Référencement — 05 Jan 2014
3 plugins Google Chrome indispensables pour améliorer son référencement

SEO

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Christophe de Seointernet.co afin qu’il nous présente quelques uns des outils qu’il utilise en tant que référenceur.

 

 

Il y a quelques extensions Chrome que j’affectionne particulièrement, et qui me sont indispensables au quotidien pour mon métier de référenceur.

 

1 – PageRank Status

 

La première extension est PageRank Status  est disponible sur ce lien 

 

page rank status

 

Cette extension permet de voir :

- Les liens (si le site est déjà bien optimisé avec de nombreux liens externes et internes),

- Les balises Meta description (afin de voir quelle est l’expression optimisée d’un site)

- Le nombre de pages indexées par Google (afin de voir s’il y a beaucoup de contenus créés par le site).

- La vitesse de chargement avec Page Speed, le temps de chargement de la page étant de plus en plus important… Mais aussi car si cela dépasse plus de 3 secondes il faut se mettre à la place de l’utilisateur… dès qu’on attend plus de 3 seconde on est impatient et on dit merci et au revoir.

- L’onglet site info, afin de savoir si les fichiers Robots et sitemap sont présent sur le site, le lieu de localisation du site, son trafic social (SNS) et si le site est déjà reconnu par des antivirus en étant propre.

 

On peut donc faire simplement en quelques secondes une analyse d’un site, et des concurrents !

 

2 – SEO Quake

 

La seconde extension est Seo Quake disponible sur le store de Chrome https://chrome.google.com/webstore

seo quake

 

Cet addon permet de voir les liens, en particulier s’ils y sont Nofollow ou Dofollow.

 

Un lien en nofollow, dit à Google qu’il ne faut pas suivre ce lien là et donc il ne faut pas prendre en compte dans le référencement du site qui reçoit ce lien (en théorie), alors que le dofollow dit à Google, « tu peux aller visiter ce site je le recommande ».

Bon il faut dire que les liens en Nofollow sont quand même suivi par Google mais dans une moindre importance.

Il faut toujours avoir un ratio entre des liens Nofollow et Dofollow.

 

Donc du point de vue SEO, cela permet de trier rapidement sur quels sites je dois me concentrer pour laisser des commentaires de blogs, obtenir des liens… car je vais concentrer mes efforts sur les sites « DoFollow ».

 

Par exemple ConseilsMarketing.fr est un site en « DoFollow », alors que la plupart des Blogs sont en « NoFollow ».

 

 

 

 

 

3 – Majestic SEO Backlink Analyzer

 

C’est une extension qui fait un peu la même chose que SEO Quake, mais avec des fonctions intéressantes comme le  Trust flow disponible dans “Majestic SEO Backlink Analyzer ”.

 

 

majectic SEO

On a une petite barre en bas et on voit si la page est indexée ou pas, et donc le Trust flow et la citation flow.

 

Le Trust Flow c’est la qualité d’un site internet, s’il est de confiance (grâce aux indicateurs).

 

La Citation Flow c’est de quoi on parle (la thématique) et la popularité du site.

 

Dans ce cadre il vaut mieux avoir un Trust Flow meilleur que le citation flow parce que ça nous évite de possible pénalité de la part de notre gentil Peguin.

Une citation flow élevé par rapport à sont trust de l’ordre de 20 de plus on peut être considéré comme un spammeur et avoir une pénalité…

 

Si on a un Trust Flow qui est supérieur à la citation et on évite normalement la pénalité, donc il faut avoir toujours des liens de qualité et non pas en masse.

 

Mais parfois c’est difficile lorsqu’on poste sur des blogs qui n’ont pas forcément un bon indice et surtout si notre poste est repris dans une colonne sur toutes les pages. Là on se retrouvera avec une quantité de liens en ayant bien souvent la même ancre…. Donc faire bien ATTENTION !

 

 

4 – Quelques conseils simples en SEO.

 

Il y a tout d’abord les mots clés.

 

Il y a quelques petits outils, en particulier Google Adwords avec Keywords Tools, qui permet de voir pour une thématique donnée le nombre de recherches pour les mots clés.

google adwords

 

Pour éviter les biais il faut faire des recherches avec des filtres et restrictions :

- rechercher que sur la France ou les régions (ex: que Paris, que la France…)

- filtrer les mots clés non pertinents (ex: gratuit…)

- …

filtres

Il ne faut pas prendre la requête large, mais vraiment de cibler ces recherches.

 

Par exemple si on veut cibler les gens qui cherchent des fuites d’eau, on recherchera  « fuites eau Paris » ou « Fuites d’eau 75015 » ou « plombier 75015 »… ce qui permettra d’éviter de se positionner sur d’autres villes comme Marseille…

 

Le but est de savoir exactement le volume qu’il y a sur la région et définir sur toute la France si on va sectoriser une région.

