Ma méthode en 4 étapes pour écrire facilement 1 article de blog de DINGUE toutes les semaines !

J’ai le plaisir de recevoir Théo Rossi de BloggingEnchanteur.com. 

Dans cet article Théo nous explique sa méthode pour écrire facile 1 super article de Blog toutes les semaines… sans que cela ne devienne une corvée ou un chemin de croix !

Créer toutes les semaines du bon contenu est une question de méthode !

Admettez-le : publier du contenu est du boulot.

  • C’est du boulot car vous devez trouver des idées d’articles qui feront vibrer vos lecteurs.
  • C’est du boulot car vous devez rédiger un article de qualité, qui apporte de la valeur.
  • C’est du boulot car vous devez rendre le tout intéressant.

Bien sûr, vous pourriez agir comme ces blogueurs qui publient des articles creux de 800 mots à la chaine … Mais ce n’est pas votre style.

Ce que vous voulez, c’est réunir une audience fidèle autour de votre site.

Et le meilleur moyen de faire ça, c’est de publier du contenu de qualité.

En plus vous le savez : les blogueurs qui utilisent ce genre de stratégie en publiant des des articles que tout le monde à déjà lu 1000 fois s’essoufflent.

Car à la fin, les seuls qui sont lus par des milliers de personnes sont ceux qui font une vraie différence avec leur contenu.

Le problème ? Produire ce genre de contenu est difficile.

Alors qu’on ne vous parle pas de produire du contenu de qualité régulièrement

Mais, si je vous disais que j’avais la solution à votre problème ?

Si je vous disais qu’il existe un plan d’action (en 4 étapes simples) qui, si vous le suivez, va vous permettre de publier un article par semaine ?

Pas n’importe quel article en plus … Un superbe article.

Le genre d’article qui vous permettra d’attirer du trafic, des inscrits, et de générer des ventes par la suite sur votre site (car vous serez crédible grâce au contenu que vous publiez … Les gens voudront acheter chez vous).

Ce plan d’action, je vous le révèle dans cet article. Je l’utilise personnellement.

Alors si vous êtes intéressé par ce plan d’action, continuez votre lecture.

Car on commence maintenant.

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets

Matin 1 : Commencez avec une vue d’ensemble

Vous êtes bien installé à votre bureau ?

Vous avez votre boissons préférée (pour ma part un thé citron) à portée de main ?

Bien, nous pouvons démarrer…

Commencez par penser au sujet du contenu que vous allez publier … Puis trouvez un angle d’attaque. Je m’explique…

Imaginez que j’écrive un article sur le thème du trafic internet.

Je pourrais choisir des dizaines d’angles d’attaque différents, comme par exemple :

  • 7 tactiques qui vont vous permettre d’augmenter vote trafic (liste)
  • Comment augmenter votre trafic avec cette méthode simple (comment + résultat)
  • Comment j’ai augmenté mon trafic de 570% en seulement 5 mois (étude de cas)
  • 13 experts révèlent leurs meilleurs conseils pour augmenter votre trafic (article « experts »)
  • Infographie : 6 étapes pour booster votre trafic (infographie)

En gros, ici, vous devez choisir le type d’article et l’angle d’attaque qui mettra le mieux en valeur votre idée de contenu.

Une fois que vous avez réfléchi à cela, prenez une feuille de papier et un crayon.

N’utilisez pas votre ordinateur pour ce premier jou : posez vos idées directement sur une feuille améliorera votre vue d’ensemble.

Bien, commençons par le titre.

Votre titre est l’élément le plus important de votre article.

S’il n’est pas attirant, personne ne cliquera sur votre contenu.

C’est pour cette raison que vous devez passer du temps dessus et faire en sorte que votre article obtienne l’attention qu’il mérite.

Je vous conseille d’écrire au moins 20 titres pour chaque article, histoire de trouver le grand vainqueur.

Pour ça, vous pouvez vous servir de cet article que j’ai rédigé et qui vous offre 21 formules de titres prêtes à l’emploi – vous n’aurez plus qu’à remplir les blancs.

