Partagez les articles :

reussir ses présentation orales

 Suite à notre concours de conseils en marketing, nous avons le plaisir d’accueillir Arnaud Dionisi, spécialiste en communication et auteur du Blog d’Expremium. Arnaud nous donne 8 conseils pour impressionner son audience lors d’une présentation Powerpoint.

Impressionner son audience, avec un ton juste, circonstancié, c’est une affaire de spécialiste. Les secrets d’une excellente présentation sous Powerpoint, sont contenus dans ces quelques lignes, ils vous permettront d’élever d’un cran la qualité de votre prestation en réunion. Nous avons distingué les astuces “simples” et celles “avancées” selon le temps dont vous disposez, et vos connaissances en informatique.
Attention : si vous décidez d’opter pour une “démarche qualité” dans la préparation de votre prochaine présentation, cela doublera votre temps de travail.

1. CONSERVER LE SOMMAIRE

Vous devez conserver le sommaire visible tout au long de la présentation : au fil des pages, conservez l’agenda de départ en haut à droite.


Astuce simple:
  Vous mettez en gras ou en couleur pour pointer la partie sur laquelle vous êtes et grisez les autres parties de l’agenda

presentation-powerpoint-reussie

Astuce Avancée : avec l’aide de logiciels complémentaires (Photoshop, Photoimpact, voire la version “light” de Photoshop qui s’appelle “Photoshop Elements” qui ne coûte que 80 € TTC) ou possible avec Powerpoint 2007. Créez des “boutons” pour donner un style “web” et introduire de l’interactivité. Effet garanti :

reussir ppt

2. SIMPLIFIEZ L’EXPRESSION :

Il est indispensable de simplifier le texte de la présentation pour plus d’impact et d’aisance de lecture.
Simplifiez l’expression ne veut pas dire la rendre simpliste, c’est le piège à éviter; un message trop simple n’est pas vraiment crédible.
Usez de mots clés (Innovation, Perspectives…d’associations mots clés/Pictos).
Innovez en trouvant des accroches qui vont marquer : “Pour un plan commercial : les 100 jours pour réussir”…

ppt-reussi

 

3. HARMONISEZ vos SOURCES VISUELLES :

Utilisez absolument des images de haute résolution.Il n’y a pas plus mauvais effet pour l’image de l’entreprise et votre présentation que de faire cohabiter des images qui ont une qualité variable.

En projection, il ne faut pas utiliser de visuels dont le poids est < 50 ko, pour une taille de photo réduite à l’écran; si vous vous servez d’un visuel en plein écran, n’importez rien en dessous de 120 ko. Pour harmoniser vos images :

reussir ppt

Découvrez en 10 pages comment :

  • Ne plus avoir peur de parler en public
  • Réaliser une présentation Powerpoint claire
  • Eviter les erreurs de débutants à l'oral

Astuce simple :
– Puisez dans la banque image de l’entreprise
– Ayez à l’esprit que la présentation que vous projetez en réunion, n’est pas celle que vous allez diffuser après la réunion
– Ne présentez pas de visuels captés sur internet sans vous être assurés de leur qualité
– Achetez en complément des images dans une banque image (par exemple Fotolia ou Dreamstime avec des images à partir d’1 €)

soigner une présentation ppt

Astuce Avancée :
– Créez des visuels plus personnalisés, du type montage, panoramique, images concepts.
– Si vous ne disposez pas de la version Powerpoint 2007, pour la colorisation des images, utilisez Photoshop ou Photoimpact.
– Ajout d’effets créatifs qui servent votre mise en page, comme la superposition ou la transparence.

présentaiton PPT pro

4. ADOPTEZ le REFLEXE MOT CLE/IMAGE :

Adoptez le réflexe 1 mot clé  = 1 image un principe de communication élémentaire.
La mémorisation augmente quand vous associez les mots à l’image, cette technique est un recours efficace en présentation, car elle permet de structurer un discours.
Il n’y a pas d’approche simple dans ce domaine, le temps de la conception se rallonge, mais c’est aussi à ce stade que vous marquerez votre différence et démontrerez à votre public, votre maîtrise de la communication.
Astuce Avancée : .
Logotypez les idées clés de votre présentation par des symboles clés.
– Dès qu’un mot peu mettre en perspective votre discours, associez le à une image pour transmettre de l’émotion visuelle, qui favorisera la mémorisation de votre audience.
Des idées novatrices et exclusives disponibles sur www.premiumpresentation.com –modèles et composants graphiques.

prez ppt

5. MAITRISEZ les ANIMATIONS et les TRANSITIONS :

Ajoutez juste ce qu’il faut d’animations, ni trop… ni trop peu !

