Comment améliorer son référencement naturel en 2016 ? Mes 7 astuces !

J’ai discuté il y a peu de temps avec Julien Jiménez de l’Agence SEO Korleon Biz à propos des évolutions SEO en 2016, et de l’augmentation de la difficulté à référencer des sites internet, en particulier dans des secteurs concurrentiels (surtout si ces entreprises disposent de gros budgets marketing, comme l’emailing, le poker, la rencontre, la voyance…).

==> Mise à jour de l’article, avec une vidéo de 17 minutes qui fait la synthèse de cet article :

Voici le résultat de quelques-unes de mes réflexions suite à cette discussion, avec 7 astuces en référencement naturel simples à mettre en place en 2016 pour générer plus de trafic sur votre site.

 

Astuce N° 1 – Créer un site « sous-marin ».

seo undercover

Le principe part d’un constat simple : il est difficile (voire impossible !) pour une marque de réaliser des pages et du contenu sur son propre site avec les marques ou les produits de ses concurrents…

De même il est délicat d’attirer de créer des pages pour attirer les clients mécontents d’une marque (sauf pages “offres de reprise concurrentielle”).

Dans ce contexte, une petite astuce consiste à créer un site « sous-marin »…

Ce site « sous-marin » va en apparence avoir un contenu « neutre » sur la thématique (ex: un blog), mais il comprendra des pages optimisées sur des thématiques conçues pour attirer les clients de vos concurrents ou des prospects en quête d’un produit, comme par exemple :

  • « les alternatives à XXX »
  • Les 3 meilleures solutions pour XYZ
  • Changer son XXX de marque XXXX
  • Avis sur XXX

Ce site sera aussi optimisé la conversion pour récupérer de manière “agressive” les visiteurs, avec :

  • Des pop-ups & sliders (comme Sumo.me…)
  • Des contenus à télécharger (livres blancs…)

Bien entendu, ce site ne doit pas dénigrer une marque, faire du parasitisme, ne pas utiliser les logos des marques… mais apporter 90% d’informations neutres.

Pour rester dans la légalité, cela peut être par exemple un expert de l’entreprise qui parle de son secteur d’activité en ayant un point de vue personnel (d’où la possibilité d’avoir plus de liberté dans la ligne éditoriale).

Astuce N°2 – Penser aux mots clés SEO, mais aller au-delà des besoins

 

La règle de base, est de chercher les mots clés générateurs de trafic, les mots clés « d’achat », les mots clés stratégiques (pour des questions d’image…), de créer du contenu et ensuite d’obtenir des liens (internes et externes) vers ces pages.

Ce qui fait que la plupart des référenceurs s’arrêtent à ce process :

  • Rechercher les expressions à fort volume ou à forte conversion
  • Créer du contenu sur ces expressions
  • Rechercher des liens pour pointer vers ces contenus
  • Suivre le positionnement de ces pages, et leur redonner un coup de booster si nécessaire.

 

Cependant, comme tous les concurrents le font, il faut chercher d’autres leviers de trafic :

  • Surfer sur les tendances, et les relier à son activité.

Par exemple dans le SEO et le marketing, vous pouvez faire du trafic en utilisant les « mots magiques » comme « Growth Hacking » qui vont vous attirer à coup sûr du trafic car c’est un sujet à la mode…

Mais vous pouvez le faire sur d’autres thématiques (ex : les objets connectés…), des actualités…

Le tout est de relier cette thématique à votre business.

  • Anticiper les tendances avec des mots clés encore peu cherchés, des évolutions technologiques, des textes de loi…

Pour cela le référenceur doit être en veille, ou au moins faire un point régulier avec les équipes commerciales, techniques… pour lister les nouveaux mots clés potentiels.

Par exemple si un texte de Loi va être voté, s’il y a un salon important… il faut s’en emparer.

Astuce N°3 : Améliorer la confiance pour les contenus de l’entreprise.

 

Faire du contenu qui apparaît dans les premières pages de Google, c’est bien, mais ce qui est mieux c’est d’inciter les internautes à visiter votre site plutôt que les autres !

Pour cela il existe quelques astuces :

  • Utiliser le plugin WordPress SEO de Yoast pour vérifier que l’apparence de votre page dans les résultats de Google soit optimal.

En effet il faut que le résultat donne envie de cliquer… cela peut dire un titre accrocheur & une description qui donne envie, en prenant en compte les contraintes de longueur de texte.

yoast SEO

  • Utiliser les « richs SNIPPETS » afin de rajouter, par exemple, des étoiles de votes pour vos meilleurs articles.

Pour cela vous pouvez utiliser le plugin KK Star Rating.

snippets SEO

Ces petites astuces vont vous permettent d’avoir plus de clics, et donc au final de remonter dans le classement de Google.

