Partagez les articles :

01b Press Release 2

Dans les communiqués de presse, il y a 5 éléments (les 5W) auxquels il faut répondre obligatoirement, en particulier dans le premier paragraphe de synthèse :

– qui,

– quoi,

– pourquoi,

– quand

–  comment.

Ce sont des questions à se poser quand on veut écrire son communiqué de presse, cela permet de répondre aux principales questions que se pose un journaliste, et d’être sûr que l’article contiendra au moins les informations essentielles.

A ces 5 W (Who, What, Why, When et hoW), il y a d’autres questions comme « à quel prix ? », “qui contacter  ?” qui apportent encore plus de précisions.

1 – Qui (Who)

Le  « Qui » est Qui est concerné : vos clients via une actualité sur votre entreprise ? vos prospects via une sortie de produit ? …

Les destinataires sont le plus souvent les clients et prospects afin de communiquer sur vos offre.

Mais cela peut être aussi un sujet “d’image” ou de notoriété qui vous permet de travailler votre image ou de bénéficier de visbilité.

Par exemple vous avez embauché plus salariés handicapés, et vous indiquez comment se déroule le processus de recrutement, l’intégration…

Cela peut être aussi comment vous vous êtes lancé dans l’internationalisation, et que vous êtes devenus une référence internationale et que vouq avez racheté une entreprise étrangère.

Cela peut être une politique salariale particulière, ou la mise en avant d’un employé en particulier qui est champion de foot ou de basket à qui vous laissez plus de temps pour s’entrainer.

Le but n’est donc pas uniquement de parler de votre votre entreprise ou de ses produits, le sujet de votre communiqué de presse peut être des salariés, des événements ou toutes les choses qui gravitent autour de votre entreprise un nouveau site web.

2 – Quoi (Why)

press_release_structure_diagram inverted triangle copy 600

« Quoi » : Qu’est-ce qui est nouveau ? Pourquoi il est important que le journaliste en parle à ses lecteurs….

Il ne faut pas oublier que le journaliste n’est pas là pour faire votre publicité mais pour faire passer des informations intéressantes.

À vous de voir comment travailler votre idée ou votre concept et indiquer au journaliste que c’est intéressant pour ses lecteurs (donc que ce n’est pas une promo !).

Il existe quelques astuces : si vous parlez d’une sortie de produit, ça ne sera pas innovant.

Par contre, si vous parlez d’une étude que vous venez de mener sur vos clients ou prospects, et que vous dites que pour s’adapter à cette demande vous venez de sortir un produit, ça devient intéressant pour le journaliste.

Déontologiquement, le journaliste n’a pas a parler de vos produits. Par contre, s’il y a une actualité intéressante, cela vaut le coup pour lui d’en parler.

Par exemple si vous êtes dans les apps Mobiles, le mobile marketing… vous pouvez indiquer des résultats d’études sur la mobilité, la sécurité ou l’évolution des mentalités.

3 – Le Pourquoi (Why)

« Pourquoi » : Pourquoi cette nouvelle est intéressante pour le journaliste et ses lecteurs.

Par exemple cela peut être une évolution légale ou une période de soldes.

Il peut y avoir un certain nombre d’activités qui sont dignes d’intérêt pour les autres personnes du secteur.

Le pourquoi peut concerner les clients, les prosppects, les prescripteurs, les distributeurs…

Si vous travaillez avec un réseau de revendeurs et vous vous rendez compte que les ventes baissent de 50 % ou que les produits en SaaS ou en cloud se vendent mieux que les produits qui s’installaient sous forme de logiciel, cela peut être intéressant car vous êtes témoin et expliquez comment vous avez fait évoluer votre business model pour que ça serve à l’ensemble des acteurs de ce secteur d’activités.

4 – Le Où (Where)

« Où » : Où ça se passe.

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Cela  peut être sur internet ou dans un lieu donné dans le cas d’une conférence, d’une journée portes ouvertes ou d’une promo qui a lieu dans un lieu particulier. Il faut donc indiquer où cela se trouve (ou se passe).

A noter : un livre blanc peut être une information importante pour un journaliste, car c’est quelque chose d’impartial et il a intérêt à en parler à ses lecteurs car c’est « gratuit ». Dans ce cas le où c’est la page de téléchargement.

5 – « Quand »  (When)

Quand ça commence, quand ça finit. Quand est lancé ce concept ou ce produit.

6 –  « Comment » (How)

 C’est comment on va obtenir un résultat, comment on peut entrer en contact, comment acheter ou commander le produit….

7 – Combien (How much)

« Combien » : Combien ça va coûter.