Au cours de la présentation, ces deux composantes ont un rôle clé, elles peuvent vous tirer d’affaire quand vous avez beaucoup de messages à faire passer.
Astuce simple: . Choisissez les animations et transitions dans l’optique de servir votre discours et fluidifier votre présentation, ne changez pas de style à chaque page, au risque de mettre le public mal à l’aise
Astuce Avancée : Souscrivez à la licence PowerPlugs, pour disposer de transitions très créatives qui peuvent aider devant certains publics. A utiliser avec modération cependant.

6. CONCEVEZ votre PRESENTATION comme un EVENEMENT :

Pour surprendre et séduire il faut concevoir votre présentation comme un évènement. La présentation est un des temps forts d’une réunion “évènementielle” (AG, convention, présentation financière…), elle appelle un soin particulier pour faire bonne mesure par rapport à l’investissement d’une telle réunion. Souvent, elle n’est pas à la hauteur du “luxe” dans lequel l’audience est invitée.
Astuce simple:
– Nommez votre présentation. Ex : “L’année des conquêtes”
– Choisissez des visuels à fort impact, inédits pour l’assistance en vous posant la question : s’il faut que les gens retiennent une image, ce sera celle là.
– Soignez la rédaction, la recherche des accroches et des mots clés.
– Pensez dès la conception aux versions complémentaires : une version imprimée remise lors de la réunion (avec résumé, dans un étui de qualité, ou une clé USB) , une version allégée prête à la diffusion par mail ou par l’intranet.
Astuce Avancée :
– Annoncez votre présentation par mail, pour créer l’évènement et l’envie.
Concevez pour votre lieu de réunion des caliquots, affichettes ou autres supports imprimés pour baliser de messages le lieu de la réunion

7. PENSEZ QUALITE et encore QUALITE :

Il ne faut pas d’économie sur le matériel alors que vous avez soigné toute votre présentation Powerpoint. Il est trop dommage que l’ordinateur fasse faux bond lors de la réunion, quand la vidéo que l’on projète est rejetée par un ordinateur sans puissance.
Astuce simple :
– Si vous ne possédez pas de matériel, louez un projecteur FULL HD, suffisamment puissant et contrasté, si vous êtes devant une Assemblée de plus de 50 personnes
Optez pour un portable de 512 ram (voire 1 go), équipé de Windows XP ou Vista.
Munissez-vous d’une télécommande laser (ou plutôt sans fil)  pour gagner en aisance scénique et corporelle. Pour environ 40 € vous gagnerez en souplesse et en confiance lors de vos présentation. Là encore vous donnez une image extrêmement professionnelle de votre présentation.

télécommande sans fil

Astuce Avancée :  Une présentation en tryptique (3 écrans) est du meilleur effet, mais il faut le savoir dès la préparation, pour la synchronisation. Cette option est paramétrable sur Powerpoint XP et Vista

triptype ppt

8. Les astuces pour Powerpoint

Vous n’êtes pas égaux devant votre page blanche, au moment de préparer votre prochaine présentation, si vous êtes équipé de la version Powerpoint 2007, alors vous pourrez très facilement apporter une valeur ajoutée de mise en forme.
Les composants graphiques pré formatés (ombrage, effet miroir, effets 3D, colorisation) vous faciliteront considérablement la tâche ; les versions antérieures nécessitent l’utilisation en complément de logiciels de traitement d’image du type Photoshop ou Photoimpact.
AU DELA de 30 PAGES : créez une arborescence avec des liens hypertextes
Partir d’un agenda/sommaire central; au clic, vous déroulez une partie et à la fin de votre exposé, vous revenez au sommaire.
Ex : 1. Le contexte/2.Les résultats 2008/3.Le plan d’action 2009/4.Les axes d’innovation/5. La communication.

