Partagez les articles :

affichage publicitaire

Attirer des clients via l’affichage – Partie 6 : L’importance des uniformes et des costumes 

 

On continue dans l’usage des tenues à des fins marketing en parlant des uniformes et des vêtements.

C’est très important car c’est souvent un signe de reconnaissance de la marque comme on l’a vu  précédemment, mais également un synonyme de pouvoir.

Par exemple, si vous retirez sa casquette à un agent SNCF, vous lui enlevez une partie de son pouvoir.

 

Des tests ont été réalisés parce qu’à un moment les contrôleurs SNCF ne voulaient plus porter d’uniformes, or on se rend compte qu’il y a un pouvoir d’autorité qui est transmis par cette tenue.

Dans les compagnies aériennes l’uniforme est ainsi un des symboles de la marque, mais aussi un symbole de “pouvoir” du personnel de bord… ainsi qu’un moyen de communiquer sur une image…

Par exemple le charme des Hôtesses

 

 

Ou une image de professionnalisme plus sérieux :

 

 

Il est ainsi possible d’utiliser ces symboles de “pouvoir” (uniformes, casquettes, bâtons…) en marketing.

Par exemple certaines entreprises utilisent la blouse blanche symbole de l’expertise dans leurs publicités :


expertpub les-experts-en-blouse-blanche-et-publicitc3a9 doctors-smoke-camel

Contrairement à l’adage “l’habit ne fait pas le moine”, l’apparence fait beaucoup sur l’impression que l’on a… pour preuve cette photo :

 

 

Par exemple Docteur Mailing, qui est un consultant marketing, avait mis une blouse blanche sur un salon pour montrer qu’il était le docteur de tout ce qui est mailing papier et e-mailing et il faisait des tests.

Il y a aussi Crème CRM qui est un logiciel de CRM où les gens sont déguisés en chefs cuisiniers.

Le but étant de dé-dramatiser le CRM, donner “la bonne recette” pour booster son business…

creme-crm
Vous pouvez également utiliser différentes tenues pour donner un esprit d’équipe, c’est ce qu’on voit chez les livreurs DHL par exemple qui ont une tenue spécifique leur permettant d’être reconnaissables.

1060_Express_230x165

L’intérêt est d’avoir une même qualité partout et de montrer qu’il y a une cohérence dans toute la marque.

Dans certaines entreprises, l’uniforme est un outil de culture d’entreprise pour faire en sorte que tous les employés soient au même niveau, de l’ouvrier au patron.

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

 

L’autre but est de mettre dans la tenue un petit signe distinctif pour montrer l’expertise du conseiller.

Par exemple, à la FNAC, les gens sont en tenue normale mais avec le fameux gilet vert de la FNAC (qui est devenu entre temps noir et marron)…

 

C’est un moyen d’avoir de la reconnaissance et de montrer qu’on est un expert (tout en restant proche des clients en étant habillé normalement).
Votre uniforme ne doit pas forcément être complexe. Par exemple vous pouvez faire un uniforme ayant un aspect « cool branché » en phase avec les clients qui viennent vous voir.

 

Donc n’hésitez pas à donner la philosophie de votre concept via les vêtements de vos salariés.

Par exemple chez Paul, pour donner une image de boulangerie “traditionnelle”, les employés ont un uniforme de boulanger :

paul-boulangerie

Si vous allez chez Abercrombie, vous verrez que tout le monde dans le magasin est plutôt « cool »… et ont en plus de l’uniforme ils ont l’obligation de discuter avec les gens.

 

 

C’est un style de recrutement, des gens plutôt des jeunes, et à l’intérieur une ambiance presque boite de nuit.

L’uniforme peut donc ne pas être quelque chose de strict mais refléter le concept de l’entreprise et l’image que la marque souhaite faire passer.
Au-delà du simple uniforme, les vêtements servent aussi à se distinguer des concurrents.

Je vous donne l’exemple de la marque Ciel, qui pendant des années et des années utilisait les vêtements comme outil marketing. Par exemple, sur un salon, les gens de Ciel c’étaient les personnes avec un gros t-shirt Ciel, contrairement à tous les autres vendeurs de logiciels, qui eux étaient en costume cravate.

 

Le fait d’avoir utilisé des t-shirts permettait de faire un peu plus jeunes, low cost car ce sont des produits qui étaient jeunes, dynamiques, etc. C’est un moyen de voir comment vous aussi vous pouvez vous distinguer.

 

Par exemple, si vous faites une soirée professionnelle et que vous avez vos employés et vos clients, vous pouvez vous distinguer soit en indiquant un code vestimentaire.

