Partagez les articles :

J’ai eu le plaisir de recevoir Gregory Beyrouti, co-fondateur de Wizishop (solution de commerce en ligne Française), lors de la soirée de la remise des prix du “Formidable eCommerçant 2015″.

Dans cette interview il nous rappelle que réussir dans l’eCommerce, ce n’est pas simple !

 

Les erreurs classiques des nouveaux eCommerçants

client-e-commerce-importance-310x200

1 – Dépenser son budget dans la réalisation du site

 

Une erreur qui est mortelle, c’est de mettre tout son budget dans son site eCommerce.

Car contrairement à ce que pensent beaucoup de néo-eCommerçants, tout commence quand le site est ouvert… avant c’était “l’entrainement”.

Il faut donc prévoir un budget pour ses opérations marketing pour ses opérations de communication, pour le stock minimum…

Les nouveaux eCommerçant se concentrent trop sur le site, alors que c’est juste un outil… et souvent un design se démode vite.

Le plus important c’est d’avoir réservé du budget pour générer du trafic.

Il faut en plus garder un fond de roulement pour tenir les premiers mois, car pendant plusieurs mois les dépenses vont être plus importantes que les recettes.

 

2 – Ne pas se différencier face à la concurrence

La concurrence est très importante sur le Web, il est donc essentiel de se différencier.

Cela peut se faire via :

  • Les produits, en proposant ses propres produits
  • En mettant en avant une marque et en devant la référence
  • En ajoutant du service
  • En ayant un ton totalement différent
  • En ayant un business modèle différent (une box, un abonnement…)
  • La connaissance du produit et l’accompagnement

Sachant que le plus simple reste d’ajouter du service, car c’est plus difficile à copier.

Néanmoins ATTENTION : il faut se différencier avec un élément qui compte pour les clients.

Si vous apportez un service dont vos clients ne voient pas l’importance, ou qui n’est pas important dans la décision d’achat, vous n’arrivez pas à faire la différence et à séduire.

Par exemple MonPetitBikini.com s’est positionné comme la référence pour choisir un maillot de bain, car avant eux il n’y avait aucun site spécialisé dans les maillots de bain à l’année.

Pour y arriver le site à

  • Sélectionné les meilleurs produits et les meilleurs marques
  • Valorisé les produits via un Blog
  • Défini un bon positionnement prix
  • Fédéré une communauté de fans de maillots de bain et de mode

Avant tout il faut être proche de ses clients, car l’eCommerce c’est avant tout de l’eCommerce.

3 – Ne pas savoir s’entourer et déléguer

Un eCommerçant doit apprendre à s’entourer, car on ne peut pas maîtriser toutes les techniques et toutes les technologies.

Le Kit de Survie eCommerce

100 pages de conseils concrets pour réussir dans l'eCommerce.

  • Les premiers pas en eCommerce (choix de la solution, les marges...)
  • L'optimisation des images, des descriptions...
  • Optimiser la conversion
  • Diversifier son trafic

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

Souvent on démarre seul dans son coin, mais cela ne suffit pas de lire des blogs, de faire des formations… c’est mieux de faire appel à des spécialistes, et de rencontrer d’autres eCommerçants.

 

4 – Etre Google dépendant

C’est une erreur classique des eCommerçants, mettre leur budget dans Adwords, le SEO… et ainsi mettre leur business dans les mains de Google.

Or Google peut changer son algo, le CPC adwords peut exploser… d’où l’importance d’utiliser les autres leviers de génération de trafic.

Par exemple les places de marché généralistes (Amazon, Fnac…), les places de marché spécialisées, les guides d’achats (1cadeaubebe.com…)

Cela permet de réduire les risques et d’augmenter son trafic sur le long terme.

 

Le résumé des conseils des Formidables eCommerçants 2014

 

Voici le résumé des conseils donnés par les eCommerçants lauréats de l’édition 2014 du concours du Formidable eCommerçant.

 

Un bon eCommerçant doit réduire sa Google dépendance (Adwords et SEO), par exemple en utilisant les places de marchés et des autres outils de génération de trafic en dehors du giron de Google (une liste de prospects…).

De même il est essentiel de bien choisir sa solution ecommerce au départ et à travailler avec des professionnel sérieux.

Pour augmenter sa visibilité, il est intéressant de participer à prix & concours, cela permet d’avoir des aides, mas surtout de bénéficier de retombées presse et de liens SEO.

Mais parfois il peut aussi y avoir des cadeaux utiles pour les eCommercants comme des audits, de la formation, des aides pour la conversion…
Une fois que vous avez atteint la maturité en France, il est intéressant de s’internationaliser, surtout pour anticiper l’arrivée de la concurrence si on a une offre originale.

Cependant il faut bien choisir les pays selon plusieurs critères :

  • niveau de concurrence,
  • demande des clients

Par exemple le site MonPetitBikini.com a choisi l’Espagne et l’Italie pour des raisons de maturité et de maturité de consommation.

Mais lorsque l’on s’internationalise, il faut tout recommencer le travail de SEO, d’adwords, le choix des market places…

Mais il faut faire attention, car lancer un site à l’étranger ce n’est pas juste faire la traduction de son site.

Il faut adapter au marché, et avoir quelqu’un de présent physique dans le pays, avec une adresse physique (via un hébergeur d’entreprises ou des petits bureau) et un numéro de téléphone (avec un call center dans la langue du pays).

Une des clés est d’avoir au départ une présence via des places de marché, et voir l’appétence du marché cible.

Il faut aussi savoir qu’il y a des spécificités sur les modes et moyens de paiement, et des habitudes de consommation différentes.

Par exemple en Allemagne les Allemands n’hésitent pas à faire des retours produits avec les frais de retours offerts par le site.
Il faut toujours être en veille sur le marché sur les nouvelles tendances, par exemple que les moyens de paiement, les moyens de livraison…

Il faut aussi savoir gérer des ventes multi-canaux, web, boutique, e-mail…

La boutique physique rassure aussi car les clients aiment voir qu’il y a des vraies personnes en plus d’un site internet.

Ensuite, il y a le mobile et l’international, mais il ne faut pas oublier les fondamentaux (conversion, SEO…) et des travailler sans cesse.

Vous voulez créer une boutique eCommerce ?

 

C’est une des rares solutions qui fonctionne sur un modèle “à la performance”, le montant payé dépend du chiffre d’affaires réalisé par la boutique.

Pour créer gratuitement votre boutique en ligne c’est sur CE LIEN

 

Réussir dans l’eCommerce… ce n’est pas si simple !
5 (100%) 1 vote

Partagez les articles :

One thought on “Réussir dans l’eCommerce… ce n’est pas si simple !

  1. Un site e-commerce est indispensable mais la communication sur son site web doit suivre des voies en parallèle avec internet et communication google, sinon on a besoin d’un gros budgets pour faire du traffic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.