Partagez les articles :

Dans cette interview, Ling En Hsia vous explique 3 conseils pour réussir sur le web en tant qu’entrepreneur, et 4 erreurs à ne surtout pas commettre !

 

1 – Utilisez le media de diffusion sur lequel vous êtes le plus à l’aise pour diffuser de l’information.

The-Content-Marketing-Strategy-Process-Vab-Media

Créer du contenu nécessite du temps, et de la motivation. 

Il faut donc utiliser un media  qui fasse que cela soit un “plaisir” de créer du contenu, et non pas une contrainte que l’on repousse.

J’entends souvent des gens dire que faire des vidéo cela les intimides, qu’ils aiment pas se voir en vidéo… donc c’est compliqué déjà pour eux

Certains autres n’aiment pas s’entendre, donc le Podcast n’est pas facile non plus…

D’ailleurs je pense que nous sommes tous passés par là, au début on n’est pas super à l’aise, surtout devant une caméra où l’on peut être jugé par des centaines de personnes.

Et parfois cela peut même faire peur, comme avec Cyprien qui s’est moqué de “William” dans une de ses vidéos  n’arrange cela en rien :

 


Mais il ne faut pas avoir peur !

D’une part, c’est en pratiquant qu’on devient de plus en plus performant, donc ok vos premiers textes, vidéos… ne seront pas forcément terribles, mais cela va changer avec le temps !

D’autre part, au départ vous risquez d’avoir peu d’audience, donc vous avez tout le temps de vous améliorer…
Mais plus encore, commencez par utiliser le media où vous êtes le plus à l’aise et selon votre profil psychologique (cf notre article “je ne m’entends plus avec mon boss“).

Par exemple un profil plus “organisateur” aimera plus l’écrit car il sera plus à  l’aise pour écrire et maîtriser ce qu’il écrit.

Un profil visionnaire sera plus “extraverti” et donc il sera plus à l’aise en vidéo…

style-boss

Le but est de s’exprimer d’une manière authentique via le média qui vous convient.

Par exemple je suis à l’aise à l’oral, et donc, et donc j’ai fait des tutoriels où je montre des choses comment utiliser des outils ou appliquer des méthodes.

 

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.


Je me filme au même temps,ce qui donne un coté humain, ce qui rassure dans un domaine technologique.

Mais je fait aussi des vidéos plus “inspirationelles” pour encourager et les motiver…

Et comme je choisi les bons mot clés, le bon titre, une longue durée… j’arrive parfois à faire des scores important sur des vidéos.

Par exemple pour mon tuto sur twitter,  j’en ai fait 3 versions, et en tout j’ai réussi à avoir 250 000 vues, ce qui est assez énorme :

tuto-twitter

Cela montre qu’en en fournissant du connu de bonne qualité, et en optimisant ses vidéos, cela donne des résultats.

Sur le web il faut tenter et faire des essais, j’encourage les web entrepreneurs à tenter différents formats avant de se focaliser sur un ou 2 format où il se sentent à l’aise et où cela commence à  générer du trafic.

Cela peut être :

  • Un blog avec du texte
  • Une chaine youtube avec des vidéos
  • Une page Facebook avec des contenus visuels et interactifs
  • Du networking physique avec des rencontres
  • Un compte Twitter avec du partage de contenus  et des interactions
  • Un compte Scoop.it avec une curation de supers contenus
  • Un compte Pinterest avec de super images
  • Un compte snapchat avec du contenu pour les “ados”
  • Une app mobile si on est dans l’interaction
  • Un podcast si on est plutôt à l’aise à l’oral
  • Un  profil perso et un groupe Linkedin si on est dans l’univers professionnel

Sur le web il n’y a pas une seule manière de réussir, et c’est cela qui est génial !

Voici quelques conseils pour réussir sur Youtube :

  • faire du volume sur youtube et avoir beaucoup de vidéo, car il y encore beaucoup d’expression non satisfaites
  • Faire beaucoup de petites vidéos avec des formats simples sur 1 problème
  • De temps en temps faire une grosse vidéo, par exemple une heure
  • Travailler le titre pour donner envie
  • Mettre une miniature personnalisée
  • Mettre le maximum de mots clés
  • Mettre des appels à l’actions dans les vidéos

Mais aussi travailler le montage (pas de temps morts, remettre de l’attention régulièrement…), et faire attention au son.

Le fait d’avoir des vidéos relativement courtes (entre 2 minutes et 5 minutes), cela va être mieux pour le référencement, parce que si on fait des vidéos d’une heure on va parler de 10 choses différentes.

De plus en faisant 10 vidéo de 5 minutes (plutôt qu’une vidéo de 50 minutes), on sera présent sur plus de sujet dans youtube et dans Google.

