Partagez les articles :

 

 

Florent Hernandez, notre invité d’aujourd’hui est gérant d’une agence digitale dans le Sud de la France et qui a récemment développé un logiciel d’automation marketing qui s’appelle Socially Map.

 

Cette application permet d’automatiser la publication et la curation sur les réseaux sociaux.

 

Dans cette interview Florent nous explique ce qu’est le Marketing Automation et ce que cela apporte.

 

 

1 – Qu’est-ce que le Marketing Automation ?

 

L’automation marketing est l’art d’automatiser toutes les tâches qui ont peu de valeur ajoutée dans une stratégie marketing, afin de laisser plus de temps pour les actions à valeur ajoutée (sélectionner la bonne information à diffuser, échanger avec les influenceurs et les clients…).

 

C’est comme dans les autres métiers, il y a eu une rationalisation du travail, et désormais cette rationalisation touche le marketing.

 

marketingautomationdotcoms-ideal-marketing-automation-cycle Funnel-Diagram

 

En marketing c’est par exemple :

– Utiliser les media sociaux pour attirer des visiteurs sur son blog, site... via du contenu thématique créé dans l’entreprise ou repris sur le web (curation)

– Automatiser l’envoi de messages, par exemple via l’utilisation d’auto-répondeurs

– Obtenir des rappels et relances automatiques aux commerciaux pour qu’ils n’aient pas à se souvenir de tout.

– Mettre en place des cycles de de vente ou de fidélisation, avec une scénarisation des messages.

– Détecter les inactifs et mettre en place des actions d’upsell / vente d’accessoires / … pour optimiser le capital client.

– Personnaliser les messages et les contenus afin d’arriver à un marketing 1 to 1

– Ne pas gérer via de l’humain le traitement des leads “froids” , et au contraire faire intervenir l’homme là où il faut au moment où il faut

– ..

 

Chez Socially Map s’est rendu compte avec nos clients que lorsqu’on met en place une stratégie marketing on a une bonne partie des tâches (60% à 70%) qui n’ont pas suffisamment de valeur ajoutée, et sur lesquelles on perd énormément de temps.

 

Ce sont ces tâches manuelles, comme la diffusion de contenus sur différents réseau (sélection et diffusion), et donc l’automation marketing se fera par des logiciels qui vont automatiser toutes ces tâches à faible valeur ajoutée.

 

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Cela permet de dégager du temps aux community managers et responsables Marketing, pour la création de contenus, la gestion des conversations sur les réseaux sociaux, contacter les influenceurs…

WOM-600p

 

Le but est que toutes les tâches de copier / coller soit automatisée.

 

Et presque tous les secteurs peuvent être automatisés, en sachant que c’est au client de déterminer quelles sont les tâches à faible valeur ajoutée.

 

 

2 – Avant de se lancer, il faut déjà définir une stratégie et des objectifs.

 

La première chose à faire c’est d’identifier l’objectif à atteindre :

  • De générer des leads et faire de la prospection
  • Etre beaucoup sur les réseaux sociaux et relayer / produire plus de contenu
  • Utiliser les employés pour faire relayer les messages de l’entreprise.

 

Une stratégie marketing pourra être déroulé en fonction de l’objectif du client et ainsi déterminer quel outil utiliser pour répondre aux besoins de ses objectifs.

 

Avec Socially Map, on est souvent sur des objectifs de visibilité.

 

Les objectifs sont de diffuser du contenu qui sont crées en interne ou les diffuser sur la page facebook, LinkedIn de l’entreprise pour alimenter.

Puis de faire suivre une partie de ces contenus via les employés qui ont un compte Facebook, un compte twitter…

 

Ainsi les employés deviennent les ambassadeurs de la marque et génèrent de la visibilité pour l’entreprise.

scale-through-word-of-mouth

 

La solution est assez flexible et permet filtrer certains sujets ou contenus avec lequel l’employé n’aurait pas beaucoup d’affinités.

 

Un exemple très simple par exemple on peut très bien ne prendre que les offres d’emplois, et par conséquent, seules les publications RH seront publiées sur leurs comptes.

 

L’erreur étant d’automatiser les tâches à forte valeur ajoutée et qui entraineraient des messages automatiques sur Twitter sans valeur (ex : des réponses, des promos…).

 

Les messages automatiques sont très utiles, à partir du moment où ils sont bien fait.

S’ils sont mal utilisés, ils deviennent des outils à spam ou des outils mal perçu, ce qui donne un effet inverse de ce qu’on voulait.

 

L’automation Marketing est un outil très puissant mais qui peut être aussi dévastateur s’il est mal utilisé…

 

 

3 – En Marketing Automation, il est nécessaire d’éviter les ruptures dans la chaine d’informations.

 

Pour éviter cela, il est nécessaire d’utiliser des outils compatibles entre eux.

 

Par exemple nous, nous utilisons beaucoup MailChimp qui a une API puissante avec laquelle on peut faire des choses assez extraordinaires.

 

Chez nous on va l’intégrer dans Socially Map pour justement être en mesure d’envoyer des mails automatiques via Mailchimp via une landing page pour générer des leads.

