Partagez les articles :

Ne déjeunez jamais seul, construisez plutôt un réseau !

 


David Frey, un des gourou du marketing outre atlantique, nous explique dans sa dernière vidéo-newsletter un conseil simple et pratique pour développer votre réseau, nouer des partenariats et d’obtenir des recommandations de la part de prescripteurs… Tout cela, simplement de ne jamais déjeuner seul !

Pour commencer David Frey nous raconte l’histoire d’un de Keith Ferrazzi qui s’est créé lui-même des relations privilégiées avec sa direction.

En effet, avant même d’être engagé dans l’entreprise, Keith a demandé à rencontrer le top manager lors d’un déjeuner informel. Et lors de ce déjeuner il a posé comme condition à son embauche, le fait que le DG de l’entreprise devait déjeuner chaque année avec lui dans ce même restaurant

Résultat Keith Ferrazzi a développé une relation forte avec le directeur de l’entreprise, ce qui lui a permis d’acquérir rapidement non seulement une influence forte dans l’entreprise, mais aussi de pouvoir discuter plus librement avec la personne la plus influente de l’entreprise et d’établir ainsi une relation de confiance sur le long terme

Dans la seconde partie de sa vidéo, David nous explique comment obtenir en quelques semaines des dizaines de recommandations de la part d’autres entrepreneurs et prescripteurs. Il nomme cette technique le “Let’s do lunch” (Et si on déjeunait ensemble ?).

Cette technique se décompose 3 phases très simples:

1- Faire une liste des 100 personnes les plus influentes dans votre secteur ou dans votre région.

Bien entendu l’intérêt est que ces personnes soient potentiellement des sources de recommandation ou des prescripteurs de vos produits.

Si vous ne savez pas qui choisir, il suffit de prendre Google,Linkedin, un annuaire professionnel, les conférenciers à un salon… et voir qui fait le plus de publicité ou qui est le plus connu.

Vous devez bien entendu rentrer toutes leurs coordonnées un fichier pour une exploitation plus facile.

2- Envoyez un email, voire une lettre 

Une fois que la liste est prête, envoyez votre email ou votre lettre d’invitation.

Ce message doit donner des informations succinctes sur vous, avec votre photo, votre numéro de téléphone… avec une invitation à déjeuner (attention cela ne doit pas être une plaquette commerciale, mais une invitation à un déjeuner informel pour échanger librement, sans arrière pensée commerciale).

Avec cette carte ajoutez un message personnalisé, pour faire savoir à vos futurs contacts que vous voulez juste en savoir plus sur leur entreprise et eux même.

N’oubliez pas d’ajouter que de nombreuses personnes le considèrent comme une des références dans le secteur, et que vous aimeriez beaucoup discuter avec lui pour avoir son avis.
Encore une vous vous devez mettre en avant que vous souhaitez parler de son entreprise et de son expérience, pas de votre entreprise ou de vos services !

3- Envoyez votre invitation et planifiez vos déjeuners !

Bien entendu, comme dans tout bon emailing, faites un envoi par quantité de 20 maximum pour ne pas être submergé par les réponses positives…

Voici un petit cadeau, mon livre

Les 112 Secrets des As de la Vente

  • 120 pages de techniques de vente et de persuasion 
  • Les astuces psychologiques pour mieux négocier
  • Bonus : Comment vendre quand on n'aime pas vendre ! 

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

Et lors de ces déjeuners, surtout ne parlez pas de vous ou de votre entreprise ! Il faut que 90% de la conversation tourne autour de votre invité et de son entreprise (si vous pouvez vous aussi lui donner des conseils c’est encore mieux !).

Pour lancer la conversion posez les 2 questions indispensables:

  • Comment avez-vous réussi ?
  • Qu’est-ce que vous avez comme loisirs ou passions ?

Cela vous permettra d’apprendre de bons conseils, de connaître d’autres personnes influentes… mais aussi de créer des relations non-professionnelles avec cette personne.
Après ce repas, vous verrez tout de suite s’il y a un potentiel à exploiter, et dans ce cas lancer une nouvelle invitation plus commerciale. S’il n’y a pas de potentiel direct, vous aurez au moins rencontré une personne influente, qui pourra peut être par la suite vous recommander à d’autres personnes…

Remarque :
– une bonne idée est d’utiliser un logiciel de gestion de contacts ou de CRM pour noter toutes les infos et un mini compte rendu de ces entretiens, planifier les déjeuners, effectuer des relances automatiques…
– ces conseils sont particulièrement vrai aux USA, où les repas du midi se font souvent au bureau devant l’ordinateur… En France les repas d’affaires sont bien plus fréquents…

Comment construire son propre réseau Pro ?
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.