Pour les mots clés, il est très important de les mettre dans le titre, dans la méta description…

Certes c’est long, mais cela fonctionne… sachant que comme les gents ne lisent pas vraiment toutes les descriptions, tu peux faire du copier coller de ton article de blog et faire quelque fautes.

Ce qui est important c’est de dire ce qu’il y a dans la vidéo, si possible en au moins 100 mots.

2 – Donnez vie à votre projet  et à votre vision; via un livre ou un manifeste

Ce deuxième conseil est plus personnel, mais je pense qu’il peut concerner tous les entrepreneurs.

C’est d’écrire sur papier sa vision et sa mission (cf cet article sur la vision dans le plan marketing)… avec des conseils pour ses prospects.

vision_2plans_pyramid_6x4

C’est très bien d’écrire pourquoi on créé son entreprise, et les valeurs que l’on veut mettre en avant, même si l’on est solopreneur.

D’ailleurs ce document peut être votre premier livre blanc qui va attirer vos premiers prospects, ou un passeport pour présenter votre entreprise.

Pour revenir à moi, c’est aussi un but que j’avais plus jeune : j’aimerais écrire un livre, pouvoir transmettre mes connaissance…

Et aussi j’aime écrire, et c’est formidable avec l’auto édition moderne, on peut écrire ses propres livres, et on peut les diffuser avec le programme de vente et d’auto édition de d’Amazon KDP publishing :

kdp

On commence par réaliser un eBook numérique, et Amazon permet de vendre la version numérique et l’impression à la demande de la version papier !

Donc cela ne coûte plus rien de faire auto-publier un livre… et l’envoi se fait en 3 jours !

Il y a 0 stock pas et aucun investissement, moi cela m’a permis de toucher des gens que j’aurai pas pu toucher autrement, parce pour certaines personnes le papier est encore important.

De plus avec un livre papier, l’avantage, c’est que tu peux l’envoyer à des journalistes.

En effet dans notre société moderne, le papier reste encore synonyme “d’écrivain” alors que le livre numérique n’a pas cette “aura”.

Cela sert aussi à faire des cadeaux pour ses clients, prospects…

Cependant il ne faut pas penser que l’on va devenir “écrivain à succès”.

Avec un livre à 3,68 on ne va pas être millionnaire…. d’ailleurs le but du livre est de soutenir la prospection.

Si tu offres le livre, les gens vont le feuilleter,ils vont le garder chez… et cette technique m’a permis d’avoir une meilleure “autorité” dans mon domaine parce que j’ai mon propre livre papier.

 

3 – Faites des tutoriels sur des problèmes de votre cible, si possible en amont de l’acte d’achat

Si vous aidez vos prospects sur un problème en amont de l’acte d’achat, vous avez plus de chances de les récupérer ensuite comme clients.

Car vous les aurez aidés sur leurs problèmes, et vous aurez ainsi gagné le statut d’expert.

Par exemple, j’ai fait un tutoriel “comment créer un blog” avec du texte, des vidéos, des photos…

Et comme c’est un contenu de super qualité, Google a été bien référencé.

Tout le monde peut le faire, si par exemple vous êtes dans la couture, vous pouvez expliquer comment faire des points particuliers, une couture invisible… et ensuite vendre vos patrons, des courts de couture…

De plus j’ai quelques liens d’affiliation dans ces articles, et donc je gagne une petite commission sans rien faire… ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières…

Cela fait un revenu automatisé, et quand tu additionne ca peut passer à des montants à 4 chiffres…

 

3 erreurs à ne pas commettre en tant que Web Entrepreneur

f4247abc0a217d2883061cd0113f2ad9

Erreur N° 1 en tant que Web Entrepreneur : Négliger les prestations de services et essayer de tout automatiser et virtualiser.

cashflow
Il y a une chose que j’ai négligée lors de mes débuts, c’est de la prestation de service (du “sur mesure”).

En cela je n’avais écouté Gary Vaynerchukqui qui insiste sur  un principe simple : il faut rentrer du cash au départ, et le plus rentable, c’est de faire de la prestation.

Surtout dans les premiers mois le temps que la vente de formations, d’eBooks, de produits… décolle.

Car une entreprise fonctionne avec comme moteur le cash : s’il n’y a plus de cash, l’entreprise s’arrête.

De même il faut apprendre à ne pas cibler des prospects qui ont peu ou pas de moyens pour s’offrir vos prestations et produits.

Par exemple on peut certes vendre des produits à 7 €, à 25 €… mais pour arriver à vivre correctement de produits numériques, il faut utiliser ces produits comme “entrée de gamme”, pour vendre ensuite des produits plus chers 100 ou 200 euros), et ensuite faire de la prestations, et si possible vendre de la prestation.

