Ma méthode en 10 étapes pour mettre en place une stratégie de Content Marketing – Spécial Startups & Editeurs de solutions Cloud

J’accueille à nouveau Steve Wantong de BloggingMalin.pro, rédacteur web et copywriter spécialisé B2B.

Dans cet article, il nous explique en quoi le content marketing (c’est à dire la création de contenus), peut aider les Startups, éditeurs de solutions Cloud… à générer plus de prospects.

 

Qu’est ce que le Content Marketing ?

 

Les objetctif du content marketing sont simple :

  • influencer la décision d’achat de ses prospects (être considéré comme une référence dans son domaine)
  • générer plus de leads, à la fois via le SEO et les réseaux sociaux
  • améliorer ses taux conversions pour son logiciel Saas, sa solution cloud…

Mais, c’est quoi le content marketing au juste?

 

” Le content Marketing est une tactique marketing qui consiste à créer et distribuer un contenu informatif, pertinent et qualitatif pour attirer, acquérir et engager une audience clairement définie et comprise – avec l’objectif de la transformer en consommateurs. “

Source sur CMI.

 

LE CMI a d’ailleur mené une enquête en 2016  qui a montré que 88% des entreprises B2B utilisent le content marketing dans leur stratégie globale.

Pourquoi ? Parce que ça marche du tonnerre.

 

Le contenu améliore les relations client-marque. Il influence les décisions d’achat. Il permet de mieux de positionner dans les résultats de recherche et génère du trafic qualifié vers votre site. Il peut encourager les gens à se connecter à votre site et à améliorer sa visibilité à long terme.

Toujours pas convaincu?

Jetons un coup d’œil à ces quelques statistiques pour soutenir les arguments ci-dessus.

 

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets
  • 82% des consommateurs font confiance à une entreprise après avoir lu le contenu personnalisé, et 90% trouvent le contenu personnalisé utile. (CMI)
  • 41% des marketers confirment un ROI positif de leurs actions content marketing
  • La croissance annuelle du trafic unique d’un site web est 7,8 fois plus élevée pour les entreprises B2B qui pratiquent le marketing de contenu que celles qui ne le font pas (19,7% contre 2,5%). (Kapost)
  • Le nombre de backlinks est le quatrième facteur le plus important des sites web les mieux placés dans les moteurs de recherche premier rang. Sachant que le nombre de nouveaux backlinks fait partie du top 15 des facteurs importants pour le référencement. (Paramètres de recherche)( searchmetrics
  • Le marketing de contenu génère 54% plus de prospects dans le processus de vente que l’inbound marketing et les autres techniques traditionnelles. Stateofinboundmarketing

Toute entreprise qui souhaite rester compétitive et jouer à arme égale avec les concurrents doit investir dans le marketing contenu.

Ceci est d’autant plus vrai pour les éditeurs de logiciels Saas que des startups qui veulent se bâtir une notoriété et construire une base de prospects.

 

Comment mettre en place une stratégie de content marketing ?

La grande question est de savoir comment mettre en place une stratégie marketing de contenu ?

Je vous livre dans cet article les principales étapes.

 

1 – Définir vos objectifs

Saviez-vous que seulement 44% des content marketers B2B ont une stratégie de contenu documentée ?

Selon vous pourquoi prendre la peine de rédiger sa stratégie ?

Tout simplement parce que c’est ma meilleure façon de mettre les chances de son côté.

De plus, se lancer dans cette aventure à l’aveuglette est comme rouler dans une Ferrari à la vitesse de 250 Km/H avec les yeux bandés.

Vous ne devez donc pas minimiser cette étape cruciale, sinon vous allez foncer et produire des articles de blogs, des infographies… mais sans forcément attirer les bonnes personnes ou donner l’image que vous souhaitez avoir.

Et si vous ne l’avez pas déjà fait, définissez vos personas, c’est à dire qui est votre prospect type (cf cet article sur les personas).

Ensuite, votre stratégie de contenu doit être adaptée à votre produit et à vos objectifs marketing en général.

Il existe essentiellement trois façons simples de vous aider à définir la stratégie qui sera la plus efficace:

 

  • Benchmarker vos concurrents: c’est un moyen facile d’obtenir de l’inspiration, voir quel contenu fonctionne le mieux (en termes d’engagement ou de partage).

