Comment réussir ses fiches produits – Partie 2

Voici la partie 2 de notre dossier sur les Fiches Produits (vous pouvez consulter la partie 1 ici).

Un des éléments pour réussir une fiche produit est d’avoir une fiche produit harmonieuse.

Parfois en tant que Product Manager ou responsable marketing, il faudrait faire en sorte en fait que vos fiches produit soient claires… et donc il faut savoir dire NON !

Il faut vraiment décider si c’est une information nécessaire ou si c’est facultatif.

Donc n’hésitez pas parfois à faire des choix, parfois on a tendance à vouloir en mettre toujours plus !

Utilisez la méthode des personas pour votre fiche produit

Il faut donc se mettre à la place du prospect, et avoir de l’empathie,  pour savoir quels sont les interrogations d’un prospect type (via la méthode des personas).

Après ce qui est important c’est d’avoir une fiche produit qui a un look, un design qui soit aussi différent de vos concurrents.

En effet, quand un client fait un petit tour de ce qui existe sur le marché, ce qu’il va faire c’est commencer par regarder vos fiches produits, celles de vos concurrents, et il arrivera très facilement à une petite comparaison.

Donc éviter d’avoir une fiche produit qui ressemble comme deux gouttes d’eau à une autre fiche produit (surtout si vous êtes le leader… en tant que challenger il peut être intéressant de ressembler au leader avec un prix moins cher).

Il faut donc essayer de mettre des choses en plus en moins par rapport aux concurrents :

  • Un label qualité
  • Un “nos plus produits”
  • Des fonctions inédites

Une petite astuce consister à utiliser un logo, si vous en avez un :

label qualite

Sinon vous pouvez personnaliser un logo ou faire créer un logo sur mesure en mettant en avant une spécificité de votre entreprise :

  • X années d’existence
  • Une compatibilité avec une norme
  • Un logo fait maison
  • Un logo Bio
  • Une garantie de qualité de service

Voici des exemples de logos à personnaliser sur Fotolia :

logo personnels

Utilisez la méthode des personas pour hiérarchiser

Il est important de hiérarchiser ce qui est le plus important à mettre en premier dans votre fiche produit.

Par exemple sur le verso, sur la partie technique mettez à la fin ce qui est plus techniques, pointues etc.

Par contre mettez au début de la fiche tout ce qui est important.

Vous devez mettre en premier ce qui est le plus important.

Il est aussi possible de raconter une petite histoire, puis éventuellement de faire un appel à l’action à la fin.

story-telling

À la fin de la fiche ce qui est intéressant aussi est de mettre un petit Call to action, un appel à l’action.

Par exemple, si vous être dans le domaine des logiciels, ce qui marche bien c’est de dire : appelez-nous pour un essai de 30 jours sur une URL courte, un numéro de téléphone…

En revanche il faut bien réfléchir au type d’appel à l’action, par exemple le QR code est en théorie simple, mais en pratique il est bien plus simple pour un prospect d’appeler au téléphone ou de visiter un site web.

SellSheetScratcher4

L’appel à l’action peut aussi vous permettre de vous différencier de vos concurrents, et de pouvoir inciter la personne à agir immédiatement.

C’est aussi un élément clé dans votre fiche produit pour récupérer les coordonnées :

  • Proposer un audit
  • Offrir un livre blanc
  • Un bon de réduction limité dans le temps
  • Une offre spéciale été / hiver / …

Ces appels  à l’actions doivent vous permettre de récupérer le contact.

L’importance du choix du Logo

N’oubliez pas également de mettre en valeur votre logo.

Avoir votre logo sur votre fiche produit c’est ce qui va vous distinguer des autres.

C’est d’autant plus important pour une marque peu connue, ou une marque pour laquelle vous souhaitez donner du sens.

Autant pour une marque B2B, le logo peut être “classique”, autant en B2C le logo doit véhiculer un message.

Voici quelques exemples de logos et leur signification (voir la liste complète ICI)

secret de logo

Votre fiche produit doit présenter l’ensemble de votre valeur ajoutée

Votre fiche produit ne doit pas parler que de votre produit.

Elle doit présenter l’ensemble de votre proposition de valeur, notamment tout ce qui concerne le packaging, une boîte, etc. et n‘hésitez pas à présenter tous les accessoires.

