Partagez les articles :

J’ai le plaisir de recevoir Robert Foban, rédacteur web Freelance et auteur du blog SuperRedacteurWeb.

Dans cet article, Robert vous explique comment écrire un article optimisé pour le SEO et ainsi que les dernières règles pour optimiser son référencement naturel.

 

Pourquoi est-il toujours essentiel d’être visible sur Google ?

Même si nous passons plusieurs heures par semaine sur Facebook, Twitter, Linkedin… Google reste l’endroit prioritaire où nous recherchons de l’information avant d’acheter.

En effet même si les Media Sociaux permettent de poser des questions à ses contacts facilement  (ex: demander quel est le meilleur produit pour ceci…), c’est sur Google que les consommateurs cherchent de l’information avant d’acheter.

L’étude réalisée par Mappy et BVA de novembre 2016 confirme cette tendance, en démontrant que la première source d’informations reste Google :

Ensuite, que si le prix est important, la recherche d’informations sur les produits, les conseils d’achat… sont également une des clés.

 

Il est donc indispensable d’être visible sur les mots clés et expression tapés par vos prospects quand ils recherchent un produit, une information…

Les principaux facteurs influençant le référencement naturel dans Google (SEO)

Le monde du SEO est sans cesse en évolution du fait des nombreux changements dans l’algorithme de Google (Panda, Pingouin, Pigeon…), même si les fondamentaux restent toujours les mêmes :

  • Du bon contenu qui intéresse et fait rester l’internaute sur la page
  • Des liens d’autorité depuis d’autres sites vers votre site, qui démontrent la pertinence d’une page
  • Une optimisation technique pour une navigation optimale pour l’internaute

Google a d’ailleurs publié récemment un mini guide pour les débutants où sont décrites les “bonnes pratiques selon Google” pour optimiser le référencement d’un site (voir ce lien), et on revient toujours sur ces basiques.

C’est ce que confirme dans les grandes lignes l’étude sur les principaux facteurs d’un bon référencement de SEMRush

SEMRush est une entreprise qui propose un excellent logiciel d’optimisation du référencement, et qui par deux fois, a déjà effectué des études concernant les facteurs de classement de Google selon le référencement SEO.

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

La dernière étude à ce sujet a été effectuée durant l’année 2017 (voir ce lien). Cette étude a porté sur 6 000 000 mots clés dont on a analysé les cent premiers résultats sur Google.

A partir de cette analyse, il a donc été possible de déterminer les facteurs qui entrent en jeu afin d’obtenir un bon classement sur les résultats de Google.

Ainsi, l’étude effectuée par cette entreprise a permis de mettre en évidence deux principaux facteurs d’un bon SEO :

  • Le comportement des internautes vis à vis du contenu

En effet, le moteur de recherche Google analyse les signaux comportementaux de l’utilisateur afin d’établir un classement de résultats.

Il s’agit surtout du temps passé sur le site et les visites, preuve pour Google que le contenu est intéressant.

On peut aussi noter le taux de rebond des internautes ainsi que la longueur du contenu (plus le texte est long, plus il a des chances d’être complet sur un sujet).

  • Les liens d’autres sites de référence qui pointent vers votre site (backlinks)

Les backlinks ont un rôle important à jouer dans le classement de Google.

 

Cependant l’étude de SEMrush oublie une chose importante: les mots clés !

En effet Google positionne les pages sur les mots clés. Chaque page étant “notée” sur sa pertinence vis à vis d’une expression.

Si vous voulez être présent sur un mot clé sur Google, vous devez créer 1 page pour chacune des expressions, et produire du contenu de qualité qui attire des liens externes.

En complément, pour bien “faire comprendre” à Google quel mot clé il doit prendre en compte, il faut optimiser la page (ou l’article de blog) sur cette expression :

Si vous utilisez WordPress, vous pouvez par exemple utiliser le plugin WordPress SEO de Yoast pour optimiser les mots clés à prendre en compte par google, l’affichage dans les résultats du moteur…

Il y a donc un troisième facteur très important : choisir les bons mots clés pour apparaître dans les résultats les plus tapés (ou plutôt les plus tapés par vos acheteurs potentiels).