Si vous connaissez l’anglais, vous pouvez aussi reprendre ces quelques modèles de titres d’articles (cliquez pour agrandir):

Une fois que vous avez trouvé un titre puissant, écrivez-le au milieu de votre feuille.

Passons aux sous-titres maintenant : vous devez les avoir en tête pour connaitre le déroulement de votre article.

Vos sous-titres sont importants car ils sont la colonne vertébrale de votre article.

Ils devraient être intéressants et rendre assez curieux les scanneurs pour qu’ils s’arrêtent et lisent ce que vous avez à dire.

Beaucoup de gens sur le web ne lisent pas, mais survole un contenu et repèrent si un article vaut la peine d’être lu.

Les scanners sont ces lecteurs qui balayent votre article de haut en bas dès qu’ils tombent dessus.

Rédigez vos sous-titres et placez-les autour de votre titre, dans le sens des aiguilles d’une montre.

C’est ce que j’ai fais pour bien préparer cet article :

IMG_2606

Une fois que vous avez votre titre et vos sous-titre, écrivez votre introduction.

Ecrivez juste  4-5 ligne, histoire de rendre vos lecteurs curieux.

Le but ici est de leur donner envie d’en savoir plus sur la suite de votre article.

Pas la peine de vous prendre la tête, nous y reviendrons plus tard.

Eeeet … C’est fini pour aujourd’hui.

La première étape est la plus difficile, car c’est celle qui demande le plus de travail (et de réflexion).

Si vous l’avez faite correctement, vous partez d’un bon pas.

Terminez votre journée et relaxez-vous le soir…

Vous devez vous préparer pour demain, car nous attaquons un gros morceau.

 

Matin 2 : Il est temps de rentrer dans les détails

Pour aujourd’hui, prenez votre ordinateur et ouvrez votre traitement de texte favori.

Vous aurez peut-être besoin d’un extra de votre boisson préférée également.

Pourquoi ?

Car vous allez remplir les détails de votre plan d’hier et écrire le reste de l’article.

Alors j’espère que vous êtes toujours bien installé dans votre fauteuil.

La première chose à faire est de jeter un oeil au titre et aux sous-titres que vous avez rédigé hier.

  • Est-ce qu’ils ont toujours du sens ?
  • Est-ce qu’ils sont toujours intéressants ?
  • Est-ce qu’ils rendent curieux et donnent envie d’en savoir plus ?

Si non, passez autant de temps que nécessaire pour que ce soit le cas.

Votre titre et vos sous-titres sont le socle solide sur lequel repose le reste de votre article. S’ils ne sont pas au point, tout tombera.

Une fois que vous êtes satisfait, il est temps de compléter votre article.

« Prêt. Feu. Go. Partez ! »

Je sais, vous vous dites surement que ce n’est pas une course. Sauf qu’à ce stade là, si – c’est précisément ce que c’est.

course

Le but de ce deuxième jour de travail est de compléter le reste de votre article le plus vite possible.

Ecrivez votre premier paragraphe. Reprenez votre introduction, améliorez-la, et écrivez le reste. Complétez votre article en y allant sous-titre par sous-titre.

Quand vous arrivez à la fin, essayez d’avoir une conclusion inspirante ou qui résume les points importants de votre article. Et surtout, n’oubliez jamais votre appel à l’action.

Dites à vos lecteurs la prochaine étape à prendre : si vous voulez qu’ils s’inscrivent à votre mailing list, si vous voulez qu’ils téléchargent votre bonus, si vous voulez qu’ils achètent un de vos produits …

Ecrivez.

Le. Plus. Vite. Que. Vous. Pouvez.

Pourquoi ? C’est simple : à ce stade de la conception de votre contenu, vous ne devez pas réfléchir 10 ans aux mots que vous utilisez.

Vous ne devez pas essayer de produire un texte parfait. Vous devez juste écrire, et coucher vos pensées sur la page de votre traitement de texte.

L’édition, c’est pour demain.

Vous avez fini d’écrire ? Génial !

Juste avant de vous reposer, trouvez une image de couverture qui mette en avant votre contenu et qui attire l’oeil.