Quels type de contenus publient-ils (blog, vidéo, infographies, études…) ? A quelle fréquence ? Quel est le niveau de professionnalisme ? Quel est l’échos (les partages, le trafic…) que ces contenus obtiennent ? Comment leurs discours marketing est-il articulé ? Quels bénéfices de leurs logiciels Saas sont mis en avant ? Quels canaux utilisent-ils ? Quels contenus ils produisent ? Quels réseaux sociaux privilégient-ils ? Quelle est la fréquence de leurs publications ? Quel est l’engagement de leur communauté sur les réseaux sociaux ? Quelles postures adoptent-ils : leader-suiveur-compétiteur ? il faut prendre tout en compte.

Vous pouvez par exemple utiliser des outils comme BuzzSumo et SocialBearing, voire Twitter ou Facebook pour voir quels sont les contenus qui ont le plus de succès sur les media sociaux.

Vous avez aussi SEMrush qui permet d’analyser les mots clés et les pages de leurs sites qui attirent le plus de visite :

 

  • Évaluer les mots clés: Il est important d’étudier les expressions clés sur lesquelles se positionne la concurrence.

Cela vous permettra de savoir sur quels mots clés vous positionner aussi. Cela sera d’autant plus important dans la mesure où vous allez créer des contenus qui auront besoin d’avoir une réelle visibilité. Et les moteurs de recherche seront vos alliés.

Pour mémoire, pour le référencement, il faut produire 1 article (ou une vidéo ou une infographie) pour 1 expression. Ce qui veut dire que si vous voulez être présent dans Google sur 30 mots clés, il faut au minimum produire 30 pages avec ces différents mots clés (et dans la réalité, il faudra bien plus que 30 articles, car sur les expressions concurrentielles c’est plusieurs pages et liens qu’il vous faudra !).
D’autre part, ces mots clés vont également vous aider dans la réalisation de vos campagnes de publicité Adwords. Il y a beaucoup d’outils pour vous aider à atteindre cet objectif de recherche de mots clés.

Vous avez en particulier

SEMrush, le leader de l’analyse de mots clés et des concurrents

Ubersusgest, pour générer des tonnes de mots clés complémentaires

Google Adwords Keyword Planner qui vous donne gratuitement des suggestions de mots clés et leur trafic

 

  • Définir vos objectifs, vous devez décrire les ambitions que vous visez. Cela permet de mettre en face vos attentes et votre budget et le temps que vous souhaitez accorder.

Vous voulez vous positionner sur certains mots clés en première page de google ? Vous souhaitez être la référence pour un produit ? Vous êtes capable de créer ou de sous traiter la publication d’un article par jour ? …

Même s’il est possible de viser plusieurs objectifs, vous ne devez pas viser plus de 3. Cela vous disperserait vos efforts.

Par exemple cela peut être être présent sur la première page de Google sur 30 mots clés stratégiques, être reconnu comme une alternative au leader de votre secteur et enfin générer tous les jours 10 leads (formulaire avec un email et une société), dont 1 qualifié (ex: souscription au service, réel projet…).

2 – Définir votre stratégie éditoriale 

Qui dit marketing du contenu dit production de contenus.

Et qui parle de contenus évoque certainement l’édition.

Dans votre cas, quelle stratégie éditoriale allez-vous définir ?

  • Quels contenus type de contenus allez-vous privilégier (article de blog, vidéo, images, infographies, études…) ?
  • Sur quelle fréquence publier ? Dans une optique SEO (et pour des contenus SEO !) c’est 1 article par jour, mais pour du qualitatif 1 article de qualité par semaine est le plus souvent suffisant.
  • Quel ton adopter ? Comment vous différencier des concurrents, à la fois sur la forme et le fond ?
  • Quelle ligne éditoriale définir ?
  • Qui sera chargé de la production de contenus ? Un interne ? Un externe ?
  • Qui va s’occuper de monitorer tout ça ? Par exemple la relecture des textes, le choix des thématiques, les contenus à produire en priorité…
  • Comment allez-vous promouvoir vos contenus ? Allez vous payer ou y passer du temps ? Avez vous déjà une liste d’influenceurs ?
  • Sur quelles plateformes allez-vous publier ? Par exemple Facebook est indispensable en B2C… mais aussi en B2B (Facebook Live, Facebook Ads…) !