Il faut bien sûr un prix d’appel que vous mettez en avant, et un contact où commander ce produit ou avoir plus d’informations (ex : votre service presse ou la personne qui s’occupe du marketing).

Il est intéressant d’ajouter à la fin de ce communiqué de presse un appel à l’action : pourquoi il est important d’acheter ce produit, pourquoi il est important pour un journaliste d’avoir cette news.

Imaginons qu’il y a une évolution légale ou une nouvelle norme, à ce moment cela sera un texte du genre « Attention, il est important de se mettre en conformité avec tel produit à partir de telle date sinon il y aura telles conséquences, et voici où nous contacter. Et si vous voulez parler à un expert qui vous expliquera tout sur cette loi, contactez tel dans l’entreprise. »

L’important c’est de se demander où vous pourrez inciter les gens à en savoir plus.

Les communiqués de presse classiques, les communiqués de presse 2.0 et les communiqués de presse SEO

NewsEco-Journalism-as_cropped

Il existe 3 types de communiqués de presse :

– ceux qui sont faits pour le référencement naturel,

– ceux qui sont faits pour les blogueurs et influenceurs (voir pour les clients eux mêmes dans une optique d’échange) 

– ceux qui sont plus là pour publier des actus sur votre marque dans les medias classiques.

Par exemple, si vous avez une section presse sur votre site, ce que je vous engage à faire, vous pourrez publier régulièrement vos communiqués de presse pour que les journalistes puissent se tenir au courant de ce qui se passe dans votre entreprise.

Vous pouvez faire un lien vers tous vos communiqués de presse à un seul endroit.

Typiquement ce que vous faites pour les lecteurs c’est « si vous voulez en savoir plus, commandez ou appelez le numéro suivant », et si vous écrivez pour un journaliste, vous dites plutôt « appelez notre expert ou notre service de relation de presse ».


Je vous offre mon guide

Réussir son Communiqué de presse

  • 70 pages de conseils avec 2 cas pratiques
  • La structure idéale du communiqué de presse
  • Les astuces pour la diffusion auprès des journalistes, influenceurs...

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

Vous n’êtes pas obligé d’avoir une actualité dans votre entreprise pour faire un communiqué de presse

Vous pouvez utiliser une actualité “générique” (ex : festival de Cannes…) ou à la mode (ex: l’économie participative), pour vous faire connaître.

Par exemple vous pouvez utiliser des sujets qui “buzzent” comme le crowdfunding, le big data… et dont rafolent les journalistes… Le but est d’être le premier à parler de ce sujet dans votre thématique.

Pour vous inspirer , regardez les couvertures récentes des magazines de votre secteur d’activités, et vous vous basez sur les sujet innovants pour proposer quelque chose lié à vos produits, services, entreprise, salariés, patron…

Par exemple, si le sujet à la mode c’est le social selling, vous allez faire une étude sur vos clients, et vous pourrez envoyer ce communiqué de presse aux journalistes en indiquant comme un “droit de réponse” où vous allez contredire ce qui a été dit dans le media auparavant : « Vous avez parlé du social selling dans votre dernier numéro, nous on le fait, et ça marche pas. La preuve avec une étude sur nos clients… »

Une autre astuce, consiste à surfer sur une nouvelle norme ou une évolution légale, pour proposer quelque chose d’innovant et pas seulement faire comme les autres et répondre en faisant le minimum.

Au lieu de dire « mes produits sont conformes aux nouvelles lois », dites « je propose un kit de remise en conformité ». Ce kit contiendra le produit actualité, une notice d’explication et éventuellement un avis d’expert ou une vidéo.

Le fait de proposer plus qu’un simple produit c’est plus intéressant pour le journaliste car il pourra en parler.

L’idéal quand vous faites un communiqué de presse c’est que le journaliste le reprenne in extenso par copié / collé.

Cela arrive très souvent dans les sites d’actu que vous suivez ceux qui font tout le temps des copier-coller, ce qui les intéresse c’est de la nouvelle fraiche et d’être le premier à en parler.

Pour que cela soit repris par copié/collé vous devez rédiger le communiqué de presse comme si vous étiez extérieur à l’entreprise : « la société X vient de sortir un produit, ils sont fiers de vous présenter ça… », avec une fausse interview de vous : « l’avis de l’expert Y de la société X qui vous recommande de faire ceci ».

La structure idéale d’un communiqué de presse – Walkcast Communiqué de Presse [2]
5 (100%) 1 vote

Partagez les articles :

2 thoughts on “La structure idéale d’un communiqué de presse – Walkcast Communiqué de Presse [2]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.