Il existe d’innombrable ressources pour trouver de belles photos . En voici 3 :

Rappelez-vous : une image vaut 1000 mots et dans notre ère actuelle des réseaux sociaux qui vont à toute vitesse, vous avez besoin d’accrocher le regard des internautes pour qu’ils cliquent sur votre contenu. Ne négligez pas cette étape.

Une fois que vous avez trouvé votre image, vous pouvez souffler. Faites ce que vous voulez et prenez une bonne nuit de sommeil.

Demain, nous attaquons l’édition.

 

Matin 3 : Editez pour mieux conquérir

Saviez-vous qu’un diamant n’a aucune valeur au départ ?

Quand il est encore brut, il ne vaut quasiment rien… Pour en faire une des pierres les plus précieuses du monde, vous devez le polir et le tailler.

Votre contenu est exactement comme un diamant. Si vous voulez que le monde entier le lise et le partage, vous devez le polir. Autrement dit, vous devez l’éditer.

Commencez par relire votre article – et à voix haute s’il vous plait.

Ce n’est pas une blague, faites le vraiment.

Lorsque vous lisez votre texte à haute voix, vous vous apercevrez des imperfections.

Toutes ces tournures de phrases mal agencées, tous ces mots qui sonnent bizarrement … Vous allez pouvoir corriger tout ça.

Une fois que vous avez fait vos corrections, je vous conseille de relire votre texte une deuxième fois, et encore à voix haute.

Si vous avez encore des corrections à faire, n’hésitez pas.

Après deux passages à changer l’ordre des phrases et à trouver les mots qui sonnent juste, vous devriez avoir quelque chose de grandiose.

Mais ce n’est pas fini pour autant … Il est temps de s’attaquer à votre texte pour qu’il devienne facile à lire.

Suivez le processus suivant :

  • Coupez vos longues phrases en deux. N’ayez pas peur d’ajouter des points.
  • Sautez souvent des lignes pour obtenir des paragraphes courts (si vous remarquez, les paragraphes de ce texte vont maximum 4 lignes)
  • Supprimez les mots inutiles. Mettez le moins d’adverbes possibles. Pour les adjectifs, je ne dis pas non … Mais demandez vous si chaque adjectif renforce le mot qu’il accompagne. Si ce n’est pas le cas, détruisez-le
  • Voyez les passages où vous pouvez mettre vos propos sous la forme de liste à puces – exactement comme je le fais ici

Bon…

Après avoir passé votre article au peigne fin pour faire les corrections nécessaires (et après l’avoir rendu facile et agréable à lire) votre contenu devrait être un véritable chef d’oeuvre désormais.

Répondez simplement à ces 4 questions, et vous aurez terminé le boulot pour aujourd’hui :

  • Votre titre est-il assez puissant pour arrêter les gens et faire en sorte qu’ils cliquent dessus ?
  • Votre image est-elle assez intriguante ?
  • Vos sous-titres rendent-ils assez curieux (et donnent-ils envie de lire la suite de votre article) ?
  • Votre appel à l’action est-il clair ? Rappelez-vous : vous devez en mettre un à la fin de chaque article.

Une fois ces questions répondues, vous pouvez passer à la suite.

 

Matin 4 : Il est l’heure de publier … Et de promouvoir

De retour à votre bureau ce matin.

C’est le dernier jour, celui où vous allez pouvoir partager au monde entier votre superbe contenu.

Voici un concept crucial que vous devez comprendre : le jour de la publication est aussi le jour de la promotion.

Cet article que vous avez passé 3 jours à créer et à peaufiner mérite qu’on lui porte de l’attention.

Et vous devez faire votre maximum pour que cela soit le cas.