Comme vous le voyez, rien n’est très facile. Rien n’est très difficile non plus.

Il suffit de savoir ce que vous voulez et vous lancer.

Si vous voulez des conseils gratuits sur le référencement naturel dans Google (SEO), je vous offre mon guide gratuit :


 

3 – Quelles sont les ressources dont vous disposez ?

En effet le marketing de contenu n’est pas gratuit… il faut le produire en interne ou en externe.

Vous devez commencer par faire un inventaire des contenus dont vous disposez (pour cela vous pouvez faire un audit de vos contenus comme expliqué dans cet article), des personnes en interne qui vont gérer ce projet et du temps dont ils auront besoin.

Et si vous passez par un rédacteur externe, comme moi par exemple, c’est un minimum de 50 € par article (et je suis très bon marché !).

Si vous choisissez de tout produire en interne, sachez par exemple qu’écrire un bon article de blog nécessite entre 2h et 4h de travail… ce n’est pas rien !

 

4 – Interrogez vos clients et vos prospects

Ils peuvent vous dire quels sujets ils ont réellement besoin, ce qu’ils recherchent sur le web, ce qui les fait choisir un fournisseur plutôt qu’un autre.

Et méfiez vous des idées pré-conçues, par exemple une étude de Linkedin à montré qu’il y a avait une différence notable entre ce que pensent les entreprises et les clients :

Vos contacts vous donneront des idées de contenu qu’ils attendent de vous pour choisir une solution, sélectionner un fournisseur, rechercher des informations… et ainsi acquérir plus d’autres prospects et les pousser dans votre tunnel de vente.

Ces éléments vous aideront à définir les formats de contenu, les sujets à traiter, les ressources à allouer pour la production de contenu et les canaux de distribution à opter pour la promotion.

Gardez à l’esprit que votre contenu doit être qualitatif et pertinent aux yeux de vos clients, et ce, à chaque étape de leur cycle d’achat.

 

5 – Définissez un calendrier éditorial qui va tenir dans la durée 

Souvent au départ on est plein de bonnes intentions, et l’on commence sur les chapeaux de roue, mais au bout de quelques semaines la production de contenus est en baisse…

Blog régulièrement, et assurez-vous que vos contenus donnent à vos prospects l’information qu’ils recherchent.

 

Beaucoup d’éditeurs de logiciels Saas ne possèdent pas de blog ou ne publient pas régulièrement…

Et parfois quand il y a un blog, on tombe sur des contenus à faible valeur ajoutée pour les clients et les prospects :

  • des communiqués de presse
  • de l’auto promo (promotions, participation à un salon….)
  • des articles centrés sur l’entreprise
  • des textes très courts sans appels à l’action
  • des offres d’emplois

Or ce n’est pas ce qu’attendent (et recherchent vos prospects), et ce qui fera que vous allez d’une part améliorer votre référencement ou encore être considéré comme un leader dans votre secteur…

Vous n’êtes pas convaincu ?

Regardez les 10 derniers articles de votre blog, et demandez vous s’ils sont conçus pour attirer des prospects (sujet avant vente, positionnement sur des mots clés…) ou construire une image de leader ?

Or si votre contenu n’est pas conçu pour attirer et séduire des prospects, alors vous manquez une occasion en or:

  • D’Établir votre crédibilité dans votre secteur ;
  • De Présenter la personnalité de votre marque et vous distinguer de la concurrence
  • De Générer plus de trafic vers votre site Web

Vous doutez encore ?

Regardez ces statistiques de Hubspot :

  • Une entreprise qui a un blog actif reçoit en moyenne 67 % plus de leads qu’une entreprise qui ne blogue pas.
  • Une entreprise qui blogue régulièrement a 13 fois plus de chances d’avoir un retour sur investissement positif.
  • 70 % des consommateurs découvrent une compagnie grâce à son contenu plutôt que grâce à sa publicité.