Ce signe distinctif peut être que tout le monde viennent en chemise blanche,  ou encore vous pouvez offrir une cravate à vos employés pour les hommes et un foulard de couleur pour les femmes. Ça permet de distinguer les salariés de l’entreprise et les clients et de donner un esprit d’équipe.

Les vêtements peuvent également être utilisés comme un code vestimentaire permettant d’avoir un niveau de proximité avec le client.

En effet il y a 4 niveaux d’habillement… et selon le style la perception est totalement différente comme le montre cette image… C’est la même personne, mais l’image renvoyé par la personne est différente selon qu’elle soit en costume cravate avec une sacoche, ou celui juste à côté en jeans…

 

 

C’est particulièrement vrai dans le domaine des services : c’est souvent votre apparences, vos attitudes… qui donnent l’image de la qualité de vos prestations.

 

 

Le premier, c’est le costume cravate.

C’est le niveau d’habillement le plus important qui existe.

C’est généralement l’usage entre professionnels dans le B2B, et le message qu’on veut faire passer c’est «  je suis sérieux, vous êtes sérieux, nous sommes entre professionnels pour une relation très formelle ».

On le retrouve beaucoup dans le domaine de la banque et des services car c’est un gage de formalisme et de qualité.

Le 2ème niveau d’habillement c’est le costume sans cravate.

Dans cette tenue on peut avoir une chemise un peu plus fantaisie, mais la différence c’est l’absence de cravate.

Le but c’est de dire « on est entre professionnels, on se respecte mais on est un peu plus détendus, nous sommes dans une relation de proximité et de confiance ».

On le retrouve souvent dans la communication, le marketing, etc.

Ça veut dire qu’on est professionnels mais qu’on a une relation plus détendue.

Le 3ième niveau d’habillement : c’est tout simplement la veste avec un jean ou le pantalon de ville avec une chemise.

En fait le message c’est « on est certes entre professionnels mais plutôt détendus ».

On le retrouve beaucoup dans l’univers de la communication, dans les services classiques.

On n’est pas dans un niveau de relations très formel, mais plus dans le relationnel.

Le niveau d’habillement dont on parlait auparavant, c’est le smart casual.

C’est ce que l’on propose parfois à ses employés le vendredi via le “friday wear”, c’est-à-dire un habillement plus cool pour détendre l’ambiance.

Attention : cette tenue n’est pas la tenue de tous les jours… C’est un jean sombre, c’est une chemise, c’est un polo… mais pas un Tshirt, un vieux jean…

Enfin, le 4e niveau, c’est tout simplement l’habillement de tous les jours : un jean normal, une chemise fantaisie, un t-shirt ou un pull.

Ce n’est pas une tenue professionnelle, on ne se prend pas du tout la tête, on n’est pas du tout dans une relation professionnelle. C’est valable dans le domaine sportif par exemple.

On peut bien entendu mettre une classe intermédiaire avec des polos qui peuvent être des éléments de différenciation, car un polo avec un jean noir ça peut faire un peu plus smart/sportif.

À vous de voir comment faire ça pour donner de la proximité avec le client, en fonction du message que vous voulez faire passer.

 

Dans tous les tenues et uniformes, il y a aussi le badge nominatif.
Il s’agit de mettre le nom de la personne sur un badge afin d’humaniser les relations avec vos clients (sur le point de vente, sur un salon…).

Ça a l’air de rien, mais ça permet d’une part de valoriser l’employé, mais en plus l’intérêt est que les clients vont voir à quoi vous ressembler et que les employés ne se cachent pas derrière la marque et qu’ils ne sont pas uniquement un numéro.

Ça peut vous permettre d’avoir un peu plus de relationnel et de proximité avec vos clients, et surtout ça ne coûte pas cher, surtout si vous personnalisez le badge selon votre activité (ex: un arbre dans une entreprise alimentaire…).
Vous pouvez également changer les uniformes de temps en temps : C’est un moyen d’événementialiser votre marketing avec les uniformes.

Par exemple lorsqu’il y a un événement (Noël, nouvel an), vous pouvez demander à vos employés de porter par exemple un bonnet de Père Noël ou un chapeau Chinois.

Vous pouvez aussi faire sortir vos employés dans la rue, avec une tenue spécifique pour des événements comme des distributions d’échantillons…

 

 

Ça permet de sortir du train-train et de mettre plus de proximité avec vos clients et prospects.

C’est quelque chose d’assez intéressant pour humaniser un peu plus la relation avec le client.

 

apprendre emarketing

Ne sous-estimez pas l’importance des uniformes et des costumes – Walkcast sur l’affichage [9]
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

2 thoughts on “Ne sous-estimez pas l’importance des uniformes et des costumes – Walkcast sur l’affichage [9]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.