Alors au lieu de le publier sur votre blog et prier pour qu’il attire du trafic, voici comment vous allez procéder :

  • Vous allez le promouvoir sur vos réseaux sociaux : attention, je ne parle pas de juste mettre un post sur Facebook et basta. Ça, ça n’attire aucun trafic. Voici comment vous y prendre :

Sur Twitter : prévoyez 5 messages différents dans la journée. Mettez le titre de votre article, écrivez un message qui fasse office de teasing, une citation en rapport avec votre contenu … Pour automatiser les messages, vous pouvez utiliser l’outil Buffer

Sur Facebook : postez votre message avec un mini-résumé qui donne envie à vos lecteurs de cliquer. Par exemple pour cet article, je vais mettre sur mon Facebook « Vous voulez un plan d’action en 4 étapes simples pour créer un superbe contenu chaque semaine ? Un qui ne vous demande pas d’efforts mais simplement de suivre une structure (prouvée) pas à pas ? Alors cliquez ici. Je vous détaille tout à l’intérieur de cet article. »

Que ce soit sur Twitter ou Facebook (ou tous les autres réseaux sociaux), un simple texte ne suffit pas , il vous faut aussi une image de couverture qui soit époustouflante. Mais ça, vous l’avez déjà fait au 3ème jour 😉

  • Vous allez le promouvoir auprès de votre liste d’inscrits : là encore, essayez de concocter un message qui donne envie de cliquer … Et écrivez un objet de mail sexy pour pousser à l’ouverture. Si vous avez bien travaillé votre titre dès le premier jour (notamment parmi ces 21 formules puissantes), vous pouvez le reprendre tel quel.
  • N’oubliez pas de répondre aux commentaires
  • Et si vous avez écrit un article épique, vous pouvez même le promouvoir auprès des autres blogueurs. Comment ? Envoyez leur simplement un mail pour les avertir que vous avez publié un superbe contenu et demandez poliment un partage. Vous pouvez utiliser le script suivant pour cela :

Salut (nom du blogueur), 

J’espère que tout va bien pour toi.

Je voulais te prévenir : je viens de finir de rédiger un article sur le sujet suivant (sujet de votre article)

Comme c’est un article bien complet, je me suis dit qu’il pourrait peut être intéresser ton audience.

Si c’est le cas, n’hésite pas à le partager, ça me ferait très plaisir !

En tout cas continue comme ça, j’adore le contenu que tu publies sur ton blog.

En te souhaitant une excellente journée,
(Signature) 

Ok super, vous avez votre plan d’action sur 4 jours pour publier un superbe contenu par semaine.

Mais il y a une chose que vous devez comprendre … Ou tous les efforts que vous déploierez ne serviront à rien .

Je vous en parle juste en bas.

Publier un article par semaine ne sert à rien tant que vous ne comprenez pas ça …

Ce plan d’action en 4 étapes vous permet de publier un article par semaine.

Mais il y a un concept fondamental que vous devez comprendre : le but n’est pas de publier un contenu médiocre (ou même basique) par semaine, mais de publier un contenu incroyable.

Pour cela, vous devez combiner deux choses :

  • Un contenu avec des informations de qualité : pas le choix, vous devez rechercher les meilleures infos
  • Un contenu plaisant : c’est ça qui vous distinguera de tous les autres contenus présents sur le web, et qui vous permettre de sortir du lot

Laissez-moi vous dire une chose. Si vous voulez apprendre comment écrire du contenu plaisant, vous êtes au bon endroit.

Pourquoi ?

Parce que je vous livre 10 secrets qui rendent vos articles instantanément meilleurs si vous les utilisez, dans un guide que j’ai conçu.

Pour connaitre ces secrets cliquez juste ici.

Ah, et est-ce que je vous ai dit que ce guide était gratuit ? 😉

P.S : Si vous êtes intéressé par mon guide « 10 Secrets Pour Des Articles Lus, Partagés Et Commentés », vous devriez vous dépêcher… Je dis ça car je ne suis pas sûr de le laisser encore longtemps disponible (ou du moins gratuitement).