 

Comment trouver des idées de mots clés… et surtout les bons mots clés ?

Produire du contenu authentique et original pour des sites web est une bonne chose, mais c’est mieux de choisir les mots clés qui sont tapés par les internautes dans Google.

Pour parvenir à ce résultat, il faut sélectionner les bons mots-clés.

Si l’on se place d’un point de vue “référencement”, il est important avant même de commencer la rédaction d’un article de connaître sur quels mots clés il faut se positionner.

Par exemple, si vous comparez la tendance de trafic analysée par Google Trends entre “fiche de paye” et “fiche de paie”, on peut voir que le volume de recherches est très différent… il ne faut donc pas se tromper de mot clé !

Pour choisir les bons mots clés sur lesquels se positionner, il existe de nombreux outils, certains gratuits, et d’autres payants.

  • Google keyword Planner

Google Keyword Planner (anciennement connu sous le nom de Google Keyword Tool) est incontournable, car gratuit et proposé par Google dans le cadre de Google Adwords.

En effet sans données objectives sur le volume de recherches, le choix des mots-clés est uniquement de l’intuition… et c’est ce que propose justement Google Keyword Planner.

Google keyword Planner est un outil qui vous permet :

  • de rechercher de nouveaux mots clés à l’aide d’une expression, d’un site web ou d’une catégorie,
  • d’obtenir des tendances et des données sur le volume de recherche,
  • de multiplier les listes de mots clés pour générer de nouveaux mots clés (classé par grandes thématiques)

La particularité avec cet outil de recherche est qu’il vous offre la possibilité d’analyser toutes les requêtes pertinentes.

Le principe de fonctionnement est très simple : il suffit d’aller dans Keyword Planner de Google Adwords et de choisir l’outil permettant de suggérer des mots clés (la clé à molette, puis “Outil de planification des mots clés”).

Vous indiquez le mot clé, et vous obtenez des idées de mots clés, le volume…

Les mots clés sont regroupés par thématique (idées de groupes d’annonces) ou en vrac (idées de mots clés), cela permet de filtrer les mots clés proposés :

Vous avez en rouge les mots clés triés par ordre de pertinence et en noir le nombre de recherches par mois, avec l’idée de la concurrence.

L’idée de la concurrence est une donnée importante, car elle permettra de savoir s’il est facile ou pas de se positionner sur ce mot clés dans les résultats de Google.

Ainsi, il est plus simple de se positionner sur des mots clés peu ou moyennement concurrentiels, que sur des mots clés très concurrentiels (ex: les mots les génériques).

Le but étant d’identifier si possible des mots clés avec un volume intéressant et une concurrence “moyenne” ou “Faible”.

Vous devez donc rassembler dans un fichier Excel, la liste des mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

C’est à dire

  • Les mots clés “prioritaires” liés à un acte d’achat proche (“acheter xxx”, “choisir xxx”…)
  • Les mots clés “secondaires” liés à des termes génériques
  • Les mots clés de marques et de produits

Au final, vous devrez tout d’abord choisir une vingtaine de mots clés, pour lesquels vous allez créer en priorité des contenus.

 

  • SEMrush

C’est un des logiciels d’aide au référencement les plus connus.

L’intérêt de SEMrush est de fournir des idées de mots clés, d’analyser les mots clés qui génèrent du trafic chez vos concurrents, de proposer des mots clés complémentaires, l’analyse des annonces Google Adwords… et même des outils de suivi du positionnement, de gestion des media sociaux…

Par exemple vous avez une estimation du coût au clic dans Adwords, le niveau de concurrence :

Vous avez le volume de recherches mensuelles estimées, et les mots clés liés.

Dans cet exemple, on peut voir que les gens cherchent aussi “oreiller d’avion” ou “oreiller de voyage” au lieu de tape “coussin de voyage”.

Il y a donc une opportunité d’expression à prendre :

 

Ce logiciel coûte environ 60 € / mois, mais il dispose d’une offre d’essai 7 jours (voir ce lien)… ce qui permet de tester l’outil et de faire la majorité de ses recherches pendant la période d’essai (et si vous n’avez plus besoin de l’outil, il suffit d’arrêter l’abonnement avant la fin des 7 jours).

