J’ai eu le plaisir d’interviewer Nicolas PENE pendant 40 minutes sur un sujet brûlant : Comment faire la promotion d’une formation (physique ou en ligne) et préparer son lancement !

Nicolas ayant un très grande expérience dans le domaine de la vente de formations, il m’a révélé quelques un de ses petits secrets pour remplir à coup sûr une salle de formation…

Voici ci dessous la synthèse de notre entretien, et vous pouvez consulter la vidéo complète sur Youtube.

Partie 1 – Comment améliorer sa visibilité sur Youtube ?

1 – Une petite astuce, proposer l’abonnement automatique à sa chaine Youtube

La première astuce, c’est que dès que l’on va sur ton site Nicolas PENEet que l’on clique sur le lien des vidéos You tube, il y a une petite fenêtre qui s’ouvre, et qui indique « confirmez l’abonnement à la chaine ». »

C’est tout simple, il suffit de rajouter à URL l’url de sa chaine You tube “?sub_confirmation=1”

Par exemple https://www.youtube.com/c/NicolasPene?sub_confirmation=1

 

2 – Sortir beaucoup de vidéos sur Youtube

En 2013 Nicolas avait un défi : réaliser plus de 100 vidéos dans l’année.

Et il continue encore aujourd’hui avec environ 2 vidéos par semaine… actuellement il est à plus de 200 vidéos sur You tube.

 

3 – Produire des vidéos en pensant au visionnage sur Youtube

On peut voir une grosse différence entre le niveau de la finition des premières premières vidéos de Nicolas et celles d’aujourd’hui :

  • Vidéo 2016 :

  • Vidéo 2013


Nicolas a fait un gros travail sur les vignettes (des mini visuels Youtube) sur chaque présentation de vidéos, et c’est important pour l’appel à l’action.

Mais il y a aussi beaucoup de travail sur le fond et la forme, selon principe de l’amélioration continue.

Un script pour une vidéo va me prendre 15 minutes, mais généralement je travaille beaucoup plus en amont pour savoir quoi mettre dedans en laissant mon cerveau y réfléchir un peu à tous les moments de la journée.

Cependant, le plus gros travail se situe au niveau du montage avec des changements de “pattern” fréquents.

Ainsi durant une vidéo, je tourne plusieurs plans, je marche parfois jusqu’à 1 kilomètre pour créer plus de plans, c’est quelque chose qui facilite mon travail ensuite au montage.

Après, pour filmer, tourner la vidéo, il me faut environ une demi-heure,

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Le plus long, c’est le montage, il me faut environ 1h30.

Aujourd’hui j’ai plein de petites techniques, avant il me fallait 4 heures pour faire un montage vidéo, 2 mois en arrière il me fallait 2 heures, et maintenant, 1h30, car à chaque fois, j’ai des tas de petits trucs pour accélérer le montage.

Au montage je coupe tous les « e », « a », je coupe tous les blancs également, comme cela je crée de la dynamique dans mes vidéos.

J’inclus dans les vidéos des appels à l’action, « abonnez-vous à ma chaîne You tube », « téléchargez la formation gratuite »…

Après, j’ai encore besoin de 30 minutes pour réaliser la vignette, les encarts d’appels à l’action…

Après je fais la promo sur Snapchat, avec extraits triés sur le volet, de telle sorte que cela donne envie d’aller suivre la suite sur Snapchat, et mes projets je les communique en amont sur Snapchat.

 

Partie 2 – Comment faire la promotion d’une formation vidéo ?

J’ai d’abord testé différents types d’abonnements et différents types d’offres, et cela présente des contraintes différentes.

 

1- Les fondamentaux du lancement produit 

Les fondamentaux qui font qu’un lancement marchera ou pas, que cela soit  pour un petit ou gros produit, c’est avant tout le pré-lancement.

La structure classique c’est d’avoir 3 vidéos “teaser” avec de la valeur ajoutée, et 1 vidéo de vente,c’est ce que l’on a l’habitude de mettre en place le plus souvent.