 

Ainsi on peut créer une liste de mot clé que l’on va optimiser sur son site internet, et créer des pages spécifiques pour chacun de ces mots clés significatifs.

 

Il y a aussi les tendances avec Google Trends.

 

 

 google trends festival de cannes

Cet outil permet de voir de manière Globale s’il y a des actualités saisonnières à exploiter (ex : le Festival de Cannes en Juin, les Bonnes Résolutions de fin d’année…). Voir cet article sur l’optimisation sur les actualités saisonnières.

 

 

On peut aussi utiliser Google Suggest, qui permet de voir les mots avec un gros volume qui sont automatiquement suggérés par Google.

 

google suggest

Il existe aussi des outils pour « scraper » une multitude de mot clés (ex : ScrapBox ou RDDZ scraper).

 

Une fois qu’on a utilisé tout ces outils, il faut savoir quel sont les mots clés stratégiques, qui sont les plus pertinents, ou ceux où il y a moins de concurrence.

 

C’est pour cela qu’il faut créer un tableau Excel avec les mots clés sur la requête stricte, et lié à cela on va prendre quelques grandes statistiques issues de Google.

 

Par exemple on tape dans Google le mot clé en question entre guillemets et voir tous les sites qui sortent avec cette thématique. Cela permet de voir s’il y a déjà des sites positionnés sur ce mot clé.

 

recherches fuites d'eau

Ensuite on va rechercher dans Google tous les sites qui ont le mot clé dans le titre via la requête  

allintitle: ”mot clé”  pour voir combien de site sont bien optimisés.

 

all in title

Après je fais un ratio entre la requête large et la requête stricte pour les mots clés…

 

C’est utile pour savoir si on va faire de gros efforts d’optimisations sur ce mot clé ou on va se concentrer plutôt sur des mots clés moins concurrentiels.

Dans cet exemple  il y a 3150 sites optimisés pour cette requêtes, et 4 410 000 qui en parlent, donc seulement 0.07% ce qui est relativement peu…

Il y a peut être une opportunité à prendre sur tel mot clé ou tel mot clé parce qu’il n’y a pas beaucoup de sites qui sont optimisés la dessus.

Mais il faut compléter cela avec une analyse des sites qui sortent : nombre de pages, backlinks, maillage interne du site, etc… par exemple avec les plugins Chrome à la volée.

 

Avec ce fichier Excel on a aussi des idées de faire des pages spécifiques sur des exemples plus rares mais plus pointues.

 

Ce travail permet aussi de détecter des mots clés auxquels tu n’aurais pas pensé.

 

Par exemple entre « bulletin de paye » et « bulletin de paie »…

 

Parce que cela les personnes c’est PAIE ou PAYE… et forcément les gens tapent l’un et ou l’autre… et il faut savoir sur quels mots clés se positionner de préférence.

 

Google trends

Une fois qu’on a fait ce travail, on doit optimiser ses pages pour chacun des mots clés.

 

Il y a les balises title (le titre de la page), la description (c’est elle qui va inciter un internaute à cliquer)…

 

Ces deux éléments sont importants, parce que ce n’est pas parce que vous arrivez en première page que les internautes vont cliquer sur votre lien…

 

Il faut que la description et le titre lui donnent envie de cliquer !

 

Il y justement une étude la dessus, sur la première page, pour les premiers et deuxième, il y a, à peu prêt 33% de clics.

 

Après des qu’on arrive en fin de page, c’est moins de 5%… d’où l’intérêt d’arriver en premier.

 

Si tu n’es pas parmi les premiers, tu es invisible, de même si tu es en dessous de la ligne de flottaison tu n’es pas vu non plus…

 

C’est d’autant plus important avec la recherche universelle qui imbrique liens, cartes, vidéos, images… généralement les 2-3 premiers liens sont visibles, mais après on est carrément en dessous de la ligne de flottaison… et on sait que les gens ont la flemme de scroller.

 

Si vous voulez plus d’infos sur le SEO ou si vous avez besoin d’aide pour améliorer le référencement de votre site, vous pouvez me contacter sur  http://www.seointernet.co/

Share Button

Related Articles

Share

About Author

(4) Readers Comments

  1. SEO QUAKE adopté ! Merci !

  2. SEO for Chrome est aussi pas mal. Un bon complément à PageRank Status.

  3. Pingback: 3 plugins Google Chrome indispensables pour améliorer son référencement | Le Monde du Web

  4. Pingback: 3 plugins Google Chrome indispensables pour am&...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>