 

Il faut ensuite que ces données puissent être envoyées dans le CRM, et donc il faut s’assurer que l’outil soit compatible avec toute la chaine… afin à un moment donné décrocher son téléphone pour conclure la vente !

 

Ce qui est intéressant avec les outils d’automation marketing c’est qu’on découvre des besoins en mettant en place des stratégies d’automatisation marketing.

 

Par exemple souvent au départ nos clients nous appellent pour automatiser la diffusion de contenu sur les réseaux sociaux, et c’est là qu’ils se rendent compte qu’ils peuvent transformer leurs employés en ambassadeurs en les relayant sur leurs profils.

 

Sociallymap_mapping2

 

En plus nous avons mis en place des partenariats avec des logiciels de veille qui nous permettent d’alimenter directement Socially Map avec du contenu qualitatif avec des mots clés via des filtres.

 

Par exemple on utilise des outils comme eCairn qui nous permet de créer des communautés de blogs (des réservoirs d’informations) et de les classer par pertinence et par influence par rapport à la thématique de l’entreprise.

 

Ce sont ces que nous intégrons dans Socially Map afin d’avoir un réservoir de contenu automatique.

 

Sachant qu’il est possible de faire un pré-filtre, et de choisir de publier que les articles ayant eu beaucoup de tweets ou de likes afin de retirer que les « vrais » meilleurs articles.

 

Ainsi si le client veut faire sa veille sur une quinzaine de sites identifiés et il nous suffit de lier ces sites à notre logiciel, et si on élargit notre recherche sur plus de 500 à 1000 blogs, on va extraire le contenu encore plus qualitatif pour faire une bonne curation.

 

 

4 – Les risques liés à l’automatisation du marketing

 

Le plus gros risque serait de mal identifier ses besoins et de vouloir automatiser des tâches à forte valeur ajoutée comme la sélection du contenu à diffuser.

 

Il y a aussi le risque de perte l’authenticité en envoyant des messages trop formatés, ce qui est assez fréquent sur Twitter…

 

C’est un aspect qui touche aussi le SAV où on a des messages pré-formatés qui ne sont pas « humains » qui font perdre de la qualité dans les relations avec les clients.

 

Il y a aussi la perte de contrôle quand on automatise trop de choses ou si on automatise dans garder une trace écrite des actions réalisées.

 

Quand on veut reprendre la main sur ses tâches, on ne se retrouve plus quel logiciel fait quelle action, qui republie quoi, quels sont les filtres…

 

Il faut déjà commencer simple, par exemple relayer tout les contenus créer en interne sur les réseaux sociaux que ce soit sur les profils de l’entreprise ou des employés, puis ajouter d’autres éléments et noter dans un fichier centralisé ce que l’on ajoute à chaque fois.

 

Le cas le plus courant est de faire de la curation de contenu pour alimenter des comptes, et ensuite mettre en avant des livres blancs en téléchargement gratuit, afin de récupérer des emails et commencer les étapes d’automatisation de la prospection.

 

 

5 – Quelles sont les futures tendances sur les réseaux sociaux, Twitter et Facebook ?

 

Je pense que Twitter va faire une forte hausse parmi les divers réseaux sociaux mais qui reste un outil qui reste encore difficile à appréhender pour le grand public, et qui n’a pas encore fait son entrée en masse dans les entreprises.

 

Par exemple sur M6, pendant les émissions de téléréalité, sur le site M6 en direct ils font défiler les messages de Twitter, et cela donne une pointe humour à l’émission.

129775

De plus les émissions TV qui mettent les hashtag en bas des écrans, cela a tendance mettre en avant les media sociaux.

 

Mais il y a aussi les applications pour les jeunes, exemple Whatsapp.

Il faudra avoir si ces applications dureront dans le temps

 

 

6 – Est-ce que tu peux nous en dire plus sur Socially Map ?

 

Socially Map propose différentes offres qui dépendent de la complexité de l’automatisation qu’on souhaite mettre en place, par exemple la version Pro qui coûte 9 €, et la version entreprise coûte 29 euros.

Il y a même une offre gratuite limitée dans le temps.

pricing-sociallymap-550x289

Vous pouvez avoir plus d’informations sur va www.sociallymap.com ou sur le blog sur lequel se trouve beaucoup de cas clients, d’exemples…

Téléchargez “La Checklist pour réussir en Marketing Automation”
 

Quelques bonnes pratiques sur l’automatisation du marketing – Interview Florent Hernandez
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

2 thoughts on “Quelques bonnes pratiques sur l’automatisation du marketing – Interview Florent Hernandez

  1. Bonjour. Je vous remercie pour vos articles dont le contenu est souvent très bon. En revanche, je ne les retweete jamais car je trouve votre présentation pas du tout au niveau! C’est dommage car le design n’incite absolument pas à la lecture (il m’arrive parfois moi-même de stopper la lecture même si le sujet m’intéresse à cause de celà). Je pense que vous devriez revoir votre mise en forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.