media sociaux

 

Peu d’entreprises saisissent le véritable principe des médias sociaux et l’importance de l’interaction et des échanges avec les clients.

 

Le plus souvent ces entreprises ont des discours sur leurs produits, sont unidirectionnels, reproduisent le contenu de leurs communiqués de presse…

C”est  une relation unidirectionnelle du genre « Je parle, vous écoutez ».

Et bien souvent,  elles se demandent pourquoi elles n’ont pas le “gros trafic” qu’elles attendent des Media Sociaux…

 

Le problème est qu’on ne peut reproduire le « Marketing 1.0 » avec des outils 2.0.

 

Les entreprises doivent se rendre compte que les Media Sociaux, c’est avant tout de l’humain, et donc de l’échange et de la discussion et non pas des discours unidirectionnels.

 

Il n’y a que les Stars qui peuvent se permettre de faire des discours sur les Media Sociaux, toutes les autres personnes et marques doivent générer l’intérêt auprès d’une communauté.

 

C’est comme dans une soirée, si vous rencontrez une personne qui n’arrête pas de parler de lui, de ses talents, de son succès… vous allez rapidement être soulés et vous allez trouver le 1er prétexte pour détaler…

Au contraire, si vous rencontrez une personne qui vous dit bonjour (ou qui vous est présentée par un de vos contacts), qui vous demande ce que vous êtes et ce dont vous avez besoin et quels sont vos problème, qui vous donne des conseils et qui vous propose uniquement en fin de vous aider (moyennant finance), vous avez toutes les chances de faire appel à ses services…

 

Vous comprendrez alors vite, que les réseaux sociaux n’ont rien à voir avec la vente 1.0.

 

Et donc si on sait bien s’y prendre, les media  sociaux peuvent devenir des outils pour générer du trafic ciblé, et bien entendu ventes (via la théorie des liens faibles).

 

Pour cela il faut créer une image de marque (ou branding).

 

Le branding est différent de la publicité et du marketing traditionnel.

 

Le but est de mettre en place une notoriété, une reconnaissance, une image de marque… sur une thématique donnée. L’objectif étant de devenir la marque de référence pour un besoin, afin que les prospects, prescripteurs… associe votre marque à l’objet.

 

L’exemple le plus significatif c’est le « Frigo » qui était une marque devenu synonyme de réfrigérateur.

 

Mais on peut aussi prendre l’exemple des Tablettes PC avec « Apple » est la marque de référence.

 

Ce capital de marque se fait certes en étant le premier sur un marché, d’avoir un nom de marque fort, d’avoir une publicité performante… mais aussi via la force de la marque dans l’esprit du client.

D’où l’intérêt pour une marque d’être présent sur internet (afin d’être référencé sur les mots clés du besoin), ou mais de aussi de mettre en place un réseau d’influence via du bouche à oreille payant (via l’affiliation, le guest posting…) ou via le contenu (tenir un Blog comme expliqué dans cet article, animer une communauté comme nous l’indiquons ICI, être présent sur les réseaux sociaux…).

 

Pour vous aider à débuter votre présence sur les Media Sociaux , voici 11conseils pour engager la conversation avec vos clients et prospects, et fédérer une communauté :

 

 

1 – OK, vous voulez vendre au plus de monde possible… mais ce n’est pas une bonne idée !

Gardez en tête qu’essayer de vendre à tout le monde, c’est vendre à personne.

Il vaut mieux commencer par une cible avec un besoin précis que vous connaissez sur les bouts des doigts, puis d’agrandir votre zone d’influence, plutôt que d’essayer d’être leader dans une thématique généraliste (cf l’interview d’AudioFanzine sur les business de niche).

 

2 – Vous devez être sur le réseau où sont vos clients

Choisissez le réseau social où se trouve votre cible.

Plus vous ciblez vos efforts plus vous serez vite récompensé.

Pour cela utilisez Google Ad Planner pour identifier les blogs, les sites de contenus, les forums…

Sachant qu’il y a des incontournables à ne pas négliger comme Facebook, Twitter, Viadeo, Linkedin, Youtube, Dailymotion… et que votre travail n’est pas de créer une communauté, mais plutôt de fédérer des personnes intéressés par un sujet, et devenir l’étendard de cette communauté.

 

 

3- Apprenez tout ce que pouvez sur votre cible, ses problèmes, ses attentes, ses besoins…

C’est en rencontrant vos clients en réel ou vis des soirées, en discutant via Facebook / Twitter, en visitant les forums… que vous pourrez cerner les besoins réels ceux « cachés ».

Il y a aussi la méthode des personas, qui vous permettra de personnifier un client type, et penser à lui à chaque opération marketing.

 

 

4 – Essayez d’engager la conversation et surtout entamez la conversation.

Au moins 50% de vos Tweets, vos statuts Facebook, vos articles de Blogs… doivent avoir pour but d’entamer la conversation.

Pensez à la cafétaria de votre entreprise, à une soirée avec des inconnus, on commence par une accroche (« Vous êtes nouveau… »), un truc marrant (« J’ai vu un truc drôle hier… »), une constatation (« Vous avez trouvé facilement… »), un truc étonnant (« 90 des… tu savais ça…), un échange de connaissances (« Tu savais que…)…. Et ensuite on attend le retour de l’autre personne « Vous en pensez quoi », « Ca t’es déjà arrivé… ».

 

A vous de transmettre cette mentalité via vos tweets.

 

5 – Soyez un humain et non pas un robot…

Les Media Sociaux c’est de l’humain avant tout, c’est-à-dire qu’il ne faut pas faire trop « corporate »,  trop « formaté », trop automatique.

Cela implique de ne pas trop automatiser la gestion de ses Tweets, et de mettre des sentiments dans ses communications.