Ce travail de “teasing” en pré-lancement est une des choses des plus importantes.

C’est tout ce travail en amont qui va conduire au succès lors de la sortie du produit.

 

2- La durée idéale du lancement de produit : Le bon timing

Je n’ai jamais dépassé les 2 mois pour pré-lancer une formation.

Le lancement idéal, c’est comme un film :

  • d’abord du teasing léger,
  • puis un peu plus appuyé,
  • puis après un gros pitch sur les 15 derniers jours.

Là encore, cela va dépendre du type de produit : Si c’est un petit produit, à moins de 100 euros, un pré lancement de 10 jours c’est largement suffisant à condition d’avoir une audience suffisante (sinon il faudra aller la chercher via des web séminaires, du guest posting…).

 

3- L’adaptation du temps du lancement aux produits proposés 

Concernant la vente de produits, il y a beaucoup de choses à prendre en considération.

Par exemple pour les produits récurrents, les abonnements… Il y a toujours une appréhension de la part des consommateurs. En même temps au niveau business, le récurrent que procure un abonnement est très rentable.

Pour les produits plus gros (formation vidéo…), il va y avoir une campagne sur les 2 semaines qui vont précéder.

Il faut appuyer le lancement en plus des 2, 3 vidéos.

C’est le modèle que l’on voit le plus, mais il y a des modèles qui marchent très bien avec un webinaire qui est là pour apporter de l’information, et ensuite vendre le produit dans les 10 dernières minutes.

Et plus les produits sont gros, plus le pré-lancement doit très développé.

Par exemple pour ma formation “Séduire par les mots”, qui est une formation en présentiel, pour laquelle j’avais 2 dates, j’ai commencé à faire la promotion mi-janvier à fin Mars, pour une formation qui débutait en Avril.

C’était un lancement très soutenu, je montrais pendant la 1er semaine les coulisses de la formation, puis une vidéo de conseils, puis une vidéo d’ouverture vers le produit.

En amont commençais à publier et à mettre en ligne du contenu en phase avec le produit à vendre (vidéos…).

Il est essentiel de prévoir en avance du contenu (vidéo Youtube, podcast, article de blog, infographie, étude…) qui va vous permettre d’être visible dans la thématique du produit bien avant la sortie.

 

4-  Mettre une notion d’urgence 

J’associe toujours une la notion d’urgence, qui doit être vraiment justifiée.

Par exemple avec les formations physique il faut insister sur la date et les places disponibles, à contrario des produits  numériques.

Avec les formations présentiel il n’y a que quelques dates dans l’année, il y a donc une notion d’urgence est vraiment justifiée.

Avec les formation physiques, le temps de promotion et de l’acte d’achat est plus long, car cela demande de la logistique (la personne doit être disponible, il faut réserver des trains…), contrairement à un produit numérique que tu peux regarder quand tu veux.

Par exemple pour ma dernière formation physique j’ai fait 3 web conférences.

Pour la 1er web conférence, j’ai fait très peu de ventes, ce à quoi je m’attendais, car il s’agissait essentiellement d’implanter l’idée dans la tête de mes prospects.

 

5 – Laisser le temps de la réflexion 

C’est à ma 2ième web conférence que j’ai fait le pic de mes ventes, surtout avec ceux qui étaient déjà présents à la 1° conférence, et qui se sont décidés à ce moment-là.

Et l’expérience me montre que le pic de mes ventes, le max de ventes se fait après cette 2° web conférence, après la date d’échéance de l’offre bonus.

Car les personnes ont pris le temps de réflexion, et le bonus n’était pas le facteur le plus important dans leur décision, c’était juste le fait de voir si logistiquement c’était possible de le venir ou pas.

 

6- La différence entre la vente de produits numériques et la vente de formations en présentiels 

Il y a aussi une différence importante le le principe de la vente de formations physiques / vidéos.