En fait c’est ce que font trop souvent les gens, ils présentent en fait uniquement le produit en lui-même, mais ils ne présentent pas les accessoires et services inclus, par exemple un boîtier de rangement, une documentation, un support technique…

Tous ces petits trucs ne représentent peut-être pas grand-chose si vous connaissez vos produits par coeur, mais pour un prospect qui va comparer les deux fiches produits, cela peut le rassurer et orienter leur choix.

normal

Le produit en situation

L’autre alternative c’est tout simplement de prendre une photo du produit en situation en fait quand quelqu’un l’utilise.

Shore Spike Product spec(1)

Danik Hook product spec sheetosb-detailpage_1_thumb_large

C’est très puissant, car cela permet au prospect de se projeter dans l’utilisation future du produit.

C’est très puissant, car on peut aussi ajouter de l’émotion en mettant des personnes “heureuse” avec le produit, ce qui permet d’ajouter des messages.

Par exemple pour commercialiser un accessoire de sport, de golf… il faut montrer quelqu’un qui utilise le produit.

neuroswing

Alors attention il faut que l’image s’intègre bien dans la fiche produit, en détourant ou en mettant en fait du blanc sur l’herbe ou des choses comme cela.

Pour que la photo ne fasse pas juste posée comme cela sur la fiche produit.

Il faut éviter l’image amateur d’avoir des images avec des fonds, des bords, etc.

Il faut véritablement que le produit soit intégré dans la fiche, comme si c’était vraiment natif.

Donc prenez une image haute résolution, demandez à un graphiste de vous faire quelque chose qui soit vraiment jolie et harmonieux.

Les fiches produits dans la distribution

Si vos produits sont proposés dans la distribution ou dans le commerce, il y a des des éléments à prendre en compte comme le code barre et la référence.

Cela permet  de savoir à quoi cela correspond, le conditionnement…

Parfois on peut laisser des fiches produit au chef de rayon, dans ce cas elles sont plastifiées et conservées dans le bureau, sinon cela  peut être des fiches produits destinées à être laissées à la disposition des clients du magasin.

A noter: Pour réduire les frais, parfois il vaut mieux créer une belle fiche plastifiée et l’attacher via une chainette au rayon.

L’importance de l’USP

Comme dans tous vos documents aussi, votre fiche produit doit aussi mettre en avant votre USP (Unique Selling Proposition).

Votre USP, c’est-à-dire à qui vous vous adressez, en quoi  vous êtes différent et ce que vous apportez en plus.

USP

Vous le mettez généralement dans l’introduction, par exemple : Notre solution est conçue pour les petites entreprises …. pour faire si faire ça…. (cf notre article sur la construction d’une USP).

Ensuite, vous allez mettre en avant les bénéfices via plusieurs paragraphes et illustrations.

Encore une fois sur la page principale, le recto vous mettez en fait les bénéfices etc., en fait du texte.

Au verso ce sont les fonctionnalités.

Et bien entendu vous pouvez en profiter pour mettre quelques petits plus produits que vous avez en plus des concurrents, où que vos concurrents ne mentionnent pas.

Bien entendu, cela doit être en phase avec votre stratégie.

Par exemple vous pouvez ajouter un petit paragraphe qui détaille vos avantages ou vos plus produits ou les petits trucs en plus qui n’y a pas par rapport aux autres concurrents.

Cela peut être aussi des choses qui ne sont pas forcément physique, mais ça peut être des informations comme par exemple une durée de vie garantie du produit, une assistance client…

N’oubliez pas de présenter des informations factuelle et  émotionnelles, car ce sont généralement les émotions qui déclenchent l’achat, et les faits qui rationalisent l’achat.

4f2fdaea1_13888

Les informations pour passer commande

Après vous avez également les informations pour passer commande.

Ça a l’air tout bête, mais généralement c’est ce qu’il y a de moins visible dans une fiche produit : c’est tout en bas, en tout petit…

Or il faut inciter à l’action, avec le numéro de téléphone, accompagné d’une phase “Appelez maintenant…” / “Demandez votre code de réduction…”.

Vous pouvez ainsi proposer une réduction par exemple si les clients commandent par internet alors ils ont un code de réduction de 5 %, un bonus, un accessoire…

Cela permet par exemple de récupérer les coordonnées du client, en particulier s’il vient depuis la distribution.

Laissez de la place pour vos distributeurs !

Si nécessaire vous pouvez laisser de la place pour les informations du revendeur sur certaines fiches produit.