  • Ahrefs  

Semrush et Arefs ont des fonctionnalités proches :

  • Analyse des volumes de recherches selon les mots clés
  • Suivi du positionnement des mots clés
  • Les mots clés

Cependant Ahrefs est bien plus puissant dans le domaine des backlinks (les fameux liens externes qui pointent vers votre site, ou les sites de vos concurrents).

En effet, si le choix des mots-clés est la première étape, maintenant vient une autre aussi importante : les backlinks.

Pour positionner les sites dans les moteurs de recherche, il faut disposer des outils d’analyse afin de savoir :

  • Quels sont les backlinks de vos concurrents, afin d’essayer d’avoir les mêmes (ex: une citation dans un article de blog qui liste des solutions du marché).
  • Quels sont les backlinks des sites non concurrents mais proches de votre thématique (ex: des liens vers des blogs personnels, des sites d’actualité…)
  • Quels sont les liens vers votre site (ex: votre nom d’entreprise ou de produit est cité), mais sans backlink (on cite votre marque dans un article, une page web… sans faire un lien vers votre site)

Vous aurez ainsi à votre disposition toute une liste de sites à qui faire une demande de lien, ou pour proposer une interview, un article de blog (le guest posting), une tribune, un point de vue…

Ahrefs vous servira à analyser votre site web, avec un focus sur les backlinks obtenus et les liens perdus. En plus il les catégorise, ce qui vous facilite le travail à bien des niveaux.

Grâce à cet outil d’analyse, vous aurez de façon détaillée le profil de Netlinking du site.

Il vous sera donc facile de lister et de tracker les liens entrants, les liens sortants, les ancres utilisées, et le contenu. Vous serez vraiment bluffé par sa capacité à identifier en toute rapidité les nouveaux backlinks.

Le tarif de Ahrefs est de 7 € pour les 7 premiers jours d’essais, puis 99 $ / mois.

A noter : nous parlons beaucoup de liens externes (les backlinks) qui pointent depuis des sites externes vers votre site, mais il ne faut pas non plus négliger le maillage interne, c’est à dire les liens qui pointent entre les différents articles de votre site web, qui permettent de “mettre en avant” des pages. La structure étant celle ci dessous.

Votre plan d’action est donc simple :

  • Repérez 4 ou 5 sites qui pourraient faire un lien vers votre site (ex : ils listent déjà vos concurrents…) et faites-leur une demande.
  • Repérez 3 ou 4 blogs personnels ou sites d’actualités, et faites des demandes afin de savoir si vous pouvez publier un article invité (guest posting) ou un article sponsorisé (à condition que cela ne coûte pas plus que quelques dizaines d’euros).

 

  • Moz 

Moz.com est une des plus anciennes solutions de gestion du référencement d’un site web.

Cette suite d’outils est très complète, et offre une tonne de fonctionnalités exclusives que les autres outils sur le marché n’ont pas. Il est très simple et facile à utiliser.

Comme la plupart des outils de recherche de mots clés, Moz inclut les bases comme le volume de recherche mensuel et la difficulté.

Les suggestions de mots clés de Moz ont également tendance à vous associer à des mots clés différents de la plupart des autres outils:

L’explorateur de mots-clés de Moz est un outil solide. Il contient une foule de fonctionnalités qui sont légitimement uniques et utiles pour la recherche de mots clés.

Moz.com est un peu plus cher que ses concurrents, avec une offre d’abonnement basique à 99 $ / mois. C’est donc une solution qui sera plus optionnelle pour un référenceur amateur.

 

  • 1.fr

Au moment de la rédaction de l’article, il faut aussi penser aux internautes…

En effet, n’oubliez pas que les internautes ne tapent pas des mots clés, mais des questions, des expressions complètes, des problèmes…

Et c’est justement la fonction de 1.fr.

1.fr est le moteur qui vous aidera à choisir des expressions “humaines ” en fonction du mot-clé choisi.

