Partagez les articles :

Dans notre série d’interviews réalisées lors du Web 2 Connect 2012, nous avons eu le plaisir de rencontrer à nouveau Henri Kaufman qui nous parle des dernières évolutions dans le monde de l’édition.

1 – Tu es directeur de collection chez Kawa, ‘est-ce que tu peux nous dire sur le métier d’éditeur et ainsi que ton actualité ?

Le métier d’éditeur se passe aujourd’hui presque essentiellement sur internet avec des sites comme Amazon, c’est de plus en plus compliqué pour les réseau de distribution traditionnels comme les librairies.

L’idée des Editions Kawa est d’avoir des « stars » du marketing et du digital.

On a vraiment créé un “club des auteurs” et la première manifestation où il y eu un débat avec une douzaine d’auteurs.

Chacun a expliqué les points forts de son livre sans langue de bois et on a réalisé qu’il y avait des complémentarités

On a l’intention de faire une newsletter interne aux auteurs afin que chacun puisse avoir gratuitement les bouquins des autres.

On va faire la cross-fertilisation, chacun pouvant faire une promotion des autres ouvrages, une sorte de co-création de visibilité, car tout le monde fini par bénéficier de ces retombées.

 

2 – Vous ne passez pas par les librairies classiques, vous êtes surtout online. Qu’est-ce que vous avez donc comme communication ?

 

C’est un point important : chaque auteur est dans le digital et le marketing, donc on compte beaucoup sur le réseau de chaque auteur pour qu’il puisse communiquer sur son livre et éventuellement sur la collection.

Une autre chose importante : les bouquins sont imprimés en impression numérique.

Ça va très vite, c’est moins cher, ce qui nous permet de faire des tirages successifs pour corriger les bugs ou compléter les bouquins.

Si le bouquin est bien écrit, la maquette se fait très vite et la sortie se fait dans la foulée.

 

3 – Comment faire pour cadrer un auteur ? Par exemple je suis libre sur mon blog, mais je sais qu’il faut bien cadrer et structurer pour un bouquin.

 

Dans cette collection, l’idée est de faire des bouquins pas trop gros, entre 120 et 150 pages, ce qui facilite et accélère le travail.

L’écriture d’un gros bouquin nécessite beaucoup de temps, ce qui peut rendre le livre obsolète avant sa sortie. Nos livres sont sans bla-bla.

À partir du moment où on a beaucoup de bouquins, il y a un effet d’entrainement, donc il y a de plus en plus d’auteurs, et on assiste à une concurrence entre auteurs sur le sujet.

 

4 – Quand est-ce que Kawa va proposer des livres purement numériques, à lire sous forme de PDF ou sur Kindle ou Tablette ?

 

Tous les livres sont transformés en ebooks.

Par exemple, je présentais lors de ma dernière interview un livre pour enfant en cours de transformation, pour le rendre interactif et avoir des images animées. Mais il ne sera pas édité chez Kawa.

Ce sont de nouvelles compétences dans le monde de l’édition qu’il va falloir obtenir.

5 – Ce sont des compétences rares ?

Elles ne sont pas rares, c’est juste qu’il faut payer quelqu’un en plus alors que pour l’instant le gros du travail de production de contenu est réalisé par l’auteur de livre.

Les livres au format numérique simple (c’est à dire la transformation du papier en pdf, kindle…) commencent à prendre de plus en plus d’importance dans le monde de l’édition.

Ce que je peux te dire c’est qu’aux États-Unis, c’est totalement différent. Là-bas, tout le monde a sa liseuse dans le métro, ce qui n’est pas le cas en France.

Je suis également de plus en plus étonné par Amazon.

Récemment, je voulais acheter des Bretzel aux États-Unis. Ça coûtait environ 20 dollars, et 60 dollars de frais de port.

J’ouvre Amazon, et je trouve un gars en France qui vendait des Bretzel. Ce n’étaient pas exactement les mêmes, mais le port était gratuit… Finalement grâce à Amazon j’ai trouvé en France les mêmes Bretzels qu’aux USA alors que je ne pensais même pas que cela existait.

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

 

6 – Comment faire pour obtenir plus d’informations sur toi et ta collection de livres ?

Pour en savoir plus sur moi il suffit de chercher sur Google Henri Kaufman ou Kawa.

Concernant les livres qui vont bientôt sortir, voici les prochaines thématiques  :

–  le marketing de l’image ,

–   le référencement,

–  le luxe également,

Il y en a un dont je viens de recevoir le manuscrit qui s’appelle Les Clients sont tous des zèbres. Je ne l’ai pas encore ouvert, mais rien que le titre m’intéresse.

Sinon il y a aussi tous les livres déjà commercialisés dans la collection, qui sont aussi disponibles sur Amazon :

kawa

J’interviens très souvent sur le titre, parce qu’il faut qu’il soit accrocheur.

Henri Kaufman from frederic CANEVET on Vimeo.

 

Les dernières évolutions dans le monde de l’edition – Interview Henri Kaufman
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

One thought on “Les dernières évolutions dans le monde de l’edition – Interview Henri Kaufman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.