 

C’est un fait: les entreprises qui utilisent des stratégies de content marketing de manière pertinente et efficace constatent une progression de leur chiffre d’affaires.

Il faut retenir que produire du contenu pertinent et efficace, c’est penser à ses clients, aux influenceurs… avant de commencer à produire du contenu.

Vos prospects et vos client (et les prescripteurs) veulent lire des articles de blog instructifs, pertinents et qualitatifs… et pas des articles ennuyeux, jalonnés de jargons informatiques dans lesquels pullulent vos discours promotionnels.

 

Ce dont Je parle, ce sont des contenus intéressants et uniques.

Des contenus qui leur donneront l’information dont ils ont besoin.

Des contenus qui les forceront à vous voir comme une entreprise de confiance.

Sachant qu’il y a certains contenus pour attirer des prospects, d’autres pour séduire, d’autres pour convaincre d’acheter…

Il existe de nombreux medias pour diffuser votre contenu :

  • Les vidéos avec Youtube, Vimeo, Dailymotion…
  • Les images avec Pinterest…
  • Le texte avec un Blog WordPress
  • Les powerpoint avec slideshare.net
  • La diffusion via Linkedin, Facebook, Twitter…

Cependant, un Blog reste au coeur de votre stratégie, afin de centraliser votre présence, et convertir vos contacts en prospects :

 

Le point clé est de faire de votre blog, le coeur de vos actions sur la media sociaux, et donc d’en faire une priorité dans votre stratégie de contenus.

Tenir un blog est la meilleure façon d’obtenir les résultats en marketing de contenu en B2B.

A noter : en B2C on peut très bien réussir uniquement avec une chaine Youtube, une page Facebook… mais c’est une autre stratégie.

Et même si les résultats ne sont pas immédiats, votre dur labeur va vous apporter un ROI à moyen et long terme.

Surtout si vous suivez les meilleures pratiques SEO et que vous vous assurez que votre contenu s’adresse à votre cible réelle.

En effet l’achat de leads, l’affiliation, Google Adwords, Facebook Ads… c’est à dire tous les outils de PPC (Pay Per Click) apportent des résultats immédiats mais nécessitent un investissement continuel.

Or le SEO et l’image permettent de construire et de capitaliser sur les dépenses effectuées. 

 

 

 

 

6 – Penser le départ aux partage de vos contenus pour profiter de la viralité du web

 

Le marché des logiciels Saas et des solutions Cloud est en croissance exponentielle, et dans tous les secteurs d’activités.

La tendance est à l’abandon des logiciels à installer sur un poste de travail.

De plus, dans tous les secteurs, on retrouve un logiciel pour à peu près tout.

Ils sont de plus en spécialisés. Ils sont techniques. Et les utilisateurs ne trouvent pas toujours leurs repères.

Dans cet univers, les consommateurs font face à un déluge d’informations. Ils ne savent plus vers qui se tourner. Ils sont noyés dans des centaines de canaux d’informations qui pullulent sur le web.

Face à cette situation, les éditeurs de logiciels Saas ont donc de la difficulté à cibler l’acheteur final au bon endroit et au bon moment.

Le content marketing devient donc une arme aux mains des  éditeurs.

En utilisant les possibilités qu’offre le marketing de contenu, les éditeurs créent des contenus qui abordent les problèmes de leur audience. Ils parlent des sujets qui les concernent.

Lesquels contenus attirent plus d’attention, draine du trafic et des visiteurs sur leur site web et permet de créer une communauté fidèle.

L’avantage de fédérer une communauté, c’est que celle-ci vous aidera à diffuser votre image, relayer vos messages…

 Si vos contenus sont bons, s’ils voient en vous un véritable apporteur de valeur ajoutée… alors ils parleront de vous à leur proche, sur les réseaux sociaux. Ils vous recommanderont à d’autres décideurs.

N’oubliez pas que le bouche à oreille fonctionne encore efficacement.

Avec les centaines de visites sur votre site ou blog, vous aurez ainsi l’opportunité de récupérer des contacts et vous constituer une solide base prospects.