Cela permet d’avoir par exemple des listes de questions, qui permettront de se positionner sur une “vraie” recherche des internautes (et donc de proposer un article qui répond exactement à cette demande) :

À travers un sujet précis, il vous donne un champ sémantique de plus de 500 mots.

Ce qui vous oriente sur les expressions les plus tapées sur les moteurs de recherche.

En plus du champ lexical, vous avez un assistant qui vous indique l’optimisation d’une page pour une expression.

Lorsque vous atteignez 100% dans la forme et le fond de l’article, vous pouvez être sûr qu’au niveau du classement de votre article, vous allez acquérir la plus grande exposition et le taux de visiteurs le plus élevé sur la toile.

Les référenceurs utilisent cet outil parce qu’il est fiable et les mots qu’il soumet tournent toujours autour du sujet central.

C’est vraiment pratique pour obtenir le meilleur trafic sur les moteurs de recherche.

Produire du contenu pour le net est certes important, mais la popularité de vos textes sur la toile est bien meilleure. Offrez-vous donc l’opportunité d’avoir le meilleur trafic.

Avec des outils d’analyse et de recherche aussi efficaces que ceux-ci c’est assez évident.

Votre plan d’actions :

  • A partir des 4 ou 5 expressions les plus recherchées, listez 2 ou 3 articles complémentaires à écrire en prenant en compte les nouvelles expressions générées par 1.fr.
  • Ajoutez les questions pour lesquelles vous n’aurez pas le temps de faire des articles spécifiques dans vos articles existants et à venir afin d’être au moins présents sur cette expression.

 

 Transformer les mots clés en contenu SEO

Nous avons vu précédemment comment attirer des lecteurs sur votre site, via le choix des mots clés, et via l’obtention des “backlinks” afin de montrer à Google que votre contenu est pertinent pour un certain nombre d’expressions.

Il reste maintenant à faire en sorte que vos lecteurs restent longtemps sur votre site, et surtout qu’ils ne repartent pas immédiatement.

Or satisfaire ses lecteurs n’est pas mince affaire, car d’aucuns réclament du style, d’autres un contenu pertinent, et d’autres encore un article bref et précis parce que ne disposant pas d’assez de temps pour lire.

Pour qu’un contenu soit apprécié des internautes, il faut respecter les caractéristiques d’un bon contenu : 

Vous portez plus d’intérêt à la technique (optimisation des mots clés, optimisation des liens…) dans votre article ?

Mettez une légère pause et passez sur le point le plus pertinent : la qualité du contenu, et sa lisibilité.

Sur le web, les gens “scannent” plus qu’ils ne lisent, il faut donc un contenu facile à lire, vous n’aurez que 3 secondes maximum pour convaincre :

Sur Internet, la forme de votre article joue un rôle très important.

Il est donc question pour vous de savoir jouer et inciter à la lecture de votre article.

Pour cela, il faut travailler les  titres, les mots-clés, les paragraphes, les images, et les liens, etc.

 

 

  • Le titre

L’élément accrocheur, celui même qui donne envie de parcourir la lecture de votre texte.

Vous avez 3 options :

  • Soit écrire un titre pour le référencement, et donc mettre vos mots clés dedans (ex: “Où acheter un oreiller de voyage)
  • Soit écrire un titre pour les lecteurs, et donc écrire pour les lecteurs en faisant ensuite un focus sur votre expression (ex: “Que faut-il emmener en voyage (oreiller de voyage, passeport…). Vous avez dans cet article 101 exemples de titres que vous pourrez copier et reprendre.
  • Soit faire un test et voir ce qui fonctionnera le mieux ! Pour cela vous avez des outils comme Thrive Themes qui vous permettent de tester 2 ou 3 titres différents, et voir celui qui génère le plus d’engagement.

 

Vous devez opter pour des titres simples et très explicites.

Pourquoi ?

Parce que les internautes aiment avoir un aperçu facilité du contenu de votre article.

Il est même recommandé pour obtenir un meilleur trafic, d’insérer dans votre titre, le mot-clé.

Vous comprenez ici que cela est plus à valeur commerciale, car lorsque le robot passe sur votre article, à partir du titre il vous positionne dans le moteur de recherche ; ce qui est un réel atout pour le référencement de votre site.