13 Comments

  1. Jan 16, 2017 - 10 h 56 min

    Excellente synthèse ! Merci pour ce partage qui rappelle qu’on écrit pour ses lecteurs : pour leur apporter du contenu de qualité.
    Pour que Google puisse leur permettre de nous trouver sur la toile, il faut ajouter des mots clés dans nos articles.
    Pour ma part, je prépare mes billets de la même façon que toi mais j’y ajoute le mot clé aux endroits stratégiques comme dans le titre, sous-titre, images etc.
    J’en ai d’ailleurs fait un billet sur mon blog ;)

    Reply
    • Jan 17, 2017 - 18 h 56 min

      Merci Philippe ! Oui c’est bien d’ajouter aussi des mots-clés :)

      Reply
  2. Stéphane C.
    Jan 16, 2017 - 16 h 01 min

    Très bon article Theo. La méthode est simple et claire.
    J’ajouterai un petit conseil perso : il vaut mieux attendre 1 journée entre la publication du texte sur un blog et sa promotion sur les réseaux sociaux, blogs partenaires, … Ca permet de bien identifier le texte d’origine, c’est pratique pour notre ami Google.

    Reply
    • Jan 17, 2017 - 18 h 56 min

      Merci Stéphane ! Ah je ne savais pas tiens, merci de la remarque

      Reply
  3. Jan 17, 2017 - 6 h 04 min

    Quand j’ai vu le titre de l’article, je me suis demandé sur quoi j’allais tomber.
    Hors je découvre un article complet et super bien fait ! :)
    Merci beaucoup !

    Reply
    • Jan 17, 2017 - 18 h 57 min

      Haha c’est vrai que ça peut mettre le doute ! Tant mieux alors et merci à toi

      Reply
  4. Jan 24, 2017 - 21 h 05 min

    Ho mon Dieu, l’enfer du blogging personnifié se prénomme Théo… et le côté humain dans tout ça, la passion, l’amour du partage… on en oublie qu’il n’y a pas QUE des blogueurs qui veulent se faire du pognon…Es-ce que tu es humain, es-ce que tu vibres, ou es-ce que tu ne penses que graphiques, tableurs, stratégies? Parce qu’en lisant cet article je n’y ai vu que désir de performance…

    Reply
    • Jan 30, 2017 - 15 h 58 min

      @Corinne,
      Oui cet article est purement technique en effet, un mode d’emploi en quelque sorte. En même temps, peut-être qu’un tuto, c’est comme l’argent ou un couteau… cela peut servir le plus noble comme le plus sordide ?
      Théo a écrit d’emblée “un article qui apporte de la valeur”. Pour moi le ton est donné.
      Je trouve pour ma part que ces conseils sont généreusement partagés – car la majeure partie des lecteurs n’ira pas acheter les formations de l’auteur.
      C’est dur cette accusation, “l’enfer personnifié” ! si c’était le cas, l’enfer sur le net serait bien bénin…
      La publicité qui nous pourrit la vie ne suscite quant à elle pas autant de tollés… serions nous allergiques à la réussite d’autrui ?
      Tout le meilleur à vous, & merci à Théo et à Luc pour leurs conseils éclairés.
      Eve-Lou, fondatrice de la ClaiReliance : ni psy, ni coach – juste entre les 2 !

      Reply
      • Feb 2, 2017 - 11 h 16 min

        Merci pour votre commentaire Eve-Lou, c’est très gentil.

        Corinne : je me suis déjà expliqué, cet article est trop robotique. Bref :)

        Reply
  5. Feb 17, 2017 - 10 h 46 min

    J’ai rarement vu un article aussi complet sur ce sujet (en français).
    Merci pour ce partage on va essayer d’appliquer les 4 étapes, même si un article par semaine sera impossible… On va essayer une semaine sur deux :)

    Reply
  6. Feb 22, 2017 - 13 h 02 min

    Merci pour votre commentaire Rachida. Oui un article toutes les deux semaines est bien aussi, je conseille notamment de privilégier la qualité à la quantité. Au plaisir :)

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Voir les boutons
Cacher les boutons

Je vous offre gratuitement 12 guides !

Le succès et l'échec tiennent parfois à peu de choses...

Je veux vous éviter de perdre du temps ou de faire des erreurs grâce à ces 12 guides où j'ai rassemblé mes meilleurs conseils sur la vente et le marketing.

Non, cela ne m'intéresse pas, je lis le contenu en bas