kevin bacon

Dans cet article nous allons revenir sur l’intérêt d’utiliser les Réseaux Sociaux pour développer son activité et sa notoriété, via la présentation des théories des 6 degrés de séparation et celle des liens Forts/Faibles.

Les six degrés de séparation est une théorie établie par le hongrois Frigyes Karinthy en 1929 et reprise en 1967 par Stanley Milgram.

Elle démontre que toute personne sur le globe peut être reliée à n’importe quelle autre, au travers d’une chaîne de relations individuelles comprenant au plus cinq autres maillons.

En pratique, cela veut dire que potentiellement vous pouvez contacter n’importe quelle personne sur Terre en passant par 5 intermédiaires.

Le principe est expliqué sur ce lien http://bit.ly/hd8TOD et peut être schématisé de la manière suivante :

six degrés de relations

Cette théorie a été reprise de manière humoristique via le site The Oracle of Bacon, qui montre que tout Hollywood (et même les acteurs français) est lié à Kevin Bacon de manière plus ou moins proche.

Avec le développement des réseaux sociaux, notamment MSN et Facebook, d’autres scientifiques ont calculés que le degré de séparation moyen est précisément de 6,5 personnes.

Cela veut dire qu’en théorie vous pouvez toucher n’importe qui via les réseaux sociaux, comme le montre ces vidéos :

Vous allez dire, mais à quoi cela me sert d’essayer de toucher tout ce monde via les Media sociaux, surtout si je ne les connais pas…

Tout simplement parce que des études menées dans les années 70 par des scientifiques comme Mark Granovetter ont montrées que ces “liens faibles” ont une plus grande probabilité d’acheter votre produit que vos contacts les plus proches

Les liens faibles sur les réseaux sociaux sont :
– Les contacts de vos contacts, c’est-à-dire les personnes qui connaissent des personnes que vous connaissez.
– Les personnes que vous rencontrez juste une fois lors d’une soirée, une personne qui s’inscrit à votre newsletter.
– Vos contacts sur Twitter & Facebook
– …

En effet vos “liens forts”, vos contacts proches comme la famille, les amis, vos collègues… ont peu de probabilité d’acheter vos produits car ils ne sont pas forcément dans votre secteur d’activité, vous n’allez pas leur faire payer vos produits…

En revanche, les “liens forts” ont tout de même une très grande importance : ils vous permettent d’obtenir la crédibilité, mais surtout du soutient (des conseils, du temps….) car les relations que vous avez tissées au long des années, des échanges, des services… font que vous allez bénéficier de l’aide sans problème (alors que les “liens faibles” seront peu engagés).

Ces liens forts, nécessitant un gros travail d’entretien et d’échanges il est impossible de maintenir un niveau de qualité dans la relation “forts” avec beaucoup de personnes.

Il est donc essentiel de bien les choisir. Selon Robin Dunbar un être humain est capable d’entretenir des relations fortes avec environ 150 personnes.

Au delà des 150 contacts forts, il est très difficile de gérer des relations,
RDV, échanges… indispensables pour les contacts “forts”, même avec des outils comme le Mobile, Facebook, Twitter… comme Robin Dunbar l’explique dans cette vidéo :

C’est donc en élargissant vos contacts (par affinités et besoins) sur les médias sociaux, puis en envoyant des communications ciblées que vous allez augmenter naturellement votre sphère d’influence, et par voie de conséquence votre base de prospects potentiels…

Attention, pour réussir à vendre à ces “contacts faibles”, il ne s’agit pas d’ajouter en masse des contacts, mais de cibler pour créer une “communauté” et de démontrer votre expertise. Il faut nouer une relation sociale et de confiance.

Cela passe par l’envoi d’informations et de messages qui posant votre expertise (veille concurrentielle, livres blancs…), des témoignages d’autres personnes “connues” des liens faibles pour renforcer votre crédibilité… pour ensuite proposer une offre commerciale.

Cependant utiliser les Réseaux Sociaux pour vendre prend du temps, cela peut durer des semaines, voire des mois afin que votre travail ne porte ses premiers fruits…

Share Button

Related Articles

Share

About Author

WebMaster ConseilsMarketing.fr

(17) Readers Comments

  1. La théorie des “six degrés de séparation” ne démontre rien du tout. Ou alors, si elle sa preuve mathématique existe, je serais intéressé par sa lecture.