Vous devez donc donner des outils (et des raisons) de partager vos contenus sur le web :

  • Boutons de partage (ex: Sumo.me…)
  • Etudes
  • Checklists

 

7 – Construire sa crédibilité, démontrer son expertise

 

Penser qu’il suffit d’un bon produit ou d’un bon service pour être reconnu comme un leader est erroné…

En effet si avoir un bon produit est une excellente base, il est indispensable de le faire savoir…

Il faut donc penser à démontrer et à mettre en avant son expertise.

 

Il faut donc construire une stratégie de contenu pour bâtir et prouver son expertise et inspirer la confiance. Laquelle confiance est l’élément qui poussera le prospect à essayer votre logiciel ou l’acheter.

Vendre un logiciel n’est pas que la vente seule d’un produit logiciel. C’est aussi apporter des solutions aux problème de sa cible, et répondre à des besoins réels (résoudre le problème) mais aussi émotionnels (l’image que cela fait d’utiliser vos produits).

Par exemple si une personne achète un Mercedes, ce n’est pas que pour avoir une voiture puissante et fiable, c’est aussi pour se donner une image.

La question à ce niveau est de savoir si vous connaissez assez bien votre cible et ses frustrations ?

 

Si c’est le cas, alors il va falloir produire des contenus qui vont dans le sens de l’amélioration de l’existence de son prospect.

Il faudra produire des contenus pratiques qui aident le prospect à modifier positivement son état ambiant. Des contenus qui lui montrent comment gagner quelque chose en plus ou en réduire une autre.

En effet il y a plusieurs leviers pour inciter le prospect à agir : les gains ou les pertes liés à une situation :

 

Et pour montrer son expertise, il faut produire des contenus de valeur et informatifs ; délivrer des conseils pratiques et utiles.

Voici quelques idées de contenus : articles de Blogs, newsletters, tendance, livre blancs, conférence et webinaire, études, modèles de documents, checklist… Bien conçus, ces contenus vous permettront de bâtir votre stature d’expert dans le temps.

Voici un exemple de type de contenus à réaliser dans le temps :

8 – Entretenir une relation régulière avec le prospects tout au long du cycle d’achat

 

Il est de plus en plus rare de vendre directement à un prospect.

Le plus souvent il voudra tester le produit, en savoir plus… ne serait-ce que pour être sûr de l’intérêt du produit, ou tout simplement parce que le cycle de décision est long.

 

Il lui faut une certaine prise de conscience, une évolution dans sa réflexion… ou tout simplement déclencher le fait de vouloir cliquer sur le bouton “Essai gratuit 14 jours”.

Voilà un exemple de tunnel de conversion dans le cas d’un éditeur de logiciels Saas.

  • Le client fait une recherche sur Google.
  • Il tombe sur votre contenu et décide de cliquer dessus.
  • Sur votre blog, il parcourt l’ensemble des articles à la volée, lit quelques contenus.
  • S’il les trouve intéressants, il s’inscrit à l’offre d’essai ou il télécharger une checklist si l’achat n’est pas immédiat (vous êtes présélectionné).
  • Ensuite il s’intéresse à votre solution, décide de la tester
  • Et il s’en va.

C’est ce que l’on appelle un parcours client (vous avez une liste de logiciels pour cartographier le parcours client sur ce lien):

Est-ce qu’une fois que vous avez les coordonnées du prospects, le tour est joué ? Non… vous n’êtes pas encore certain que le prospect deviendra un client payant par la suite…

Sur 20 prospects qui arrivent sur votre site web, seulement la moitié décidera de tester votre solution. Parmi ces 10 restants, seuls  3 ou 4 continueront avec la version payante.

Alors c’est le moment où il faut faire tourner votre tunnel de conversion.

Sachez d’ailleurs que pour la majorité de vos prospects, ils sont dans une logique de prise d’information.

La durée entre cette phase d’information, d’essai et la phase d’achat proprement dite peut aller de 3 à 12 mois.

Le mieux à faire pour vous serait d’être actif et présent dans leur radar.

Vous devez prendre la parole autant que possible.

Comment ? En utilisant par exemple le canal de l’email marketing.

A travers ce canal, vous pourrez leur partager vos contenus qualitatifs et pertinents. Lesquels contenus ont la chance de pouvoir les convertir.

