Partagez les articles :

devenir leader sur son secteur

Michael Gray du blog www.wolf-howl.com a publié récemment un article indiquant qu’il est possible de réussir sur internet en sortant des sentiers battus, le plus important étant d’être différent et original… et si vous faites cela avec talent vous allez à la fin attirer la foule.

Etre leader sur une tendance c’est accepter de choquer, d’être à contre-courant de la pensée collective, ne de pas accepter le consensus… tout en faisant partager à d’autres le désir de rejoindre votre “communauté” et votre courant de pensée.

Pour illustrer cette théorie, Michael Gray prend exemple sur cette vidéo amateur filmée lors d’un concert en plein air :





Et que remarque-t-on ?

1 – Une personne seule avec une danse très originale, qui s’en fout complètement des autres car il est en train de s’amuser en dansant comme un malade. Lorsqu’une autre personne se joint à lui il l’entraine dans sa “danse” en l’incitant à faire comme lui et à se lâcher.

2 – Le premier gars qui le rejoint trouve cela marrant et invite ses amis à venir… Et au départ le succès n’est pas garanti (l’effet pourrait très bien tomber à plat et le gars retourner voir ses amis)… Mais comme nos joyeux lurons continuent de plus belle c’est 3, 10, 20, 50, 200 personnes qui se précipitent de partout pour venir danser avec eux !

Moralité : pour être leader il faut sortir des sentiers battus, ne pas hésiter à être original, à se créer une petit “communauté” qui sera là pour vous soutenir et ainsi provoquer votre succès. Si vous voulez créer un blog, un produit, un service… qui va devenir leader, faites de même et construisez-vous une image !

C’est le même principe pour les Ganguros, cette nouvelle mode de maquillage extravagant venu du Japon… Et qui arrive maintenant en Europe !

Ganguros

Mais on pourra aussi citer la Tecktonik qui a fait des ravages en France…

L’important c’est d’être le 1er, même si c’est en faisant n’importe quoi…
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

One thought on “L’important c’est d’être le 1er, même si c’est en faisant n’importe quoi…

  1. Hmm..faire n’importe quoi ! à part le fait que ça dénote le caractère ” mouton de panurge ” de notre espèce, ce que je trouve en soit triste voire désespérant, je ne vois pas en quoi ” faire n’importe quoi” peut avoir un effet bénéfique pour une marque. Et l’histoire de la “vache pourpre” n’est pas une nouveauté en soi. Originalité, créativité, avec, pourquoi pas, une touche intelligente et artistique oui, mais le n’importe quoi n’est pas à mon avis un gage de réussite. Il n’est pas forcément utile et nécessaire de sans cesse tirer vers le bas. Quant aux maquillages zarbi et à la tektonik : il faut bien que jeunesse se passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.