C’est-à-dire que vous mettez de la place pour un cachet distributeur ou pour agrafer une carte de visite, si vous travaillez avec des revendeurs.

Ce qui leur permet d’avoir une fiche “personnalisée “à moindre coût afin qu’ils peuvent l’utiliser.

Et qu’ils peuvent tout simplement distribuer avec leur cachet ou en mettant leur carte de visite.

La relecture, une étape incontournable !

Une chose également, n’oubliez pas de faire une relecture à plusieurs niveaux.

C’est-à-dire que vous faites une relecture vous-même le jour même, puis vous laissez reposer un jour ou deux pour une relecture… et afin vous pouvez la donner à une autre personne pour relecture.

De même, il faut relire à l’écran, mais aussi sur des exemplaires sur papier.

En effet la lecture n’est pas aussi efficace si on reste toujours sur le même support visuel.

N’oubliez pas aussi que la lecture sur papier se fait en Z.

C’est-à-dire que la lecture commence en haut à gauche, puis elle continue à droite, et cela redescend, et puis on fini tout en bas.

sens de lecture en Z

C’est pour cela en fait que l’appel à l’action doit être généralement tout en bas à droite de la fiche produit.

Evitez les images, illustrations… vues et revues…

Il est important de ne pas mettre trop de texte, et donc essayez de mettre des graphiques et des images.

Mais évitez les images de  services d’images gratuits déjà vues dans des dizaines de publicités, cela ne fait vraiment pas du tout crédible en fait.

N’hésitez pas à utiliser de grosses les images aussi.

Parfois on se dit tiens je vais mettre des petites images je pourrais en mettre plus…

Mais ce n’est pas très lisible. Il vaut mieux mettre de grosses images très lisibles, avec des légendes, des petites flèches… qui vont indiquer telles fonctions, telles fonctions.

Un dernier point consiste à utiliser des plaques de couleur pour mettre en avant certains éléments et des pictogrammes toujours communs à tous parce qu’en fait vous aurez une unité et une structure dans vos fiches produits.

Il ne faut pas trop mettre de texte, donc faites des petits blocs de texte : c’est-à-dire que vous mettez un petit paragraphe sur un bénéfice.

N’utilisez pas non plus beaucoup de police de caractère, limitez-vous à quelques police, généralement c’est 1 police par fiche produit parmi Arial, Verdana, Helvetica ou bodoni.

Ce sont les polices les plus courantes parce que ce sont les plus lisibles.

Les couleurs ont une signification…

couleurs-des-logos-marquestableaucouleurs
RTEmagicC_9969_Evocation_couleur_txdam25840_9dd4e4symbolique_couleurs_1

Essayez également de faire attention au choix des couleurs.

N’oubliez pas qu’il faut utiliser votre charte graphique, mais parfois il y a des couleurs qui sont évocatrices de certaines choses.

Par exemple : on sait très bien que le noir c’est plutôt le luxe, alors que le bleu +  blanc ça fait un peu Cheap etc. etc.

Les fichiers de vos fiches produits

Vous pouvez utiliser  un Template (un modèle) de fiche produit sous Word pour regarder à quoi ça ressemble, c’est très pratique pour mesurer le texte, la mise en forme…

Avec un Template Word vous avez la possibilité de vous amuser, à avoir des choses qui sont un peu plus clean qui sont un peu plus propre par rapport au reste.

Une fois finie, vous devez l’imprimer. Il faut faire attention au grammage c’est-à-dire au poids du papier de la fiche produit.

Il faut quand même qu’elle soit assez lourde parce que plus vous utilisez un papier cartonné, plus vous aurez un aspect qualitatif.

Vous pouvez aussi jouer sur les techniques d’impression (péliculage…) pour que ce soit un peu plus groove.

Enfin enregistrez les fiches en PDF ensuite vous pourrez les redistribuer surtout les supports SlideShare.net… cela permet de gagner en visibilité.

Soignez votre accroche et ajoutez votre personnalité  !

Il est important d’avoir une belle accroche, avec une formule qui reprend vos objectifs stratégiques.

N’oubliez pas également de mettre un petit peu votre personnalité, de mettre votre vision, de mettre votre philosophie…

Par exemple si c’est une société à dimension humaine (une startup, un artisan…) n’oubliez pas de mettre votre photo ou celle du dirigeant ou quelque chose comme cela, où la photo de vos locaux qui peut être mis en fond d’écran ou quelque chose comme cela.

 

Faites passer le mot :Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *