Le trafic de votre blog plafonne et ne décolle pas ? Voici 2 actions pour y remédier !

J’ai le plaisir de recevoir Abdou Khadre DIAKHATE du blog TraficExplosif.com.

Dans cet article, Adbou Khadre va vous donner 2 actions simples à mettre en oeuvre pour faire décoller le trafic de votre blog…

 

Google ne vous aime pas ?

Avez-vous l’impression que Google et surtout vos lecteurs vous ignorent complètement ?

Si je vous raconte cette histoire, est ce que vous vous y reconnaissez un peu :

  • Vous venez de passer plusieurs dizaines de minutes (voire plusieurs heures) à écrire un article de blog
  • Vous venez de cliquer sur le bouton Publier…
  • Vous vous dites cette fois-ci, c’est la bonne…
  • C’est cet article que vos lecteurs attendent, et qui va générer un maximum de trafic, car vous avez mis un maximum de conseils et un maximum de recherches externe…
  • Mais, au fond, vous doutez toujours…
  • Vous avez l’affreux pressentiment que cet article sera comme les précédents… il ne va faire que quelques vues, dont votre cousin, votre mère et vos amis.
  • Et le lendemain vous regardez vos statistiques, c’est bien ce qui s’est passé
  • Pourtant, vous étiez si sûr, l’article était si bien !

C’est la dure réalité de la plupart des blogueurs… ils sont devenus esclave de Google et ils prient pour que leur prochain article déclenchent comme par miracle un torrent de trafic…

 

Or votre article n’est lu que par une poignée de personnes. 

Et il a peu de partages et de commentaires comme d’habitude.

Et, ce n’est pas de votre faute.

Vous avez appliqué les conseils des gourous du marketing.

Qui vous disent que l’essentiel, c’est de publier encore et encore… avec le volume le trafic va finir par apparaître, car vous faites des articles de qualité, et vous en publiez le plus souvent possible.

Alors vous avez succombé… vous êtes dans la spirale infernale de la production de contenus…

Il faut écrire, écrire et encore écrire… le succès va bien finir par arriver !

Vous êtes dans ce que l’on nomme la “Rat Race”, pour faire simple dans une roue à tourner sans cesse comme un hamster en cage…

Et cela continue, il y a cette petite voix qui vous dit “Tu n’as pas encore publié ton article. Au travail.

Et vous vous précipitez sur votre clavier.

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets

Déterminé à pondre votre article vite fait.

Et cliquer sur le bouton Publier en soufflant votre Ouf de soulagement : « J’ai enfin fini mon article de la semaine ».

Mais malheur comme d’habitude, vous avez des lecteurs qui se comptent avec les doigts. 

Et vous avez même masqué votre compteur de partage.

Parce qu’il peine à franchir la barre des deux chiffres.

Et toutes les semaines, c’est la même chose.

Le cercle vicieux se met en place. Vous êtes victime du syndrome du blog non lu.

Et comme ça fait mal.

 

C’est le coté obscur du blogging.

Ce que les experts ne vous disent jamais.

Eux, ils vous promettent la lune.

Le blogging, c’est simple.

Ils vous disent qu’il suffit juste de travailler 4 heures par semaine…. comme le dit Tim Ferris dans le titre de son livre “La semaine de 4h” ….

Après l’argent va rentrer.

C’est la “liberté” : Et allez pourvoir passer toute votre journée à la plage. La noix de coco à côté de vous.

Sauf si justement on lit vraiment le livre de Tim Ferris attentivement, et que l’on ne s’arrête à pas à la couverture et au titre, il apparaît que pour avoir des résultats il faut au contraire bien gérer ses ressources, prioriser et définir une stratégie gagnante !

C’est le mythe du “passive income” qui était en vogue dans les années 2010 : il suffisait d’avoir un site, de créer un peu de contenus, et l’argent allait tomber tout seul !

Si vous l’avez appliquée, vous devez vous rendre compte que cette stratégie ne vous mène nulle part.

On ne peut pas faire toujours la même chose et espérer avoir des résultats différents.
Ce que je vous propose est d’appuyer sur le bouton pause, de voir ce qui ne marche pas avec vos contenus, et de rectifier le tir.

Dans les lignes qui suivent, je vais vous montrer comment générer du trafic sur votre site.

Pourquoi publier tous les jours n’a absolument aucun sens ?

Je vous ai peut être choqué.

Ce n’est pas ce que vous avez l’habitude d’entendre.

On vous a toujours dit que publier tous les jours améliore votre référencement.
Mais écoutez bien ces deux choses que je vais vous dire :

  1. Publier tous les jours se fait au détriment de la qualité. Et c’est la qualité du contenu qui va rendre Google dingue. Il la privilégie. C’est pourquoi il est le moteur de recherche numéro 1.
  2. Ce ne sont pas les derniers articles qui sont premiers sur Google.

Je vais vous montrer ça en direct.
Allons sur Google et tapons : « écrire un bon article de blog »

 

Source : capture écran recherche google

 

Verdict ?

 

Qu’est-ce qui sort en premier ? Les derniers articles publiés ?

Non.

Demandez à Frédéric quand est-ce qu’il a publié cet article sur la checkliste pour écrire un bon article de blog.

Si je ne me trompe pas c’est en Mars 2014. Ça commence à dater…

 

Regardez quand est-ce que le deuxième article du résultat de recherche est publié : 2015.
Tout l’arsenal de Google n’a qu’un seul but. Faire de son mieux pour remonter du contenu pertinent en première page, pas la dernière nouveauté !

 

Alors bien sûr, on peut aligner quantité et qualité de contenu.

Mais ce n’est pas donné à n’importe qui.

À moins que vous payiez des rédacteurs professionnels pour qu’ils vous écrivent un article tous les jours.

Mais vous, vous venez de débuter et vous n’avez pas encore ce budget.

Vous l’avez compris, avoir du bon contenu plaît à notre ami Google. Mais aussi à vos lecteurs. Et on va voir ça.

 

Etape 1 – Pourquoi il est important d’avoir un contenu qui fait vibrer ses lecteurs ?

Quand vous écrivez du bon contenu qui fait vibrer vos lecteurs, et qui résout leurs problèmes qui les empêchent de dormir la nuit, vous allez devenir crédible à leurs yeux. 

Et de cette crédibilité naît la confiance.

En effet, vos lecteurs sont bombardés à longueur de journée d’emails de vente des sois disant experts en je ne sais quoi.

Qui leur disent : « Achetez mon produit, il va résoudre tous vos problèmes bla bla ».

Par contre, vous, vous êtes une personne crédible.

Quand vos lecteurs parcourent leur boite email et voient votre nom, et ouvrent votre message, alors si vous avez une offre pour eux, vous allez avoir un bon taux de conversion.

Vous voyez pourquoi il est important d’écrire du contenu que vos lecteurs attendent.

Non seulement ça vous apporte du trafic.

Mais aussi ça vous permet de gonfler votre compte bancaire.
Alors c’est parti. On va voir ensemble comment écrire un article qui va secouer vos lecteurs.

Le choix du sujet

Avant d’écrire une seule ligne. Il faut d’abord savoir ce que vos lecteurs attendent de vous.

Vous n’allez pas apprendre à un maçon comment on démonte un robinet.

Alors comment faire pour savoir leurs réels besoins ?

Facile… Il suffit juste de leur demander.

Voici deux pistes pour savoir réellement les besoins de vos lecteurs

 

1.      Demandez à vos lecteurs ce qu’ils veulent et ce qui les fait rêver dans votre page de remerciement

Vous offrez un bonus sur votre site en échange de l’email de vos prospects (ebook, livre blanc, checklist…) ?

Tant mieux. Alors autant en profiter pour demander à ces personnes qui vous font déjà confiance ce qu’ils veulent vraiment.

Comment ?

Si la personne vous a donné votre email, c’est parce qu’elle est intéressée de ce que vous faites.

Il faut saisir cette occasion unique pour la poser cette question magique : Quel est votre plus gros problème avec votre (secteur) ?

Regardez comment je le fais sur mon blog, je confirme l’envoi du guide gratuit, et juste en dessous je pose 1 question :


Et cette question que j’envoie à mon nouvel inscrit est : Quel est votre plus gros problème ?

 

Vous allez vous rendre compte qu’il y a des problèmes qui reviennent le plus souvent.

Donc vous n’avez qu’à orienter votre contenu et vos futurs produits sur ses problèmes spécifiques.

 

Et c’est la même chose sur ConseilsMarketing.com, juste après le téléchargement il y a un formulaire google foms où les internautes peuvent répondre à 2 questions :

 

2 – Regardez les questions et les problèmes les plus fréquents sur les forums et groupes Facebook

 

Bien qu’ils soient de plus en plus remplacés par les groupes Facebook, les forums ont encore de beaux jours devant eux.
Et en matière de recherche de sujets, les forums vont plus loin que les groupes Facebook.

En effet, on peut trier les sujets par les plus populaires.

Par exemple sur ce forum marketing, on voit que la thématique qui est la plus populaire ce sont les stratégies de marketing internet :

Et si l’on zoome, on voit que c’est “comment rendre un blog intéressant”.

Cependant si on voit également que les derniers messages de cette catégorie datent de 2016, ce qui indique que ce n’est plus trop à la mode…

En revanche on voit que le référencement naturel reste un sujet encore très présent :

De plus en lisant les sujets les plus populaires, c’est une CheckList SEO (celle de conseilsmarketing que vous trouvez ICI!) qui est l’un des premiers sujets en termes de vues, et que le sujet le plus récent c’est le Net Linking :

Les groupes Facebook sont aussi un excellent moyen pour connaitre le besoin de vos prospects.

Tout le monde est sur Facebook. Et les Groupes Facebook ne sont rien d’autre qu’une communauté de gens intéressés par une thématique bien spécifique.

Donc Inscrivez-vous à ses groupes pour voir les questions qui reviennent le plus souvent.

Il suffit de taper vos mots clés dans Facebook, puis de sélectionner les groupes :

Vous allez retrouver dans les groupes des questions, demandes… les plus récentes et donc les sujets les plus importants.

Les groupes Facebook sont donc plus efficace pour connaître les problèmes à court terme de vos prospects.

A noter : vous pouvez aussi créer votre propre Groupe Facebook avec vos lecteurs, afin de regrouper autour de vous un écosystème de clients, prospects, partenaires…

 

Comment écrire un article que vos lecteurs ne seront pas prêts à oublier pour tout de suite ?

Une fois que vous savez ce qui tracasse vos lecteurs, il est temps de leur montrer que vous avez la solution à leurs problèmes.

Mais avant, je vais vous montrer quelques erreurs à ne pas commettre et ce que vous devez faire à la place.

 

Erreur N°1 : écrire des articles creux. Qu’on a déjà vus et lus 100 000 fois.

Que font la plupart des blogueurs.

Ils écrivent des articles qui survolent le sujet.

Qui ne sont que des argumentaires de vente.

Si vous voulez la méthode complète qui va enfin résoudre vos problèmes, il faut passer à la caisse.
Ce que vous devez faire : écrire un article complet et détaillé pour obtenir la crédibilité et la confiance.

Vous prenez un sujet bien spécifique.

Vous le traitez de A à Z en donnant tous les détails.

Et que si vos lecteurs l’appliquent, ils auront des résultats tout de suite.

Généralement pour arriver à un tel résultat, il faut écrire au minimum 1500 mots.

Pourquoi 1500 mots, car en 500 mots on ne fait que survoler un sujet, on ne rentre pas dans les détails et on n’est pas assez précis.

Si vous faites cela, vous allez avoir une longueur d’avance sur vos concurrents.

Est-ce que cela vous permettra de ne pas avoir un produit à vendre ?

Non. Pour au moins, ces deux raisons.

 

  1. Quelque soit l’information que vous donnez sur votre site, il y aura toujours des gens qui veulent aller plus loin.
  2. On ne peut pas traiter tous les points de sa thématique avec un article.

 

Erreur N°2 :  les cacher les difficultés pour réussir et atteindre leurs objectifs.

Il ne faut pas faire “rêver” vos lecteurs avec des méthodes miracles…

Ce que vous devez faire : leur montrer qu’ils vont avoir des résultats avec votre méthode.

Mais en contrepartie, ils vont devoir travailler dur.

Est-ce que ça va les faire fuir ?

Non, au contraire.

Ils vont se dire que vous n’êtes pas un charlatan. Vous êtes crédibles.

Vous ne faites pas partie des blogueurs qui promettent la lune.

 

Erreur N°3 :  traitez vos lecteurs comme des idiots.

Vous ne devez pas traiter vos lecteurs comme des personnes qui n’ont rien compris. Ne les blâmer surtout pas.

Par exemple, ne leur dites pas : « Comment une personne sensée peut-elle croire qu’on gagner 10 000 euros par mois avec un blog qui démarre. En ne travaillant que 4 heures pas semaine »

Ce que vous devez faire : rejeter la faute sur le système, sur les soi-disant experts, et même sur vous.

Donc vous mettez de l’empathie, et par exemple vous pouvez dire Moi aussi, j’y ai cru ce que les soi disant experts me disaient. Qu’il est possible de gagner de l’argent avec son blog en travaillant 4 heures par semaine.

Il faut savoir que vos lecteurs ont besoin d’être écoutés et compris. Ils ont besoin d’un ami à qui ils viennent se confesser.

 

Erreur N°4 : Ne pas avoir défini son client type

 

Quand vous écrivez votre article. Il faut faire comme si vous adressez à une seule personne : votre lecteur type.

Qui est votre lecteur type ?

C’est votre cible, c’est la personne qui a un problème précis que vous allez aider.

Voici une méthode :


 Votre “lecteur type” est votre client type, c’est la personne qui a un problème urgent, important et pour lequel il sera prêt à payer.

Vous devez toujours penser à lui et à ses problèmes lorsque vous écrivez un article.

Si vous avez en tête ses besoins et ses problèmes, vous êtes sûr d’avoir un lecteur qui va vous suivre, qui va lire tous vos articles, qui va vous laisser des commentaires, qui va ouvrir vos emails…


Quand vous parvenez à le décrire les sentiments qu’il ressent. Ses peurs, ses frustrations, ses rêves. Et le montrer que vous l’avez compris, que ces normales… Et que vous allez l’aider. Vous avez décroché le jackpot.

Le maître-mot, c’est l’empathie.

Si vous êtes empathique. Vous allez devenir une personne importante aux yeux de vos lecteurs. Ils vont se reconnaître à vos écrits. Ils ne seront plus de simples lecteurs, mais des vrais fans.

Etape 2 – La promotion de votre article

Vous avez écrit l’article que vos lecteurs attendaient… sauf que lorsque si vous ne faites rien, vous n’aurez toujours pas plus de visites…

Il faut donc travailler l’élément clé qui fera la différence : la promotion.

Que font les producteurs de films hollywoodiens après avoir sorti un film ?

On les voit sur la télé. On les attend à la radio. On les voit sur les journaux. On les voit partout pour parler de leur nouveau venu.

Même si leurs films cartonnent à chaque fois, ça ne les empêche pas de faire leur promo.

 

Si les monstres du cinéma font comme ça. Vous qui n’êtes qu’une goutte d’eau dans l’océan d’internet que devez vous faire ?

Prenez en exemple Neil Patel : « Writing good content isn’t enough. If you don’t market it correctly, you won’t see great results. So, spend 40% of your time marketing your content»

On peut le traduire par : écrire du bon contenu n’est pas suffisant. Si vous ne faites pas correctement sa promotion, vous n’aurez pas de bons résultats. Donc, passez 40 % de votre temps pour la promotion de votre contenu »

Voici le lien de l’article où il a dit ça

 

Comment faire la promotion d’un article ?

 

Le classique, c’est après avoir publié votre article, de prévenir les personnes abonnées à votre liste email et vos fans sur les réseaux sociaux.

 

Mais votre article mérite plus de lecteurs et de partages. Vous avez travaillé si dur avant de le finir…

 

Vous allez recruter de nouveaux ambassadeurs qui vont faire connaitre votre article.

En utilisant l’outil BuzzSumo.
Le principe est de chercher les sujets similaires au vôtre.

De voir ceux qui ont partagé ces articles sur leur Twitter.

Et de leur présenter votre version de ce contenu, qui sera bien entendu plus pertinent, plus intéressant et plus pratique.

Par exemple, le sujet de votre article est : “écrire un bon article de blog”.

Vous allez sur Google et vous tapez ce mot-clé. II va vous ressortir plusieurs résultats. Vous allez prendre les 10 premiers.

 

Prenons l’article de Frédéric. La checkliste pour écrire un bon article de blog :

http://www.conseilsmarketing.com/mailings/la-checkliste-pour-ecrire-un-bon-article-de-blog
Ensuite vous allez sur https://app.buzzsumo.com/research/most-shared

 

Et vous mettez l’url de l’article à analyser. Et vous cliquez sur View sharers.

 

Il nous donne la liste de toutes les personnes qui ont Twitter cet article. Énorme.

Qu’est-ce qui vous empêche de contacter ces personnes pour leur proposer de partager votre post ?

Il suffit de leur envoyer un tweet…

Le nombre maximal d’un tweet est de 140 caractères, mais ça suffit pour faire votre requête : “Salut @nom j’ai un article sur (votre sujet) je pense que cela devrait vous plaire (lien)”.

Si la personne lit l’article et le trouve super. Elle va naturellement le partager.

 

A noter : si vous voulez être certain qu’un influenceur va partager votre article, l’astuce est de le citer dans votre article, soit via un lien, soit via une image… Ainsi l’influenceur aura une bonne raison de partager votre article (surtout si cet article est vraiment exceptionnel, il en sera encore plus valorisé !).

Si vous avez un email, c’est aussi possible :  Vous allez sur sa page de contact et vous lui envoyez un mail du type.

 

Salut (nom)

Je suis (votre nom) du blog (votre blog).

Je suis comme vous passionné de (votre thématique), et d’ailleurs j’ai rédigé un article complet et détaillé sur le sujet de XXXX

Comme vous êtes pour moi une référence dans le domaine, je vous ai d’ailleurs cité dans le paragraphe 4 quand je parle des meilleurs articles sur XXXX

Je serai vraiment fier si vous aviez 2 minutes pour me donner votre avis, le lien de l’article est ici (lien de votre article)

En tout cas merci, votre blog est une source d’inspiration pour de nombreuses personnes.

(Votre nom)

(Votre site)

 

Imaginez si Frédéric CANEVET avec ses plus de 64 600 followers accepte de partager votre article.

Votre trafic va monter en flèche.

Vous répétez cette opération jusqu’à envoyer 50 à 200 emails ou Tweets.

A noter : C’est mieux d’envoyer des emails que des tweets. Puisque qu’avec ce dernier, votre fil d’actualité va s’encombrer de vos petits Tweets… et cela va se voir que vous faites de la promo à tout va !!!

Évidemment, toutes les personnes ne vont pas accepter de partager votre article. Mais il y aura une bonne partie qui va le faire, surtout s’ils sont cités dans votre article.

Oui, je sais, c’est long et épuisant, mais c’est ce que vous disais au départ, on n’a jamais rien sans rien !!!

Si vous voulez du trafic, il faut aller le chercher.

Généralement pour 1h à écrire un article, il faut passer au moins 5 à 10 minutes pour en faire la promotion sur les réseaux sociaux, auprès d’influenceurs… Si votre article vous a pris 3h, vous devez passer au moins 15 à 30 minutes à le promouvoir !