De même, il est important de savoir que les particuliers et les TPE, ont peu de moyens financiers, et donc il faut adapter ses prestations en conséquence (ex: abonnement…), et si possible cibler des PME ou des grandes entreprises qui ont les ressources financières pour du consulting et des prestations.

Par exemple j’ai travaillé avec une association pendant 15 mois, ce qui m’a permis de travailler pour mes autres clients pendant 2 ou 3 jours par semaine tout en ayant des revenus garantis.

Avoir 1 gros client ou des clients réguliers, c’est moins fatiguant que chasser et gérer 10 petits clients .

Erreur N° 2 en tant que Web Entrepreneur : Ne pas savoir gérer son temps

Print

Un freelance doit gérer lui même son temps, et lorsque l’on a été salarié avant, ou même étudiant, cela peut être un piège.

On peut facilement  perdre du temps et ne rien faire de productif pendant une bonne partie de sa journée…

Le piège est de procrastiner, de faire que ce qui fait plaisir, de ne pas penser business…

Par exemple il faut se forcer à travailler dès le matin sur une tâche prioritaire et génératrice de business, et ne pas se laisser distraire par les emails, les media sociaux…

Car Facebook & Twitter, lire des articles, se former… cela ne va pas générer du business…

Or beaucoup de Freelances pensant que surfer sur Twitter, discuter sur Facebook… c’est travailler… or ce n’est pas le cas si c’est pour discuter avec des amis ou des collègues.

De même en temps que blogueur pro, il ne faut pas uniquement se concentrer sur l’écriture de bons contenus, mais penser business !

Il faut faire un Switch, et se rappeler que c’est bien de rendre service aux autres ou écrire pour se faire plaisir, mais il faut gérer son blog comme un business et faire en sorte que ses articles vont générer du business !

On peut s’inspirer du livre de Tim Feriss “La semaine de 4 heures” qui explique qu’il faut se concentrer sur son coeur de business et savoir sous traitrer.

 

semaine de 4h

 

Erreur N° 2 en tant que Web Entrepreneur : Ne pas créer un vivier de prospects

listbuilding1

Troisième la plus mortelle c’est de ne pas construire en permanence une liste de prospects.

Par exemple à un moment j’avais atteint environ 1500 prospects, dont 400 personnes intéressés par le blogging.

Je me suis dis c’était bien, et j’ai ralenti l’acquisition de prospects pour me tourner sur d’autres priorités (administratif, création de produits…).

Or une liste de prospects s’épuise au bout d’un moment (5 à 10 % / an), et donc il faut sans cesse renouveler sa liste…

Surtout que souvent les meilleurs clients sont :

  • Les clients fidèles qui achètent tous vos produits, quels qu’ils soient
  • Les nouveaux prospects

Vous avez généralement moins de succès avec les autres types de contacts :

  • Les inactifs depuis longtemps
  • Ceux qui ont acheté 1 fois

Il faut toujours penser à faire grandir son busines :

  • Vendre des produits plus cher et élargir sa gamme de produits
  • Mettre en place des partenariats
  • Améliorer va visibilité
  • Augmenter son taux de conversion

Par exemple une astuce simple c’est de mettre une pop sur le site, même si c’est pas très élégant, cela convertit beaucoup !

 

Vous souhaitez aller plus loin ?

Rendez vous sur le Blog de Ling En, Solopreneur.fr

 


Réussir en tant que web entrepreneur : 3 conseils et 4 erreurs à ne pas commettre !
5 (100%) 1 vote

Partagez les articles :

3 thoughts on “Réussir en tant que web entrepreneur : 3 conseils et 4 erreurs à ne pas commettre !

  1. Bonjour Ling,
    merci pour cet article.

    Pour ce qui est du media à utiliser c’est vrai qu’il est préférable de s’orienter sur celui qu’on apprécie le plus.

    Mais il faut aussi “tester” pour ne pas passer à coter d’un format que l’on croyait ne pas aimer.
    Dans mon cas je me suis aperçu que, bien que la vidéo, me mettait mal à l’aise j’appréciais d’en faire.

    On peut aussi faire les choses étapes par étapes.

    Si je reprend mon cas j’ai commencé les vidéos en faisant des screencast, où on ne me vois pas. C’est beaucoup moins intimidant.
    Ensuite, j’ai commencé les vidéos où je suis face à la caméra c’est une deuxième étape :).

    Je n’ai pas encore fait beaucoup de vidéo face caméra mais j’ai prévu d’en faire d’autres plus régulièrement et je penses que la troisième étape sera, pourquoi pas, d’écrire un scénarii et rajouter un peu de mise en scène.

    A bientôt,
    Olivier CLEMENCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.