guerilla marketing

 

Nous avons interviewé Ludovic Barthelemy qui va nous livrer quelques uns de ses conseils pour lancer un produit, un service ou un site internet avec un petit budget…

 

1 – Est-ce que tu peux te présenter ?

J’ai lancé un blog collaboratif  et je viens de lancer un assistant virtuel au Web Marketing.

Actuellement je suis en train de faire connaître ces 2 produits, sachant qu’ils ont un positionnement différent.

D’un côté il y a un blog collaboratif, ce qui n’est pas réellement un produit « innovant » mais qui se distingue des autres par une Unique Selling Proposition originale (j’offre 40h de formation !), et de l’autre côté SeoBeach qui est un « vrai » produit car il est vraiment innovant sur le marché du web marketing (donc plus facile à promouvoir).

 

2 – L’USP est donc une clé pour sortir une nouvelle offre ?

Oui, ce qui e distingue YoSEO des autres blogs SEO, ce sont les 50 heures de vidéos, c’est quelques choses d’original mais cela ne fait pas une « révolution ». Il faut donc un gros travail de communication pour l’imposer dans le secteur.

La base a été de contacter mon réseau.

Il faut faire de sorte de se créer un réseau d’influenceurs via ses contacts issus des réseaux sociaux (Twitter, Linkedin…).

On sous-estime le pouvoir des réseaux sociaux, notamment Linkedin.

J’ai rencontré quelques personnes sur Linkedin avec qui j’ai échangé par mail quelques tuyaux et via ce relationnel j’ai pu faire la promotion de mes produits.

Après si on apporte quelque chose d’original et de non concurrents, les personnes sont généralement d’accord pour partager un « bon plan ».

le marketeur moderne

 

3 – Il faut donc prendre contact en one to one et faire des messages personnalisés ?

J’ai activé mon réseau, et ce sont des gens que je connais, les copains blogueurs qui ont une liste de prospects, des clients… et qui vont en parler…

C’est du basique mais c’est un levier qui marche pas mal pour amorcer la pompe.

J’ai ensuite contacté plusieurs affiliés que j’avais eu en contact pour des entreprises que j’ai montées auparavant, et je leurs ai dit que j’offrais 50 heures de tuto gratuits sur le Web Marketing et assez logiquement cela pourrait intéresser leurs prospects qui veulent faire connaitre leurs entreprises sur internet.

 

Cela leur permet de communiquer avec leurs prospects en donnant des bons plans, et ca c’est toujours mieux que d’envoyer tout le temps des emails pour vendre quelque chose.

Vendre uniquement et directement fonctionne de moins en moins, les prospects voient venir de loin les techniques classiques d’affiliation pour un super « nouveau produit révolutionnaire »…

Donc il faut alterner messages de vente et messages informatifs, sinon ta liste s’épuise.

 

4 – Tu as aussi fait des communiqués de presse ?

J’ai émis un communiqué de presse sur http://fr.pressking.com/ qui est un service qui te permet de choisir par catégorie qui tu veux contacter.

Je m’étais aussi fait un petit fichier en amont d’une soixantaine de magazine et de sites internet qui m’intéressent.

Je les ai tous quasiment retrouvé sur http://fr.pressking.com/, ce qui fait que j’ai contacté des magazines comme Capital, Management, Entreprendre, Chef d’Entreprise… ainsi qu’in bon nombre de journaux classiques, comme Le Monde, Le Parisien.

Même si je ne me fais pas de grandes illusions pour avoir un passage dans ces journaux pour un service relativement peu innovant comme YoSEO.fr, mon autre produit SEOBeach peut lui fortement les intéresser !

Et si cela fonctionne, cela fait quand même toujours professionnel d’avoir le logo d’un journal sur ton site (je recommande de mettre cela sur la home page du site en réassurance).

 

5 – Alors ensuite nous avons la partie blogueur, comment contacter les blogueurs ?

La première chose est de contacter le Top Blog d’e-Buzzing (http://labs.ebuzzing.fr/top-blogs/marketing), j’ai regardé dans les catégories entrepreneurs, marketing et référencement.

Cependant je ne les ai pas tous contactés parce que tout simplement certains ne sont juste pas dans ma cible.

Par exemple si je contacte le blog Marketing en Chine, il y a peu de chance que mon produit l’intéresse…

Je ne vais pas non plus contacter les blogueurs qui vendent des formations car je vais leur faire une concurrence directe avec mes formations gratuites (sauf si on était complémentaire, comme avec toi sur ConseilsMarketing.fr).

Je ne le dirai jamais assez non plus, ce n’est pas la peine d’envoyer un mail à un blogueur si vous ne le connaissez pas, parce qu’il reçoit des multitudes de communiqués de presse par semaine.

La technique est simple : c’est d’aller sur un blog pendant une semaine, voir même plus et commenter.

Il ne faut pas commenter tout les articles si ca n’apporte pas de valeurs ajoutée.

Personnellement c’est ce que je fais, quand un article m’intéresse et je que pense que je suis légitime, c’est à ce moment que je poste un article constructif qui va lancer une discussion.

