser vos images actuelles sur votre site web comme EWWW Image Optimizer que nous avons vu précédemment… et évitez d’utiliser trop d’images ou des images trop longues  si vos lecteur sont majoritairement sur mobile.
  • L’adresse email et les numéros de téléphone doivent être cliquables depuis un smartphone
    • Pour les email c’est “mail to” <A HREF=”mailto:toto@toto.com”>toto</A>
    • Pour les téléphone c’est “tel:” (ex: <a href=”tel:01010101010″>01010101010</a>)
  • Ajoutez des pages spécifiques pour les recherches locales. 
    • Les internautes recherchent de plus en plus sur leur mobile des informations, il faut donc avoir la page qu’ils recherchent en situation de mobilité. Par exemple “coiffeur paris” / “coiffeur montrouge” / … mais avec en plus une contexualisation de recherche “où se trouve le coiffeur le plus proche” / “je veux aller chez le coiffeur à montrouge”/ “coiffeur ouvert à montrouge le dimanche” / “coiffeur ouvert jusqu’à 20h à Montrouge” /…
  • Donnez confiance aux internautes afin qu’ils viennent vous voir tout de suite
    • Publication d’avis clients
    • Notes d’internautes (ex: via le plugin KK Star)

  • Mettez en place Google AMP afin d’accélérer le chargement de vos pages.

 

  •  Proposez une application mobile si vous pensez apporter de la valeur ajoutée dans un contexte de mobilité.
    • Les consommateurs étant de plus en plus sur Mobile, il est possible de leur proposer une App mobile.
    • Mais attention, il faut apporter de la valeur, sinon les utilisateurs n’utiliseront pas votre App. Rappelez vous que les français utilisent moins de 15 apps / jour (email, facebook, Twitter…). Il faut donc apporter un vrai plus.
  •  Pensez à varier les formats de contenus.
    • Les utilisateurs n’ont pas tous les mêmes intérêts à venir sur votre site. Certains seront sensibles à la qualité de votre infographie, d’autres chercheront en priorité des vidéos, etc.
    • Il est judicieux de combiner plusieurs types de contenus : gif, images HD, vidéos, textes…
  •  Analysez le comportement de vos internautes sur PC et sur Mobile
    • Avec des outils comme https://www.hotjar.com/ vous pouvez voir ce ce que font vos lecteurs sur votre site, et ainsi vous savez ce qu’ils visitent ou pas, sur PC comme sur Mobile.

 

 

  •  Un contenu intelligent pour une meilleure expérience utilisateur mobile. Plus le contenu sera riche et personnalisé, plus votre site aura des chances de satisfaire un grand nombre d’utilisateurs très variés.
    • Des formats différents de contenus, dédiés au mobile, par exemple la vidéo et les images sont les contenus les plus impactants sur mobile.
      • Ce sont donc les contenus à privilégier si votre cible est majoritairement mobile.
    • Concernant les contenus longs, faites bien attention à apporter rapidement de la valeur.
      • Soignez l’introduction : par exemple vous commencez par exposer le problème, puis vous expliquez que vous allez aider l’utilisateur à régler ce problème et enfin, vous donnez quelques éléments rapides de réponse à ce problème pour donner envie d’aller plus loin dans la lecture.
      • Utilisez des “buckets brigades” à certains endroits de votre contenu pour relancer régulièrement l’attention du visiteur (ex : “vous pourriez vous demander”, “voici ce que je propose”, “mais il y a un hic”, etc.).

 

Votre plan d’actions

Voici ce que vous devez faire :

  • Aujourd’hui :
    • Testez votre site avec les outils de compatibilité mobile (TestMySite, GT Metrix, Pingdom…) et définissez les priorités d’optimisation
    • Regardez dans Google Analytics combien de vos lecteurs sont sur Mobile
    • Commencez à écrire vos prochains contenus en pensant “Mobile friendly”
  • D’ici 1 semaine :
    • Appliquez les optimisations les plus simples
      • Optimisez les images de votre site via un plugin d’optimisation d’image
      • Améliorez la vitesse de chargement de votre site (voir cet article et celui ci)
    • Utilisez des landings pages Mobile Friendly par exemple avec Thrive Themes
  • D’ici 1 mois
    • Repensez le design de votre site pour le rendre plus mobile friendly par exemple changer votre thème WordPress…
    • Faites une analyse du comportant de vos lecteurs via hotjar ou un autre outil de tracking

 

Le Mobile-first : un incontournable pour optimiser son référencement naturel !
4.7 (93.33%) 6 votes

Partagez les articles :

3 thoughts on “Le Mobile-first : un incontournable pour optimiser son référencement naturel !

  1. Pour tester l’optimisation de la rapidité du site web dareboost est pas mal après, je ne suis pas certaine que cela optimise véritablement sont référencement naturel mais plutôt que cela nous évite une correction par google.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.