agenda ppt

Il existe une méthode idéale pour que le public ne perde pas le fil. Powerpoint/Editer/Lien hypertexte (sur une page, une image, une page internet…). Dans le menu d’option qui vous est proposé lorsque vous ouvrez le lien hypertexte, vous pouvez sélectionner un retour sur la page précédente, la page suivante ou toute autre page.SOPHISTIQUEZ votre présentation avec des liens multimédias : vidéo, photos, son et animations en flash. Une présentation Powerpoint professionnelle ne peut pas se concevoir sans l’ajout d’éléments multimédias, dont l’utilisation démontre le niveau d’aisance et de maîtrise de l’outil devant votre auditoire.
Astuce simple : la vidéo, le son et l’image sont très faciles à incruster dans votre page Powerpoint. Dans la barre de menu en haut, sélectionnez Insertion/Image pour les photos (en format Jpeg, Png, Tiff…).
Si vous optez pour un film ou un fichier son musical ou une interview, sélectionnez Insertion/Film ou son…lorsque l’icône apparaît sur votre page, pointez en cliquant à droite de la souris et ouvrez le menu Modifier objet vidéo, puis sélectionnez en boucle jusqu’à l’arrêt. Puis retourner sur la barre de menu horizontale en haut de page, sélectionner Diaporama/Paramètres du diaporama/Cocher les cases comme présenter sur la copie d’écran suivante :

parametre PPT

Astuce avancée : l’insertion de fichiers Flash, utile pour des animations professionnelles ; sans alourdir le poids de la présentation, vous disposez d’un format idéal pour animer une démonstration de produits ou démontrer des avantages technologiques.
L’insertion d’un fichier flash peut se concevoir quelque soit la version de votre logiciel.  Dans la barre de menu, vérifiez que l’option « Boîte à outil de contrôle »est bien sélectionnée.

paramétrage images

Lorsque l’opération est effectuée et la boîte de dialogue ouverte,
– sélectionnez l’icône « Autre contrôle » (cf cercle rouge),
– cliquez sur « Shockwave Flash Object ».
– Tracez alors l’objet sur la page, un clic droit sur l’objet/Propriétés.
– Dans Movie, tapez le nom du fichier .swf, précédé de son chemin (ex : C://mes documents/animation/démo.swf.

Le fichier peut être alors lu en mode diaporama…

Conclusion

Vous êtes maintenant mieux armé pour animer et présenter lors de réunions importantes, la maîtrise des supports visuels est une des qualités d’un bon orateur .

Ce n’est bien entendu pas la seule, de nombreux éléments s’additionnent lors de ces prises de parole évènementielle, mais une chose est certaine, si vous avez réussi votre prestation, la présentation a pu y contribuer, dans le cas contraire, elle aura amplifié une prise de parole médiocre. Excellentes présentations à venir.

Pour en savoir plus sur l’art de réussir ses présentations, visitez le blog Expremium d’Arnaud Dionisi.

Comment impressionner son audience lors d’une présentation ?
3.3 (65.71%) 7 votes

Partagez les articles :

10 thoughts on “Comment impressionner son audience lors d’une présentation ?

  1. Bonjour,

    1. Les nouveautés que j’ai aimé :

    J’ai beaucoup aimé la mention des effets webs. Je vais fouiner un peu sous Powerpoint 2007 pour voir comment ca marche.

    En plus je trouve que l’exemple avec le menu est pertinent. J’ai une fois fait le choix de rendre le menu visible à toutes mes pages. J’ai eu un retour positif sur le sujet mais c’était tellement de bidouillage que j’avais abandonné l’idée. Je m’y remets.

    J’aime aussi beaucoup la page de transition avec trois écrans. Je veux bien en apprendre plus sur le sujet.

    2. Je confirme :

    Pour le reste, je suis d’accord sur la molette surtout pour changer de transparent.

    Pour les images, c’est vrai mais bon c’est super dur de s’y tenir.

    Je suis d’accord que chaque powerpoint doit avoir son usage. Il faut distinguer les powerpoints qui vont être lu par les collègues devant leur bureau de ceux qui servent lors d’une intervention.

    3. D’autres suggestions

    Dans le cas d’une explication d’un programme informatique, rien ne vaut une petite démo en tant réel.

    Le powerpoint peut alors servir pour rappeler les différents points abordés. Il peut contenir des captures d’écran des différentes parties du code proposé.

    Au boulot, on a un logiciel (payant) qui permet de faire des captures d’une partie de l’écran. Fini la capture de l’ensemble de l’écran et la découpe après avec un logiciel de retouche. Quel confort !

    Merci donc pour cet article

  2. Merci pour ce travail
    Il permet de mettre en valeur les compétences humainesqui restent latentes non exploitées
    et il suffit d’une étincelle pour déclencher le processus mental et démarrer

  3. L’outil ne fait pas tout mais quand même. Jetez un oeil aux présentations faites avec Keynote pour Mac : effet garanti pour un résultat très pro avec une facilité déconcertante.
    Mais comme tout le monde, je fais mes présentations d’entreprise sous PowerPoint, le mac c’est pour la maison. Dommage!