Là clairement est de lancer une discussion avec les autres commentateurs pour se faire repérer le blogueur qui nous intéresse.

Ainsi quand je vais aller le contacter 2-3 semaines après, je vais me servir de ces échanges pour qu’il se rappelle de moi et je vais lui dire j’ai commenté sur son blog.

Je vais citer mon pseudo sur son blog afin qu’il se rappelle de moi et je vais justement reparler des URL de quelques articles que j’ai commenté.

Cela ne marche pas à tout les coups, mais au moins ça montre au blogueur qu’on ne va pas aller sur son blog juste pour faire que de la promo, que ce n’est pas un message copie – collé envoyé à tout le monde…

Il faut se démarquer des autres sortir un peu du lot, même si le blogueur ne va pas vous demander non plus de faire des courbettes.

 

6 – Tu m’as aussi dit, que tu contactes les gens sur Facebook pour construire une relation ?

Effectivement il y a en particulier les groupes sur Facebook et Linkedin.

Ca marche pas mal et l’approche est un peu différente, c’est-à-dire qu’au lieu de publier un article sur mon blog, je vais le publier dans un groupe Facebook ou dans un groupe Linkedin.

Je ne le fais pas sur Viadeo parce que j’ai moins de retour.

Donc si vous publiez dans des groupes Facebook ou Linkedin des articles de qualités ca marche plutôt pas mal…

Ca crée de l’engagement, ça crée de la discussion et il y a pas mal d’influenceurs, notamment dans le groupe French Web.

Dans le groupe French Web tu as la plupart des entrepreneurs connus du Web, il y a parfois des relais sur leurs propres réseaux. Cela fait de la visibilité supplémentaire.

 

7 – Peux-tu nous parler de cette petite astuce que tu as découverte sur Youtube et qui va te permettre de créer du contenu beaucoup plus facilement ?

Effectivement, j’ai découvert cette astuce tout récemment, c’est une nouvelle fonction que Youtube a mis en place et qui transcrit les videos en texte.

Moi comme je parle très vite, et j’utilise certains jargons un peu techniques ces mots ne sont pas reconnus par le système… mais il y a quand même 70% des textes de de la vidéo qui sont reconnus.

Cela fait quand même un gros gain de temps car Google interprète mal le contenu des vidéos, et l’objectif primaire qui reste quand même le référencement.

Il est donc indispensable de retranscrire ses vidéos, comme tu le fais sur ConseilsMarkting.fr d’ailleurs !

Par contre quand tu fais un article avec du texte, des vidéos et des images, c’est le meilleur article possible que tu peux avoir en termes de référencement.

Et donc cette petite fonctionnalité You Tube va te faire gagner du temps et de l’argent parce qu’il fait 70% de la transcription.

Toutefois, dans mon cas de figure comme j’ai des termes techniques, je vais confier cette transcription a un prestataire que je vais payer pour ca (ex : TextMaster.fr ; Freelance.com, Fiverr, Elance…).

Mais si vous pouvez aussi le faire vous-même !

N’oublions pas aussi que nous avons des gens qui sont sur leurs lieux de travail et qui ne peuvent pas regarder une vidéo alors qu’ils peuvent lire un texte.

Mais j’ai aussi remarqué que le couple texte-article de fond –vidéo plus infographie vers des ressources complémentaires, c’est vraiment la structure idéale que Google va apprécier ainsi que tes lecteurs.

Je vous invite à aller sur Yoseo rubrique, formation référencement où il y a beaucoup de vidéos sur le référencement.

Il doit y avoir pour au moins 15 heures où on vous explique comment faire des backlink.

 

Sinon il existe aussi des moyens plus conventionnels, il y a d’autres types d’articles qui marchent très bien pour faire le buzz.

Le premier ce sont les articles de fond qui sont des articles « de référence » car ils sont les plus complets sur une thématique donnée.

Même des vieux articles de fond t’apportent toujours beaucoup de visites des mois plus tard ce qui est vraiment génial.

Et la deuxième chose qui marche pas mal aussi, c’est l’article polémique ou tu vas à contre courant.

C’est-à-dire que plutôt que de dire la même chose que tout le monde, tu vas essayer de tirer partie d’une actualité d’une chose qui est en train de se passer maintenant, et tu cas l’adapter à ton business.

Tu fais en sorte de faire un coup de gueule, de mettre les pieds dans les plats et citer ouvertement des entreprises ou des personnes connues pour les interpeller.

Mais toutefois, il n’est pas question de les mettre à dos mais les interpeller sur des sujets à polémiques.

Concernant Twitter, j’avais par exemple créé un article   « Twitter devient une usine à Spam »  pour lequel j’ai eu 148 retweets !

J’avais mis pas mal de journalistes, de blogueurs, de community managers… en copie.

Et donc quelque uns qui ont relayé l’info, ce qui permet de se faire connaître.

Par exemple je suis en train de rédiger un article qui normalement devrait sortir dans deux semaines dont le titre sera « Et si les politiques arrêtaient de penser a leurs gueules ».

Le but de l’article est clair, j’aimerais bien qu’au moins l’un d’entre eux avouent qu’ils pensent avant tout à leurs propres carrières avant de penser au sort du pays.

Le but de cet article est de pousser un de mes produits dedans, le logiciel SEOBeach qui va automatiser le travail et améliorer l’efficacité des entreprises.

Attention, ce n’est pas faire de un article polémique pour faire un article polémique.

Le but est de dire en gros que les politiques ne font pas leur travail correctement mais c’est pour cela qu’on a sorti un produit qui va aider les entreprises…  

Je conseille les articles polémique parce que ca aide à faire bouger les choses et à mettre de l’émotion.

Mais pour que cela marche bien il est impératif que ces articles soient des articles basés sur du concret avec des preuves à l’appui, cela ne doit pas être un article démagogique pour simplement cracher dans la soupe sans argument concret derrière.

Il faut que ce soit argumenter avec des exemples simples et précises qui peuvent donner suite à une discussion !!

Nous devons encourager les articles polémiques, qui pourront aider à donner des solutions mesurables, proposer des solutions avec des études, des chiffres à l’appui …

Il ne faut pas non plus prendre les gens pour des abrutis, si vous étayez vos articles de solutions concrètes et pas uniquement pour un coup de gueule vous ne serez pas taxé de démagogue.

 

Je vais en profiter pour relayer le message sur Twitter et ainsi demander à des personnes de s’exprimer (ex : pour la politique, des hommes politiques qui l’ont pas leur langue de leur poches, comme des Mélenchon et compagnie).

 

 

8 – Là on a vu tout ce qui concerne le côté actualités… Tu dis qu’il faut aussi surveiller des mots clés des tendances et les exploiter… Par exemple on a parlé du phénomène Harlem Shake, tout le monde s’y met… Faut-il s’y mettre aussi comme tout le monde ?

Voila c’est le genre de concepts où tu as des entreprises qui le font au début et ça marche mais il y a eu des centaines après… et cela ne fonctionne plus…

Ou alors ce concept n’intéresse plus personne car c’est démodé et déjà vu mille fois.

Donc dans ce cas vous ne devez surtout pas faire un nouveau Harlem Shake, parce que si tu fais ça aujourd’hui ca montre que tu es une personne sans créativité et que tu es un suiveur.

Sinon je regarde pas mal la télé et parfois il faut en profiter.

Par exemple quand il y a un reportage télé si tu rebondis sur cette actualité.

Personnellement ça m’arrive, d’écrire un article sur un sujet télé pendant la diffusion du programme.

Là tu prends le mot clé, le hashtag ou le compte twitter de l’entreprise, et tu surfes sur ce pic de trafic pour créer ton contenu.

En effet les émissions TV mettent de plus en plus un hashtag (#) pour commenter sur le sujet d’une émission.

Donc tu mets le hashtag, tu mets un lien vers l’article que tu es en tain de rédiger…

Ca marche pas mal parce que encore une fois, tu as beaucoup de journalistes sur le coup qui suivent ce hashtag et il est vrai que ce couple télé, Twitte fonctionne très bien.

J’ai toujours été le premier à dire que Twitter était ridicule utilisé seul, et je vois vraiment un grand intérêt depuis que toutes les chaines et tout le monde s’y mettent parce que la il y a de l’interactivité et tu peux interpeller en direct le journaliste qui est en train de faire sa chronique. Et généralement, ils répondent parce que ca fait un gros buzz.

 

9 – Quels autres outils tu vas utiliser ?

Il y aura aussi une campagne AdWords en display que je vais mettre en place la semaine prochaine avec un budget de 100 euros.

Il y a des sites que je connais déjà sur lesquels j’ai envie d’avoir des bannières, ensuite nous avons le ciblage par centre d’intérêts et finalement nous le ciblage classique par mot clés.

Mais dans ce cas le but principale est de faire du branding et de faire connaitre le nom de son site, en plus YoSeo.fr s’y prête bien puisque c’est court et facile a retenir.

Je mets l’emphase sur le fait que le but principal n’est pas d’avoir le max le tweet mais de faire en sorte que la bannière soit diffusée sur le plus de site possible et que les gens se familiarisent avec la marque.

Et donc s’ils ont besoin plus tard d’une formation gratuite dans mon domaine il faut que la personne ait un déclic et se rappelle de notre site

.

10 – Alors ta bannière est ce que tu l’as fait toi-même ou est ce que tu l’as fait faire ?

J’ai fait la bannière sur Photoshop.

Mais vous pouvez aussi faire appel à des sites de freelances, à un graphiste…

Eventuellement vous pouvez aller sur des sites comme http://99designs.fr/ ou Fiverr.com mais c’est vrai que ces sites ne sont pas accessibles à tout le monde car il faut savoir ce que l’on veut exactement et il faut compter encore une centaine d’euros pour les bannières.

 

11 – Si on veut en savoir un peu sur toi et tes produits, sur quel site internet devons nous aller ?

Il suffit d’aller sur http://ludovicbarthelemy.com/.

 


Share Button

Related Articles

Share

About Author

(0) Readers Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>