Sur des offres numériques, avec un bon lacement tu vas faire un max de ventes sur les premiers lancements, et après cela va réduire, forcément car il va falloir retrouver des nouveaux prospects, renouveler la liste d’email, trouver de nouveaux partenaires…

Car après 1, 2 ou 3 emails ceux qui voulaient acheté ont soit acheté, soit ils ne le feront plus.

Alors que sur une formation en présentiel, c’est le contraire qui se passe: tu vas avoir plus de difficultés à avoir les premiers clients, mais petit à petit il y a le bouche à oreilles qui va se faire, et qui va faire que les clients des formations vont amener d’autres clients autour d’eux.

Ce travail de bouche à oreilles va faire que ta formation va de mieux en mieux marcher… à condition de faire en sorte que la formation apporte une réelle valeur ajoutée et des résultats aux participants.

 

7- Quelques conseils pour la formation en présentiel 

La pédagogie d’une formation physique est différente d’une formation vidéo :

  • Certaines personnes peuvent comprendre via des exemples,  alors que d’autres doivent absolument pratiquer
  • Il faut gérer l’énergie du groupe (la vôtre et la leur !), y mettre de l’implication (pas que de la théorie ou vos propres cas… il faut utiliser les cas des participants), faire de la re-motivation après le repas par exemple
  • Il y a aussi la dynamique du groupe, la gestion des mécontents, des clans peuvent se former sur les formations longues. Par exemple sur les formation de 4 ou 5 jours il y a parfois des des tensions dans les groupes suite à la formation de “clans”.
  • On peut également échanger les coordonnées avec les personnes pour faire prolonger la formation via un club numérique, ou un web séminaire à 1 ou 2 mois d’intervalle pour valider l’acquisition
  • Avec les nouveaux médias, il faut aller sur les carrefours d’audience des utilisateurs : Groupes facebook, vidéo sur Snapchat…
  • Prolonger la formation via un club numérique ou un web séminaire à 1 et 2 mois d’intervalle pour valider la mise en place (tout le monde n’applique pas les conseils), et cela permet aussi de remettre de l’énergie ! On peut aussi faire un système de questions réponses.

Il est bon aussi d’utiliser ses groupes d’audience pour promouvoir ses autres produits, par exemple via Facebook Ads.

Snap chat est pour moi l’outil idéal, c’est mon “nouveau blog”, cela crée de la complicité avec les personnes.

 

J’ai également créé des réseaux privés afin de réserver du contenu gratuit avec des personnes sélectionnées en amont, des extraits de mes formations, et du coup ils savent avant tout le monde mes lancements de produits. C’est ma communauté, je les chouchoute.

 

 

Pour résumer, un prélancement d’une formation physique  se déroule de cette manière

  • 3 vidéos + la vidéo de vente
  • Un prélancement anticipé, 2 mois en avance maximum
  • Au début faire un teasing léger, puis appuyer fort dans les 15 derniers jours
  • Pour les plus petits produits, le dispositif de promotion est plus simple :
    – 100 € =>  promo 10 jours avant
    – > 100 € => campagne sur les 2 dernières semaines (le modèle “super lancement” vu précédemment)

 

Cas pratique de “Séduire par les mots” (présentiel avec 2 dates) :

  • Promo mi-janvier -> pour une formation fin mars / début avril
  • La vidéo des coulisses de la 1er session pour donner envie de participer
  • 1 conseil pertinent et original, puis l’ouverture vers la formation
  • Produire du Contenu en phase avec le produit => plusieurs vidéos sur youtube en rapport avec la thématique
  • 3 web conférences, sachant que la 1er génère généralement peu de ventes (le but est d’implanter l’idée que les formations va arriver). Généralement il y a une offre à la fin du web sem, sachant que le pic de ventes se fait après l’offre bonus.
  • En complément des contenus “secrets” sur Snapchat, Facebook… pour avoir une connivence avec les “fans”

 

 

 

 

Vous voulez en savoir plus ?

Vous pouvez consulter les formations de Nicolas sur http://nicolaspene.fr/, et obtenir une formation gratuite d’1h30 pour savoir si un projet est voué à l’échec ou à la réussite…

Voici l’interview complète (40 minutes)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *