Partagez les articles :

reussir ses newsletter

Suite à notre concours de conseils en marketing, nous accueillons Julien RIO, WebMarketeur et Webmaster du site de vêtements design www.669.fr. Dans cet article, Julien nous explique comment réussir sa newsletter…

Pour beaucoup de Webmasters, la Newsletter n’est qu’un moyen de « faire de la pub ». Elle est utilisée comme un spam incessant, martelée sans pitié sur des boîtes mail pas toujours consentantes. Mais une Newsletter, c’est bien plus que ça : c’est un lien puissant entre le site web et son visiteur, et c’est tout un art que de savoir s’en servir…

La Newsletter : des règles strictes.

Une Newsletter, ce n’est pas une vulgaire publicité qui peut être jetée à la face du premier venu. Elle a été acceptée et demandée par un client exigeant un certain niveau de qualité.

Cette « Lettre de Nouveautés » doit donc répondre à trois critères essentiels :
• Critère de régularité
• Critère de design
• Critère de contenu

En d’autres termes, la Newsletter répond à des normes de fond, de forme, et d’envoi.

La Newsletter : un symbole de régularité.

emailing

Une Newsletter, c’est comme un magazine. Vos lecteurs l’attendent dans leurs boîtes aux lettres avec impatience. Une fois encore, ce n’est pas une publicité.

Elle ne peut pas être envoyée à chaque fois que vous avez besoin de nouveaux clients, ou bien un stock à écouler. Vous devez clairement différencier votre Newsletter de vos campagnes de promotions.

Les gens qui se sont inscrits à votre lettre attendent des nouvelles (comme le mot anglais « news » l’indique), et non pas de la pub.
Une Newsletter doit impérativement être régulière, et cette régularité devrait même être précisée au moment de l’inscription : vous n’obtiendrez pas le même public pour une Hebdomadaire et une Semestrielle !

Dans l’étude d’Altics deux fréquences sont préférées : hebdomadaire et mensuelle... sachant qu’il faut envoyer une newsletter uniquement si on a quelque chose à dire !

frequence envoi newsletter

Une fois cette période définie, tenez-vous-y : vos clients seront impatients de lire votre prochaine parution ! Si, au contraire, vous prévoyez une Newsletter par mois, et que vous bombardez leurs boîtes mails deux fois par semaine, ils vont très vite regretter leur inscription, et vite se désinscrire, ou pire encore, vous ignorer.

La Newsletter : un design élaboré.

Une Newsletter, c’est comme un cadeau. Ce n’est pas parce que le contenu est fabuleux qu’il faut négliger le paquet !

Appliquez vous sur le design de votre Newsletter, il doit donner au lecteur envie de vous lire. Une fois encore, trois critères majeurs sont à respecter :

1 – Le design se doit d’être agréable : vous ne pouvez pas exiger de vos lecteurs de lire une Newsletter au design bâclé qui fait mal aux yeux.

2 – Il se doit aussi d’être évocateur : il doit à coup sur rappeler votre site. Une Newsletter sur le thème de la course automobile pour un site sur la danse classique risque de dérouter vos visiteurs ! Cet exemple est volontairement exagéré, mais beaucoup de Newsletters tentent de se créer un style original pour attirer le lecteur, en s’éloignant beaucoup trop de leur propre style, ce qui a pour effet de brouiller le visiteur.

3 – Enfin, votre design doit être suivi. Différenciez bien « suivi » et « identique » : votre Newsletter n’a pas besoin d’être absolument similaire en tout point à la précédente, néanmoins, elle se doit d’en respecter l’esprit et les grandes lignes, une fois encore dans le but de ne pas envoyer des signaux contraires à votre visiteur. Il doit, au premier coup d’œil, savoir qu’il est en train de lire votre Newsletter.

La Newsletter : un contenu riche.

newsletter riche

Une Newsletter, c’est comme un journal : le contenu doit être bien plus développé que les publicités.

Je ne le répéterais jamais assez, une Newsletter n’est pas une pub. La Newsletter doit posséder un véritable contenu, et apporter quelque chose à vos lecteurs. Personne ne s’inscrit à une Newsletter et ne prend le temps de la lire régulièrement pour voir un amas de publicités.

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Je vous offre mon mini guide

"Les petits Secrets de l'eMailing"

Découvrez comment exploiter à 110% vos emailings et newsletters

  • 50 pages de conseils concrets avec des exemples
  • Les secrets pour améliorer dès demain vos emails

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Dans le panel retenu par Altics, 46% des internautes s’estiment souvent déçus par les newsletters qu’il reçoivent... Voulez vous être de ceux là ?

La Checklist de l'Expérience Client

Téléchargez la Checklist (20 pages) pour piloter l'Expérience Client

  • 4 étapes pour piloter l'expérience client
  • Les actions à mettre en oeuvre à chaque étape
  • Des exemples pratiques

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

46% deçu par newsletter

L’étude d’Altics montre que dans 26% des cas ce sont des bons plans qui sont réclamés par les lecteurs, puis des conseils :

contenu idéal newsletter


Votre Newsletter se doit d’être claire, bien structurée
(comme tout article ou site, votre Newsletter doit être structurée, pour que le lecteur puisse, en un instant, piocher ce qui l’intéresse : une lettre brouillon et désordonnée incitera le lecteur à stopper sa lecture), et intéressante.

Voici un exemple de lecture qui alterne texte et visuels avec une grande clarté de lecture :

design newsletter

 

 Cet autre newsletter joue sur le regard des modèles pour donner un ordre de lecture :

 parcours de la newsletter

Cela peut également être une Promotion qui attire l’oeil, comme un – 100 € :

newsletter qui attire l’oeil

Comme dit précédemment, elle doit apporter quelque chose à votre lecteur : ne vous contentez pas de faire votre promotion. Proposez au lecteur des nouvelles, des astuces, des idées, des bons plans, des informations dont il pourra faire usage.

Et seulement une fois ces idées développées, promotionnez vos produits à titre d’exemple et de mise en situation, pour appuyer votre texte. Souvenez –vous de vous mettre à la place du lecteur : si vous voulez qu’il ait envie de vous lire et d’acheter vos produits, il faut qu’il retire quelque chose de cette lecture.

La Newsletter : une destination incertaine.

Comme tout mail, votre Newsletter peut potentiellement arriver dans la boîte réservée aux spams de votre lecteur.

En tant qu’émetteur, vous pensez certainement n’avoir aucune influence sur cette désagréable conséquence : vous vous trompez. Avant toute chose, évitez les emails envoyés à partir d’une adresse « banale » : yahoo !, hotmail, gmail,… sont tous des outils très puissants, mais qui ne donnent pas un aspect professionnel à votre Newsletter.

De même soignez le nom de l’expéditeur (pas de newsletter, contact, service commercial…), mais un nom et prénom…

critère ouverture emails

Préférez à cela un envoi PHP ou par un autre moyen similaire. Pourquoi ? D’une part, comme je vous l’ai dit, pour le sentiment de professionnalisme que cela ne manquera pas d’évoquer à vos lecteurs, et d’autre part pour la personnalisation que cela permet.

Effectivement, ce qui est le plus déterminant dans la réception d’un email, c’est son « header » : en fonction de ce qu’il contient, le mail aura tendance à être considéré ou non comme un spam.

En utilisant des boîtes mail « préconçues », vous n’avez aucun pouvoir sur ce header, alors qu’en configurant vous-même votre mail, vous avez la possibilité de l’écrire. Enfin, les boîtes mails comme yahoo ! limitent le nombre d’envois et ne vous donnent pas toutes les possibilités en ce qui concerne l’utilisation de html. P

Préférez donc une Newsletter 100% « faîte maison », cela en sera plus efficace et plus professionnel…

De même travaillez-vous même le design, en particulier les boutons et les appels à l’action qui sont essentiels pour obtenir un bon taux de clic :

obtenir un bon taux de clic

L’exemple de la newsletter Nocibé présenté ci dessous montre combien les appels à l’action, les boutons… attirent l’oeil (et les clics !) des internautes.
Il est important de choisir moins de visuels (bouton, produits…) mais de favoriser des grandes tailles, mettre en avant le produit sous plusieurs angles (zoom sur plusieurs fonctions…), donner une vision globale simple qui permette à l’internaute de faire rapidement son choix, être claire sur l’offre et ses limites…

etude newsletter

 

 

La Newsletter : une source de revenus.

Après avoir prit connaissance de toutes ces obligations que sont les critères d’une Newsletter réussie, vous vous dîtes certainement : « mais qu’ai-je à gagner à passer des heures à créer un contenu intéressant et un design approprié, si je ne peux même pas placer ma publicité comme bon me semble ? ». Effectivement, il peut vous sembler inopportun de passer tant de temps sur une lettre qui, au début, ne sera que peu lue.

Alors voici trois bonnes raisons de soigner votre Newsletter :
1 – Premièrement, votre Newsletter est votre carte de visite auprès de vos meilleurs clients.
C’est elle qui vous représente, de manière régulière, et qui rappelle à vos visiteurs que vous êtes toujours là. La soigner, c’est soigner votre image de marque, et respecter vos visiteurs les plus fidèles.
2 – Ensuite, une Newsletter bien écrite, c’est une Newsletter qui fait parler d’elle.
Il est probable qu’à vos débuts, vous écriviez une Newsletter pour cinq inscrits, et que quatre d’entre eux ne la lirons jamais. Mais si elle est bien écrite et intéressante, cette personne, après l’avoir lue une fois, voudra à coup sur lire la suivante également, et ne manquera pas de la recommander à ses contacts. En d’autres termes, ne ménagez pas vos efforts, car une Newsletter de qualité est un gage d’avenir.
3 – Enfin, votre Newsletter peut devenir, pour vous, une source de revenus !
Si elle est bien écrite, et attire beaucoup de lecteurs, elle sera, à coup sur, la cible privilégiée de campagnes Marketing. Vous pourriez insérer, contre rémunération, des publicités dans votre Newsletter. Mais là aussi, faîtes attention à l’appât du gain ! Ne gâchez pas tout votre travail en transformant soudainement votre Newsletter parfaite en une publicité ambulante ! Sachez sélectionner les publicités les plus pertinentes et en rapport avec vos sujets, et les insérer intelligemment dans vos textes.

Si vous parvenez à suivre ces concepts, vous serez alors à même de maîtriser l’art de la Newsletter.

En complément, voici 12 bonnes pratiques recommandées par Altics dans le cadre des newsletters :

1 – Mettre en valeur l’inscription à la newsletter sur un site, dans un espace disctint du compte client.
2 – Placer le bloc d’inscription à la newsletter en haut de page.
3 – Travailler le graphisme : code couleur, navigation…
4 – Susciter le désir en proposant un exemple de votre newsletter
5 – Proposer la personnalisation du contenu de l’inscription
6 – Expliquer les bénéfices de s’inscrire à la newsletter
7 – Simplifier au maximum le processus d’inscription (minimum de champs à remplir…)
8 – Guider l’utilisateur lors de l’inscription et mettre des détrompeur (email erroné, reprise des champs en cas d’erreur sur la page…)
9 – Rester sur une même page pour l’inscription à la newsletter
10- Faire attention aux intitulés et éviter les termes technquiques (eoffers, alerte mail…)
11- Respecter le principe d’Optin et toutes les règles juridiques (adresses, CNIL…)
12- Vérifier les emails et faire des contrôles de cohérence

Pour en savoir plus, visitez le site www.quecuisiner.fr de Julien RIO ou visitez sa boutique de vêtements design www.669.fr.

Vous pouvez également visualiser la présentation PowerPoint complète d’Altics (119 slides) :


ALTICS | Etude Newsletters Ecommerce : Boostez votre chiffre d’affaires

View more presentations from ALTICS.


L’art de faire une bonne Newsletter Promotionnelle…
4 (80%) 1 vote

Partagez les articles :

15 thoughts on “L’art de faire une bonne Newsletter Promotionnelle…

  1. Pardon mais vos exemples de newsletters ressemblent fortement à des emailings commerciaux, niveau “Critère de contenu” je trouve que ça mérite un zéro pointé.

  2. Il existe 2 types de newsletters :

    – Les newsletters de sites ecommerce, qui sont plus des “emailings” promotionnels pour mettre en avant les produits.

    – Les newsletter de sites informatifs, où il y a du contenu à valeur ajoutée…

    Dans les illustrations, c’est vrai que ce sont principalement des sites eCommerce avec des newsletter “commerciales”.

  3. D’accord avec Franck_P ! Je n’appelle pas ça une newsletter mais de la publicité pure et simple (ce qui n’est pas mal en soit mais appelons un chat, un chat!).

    J’organise une newsletter sur mon blog depuis longtemps et je m’efforce de fournir un contenu 100 % original et exclusif que les inscrits ne trouveront pas ailleurs et surtout un contenu utile.

    Je ne partage pas non plus (désolé) le côté graphique et flashy. Si le contenu est important, le texte est pour moi la garantie que ma newsletter arrive à bon port.

    Sinon bon article sur le principe !

  4. Article très intéressant, néanmoins j’aurais aimé en savoir plus sur le traitement des résultats et les analyses de clics. Quel logiciel utilisez vous (ou service) pour le traitement en nuage de clics?

    Si vous deviez me conseiller un logiciel gratuit d’analyse de clics (nuages de clics) ce serait lequel? J’ai essayé Clickheat mais les résultats ne sont pas fous !

    Merci

  5. Merci à tous pour ces commentaires, souvent positifs, parfois négatifs, mais toujours constructifs.

    Navré de répondre si tard, mais je suis en accord avec ce qui a été dit: les visuels sont mal adaptés à l’article, mais ils restent très intéressants lorsqu’il s’agit d’analyser les “points chauds” visuels d’une bonne newsletter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.