  • L’importance d’une introduction qui donne envie d’en savoir plus

L’on prend souvent un vilain plaisir à simplifier cette partie du texte, pourtant c’est grâce à elle, que les internautes poursuivent généralement leur lecture.

Ce paragraphe doit être court mais doit donner envie d’en savoir plus…

Il faut apporter TOUT DE SUITE de la valeur, sinon le lecteur va zapper et passer ailleurs…

Le principe est celui de la pyramide inversée : vous commencez par le générique, et ensuite vous allez dans les détails :

Il est destiné à accrocher comme c’est le cas du titre.

Vous pouvez choisir de résumer votre article en mettant les points les plus percutants en vue. Ainsi, à la lecture de l’introduction, le lecteur saura exactement de quoi il est question, il aura sans doute été alléché par une promesse intéressante, et poursuivra la lecture.

  • Le contenu proprement dit

Un angle d’attaque pour un article c’est la règle mère lorsqu’on veut offrir du contenu à lire.

Le secret c’est de se focaliser sur sa problématique et de rester centré sur elle à chaque fois.

Il est important d’avoir un “fil rouge”, c’est à dire une suite logique afin de ne pas perdre le lecteur.

Souvent on part d’une situation de départ pour arriver à la solution.

Il n’est pas exclu de faire de petites digressions sur des sujets connexes, mais cela doit se faire de façon très brève.

En revanche, n’hésitez pas à raconter des histoires (le story telling), des cas pratiques, des anecdotes… c’est un élément clé pour rendre vivant votre texte.

Pour une lisibilité parfaite, il est essentiel de bien structurer son texte.

L’idéal serait d’avoir un paragraphe, avec une idée principale développée, un exemple très accrocheur et une phrase de transition.

Ne perdez pas en vue l’essentiel : le mot-clé.

Il faut toujours resituer le lecteur par rapport au contexte.

Les paragraphes courts sont les plus appréciés, mais s’il vous arrive d’être long, n’hésitez pas à mettre en gras, les mots percutants du paragraphe, ou à faire des sauts de lignes.

Voici une présentation ancienne, mais encore très vraie :

 

Ceci permettra aux internautes de maîtriser en quelques mots l’essentiel de l’article.

Et de le lire quelle que soit sa longueur pour en savoir un peu plus sur les éléments qui les ont captivés tout au long.

 

  • Le pouvoir des liens vers des sources crédibles et des influenceurs

Ne vous y trompez pas, la force d’un article ne réside pas que dans votre contenu, mais votre capacité à faire en sorte qu’il donne confiance et qu’il soit partagé par des influenceurs.

Insérez un lien vers un article d’un influenceur, d’une étude… dans vos textes et vous allez multiplier l’impact de celui-ci sur les lecteurs (avec plus de crédibilité) mais en plus vous pourrez mentionner l’influenceur pour ensuite obtenir un partage sur les media sociaux.

Les liens peuvent aussi mener à vos propres articles pour en savoir plus, et grâce à ces liens internes vers d’autres articles complémentaires et encore plus passionnants, vous pouvez être sûr de retenir des lecteurs pendant longtemps sur votre site.

  • Le pouvoir des images

Une image vaut mille mots, et l’œil a du mal à se défaire de ce qu’il voit.

C’est pourquoi, les images pour accompagner votre texte sont tout aussi importantes.

À ce niveau également, il faut faire preuve d’originalité et de créativité.

Une image vraie et naturelle a plus d’effet qu’un schéma monté de toutes pièces.

Vous devez alterner image et texte pour que tout soit le plus digeste pour l’internaute :

Votre plan d’actions :

  • Rien ne vaut un titre poignant, une introduction qui accroche, un contenu clair et simplifié, des liens ressources et des images nettes. Si vous écrivez pour vos lecteurs, allez à l’essentiel ! Ne leur faites pas perdre leur temps.
  • En respectant au mot près chacune de ces consignes, vous pouvez être sûr que votre article fera le buzz sur les réseaux sociaux et les moteurs de recherche. Ces éléments ne donnent pas seulement du poids à votre article, mais lui confère une valeur ajoutée sans pareille.