Astuce 4 : Utiliser les bons outils et les bons plugins.

 

Il n’y a plus de débat : la meilleure plateforme pour le SEO, c’est WordPress… mais on n’a résolu qu’une partie de l’équation en disant cela.

En effet entre deux sites WordPress, un site peut performer bien plus s’il est optimisé.

Cela veut dire :

  • Avoir des landing pages optimisées avec des bonus (livres à télécharger, bonus, audit, quizz…).
  • Utiliser les bons plugins, par exemple pour les media sociaux, les deux plugins ayant le plus de suffrages sont Monarch et Social Media Share icon. Ces deux plugins ayant du type « barre flottante ».

plugin sociaux

  • Optimiser son site sur Mobile, même s’il est ancien grâce à un plugin (ex : WP Touch)
  • Utiliser les plugins de Cache les plus efficaces (ex : le plugin Français WP Rocket par Julio Potier)

Mais il faut reste toujours en veille, et savoir quels sont les nouveaux plugins qui optimisent au mieux la conversion, le SEO… d’un site internet.

 

Astuce N° 5 : Ne pas créer tout son contenu par soi-même… sans pour autant faire que du contenu « SEO ».

Core-Content-Real-Content-web1

Habituellement, il était courant de distinguer le contenu SEO, du contenu « générateur de trafic » à forte valeur ajoutée (le plus souvent réalisé par l’entreprise).

Le contenu externe « SEO », était moins qualitatif et ne servait qu’à se positionner sur des expressions.

En effet, force est de constater qu’il est compliqué de demander à l’entreprise de créer elle-même du contenu « SEO ».

Il est alors habituel de faire appel à des rédacteurs professionnels pour ce genre de contenus de faible qualité.

Mais la nouvelle tendance est de payer des rédacteurs professionnels (journalistes, blogueurs…) pour écrire du contenu à valeur ajoutée.

4595240100_ccc920b9d9

Dans ce contexte, le but est :

  • D’avoir un contenu à forte valeur ajoutée (vous payez pour cela !).
  • Mais en plus de bénéficier de la visibilité de l’expert (ex : relais sur son blog, sur son réseau…)
  • De reprendre sous différentes formes ce contenu (ex : infographie, livre blanc…)

Ainsi, on voit de plus en plus d’entreprises payer des « influenceurs » dans leurs domaines pour générer du trafic (le prix d’un tel contenu allant de 200 à plus de 1000 €… chez ConseilsMarketing.com c’est par exemple 350 € HT pour écrire un article).

Vous pouvez aussi rebooster des pages qui sont en déclin, comme je l’explique dans cet article “5 astuces pour améliorer le référencement d’un site“.

Pour cela il suffit d’aller dans Google Analytics, et de comparer le trafic de vos pages d’une année sur l’autre.

Vous verrez ainsi les pages en décline (qui l’année passée généraient du trafic), pour les relancer via un enrichissement et une mise à jour du contenu.

 

Astuce 6 : Ne plus demander de guest posting par eMail… mais rencontrer en vrai !

reality

Si vous voulez que vos demandes de guest posting soient vraiment efficaces surtout avec des sites à forte notoriété, oubliez la demande par email…

Un blogueur, un site internet… est devenu comme un journaliste : ils ne sont pas là pour faire votre promo (surtout que vous êtes en 10ième de la journée à lui envoyer ce genre de demande…), et généralement les sites à gros trafic font payer ce genre de prestations de visibilité…

 

Donc, pour obtenir ces liens, il faut être plus créatif :

  • Proposer un déjeuner, un dîner… à un influenceur pour lui faire un témoignage d’expert (et pas pour faire une promo !).
  • Profiter d’un événement du secteur pour proposer un rendez-vous (ex : un appel avant un salon pour proposer de venir sur le stand avec un petit cadeau à la clé…).
  • Organiser vous-même un événement, avec du contenu à valeur ajoutée qui sera présenté (ex : une étude, un livre…)
  • Envoyer un produit physique qui valorise le blogueur et qui apporte de la valeur ajoutée, par exemple un livre papier, une édition spéciale de votre produit… Sachant qu’une clé USB, un communiqué de presse… n’apporte par une valeur ajoutée suffisante !

 

Astuce N°7 : Ne pas penser que référencement sur Google Search !

 

La prise de conscience commence véritablement à se faire dans le milieu du SEO depuis 2 ans.

Par exemple, lors de ma discussion avec Julien Jimenez de Korleon-Biz, nous étions d’accord sur le fait que l’émergence des « GAFA » allait nécessité de revoir le métier de référenceur.