    Elle n’est “qu’une” heuristique. Ceci ne diminue en rien son intérêt : ça signifie que ce principe marche et n’a pas pu pu être pris en défaut, mais ça ne suffit pas pour en faire une preuve.

  2. Intéressant pour les affaires je trouve. Alors dans ce cas il faut bien cible les prospects et pour ensuite s’armer de patience.A prendre en compte que les réseaux sociaux ne sont pas là uniquement pour se faire des amis mais il y a du business à faire la dessus!!!

  3. Il y a en effet des personnes qui montre des biais de l’expérience :

    http://scienceblogs.com/culturedish/2009/01/famous_six_degrees_of_separati.php

    En fait cette théorie se confirme de + en + via les réseaux sociaux :

    http://news.bbc.co.uk/2/hi/7539329.stm

  4. Merci pour cet article, je n’avais pas vu cela sous cet angle. En effet les proches ne sont pas ceux à qui on peut vendre et en plus si on a une activité un minimum ciblée, il y a peu de chances qu’il rentrent dans cette cible.

    C’est une perspective judicieuse, merci !

    • super!j’avais besoin de cela;suis justement au début de mes recherches sur le MLM et c’est vrai cette histoire de proches qui ne peuvent pas facilement adhérer à ton réseau;il faut absolument chercher ailleurs!!!je voudrais donc de l’aide dans ce sens!!!

  5. Un article qui mérite d’être RT sur Twitter ! Alors, j’y cours le faire !!!

  6. Je suis également convaincue de la portée et donc de l’utilité des réseaux sociaux pour les entreprises. Les maillons et les interconnexions se forment entre les personnes comme une vraie traînée de poudre. Les recommandations se font naturellement : les uns en parlent aux autres qui en parlent aux uns et aux autres. Ça cancane en quelque sorte ;) Quoi de mieux pour faire parler de ses produits ou de ses services. Alors faut pas se priver !

  7. Le vidéo de 47 minutes n’est pas disponible !!!!

  8. Tout d’abord permettez-moi de vous faire savoir que j’ai vraiment aimé votre site, je trouve qu’il intresting, plus j’ai trouvé de nombreuses informations serviable ici.
    À propos de cet article, La Méthode des “six degrés de séparation” dont rien prouver. Si cette preuve mathématique existe, je serais très intéressé à le lire et de travailler avec elle.

  9. C’est vraiment une nouvelle approche en marketing tres interessante pour le business.

  10. Pingback: L’avènement du CRM Personnel et les Méthodes de Développement Agile | ConseilsMarketing.fr

  11. Pingback: Comment faire connaitre une Start Up – Manuel Dorne de RemixJobs.com | ConseilsMarketing.fr

  12. Il faut également faire le distingo entre les sociétés et les indépendant (ou auto-entrepreneurs) et surtout entre ceux qui proposent des produits/services à destination du public (B2C) de ceux qui s’adressent uniquement aux entreprises (B2B), les réseaux sociaux ont alors un impact différent selon les cas. Pour exemple, je suis infographiste indépendant sur Paris, je me retrouve donc à fournir des prestations aux entreprises et j’ai pour concurrence, plus de 5000 agences de Com rien qu’en Ile de France (sans compter les indépendants comme moi). Donc là encore tout dépend de notre cible, de notre niche de marché, de nos concurrents et de notre potentiel à manier plusieurs langues pour toucher une majorité de gens…

  13. Pingback: Le Marketing de la Recommandation | ConseilsMarketing.fr

  14. Pingback: Pourquoi il est rentable d’utiliser les Réseaux Sociaux pour vendre ? | ConseilsMarketing.fr | Bricciole d'informazione | Scoop.it

  15. Pingback: Pourquoi il est rentable d’utiliser les Réseaux Sociaux pour vendre ? | ConseilsMarketing.fr | Tendances Technos et Marketing | Scoop.it

  16. Pingback: L'essentiel pour construire et animer un réseau Pro pour trouver des clientsConseilsMarketing.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>