A noter : Si vous avez un budget, vous pouvez même recruter un prestataire qui va le faire à votre place. Les tarifs d’un community manager sont à partir de 400 € / jour. Vous pouvez par exemple en recruter un 2 jours / mois pour faire la promotion de vos contenus.
Regardez, qu’est ce qui est plus rentable entre :

  • Pondre tous les jours des articles bateau qui ne seront pas lus.
  • Ou prendre son temps pour écrire vraiment un article de qualité.Que vos lecteurs attendent. Et faire sa promo au maximum.

Jugez-en par vous-même.

C’est cette méthode de promotion que j’ai appliqué sur mon article invité chez Miss Seo Girl.

Cet article a eu 131 partages 2 semaines après sa publication :

 

Conclusion

Vous avez entre vos mains la méthode pour avoir des articles qui cartonnent tout en vous rapportant un trafic qui explose vers votre site.

Vous savez maintenant qu’il ne sert à rien de publier encore et encore pour espérer que Google vous envoie du trafic.

Google cherche la qualité avant tout.

Maintenant, c’est à vous.
Vos lecteurs vous attendent. Vos lecteurs ont besoin de vos conseils.

Je sais que c’est difficile d’écrire des articles de qualité.

 

Le temps à passer pour rechercher ce que vos lecteurs attendent de vous.

 La promotion à faire après la publication de votre article. Cela prend beaucoup de temps mais imaginez les résultats avec cette nouvelle méthode que je viens de vous montrer.

Surtout que désormais, vous connaissez les besoins de vos lecteurs, et vous savez ce qui les feront vibrer.

Quand vous écrivez les articles qui vont avoir l’effet Whouaaa.

Imaginez vos lecteurs qui se disent ce gars a écrit cet article pour moi… il a vraiment compris mon problème !

Imaginez la crédibilité que vous allez avoir. La confiance qui va se développer.

À cet instant, il suffit juste d’envoyer un petit email à votre liste pour leur dire : « Hey voici mon offre pour avoir la méthode pas à pas pour résoudre votre problème ».
Vous allez enfin voir votre trafic augmenter, vos fans affluer, et par voie de conséquence votre chiffre d’affaires grossir, grossir, grossir.

Et croyez moi, vous allez aussi recevoir des emails de remerciement de vos clients satisfaits, car vous allez les aider !

Enfin, vous allez vous sentir fier parce que vous faites partie des gens qui vont changer le monde.

Vous voulez écrire des articles exceptionnels qui vous apportent du trafic ?

Ça tombe bien puisque je vous ai rédigé un guide qui s’intitule 12 astuces pour écrire un article de blog exceptionnel et qui vous apporte du trafic. Vous pouvez la télécharger gratuitement par ici.

Vous voulez en savoir plus ?

Cet article a été écrit par Abdou Khadre DIAKHATE.

Il aide les blogueurs à avoir un trafic qualifié sur leurs sites.

Retrouvez-le sur son blog TraficExplosif.com, et téléchargez son guide gratuit qui vous montre comment écrire des articles exceptionnels et qui vous apporte du trafic.


2 Comments

  1. Jul 12, 2017 - 9 h 19 min

    Bonjour,
    merci pour cet epic post (oui il est vraiment long ^^ )
    Je suis bien d’accord avec vous, les contenus oublies bien souvent de “fixer un problème” “répondre à un question”/problématique.
    De toute manière il faut additionner les forces du SEO basique (Balise title et balise h1 pertinente + optimisées ET quelques Backlinks) avec un contenu bien travaillé, avec les quelques règles du copywriting, et c’est un contenu qui fait mouche à tous les coups.
    Au plaisir d’en rediscuter à l’occasion

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Voir les boutons
Cacher les boutons

Je vous offre gratuitement 12 guides !

Le succès et l'échec tiennent parfois à peu de choses...

Je veux vous éviter de perdre du temps ou de faire des erreurs grâce à ces 12 guides où j'ai rassemblé mes meilleurs conseils sur la vente et le marketing.

Non, cela ne m'intéresse pas, je lis le contenu en bas