 

Obtenir des backlinks : Quelques astuces simples…

 

Lorsqu’on s’engage à créer du contenu ou à rédiger un article pour son blog et à le publier, c’est dans l’espoir qu’il soit lu et même partagé par le plus grand nombre d’internautes.

Alors on met tout en œuvre pour cela : valeur ajoutée et conseils, écriture impeccable, ton humoristique,  abondance de mots-clés…

Pourtant tous ces efforts seront peine perdue si des moteurs de recherches tels que Google relèguent notre article  en huitième ou neuvième page de recherche, un fond de tiroir où les internautes ne se rendent quasiment jamais.

Par conséquent, pour accroître la notoriété de votre site et donner plus de chances à vos contenus d’être parcourus, il est nécessaire d’en faire une promotion forte.

Il y a de nombreuses méthodes  (voir cet article sur les backlinks):

  • Soit relayer l’information sur sa communauté pour que par ricochet vos contenus soient à nouveau partagés
  • Soit relayer l’information auprès des influenceurs pour espérer qu’ils relaient l’information
  • Soit créer du contenu spécifique sur les sites des influenceurs pour ainsi créer des liens vers votre site
  • Soit acheter des liens (technique à manier avec précaution) pour obtenir des backlinks de qualité

 

Voici donc 3 astuces pour trouver des backlinks de qualité et booster votre audience.

Astuce 1 : Les influenceurs

Un des moyens les plus efficaces est d’utiliser les influenceurs.

Si vous êtes à vos débuts et que vous ne disposez pas d’un budget conséquent, favorisez une collaboration avec des micro-influenceurs ou des influenceurs “challenger” dans votre domaine.

Par exemple dans le High Tech, ce n’est pas la peine d’espérer d’avoir un lien dans Presse-Citron, mais vous pouvez tenter de contacter des sites moins prestigieux et plus pointus dans une thématique (ex: actualités Smartphones Android…).

Les micro influenceurs ont un nombre restreint d’abonnés, mais ils font preuve d’un engagement plus fort de leurs lecteurs, ce qui n’est pas toujours le cas des grands influenceurs qui travaillent de façon machinale (avec un objectif commercial) à cause de leurs multiples partenaires.

Un micro influenceur sera toujours content d’être cité dans un article de blog, d’avoir sa photo (ou celle de son site) dans un article (si celui ci est de qualité).

Pour sélectionner les influenceurs, il suffit de taper vos mots clés dans Google et voir quels sont les sites, blogs… qui apparaissent.

Au lieu de les citer dans vos articles, vous pouvez aussi leur proposer un article sur mesure (comme celui ci) afin de donner votre point de vue.

En effet les influenceurs sont souvent d’accord avec le fait de rédiger pour des blogs externes, surtout quand on sait combien cette tâche est difficile surtout si l’on ne bénéficie pas de ressources à l’interne.

Ainsi, en collaborant avec eux, ils vous aident non seulement dans la création de contenu, mais également vous font partager leurs abonnés qui accroissent votre visibilité par le partage de vos contenus.

Une autre astuce est de repérer un article qui date de très longtemps, mais qui est toujours bien référencé, et de proposer au blogueur une mise à jour (pas trop radicale quand même) de l’article, avec un lien vers votre site.

Astuce 2 : Copiez ce qui marche déjà !

En s’abonnant à un maximum de blogs de qualité en anglais, vous devriez trouver des articles intéressants qui vous inspireront dans votre propre rédaction ou qui traiteront d’un sujet sur lesquels vous avez des informations.

Il suffit alors de reprendre un sujet qui marche ailleurs, et de l’adapter à la France avec vos propres exemples, illustrations…

Essayez aussi d’adapter des articles sur des sujets viraux (actualités, tendances…), c’est-à-dire des articles qui font le buzz qui obtiennent rapidement des liens d’autres sites.

