Partagez les articles :

veille concurrentielle

Philippe Floch, consultant un emarketing, fait une liste des principaux outils de black marketing pour contrer ses concurrents  sur internet. Plus qu’une liste d’outils ou d’une stratégie, Philippe nous propose de “faire la guerre” via le “Warketing” et le Guerilla marketing au travers d’une vidéo de 45 minutes.

Cette liste est intéressante car elle permet de voir la face cachée de l’emarketing au travers de techniques parfois à la limite de la légalité, voire totalement illégales mais qui sont parfois utilisées dans des secteurs très concurrentiels et donc qu’il faut connaître pour s’en prémunir…

Les stratégies “grises” tolérées car à la limite de la légalité :
– Analyse de la concurrence, de leur noms de domaine, des mots clés, du ranking, des argumentaires des concurrents…
– Récupération de noms de domaines non renouvelés
– Optimiser son site internet pour le référencement
– Achats de liens sur des sites spécialisés
– Farm links et annuaires
– Attaquer sur les arguments mis en avant par ses concurrents
– Linkbaiting
– Link dumping
– Pages annuaires
– Darksite (site sans marque affichée, mais tenu par une marque)
Les stratégies marketing hors la loi de Black Marketing:
– Google Bombing
– Cloaking
– Spambombing
– Faux témoignages et rumeurs sur les forums & réseaux sociaux
– Faux blogs
– Spaming
– Vol de données
– Hijacking : attaque de sites internet  et de serveurs via les failles de sécurité WordPress…
– Dictionnary Spaming (pour spamer des adresses emails générées automatiquement) et et SpamBots (pour récupérer les adresses de forums)
– 302 Google
– Usurpation d’adresse email
– Phising




RSI Nord : quelles sont les techniques de webmarketing plus ou moins légales?

Black Marketing et Gray Marketing, des techniques à la limite de la légalité [Video]
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

12 thoughts on “Black Marketing et Gray Marketing, des techniques à la limite de la légalité [Video]

  1. Désolé si je vous parait pas très “politiquement correct”. Mais on ressent un grand manque de maitrise du sujet de la part des 2 interlocuteurs, çà fait très slide scolaire appris sur le web, on sent que ca manque fortement d’expérience derrière.

  2. Concernant les pratiques grises :
    – Analyse de la concurrence, de leur noms de domaine, des mots clés, du ranking, des argumentaires des concurrents… : a priori légal ;
    – Récupération de noms de domaines non renouvelés : a priori illégal : cela dépend des noms de domaine récupérés ;
    – Optimiser son site internet pour le référencement ; a priori légal ;
    – Achats de liens sur des sites spécialisés : a priori légal ;
    – Farm links et annuaires ; ça dépend des liens : cf n°2 ;
    – Attaquer sur les arguments mis en avant par ses concurrents : a priori légal ;
    – Linkbaiting ; dépend de la méthode ;
    – Link dumping : dépend également de la méthode employée mais a priori illégal ;
    – Pages annuaires : a priori légal
    – Darksite (site sans marque affichée, mais tenu par une marque) : illégal ;

    Mes 2 cents

  3. Bonjour,

    votre analyse de ce qui est légal et de ce qui ne l’est pas montre votre fléchissement aveugle aux guidelines de Google. Vous auriez dû dire: légal pour Google.
    Et pour info, même Youtube utilise le cloaking, alors Youtube “hors la loi” ?

  4. Votre distinction entre ce qui est illégal en e-marketing et ce qui est à la limite de la légalité est assez peu claire selon moi.
    Tout d’abord, le terme “légal” fait référence à la loi. A ce sujet, rien n’est cité. Vous pourriez dite “ce qui est à la limite de la moralité.

    Selon mon opinion personnelle, à partir du moment ou une offre commerciale n’a pas pour but de tromper l’acheteur potentiel, mais lui proposer quelque chose d’intéressant et qui répond à sa requête, je ne vois pas en quoi cela est un “mal”. D’ailleurs, c’est tout à fait la politique des moteurs de recherche, pour ne pas citer Google, dont l’objectif est de maintenir la pertinence de ses résultats.

    Optimiser de pages pour le référencement et assurer une meilleure visibilité va dans le sens d’une meilleure utilisabilité et fonctionnalité des sites Internet, cela va donc dans le sens d’un meilleur usage et une éthique globale du marketeur ! Ceux qui utilisent des méthodes trompeuses, cloaking et autres qui induisent le consommateur à l’erreur finiront par tomber dans l’impasse, les systèmes étant de plus en plus sophistiqués et l’attente des Internautes grandissantes pour un service de qualité.

  5. Cela aborde certains points que beaucoup de nous utilisent.
    Peu dans ce qui est cite est mauvais en fait.
    Le référencement des site internet et un sujet qui deviens de plus en plus complexe et cette vidéo est plutôt destinée a des débutants.
    Des techniques bien plus poussées en SEO sont utilisées quotidiennement par les entreprises.
    De plus le SEO n’est pas tout, il faut nécessairement passer par le e-marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.