Voici les contenus que vous pourrez partager avec eux :

  • Les raisons qui font de votre solution unique par rapport aux concurrents
  • Les problèmes qui seront résolus et les bénéfices apportés
  • Les nouvelles fonctionnalités de votre logiciel ;
  • Les témoignages de clients satisfaits
  • Les études de cas de clients ayant rencontré le succès.
  • Des vidéos explicatives sur l’utilisation de certaines fonctions de votre logiciel Saas ;
  • Les chiffres de leur secteur quant à l’utilisation des solutions comme la vôtre.
  • Les outils de calcul de ROI
  • Des invitations à des événements

Par contre, diffusez de temps en temps des contenus promotionnels (ex: demande de démo, promotion limitée…) our concrétiser l’achat et inciter à la prise de décision et réduire les délais d’achat.

Entretenir vos prospects sera donc un moyen de garder le contact avec eux, les emmener à comprendre les problématiques qui sont les leurs et leur prouver votre expertise dans votre marché.

Voilà pourquoi créer du très bon contenu est indispensable.

Et comme l’avait dit Bill Gates en 1996, « content is king »

 

9 – Le content marketing, une machine à générer des leads (prospects)

Aujourd’hui, il est devenu difficile de convaincre les visiteurs de s’inscrire à une simple newsletter.

A l’heure de la surinformation, de la cacophonie et des milliers de messages et de toutes sortes de contenus pullulant sur le web, l’utilisateur, qu’il soit pro ou particulier a marre de perdre le petit temps qu’il lui reste.

Il ne veut plus s’abonner à des sites ou des services qui essaieront de voler de son temps.

Pour obtenir l’email du client, il faut apporter de la valeur en échange.

Cette réticence s’explique aussi par le fait que les utilisateurs ont déjà téléchargé des dizaines d’ebooks, de livres blancs… et donc ils sont moins sensibles.

L’époque où l’utilisateur trouvait un article sur un site, le lisait jusqu’à la fin et cliquait sur le bouton « Inscrivez-vous à notre newsletter » pour recevoir les futurs articles est révolu.

Il faut donc soigner ses outils pour récupérer les emails de vos prospects… car « l’argent est dans la liste. » (c’est votre liste de prospects qui fera grimper votre business).

 Heureusement encore qu’il existe des stratégies pour générer des prospects de qualité à partir de votre blog.

Car la génération de leads n’est pas une affaire simple :

Dans le même temps,

 

Toutes ces données peignent une image claire: La génération des leads est difficile.

Dans le même temps, c’est en améliorant vos conversions (visiteurs => leads, leads en client…) que vous allez augmenter votre base d’utilisateurs, construire une marque forte et augmenter votre MRR (revenu récurrent mensuel)

 Pour contourner ce problème, voici 3 tactiques pour vous aider:

 

 

 

1. La création d’un article de référence (épique) avec des bonus contextuels à télécharger

 

La meilleure façon d’inciter quelqu’un à céder son adresse e-mail est de lui offrir quelque chose de valeur en retour.

Comme un pêcheur et son hameçon.

Saviez-vous que vous pourriez également créer des ressources plus petites, mais très ciblées pour générer des prospects de qualité pour votre entreprise?

Cette stratégie s’appelle la stratégie de mise à niveau de contenu (content upgrade en anglais) et voici comment elle fonctionne :

Tout d’abord, vous devez créer article de très haute qualité.

Certains parleront de contenu épique ou de référence (c’est-à-dire un article de blog long, un guide ultime ou un tutoriel très détaillé) comme cet article.

Il doit être quelque chose qui dépasse les attentes de votre audience et fournit une quantité folle d’informations pratiques de valeur.

Pourquoi? Parce que de cette façon, il existe une chance qu’il devienne viral (qu’il incite au partage) et ainsi qu’il attire d’autres lecteurs sur votre blog.

Ensuite, à la fin de l’article, vous allez offrir aux visiteurs, des contenus supplémentaires à l’article en tant que bonus. Naturellement, ils devront donner leurs adresses e-mail en retour.

Par exemple vous écrivez un article sur le contenu marketing, et vous offrez dans le texte un guide gratuit pour améliorer son référencement (ce que j’ai fait plus haut !!).