 

 

Astuce 3 : Mettez à jour vos tops articles 

Au lieu d’être en quête de nouveaux articles, remodelez vos anciens articles (ce qui marchent très bien, ou à l’inverse ceux qui auraient du marché et qui ne fonctionnent pas) en y faisant une mise à jour (et en republiant à la date du jour avec un nouveau relais sur les Media Sociaux).

Réécrivez les sur la base d’études récentes menées sur le sujet que traite votre article et renvoyez-le à nouveau par mail à vos abonnés et sur les réseaux sociaux que vous utilisez.

Si un de ces articles a passionné les internautes à sa première publication, sa nouvelle version aussi aura certainement du succès. 

 

Comment sous-traiter efficacement sa rédaction de contenus SEO ?

Il devient primordial, pour un site qui veut se faire connaître, d’adopter le marketing de contenus.

Mais l’adoption de ce type de marketing nécessite de produire régulièrement des contenus web de qualité.

Or, tout le monde n’a pas le temps, ni la faculté de pouvoir rédiger convenablement une rédaction web afin d’optimiser le marketing de contenu.

Afin de palier cela, il est alors possible, et de plus en plus répandu de faire appel à des rédacteurs web professionnels.

Beaucoup d’entreprise se tournent alors vers la sous-traitance de rédaction web afin de minimiser les coûts tout en s’assurant un texte de qualité.

Cependant, afin d’éviter une mauvaise surprise quant au retour de texte, il est préférable de suivre quelques conseils relatifs à la sous-traitance de texte de contenus SEO.

 

  • Ne jamais négliger le brief pour cadrer sa demande

Plus le texte demandé est exigeant, plus le brief avec le rédacteur sous traitant doit être clair et précis.

C’est par exemple :

  • Les mots clés sur lesquels se positionner
  • Le ton de l’article

C’est celui-là même qui permettra au rédacteur de s’imprégner de l’univers de la rédaction qu’il doit rédiger.

Les caractéristiques de l’entreprise doivent être clairement définies.

Toutes les exigences doivent être détaillées afin de permettre au rédacteur de ne pas travailler à l’aveuglette et d’improviser selon ses envies.

De préférence, il vaut mieux donner directement au rédacteur le plan que l’on désire pour le texte ; ou tout au moins, il est nécessaire de lui montrer un texte type qui correspond à peu près au style de rédaction que l’on souhaite obtenir.

  • Le coût de la sous-traitance des rédactions SEO

Je vous offre gratuitement mon livre

"1 mois pour améliorer votre Référencement sur Google"

  • 102 conseils pour améliorer simplement votre référencement
  • 270 pages de conseils, d'astuces et d'exemples
  • Des conseils concrets à mettre en place dès demain

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

En général, faire appel à des sous traitant pour faire la rédaction d’un texte de contenu SEO permet de diminuer les coûts.

Toutefois, il faut considérer la qualité que l’on souhaite obtenir et choisir en conséquence des rédacteurs avec des coûts un peu plus élevés mais qui produisent des textes de qualité.

Et afin de déterminer le rédacteur qui convient le mieux, il est possible, et même fortement recommandé de lui faire passer un test.

  • Les erreurs à éviter

Un des erreurs à éviter absolument lors de la sous-traitance de texte SEO, concerne la négligence de la vérification du texte.

De plus, le fait de payer des textes à l’avance peut parfois s’avérer être une erreur de jugement, sauf si on a pleine confiance en l’éthique du rédacteur.

Il faut aussi éviter les consignes vagues sur le texte que l’on souhaite obtenir.

En effet, il vaut mieux définir le type de texte dès le début pour palier une perte de temps et d’argent.

 

Vous voulez rapidement des contenus de qualité, et optimisés pour le référencement naturel ?

Vous pouvez contacter Robert Foban de SuperRedacteurWeb.com.

Il pourra vous aider à traiter et rédiger de textes optimisés et originaux en respectant vos consignes (voir ses différentes PRESTATIONS).

Pour le contacter il suffit de lui envoyer un email à conctact@superredacteurweb.com

 

Comment écrire un article pour optimiser son référencement sur Google (SEO) ? La méthode complète !
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

2 thoughts on “Comment écrire un article pour optimiser son référencement sur Google (SEO) ? La méthode complète !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.