C’est aussi dans le visuel : ne pas mettre un logo trop corporate, oser sortir un peu du cadre de temps en temps, utilisez un langage moins guindé…

N’ayez pas peur d’exprimer votre colère. Ça donne souvent les posts les plus intéressants !

Enfin c’est dans la manière de communiquer, en donnant des exemples concrets, en contextualisant son contenu selon l’actualité et l’environnement…

 

 

6 – Soyez réactifs…

Le degré d’impatience entre un courrier papier, un email, un commentaire, un tweet… n’est pas égal…

Les Media Sociaux réclament de la réactivité, ce qui implique de mettre en place des alertes ou un tableau de bord à surveiller au moins 2 fois / jours.

 

 

7 – Faire transparaitre des sentiments c’est bien, mais pas trop non plus !

Être vulgaire, provoquer, choquer, faire des jeux de mots, être donneur de leçons… permet parfois d’augmenter le trafic, mais faites attention à ne pas dépasser les limites.

Etre comique, être journaliste… c’est un métier !

Et n’oubliez pas que si vous avez un doute sur un tweet, une communication… c’est qu’il n’y a pas de doute !

 

8 – Soyez concrets.

C’est la 1er chose à penser : ne soyez pas un doux rêveur…

Ne restez pas dans la théorie, dans les Yaka-faucon, vous devez parler à vos clients de problèmes de la vie réelle.

Montrer que l’on comprend leurs problème, qu’on est déjà passé par là avant eu… aide à établir une connexion personnelle.

N’ayez pas peur d’aborder des sujets douloureux, l’émotion et le story tellling sont au contraire de bons moyens de générer de l’émotion.

 

9 – Evitez le pessimisme…

Dans la vie comme dans les réseaux sociaux, il n’y a rien de plus pénible que de parler à quelqu’un qui n’arrête pas de se plaindre, qui vous parle sans cesse de ses problèmes, que tout va mal…

Soyez positifs, proposez une solution, expliquez comment mettre à son avantage une situation…

 

 

10 – Essayez d’apprendre quelque chose à vos lecteurs à chaque fois 

Chacun de vos contenus doit apporter de la valeur ajoutée, et doit être intéressant.

Le lecteur doit pouvoir repartir « moins bête » après avoir consulté votre contenu.

D’ailleurs si vous êtes réellement à l’écoute, les clients vous diront tout ce dont ils ont besoin. Mais vous ne pouvez pas écouter si vous vous contentez de faire des discours dans les réseaux sociaux.

 

 

11 – Faites un peu de vente quand même… et jouez sur l’effet viral !

On aura beau dire et faire, avoir des fans c’est bien, mais des clients c’est mieux !

Vous devez donc rentabiliser le temps et les moyens dépensés sur les Media Sociaux à générer du chiffre d’affaires.

Cela veut donc dire mesurer les ventes réalisées, les prospects générés, les clients fidélisés… Pour cela faire un peu de promo est indispensable.

Mais là encore il faut privilégier votre communauté, par exemple via des offres VIP, des offres exclusives au fans… et faire d’eux vos prescripteurs via de l’affiliation, des cadeaux pour de la recommandation…

Cette relation doit être gagnant-gagnant : vos fans, suiveurs, lecteurs… doivent bénéficier des avantages à vous suivre, à être abonné à votre newsletters…

 

 

En conclusion…

 

Une fois que vous avez votre « noyau dur » de fans, vous allez pouvoir partir à la conquête de votre marché pour en devenir la référence…

Selon Seth Godin dans son livre « Tribus », il suffit de 1000 Fans pour atteindre la masse critique et lancer la machine du succès…

Ensuite, en ayant une communication adaptée, en faisant évoluer vos produits à la demande du marché… vous mettrez en place une marque forte qui arrivera peut être à dominer son marché et à devenir la référence comme ces marques qui sont arrivées à un niveau de branding si fort qu’elles sont désormais totalement associées à un produit…

 

Voici quelques uns de mes exemples :

Frigo = Réfrigérateur

Soppalin = Essuie Tout

iPad = Tablette PC

Alcooltest = Ethylotest

Texto = SMS

Aspro = Aspirine

Barco = video projecteur

Bic = sylo

Caddie = chariot de supermarché

Canadair = bombardier d’eau

Coca = soda

Fermeture Eclair = fermeture à glissière

Jeep = véhicule tout terrain

Kleenex = mouchoir en papier

Kway = coupe vent

Opinel = couteau

post it = bloc note

Ricard = pastis

Scotch = ruban adhésif

Stabilo = surligneur

TGV = train

Zodiac = bateau gonflable

Barbie = poupée

Carte Bleue = carte de crédit

Bottin = annuaire

Tampax = tampon hygiénique

Escalator = escalier mécanique

 

 

Et vous, quels sont vos autres exemples de marques devenues des noms communs ?

 

Share Button

Related Articles

Share

About Author

(5) Readers Comments

  1. Pingback: Blog référencement - 11 Astuces pour acquérir des Clients grâce aux Réseaux Sociaux | ConseilsMarketing.fr - Blog référencement

  2. Pingback: Les incontournables de la semaine du 1er Juillet | La Blogule de STONEPOWER - Agence Digitale Marseille

  3. Pour info, la marque de réfrigérateur passé dans le langage courant, n’était pas “Frigo”, mais “Frigidaire”.
    Et attention ! Caddie est une marque déposé par son propriétaire, qui n’hésite pas à faire un procès à tous ceux qui emploient cette marque au lieu de chariot de courses.

  4. Pingback: Les incontournables de la semaine du 8 Juillet | La Blogule de STONEPOWER - Agence Digitale Marseille

  5. Pingback: 11 Astuces pour acquérir des Clients gr&...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>