 

 

Pour ceux qui ne le savent pas, les GAFA sont les principaux carrefours d’audience :

  • Google (le moteur de recherches, Youtube, Google Play…)
  • Apple (avec iOS sur iPhone & iPad)
  • Facebook
  • Amazon avec sa place de marché

GAFA

En effet, l’époque de l’optimisation SEO uniquement pour Google avec un internaute qui utilise son PC est en déclin.

Il faut dès maintenant penser en carrefours d’audience, c’est-à-dire être visible où sont les internautes…

Or si Google c’est toujours 95% des recherches en France, ce n’est pas là où les internautes passent le plus clair de leur temps…

Cg9Ou4CWgAAJaut

Désormais ils sont :

  • Sur Facebook à regarder des flux d’actualités, échanger avec leurs amis…
  • Sur Youtube à regarder des vidéos (et à se laisser séduire par les suggestions d’autres vidéos).
  • Sur leur iPhone ou Android à regarder des emails, utiliser des apps…
  • Sur Amazon pour commander des produits

Le SEO ne doit donc pas se penser uniquement du point de vue « Moteur de recherches Google », mais bien selon des carrefours d’audiences, et où les internautes sont présents… sinon dans quelques années la partie SEO ne représentera peut être que 30% du trafic pour une marque !

Les premiers réflexes sont donc de :

  • Créer du contenu vidéo (ex : Facebook Live, vidéos Youtube…)
  • Demander à ses clients où ils sont actuellement (ex: Snapchat…), et quel est le parcours d’achat
  • Définir une liste de Hashtags et les utiliser sur Twitter, Facebook… tout comme on le fait avec des mots clés

 

En conclusion

 

Le SEO est un métier qui n’arrête pas d’évoluer… et qui devient de plus en plus complexe… et qui va devenir de plus en plus complexe !

Dans le futur le champ d’intervention du référenceur via s’élargir de plus en plus large (contenus, conversion…), mais en même temps chaque plateforme réclamera de plus en plus d’expertise.

En effet on n’optimise pas la visibilité d’une application mobile comme d’un site internet B2B, ou encore qu’un site eCommerce… sans parler des media sociaux avec les évolutions régulières de Facebook, Twitter…

Et si vous voulez de l’aide, vous pouvez faire appel à l’agence SEO InnaStudio !

julien

Faites passer le mot :Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

12 Comments

  1. May 30, 2016 - 20 h 23 min

    C’est complet, encore une fois !
    C’est vrai que écrire uniquement pour le SEO baisse la qualité du contenu, je m’en suis rendu compte au moment où je me suis mis à écrire des articles pour GOOGLE.
    Il y avait toujours moins de commentaire sur ces articles.

    Reply
  2. Jun 2, 2016 - 13 h 40 min

    C’est vrai tous ce que rapporte votre article…mais a ce jour 80% des recherche des internaute passe par google voir plus…alors que son algo n’est pas encore déployé depuis plus que 8 mois maintenant au point que je dirai que le Seo est mort…
    google est perdu..surtout quand on trouve un site bien placé avec 2 backlink…etc, un site super optimisé en 1iere position…..

    Reply
  3. Jun 12, 2016 - 12 h 44 min

    Salut Frédéric

    Merci pour cet article qui résume bien l’évolution des tendances vraiment naturelles du seo. Que de changements ne serait-ce que par exemple il y a deux ans…La qualité du contenu reste aujourd’hui primordial par rapport au netlinking manuel…

    Reply
  4. Jun 15, 2016 - 9 h 17 min

    Article très intéressant. ;)
    Peut avoir des exemples de site internet « sous-marin »?
    Merci :)

    Reply
  5. Aug 8, 2016 - 15 h 38 min

    A quelle adresse dois je t’envoyer un panier garni? ;)
    Tes conseils sont tres interessants, bravo pour la qualité de l’article

    Reply
  6. Aug 18, 2016 - 10 h 14 min

    Merci beaucoup pour ces précieux conseils ! Certains paraissent tellement évident finalement ! Je crois qu’il faut savoir rester logique si je comprends bien.

    Reply
  7. Dec 16, 2016 - 15 h 42 min

    Bonjour,

    J’arrive un peu tard en 2016 pour découvrir ces précieux conseils mais j’imagine que pour la grande majorité (qui sont issues du bon sens), ils restent valables pour 2017… Je retiens notamment le premier conseil concernant le site en sous-marin. L’idée est excellent

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Est-ce que vous voulez plus de clients ?
Vous donne mes petits secrets...

Je vous offre mon guide gratuit "Attirer plus de Prospects - 52 astuces super simples"

  • Mes 52 meilleures astuces et conseils
  • 95 pages avec toutes les explications
  • Dédié aux Start-up, PME et Freelance
Indiquez votre email pour recevoir le guide :

Vous allez recevoir le guide dans 30 secondes. Si ce n'est pas le cas, vérifiez votre boite "spam"... on ne sait jamais !!
Merci !