D’ailleurs, si vous ne l’avez pas encore fait, téléchargez le guide gratuit “21 jours pour bloguez comme un pro” :

 

2.La stratégie de l’hameçon

De toutes les stratégies de génération de leads (et il y en a beaucoup d’autres ), aucune n’est aussi puissante que celle qui consiste à offrir des contenus que les lecteurs peuvent télécharger gratuitement.

En effet tous les sites tentent aujourd’hui d’une façon ou d’une autre de convaincre les visiteurs de s’inscrire à leur newsletter.
La mauvaise méthode consiste à demander à s’inscrire sans rien donner en échange ou apporter une valeur ajoutée précise.

Exemple : “Enregistrez-vous à notre newsletter”.

Question : pourquoi le visiteur devrait donner son mail ici  car il ne voit pas le bénéfice, et surtout il sait qu’ils sera bombardé d’email?

La bonne méthode consiste à soit lui dire les bénéfices à s’inscrire, soit utiliser la “preuve sociale” pour suivre l’exemple de ses pairs.

  • Le bonus Participez à un programme de coaching en 7 jours pour XXXX.
  • La preuve sociale  : comme 6000 professionnels, recevez des exclusivités dans votre mail des conseils exclusifs plus un guide pratique.

Les bonus qui peuvent inciter à laisser son email sont les suivants :

  • Des Rapports,
  • Des livres blancs,
  • Des Outils gratuits,
  • Une Checklist,
  • Une formation par E-mail
  • Un outil de calcul de ROI
  • Un guide d’achat

Contrairement à la tactique de mise à niveau de contenu (content upgrade), qui fonctionne en liaison avec une page sur une thématique dédiée, la stratégie de l’hameçon se base sur le fait de disposer d’un contenu qui marche pour la plupart de vos client et qui est visible partout.

Ensuite vous pourrez créer un dispositif de capture sur différents canaux.

  • Le blog, une page Facebook, un compte twitter, une publicité Facebook Ads ou Google Adwords… , avec une visibilité de votre bonus en page d’accueil, dans la barre de navigation… qui offre la solution à un problème de votre cible.
  •  Une page de destination dédiée optimisée pour des mots clés spécifiques ou une pop up pour être classée dans les résultats de recherche.

 

 

Pour trouver un bonus qui fonctionne pour la majorité de vos lecteurs, il faut:

  • Identifier un problème qui est commun à votre audience cible, qui soit urgent, important et qui peut être résolu relativement simplement

  • Créer un “bonus” (ebook, guide, checklist…) qui les aide à surmonter le problème.
  • Construire une stratégie pour faire passer ces prospects d’un contenu “gratuit” à un contenu payant.

 

Bien entendu, pour que cela fonctionne, il faut faire venir la bonne cible sur votre site, par exemple via du contenu autour de cette thématique, ou en relation avec le problème de votre audience.

 

 

3. Créer l’événement

En plus de créer des contenus qui sont valables “tout le temps” (ebooks, guide…), vous pouvez créer des contenus qui mettent une notion d’urgence, en particulier les événements.

Cela peut être :

  • un guide gratuit que quelques jours
  • un web séminaire
  • une vidéo disponible pendant une durée donnée

Ces contenus peuvent être affichés via une pop-up, un chat interfactif, une publicité dans la sidebar…

 

10 – Stratégies de promotion de votre contenu

 

Un bel article ne vaut rien si personne ne le lit.

Vous devez consacrer du temps et des efforts pour promouvoir vos contenus et ainsi avoir la possibilité d’être reconnu de votre communauté comme étant une source unique d’informations.

Vous pouvez gagner de la visibilité… ou payer pour cela.

C’est que que l’on appelle “Paid” ou “Owned” media :

Pour faire simple :

  • La publicité “gagnée” ce sont propres canaux de diffusion comme les médias sociaux (Twitter, Linkedin etc), votre newsletter, votre liste email, vos contacts avec des influenceurs…
  • La publicité “payée”, c’est l’achat de publicités (ou de visibilité sur Facebook) sur Facebook Ads, Adwords, achat d’articles sponsorisés… pour gagner de nouvelles vues sur vos contenus. En effet il ne faut pas s’y tromper, devant l’avalanche de contenus sur le web, si vous vous contentez de les partager, vous allez atteindre rapidement les limites de votre audience naturelle.