  4. Merci pour cet article.
    Je rajouterai bien un autre point : la dernière diapo.
    Combien de présentation se finissent soit par la conclusion, soit (et c’est pire) par l’écran noir “fin de présentation”.
    La dernière diapo permet de rappeler certes son contact complet mais elle permet aussi de remercier l’audience de son attention (elle est toujours sensible à cela). Lorsqu’on s’adresse à un public étranger différent de la langue utilisée par le diaporama, il permet d’avoir un “merci” dans cet langue sans beaucoup d’effort. Testé avec des Catalans sur une présentation en français, l’effet (de surprise) et l’effort (relatif, merci le web) du “merci” en Catalan, a été assuré.

  5. Ces informations sont utiles et précieuses, merci.

    Permettez moi d’en profiter cependant pour proposer une réflexion sur un point trop rarement abordé dans les discussions sur Powerpoint : un piège dans lequel Microsoft et bien d’autres fournisseurs de solutions logicielles nous conduisent allègrement : faire croire à tout un chacun qu’il pourra, via quelques clics et à moindre coût, réaliser facilement et efficacement un travail multimédia, en l’occurrence une présentation business.

    La mode certes est dans bien des domaines au “Do it yourself !”. Peinture facile à étaler par ci, machine à pain par là, ensemble ponceuse/perceuse/scie sauteuse qui révèlera l’expert en rénovation de meubles anciens qui sommeille en vous, robot MagicTop pour une cuisine “Grand Chef” chez soi ou encore, logiciel de montage vidéo miracle pour faire mieux que Monsieur Besson.

    L’intérêt commercial pour motiver chaque consommateur que nous sommes à s’équiper “comme un pro” est évident (Nespresso ne dira pas le contraire), et l’intérêt de ce même consommateur à vouloir s’intéresser et à prendre du plaisir dans le “c’est moi qui l’ai fait” parfaitement légitime ! Mais cette mouvance tend à nous faire oublier qu’il existe des différences notables entre “activités de loisirs” et “activités professionnelles”.

    Ces différences ? Enjeu, Efficacité et Coût.

    Enjeu : une baguette “maison” trop cuite ou la vidéo du petit dernier un peu surexposée n’auront pas les conséquences d’une présentation Powerpoint médiocre pourtant destinée à présenter les résultats de plusieurs semaines d’analyse dans le cadre d’un projet phare.

    Efficacité : malgré toute la bonne volonté du monde et les meilleurs conseils, de quelle efficacité réelle pourra faire preuve un cadre, ingénieur ou consultant sur Powerpoint, en termes de productivité et de qualité finale ?

    Enfin le coût : quel sera, pour l’entreprise, le coût réel final si l’on considère la “médiocrité” du Powerpoint réalisé (plus encore s’il s’agit d’une réunion Client) auquel s’ajoutera le coût des heures cadres (au taux horaire non négligeable) consacrées à aligner et coloriser des boites plutôt qu’aux tâches à plus forte valeur ajoutée ?

    Je m’autorise donc le conseil suivant (basé sur quelques années d’expérience passées au sein d’une structure très consommatrice en Powerpoint) : Trouvez votre point d’équilibre idéal entre “ce que je peux autoproduire efficacement sans perdre de temps” et “ce que je vais confier à un spécialiste”.

    1- Préparez le contenu de votre présentation en vous concentrant sur la vérification et la revérification de vos datas, du rédactionnel et de l’objectif à atteindre.
    2- En restant dans les limites acceptables qui ne vous feront pas perdre plus de temps que nécessaire, et selon votre aisance, saisissez les textes dans Powerpoint et préparez une première ébauche graphique rapide, basique, sans vous soucier de la qualité du rendu, de l’iconographie et de la mise en page.
    3- Confier ce document et vos commentaires à un professionnel qui vous fournira en un rien de temps une présentation finalisée cohérente, formatée, graphiquement attractive et efficace.
    4- Relisez, corrigez éventuellement les quelques points de dernière minute.
    5- Présentez.

    Cette marche à suivre vous fera faire des économies conséquentes, à travers le temps gagné et l’efficacité finale du document produit.

    N’oubliez jamais que votre Powerpoint doit être un support facilitateur pour vous permettre de présenter avec confiance, aisance et efficacité le sujet de votre expertise.

    Bien cordialement,
    Freddy Houdart
    http://www.simaje.com

  6. Bonjour

    pensez aussi a captivate d’adobe…outil qui reprend des fonctionnalités de type powerpoint mais en bien plus développése, qui peut servir à réaliser des saisies d’écran, des supports foad, le tt en auto executable sur cd, clé usb, ou plateforme e learning…tres sérieusement il enterre et de loin power point…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.