Facebook, Twiter et Linkedin permettent de booster vos contenus à l’aide des publicités. Avec des coûts minimes (5 $ sur Facebook pour atteindre 6000 personnes), vous pouvez aisément avoir des centaines de vues sur vos contenus.

De nombreuses personnes acceptent de monétiser leur audience via des publicités, que cela soit des des communautés, forums en ligne, Groupes et pages Facebook … il y a aussi de nombreux blogs qui acceptent de promouvoir des contenus pour quelques dizaines d’euros.

Imaginez un influenceur qui a 20000 followers Twitter, 30000 fans Facebook et une liste mail de 25000 abonnés. Ne pensez-vous pas que vous avez à tout gagner de lui ?

Vous pouvez aussi faire des articles invités, où vous n’allez pas directement mettre en avant un contenu, mais qui va soit parler, soit faire un lien vers votre contenu.

Par exemple vous pouvez écrire des articles les blogs de startups, sur le marketing et la communication… afin d’aller au-devant d’une nouvelle audience et emmener leur public à savoir plus sur vous.

Et c’est ce que je fais avec ConseilsMarketing.com avec cet article.
C’est un excellent moyen de mettre quelques liens avec mon blog, et nouer des relations avec un nouveau public et de me positionner comme expert dans mon secteur.

C’est aussi un moyen de gagner de la visibilité auprès de vos prospects et d’améliorer votre référencement dans les moteurs de recherche par le jeu des liens entrants.

 

 

 

En conclusion

Pour finir, voici 3 choses à garder à l’esprit :

Rappel 1: Il n’y a pas de solution miracle, le marketing de contenu prend du temps ou de l’argent, à moins d’être naturellement doué pour l’écriture, la vidéo ou le dessins. C’est une stratégie de longue haleine.

Rappel 2: Faire la promotion de son contenu est aussi important que de le produit. Beaucoup de gens pensent qu’après la rédaction, tout est fini. Erreur. C’est là que tout commence à se jouer. Sans promotion, vous êtes mort.

Rappel 3: Le marketing de contenu doit être axé sur la conversion. Sans oublier la qualité éditoriale qui doit être au rendez-vous. Être SEO-friendly ne signifie pas que vous devriez oublier d’écrire des choses intéressantes pour les humains. Vos lecteurs, prospects ou clients consommeront vos contenus uniquement si ceux-ci sont de haute facture.

 

Pourquoi les Startups, les éditeurs de solutions Cloud, les logiciels en Cloud… doivent absolument se mettre au content marketing ?

Tout simplement parce qu’il

  • attire du trafic ciblé et de qualité,
  • devient un  moyen rentable de générer des prospects,
  • permet de démontrer son expertise,
  • conduit le prospect dans un entonnoir de vente,

Le content marketing est donc un outil aussi important que la publicité Adwords, Facebook…..

A l’heure ou tout le monde se sur le Cloud, la bataille pour l’attention des prospects sera multipliée par 3.

Seules les entreprises qui auront pris dès maintenant l’avantage sur les autres gagneront la bataille de l’attention des consommateurs..

En effet construire une marque est long, et améliorer son SEO aussi… il faut donc se lancer sans attendre.

A votre tour: Partagez-nous vos conseils, astuces… et pourquoi pas vos secrets dans les commentaires !

 

Vous voulez en savoir plus ?

 

Si vous voulez en savoir plus sur le copy-writing et les landing pages, rendez vous sur le site Steve Wantong,  BloggingMalin.pro.

Steve y donne donne des conseils aux éditeurs de logiciels Saas et les entreprises sur le internet à attirer, convertir et fidéliser leurs prospects à l’aide des contenus pertinents, qualitatifs et persuasifs.

 

Faites appel à un rédacteur d’articles B2B !


Je vous offre mon guide

"Réussir son plan marketing"

50 pages pour apprendre à créer un plan marketing de A à Z

  • Diagnostic Stratégique
  • Le Plan Marketing opérationnel
  • Objectifs à atteindre et suivi

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Voir les boutons
Cacher les boutons